Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Vers une alternance consensuelle ?    La jeunesse du PJD veut la tête de Mohamed Amekraz    Voici les villes marocaines qui abritent le tiers des réfugiés (ENQUETE)    Pour une stratégie d'identité visuelle    Tebboune. Ah, ce Maroc que je ne saurais tolérer    Vidéo choc. Des morts comptés Covid qui scandalisent les familles    Covid-19. Les Chinois nous piquent bien    Settat: le covid-19 force un lycée à adopter l'enseignement à distance    Le monde de l'écriture et les champs de la création maghnifique    Youssef Mhakkak interpelle notre conscience dans «je suis une conscience»    L'art des objets, l'art de la trace    Violence faite aux femmes. Un film choc    BLADI SUMMER TOUR. Une édition 2020 en ligne    Dubaï. Mohamed Melehi expose « New waves » à Al Circel    Un comédien marocain met fin à sa carrière (PHOTO)    Mali : la Cédéao pourrait acter vendredi une levée des sanctions    Présidentielle américaine : Donald Trump peu enthousiaste à l'idée d'une passation pacifique du pouvoir    Algérie : un journaliste libéré après plus d'un an de détention    À Washington, derniers hommages à la juge Ruth Bader Ginsburg avant la bataille politique    Fès : un brigadier contraint d'utiliser son arme de service pour interpeller un individu dangereux    Le ministère de l'éducation nationale et le CESE signent une convention-cadre pour le partage d'expériences et de données    Saisie d'une tonne de chira près d'Errachidia    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 24 septembre    Investissements: les USA saluent les efforts du Maroc    Officiel: Luis Suarez rejoint l'Atletico Madrid    BERD-CAM : Une alliance pour booster le commerce extérieur    Test PCR: comment Fès fait face à la pandémie    Covid-19 : Gare aux séquelles neurologiques !    ENTRETIEN/ Entreprises. La transformation digitale devient obligatoire    Blanchiment de capitaux : 390 affaires enregistrées en 2019 et 2020    Wafa assurance: chute du résultat net (premier semestre 2020)    Un PPP pour améliorer le système de santé    WAC-Raja, un choc déterminant dans la course au titre    Employabilité des jeunes: Lydec et TIBU s'allient    Enrichissement illicite Détails de la proposition de l'USFP    Jilali Gharbaoui, hommage à un artiste consumé par sa passion    Retour probable de Munir El Haddadi en sélection: qu'en pensent les Marocains (VIDEO)    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Auto Info : Michael Jordan achète une écurie Nascar    Sofiane Boufal à la croisée des chemins    El Yamiq opte pour Valladolid !    Achraf Hakimi brille déjà sur les pelouses italiennes    France: la Tour Eiffel évacuée après une alerte à la bombe    La Chine et les Etats-Unis s'écharpent à l'ONU    Régulateurs des médias: La HACA a un nouveau allié en Afrique    Amekraz dans la ligne de mire de la jeunesse du PJD    La terre a tremblé mardi au Nord du Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue des champions : A Lisbonne, un "Final 8" sous bulle sanitaire
Publié dans Libération le 13 - 08 - 2020

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/48950859-38231532.jpg?v=1597243405" alt=" Ligue des champions : A Lisbonne, un "Final 8" sous bulle sanitaire" title=" Ligue des champions : A Lisbonne, un "Final 8" sous bulle sanitaire" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/48950859-38231532.jpg?v=1597243406" alt=" Ligue des champions : A Lisbonne, un "Final 8" sous bulle sanitaire" title=" Ligue des champions : A Lisbonne, un "Final 8" sous bulle sanitaire" /
Bulle sanitaire et tournoi sous surveillance: à l'image des deux joueurs de l'Atlético Madrid contaminés puis isolés, les équipes qui disputent le "Final 8" de la Ligue des champions à partir de mercredi à Lisbonne sont soumises à un protocole drastique édicté par l'UEFA.
Fin juin, le Portugal figurait parmi les pays européens qui enregistraient le plus de nouveaux cas positifs au coronavirus en fonction de sa population de 10 millions d'habitants, entraînant un reconfinement partiel de la banlieue nord de Lisbonne. Mais alors que plusieurs pays connaissent actuellement une recrudescence de l'épidémie, le nombre de nouvelles contagions déclarées chaque jour au Portugal est en baisse depuis cinq semaines.
Les autorités sanitaires recensaient la semaine dernière près de 180 foyers de contamination actifs, dont la moitié dans la région de Lisbonne et de la vallée du Tage. La capitale et ses banlieues restent donc toujours soumises à des restrictions plus importantes que le reste du pays, même si les mesures de reconfinement partiel d'une vingtaine de quartiers ont été levées fin juillet.
A Lisbonne, les rassemblements de plus de dix personnes sont interdits, quand la limite est fixée à 20 personnes sur le reste du territoire et les commerces et cafés doivent fermer dès 20h00 (18h00 GMT).
Tous les participants (joueurs, accompagnateurs...) sont testés à J-3 ou J-2 avant de quitter leur pays. Un nouveau test est pratiqué sur le lieu du tournoi la veille du premier match. Les résultats sont communiqués au moins 6 heures avant le coup d'envoi du premier match.
L'UEFA préconise le recours à un test de dépistage du Covid-19 utilisant la méthode RT-PCR ou une autre méthode jugée équivalente.
Chaque participant qui développe des symptômes indiquant une potentielle infection au Covid-19 doit immédiatement s'isoler à son hôtel et contacter les autorités sanitaires locales.
Pour pouvoir jouer, une équipe devra disposer de 13 joueurs sains, y compris un gardien de but. Si une équipe ne dispose pas de treize footballeurs figurant sur la "liste A" des joueurs éligibles soumise au préalable, l'UEFA "peut autoriser la reprogrammation du match".
Si le match ne peut être reprogrammé, l'équipe ne pouvant pas aligner 13 joueurs "sera tenue responsable" et aura match perdu sur le score de 3 à 0.
Les équipes peuvent comprendre un maximum de 45 personnes par match. La délégation officielle de chaque équipe (président, membres du conseil...) doit comporter au maximum 10 personnes.
Toute personne entrant dans le stade le jour du match ou la veille doit subir une prise de température. De plus, elle doit remplir un formulaire épidémiologique, se désinfecter les mains et porter un masque.
La distanciation sociale et la circulation de l'air doivent être optimisées dans les vestiaires. Selon la taille des vestiaires, d'autres espaces peuvent être mis à disposition, pour le staff, les équipements ou les kinés.
De plus, les saunas, bains glacés, piscines ou jacuzzi doivent être fermés ou vidés et tout équipement de fitness ou de kinésithérapie doit être désinfecté avant et après chaque utilisation.
Les vestiaires, zones d'accès des joueurs et bancs de touche doivent être désinfectés à la veille des matches, entre chaque séance d'entraînement et avant le match.
Les arbitres, officiels de l'UEFA et stadiers doivent respecter une stricte distanciation sociale pendant leur voyage et porter un masque. Les arbitres et officiels sont soumis à un programme de tests.
Pour les terrains entourés de piste d'athlétisme, 6 à 8 ramasseurs de balles peuvent être déployés. En l'absence de piste d'athlétisme, 4 à 6 ramasseurs de balles peuvent être positionnés. Ils doivent porter un masque, laisser le ballon au sol autant que possible, se désinfecter les mains avant et après l'échauffement ainsi qu'avant et après chaque mi-temps, et maintenir une distance d'au moins 2 mètres avec les joueurs à tout moment.
Tous les ballons doivent être désinfectés à la fin de l'échauffement si ces ballons sont utilisés pendant le match et à la mi-temps.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.