Coupe de la CAF: on connaît l'adversaire de Berkane en finale    Enseignant décapité en France: les derniers éléments de l'affaire    Vents poussiéreux et aveuglants s'abattent sur Settat (VIDEO)    Subvention des projets artistiques : El Ferdaous fait le point    Le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de feu maître Ahmed Dghrni    Coronavirus : Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech…la situation dans chaque ville    Maroc. L'école, un enjeu vital    Quatre tonnes de résine de cannabis saisies près d'Al-Hoceima    Investissements publics. Ce que prévoit le gouvernement pour2021    Tennis : Lajovic, Rublev et Zverev, le tiercé gagnant    Présidentielle US : Insultes, attaques, tous les coups seraient-ils permis en campagne ?    Les Etats-Unis saluent le leadership de S.M le Roi dans les questions d'intérêt commun    L'ONMT donne un coup d' accélérateur à son plan de relance touristique national    La FIFA inaugure un programme exécutif de lutte contre le dopage    Diego Costa absent face au Bayern    Larbi Naji, fidèle combattant de Berkane    L'Alliance du Pacifique réitère son appui au Plan d'autonomie au Sahara    Installation de la Commission des droits de l'Homme de Fès-Meknès    Moscou prêt à un gel russo-américain du nombre de têtes nucléaires    Athènes demande à l'UE d'examiner la suspension de l' union douanière avec Ankara    Asha, la nouvelle révélation marocaine de la chanson espagnole    El Jadida : Une mineure dénonce son père incestueux    Sahara marocain : Le «Polisario» poursuit ses provocations sous le regard de la MINURSO    Scandale de l'arbitrage : le Raja se plaint auprès de la CAF    Covid-19, pas de vaccin avant 2021    Il existerait six types différents de coronavirus [Etude]    Projet de loi de finances : ce qui est prévu pour la Santé    Convention entre Rabat et Madrid pour lutter contre la criminalité    Atlantic Free Zone. MEDZ et DMA signent pour une extension    Marrakech: le musée Yves Saint Laurent rouvre ses portes    Institut français du Maroc : le post-Covid-19 sera digital !    Les mesures restrictives prolongées à Jerada    Le match Zamalek-Raja sera-t-il reporté ? Les explications d'un ancien membre de la CAF    JESA en mission pour la réalisation d'une Cité Olympique à Abidjan    Benabdallah: «le quotient électoral n'est pas du tout une obsession des Marocains»    Relance économique: des mesures fiscales pour contrecarrer les répercussions du covid    Tourisme: l'ONMT passe à la vitesse supérieure    Un colloque dédié au secteur de la presse à l'initiative de l'ANME    Débat du siècle. Combattre l'économie turque mène en enfer    Le PLF-2021, un projet réaliste qui tient compte des «capacités objectives»    IDE : le Maroc s'accapare la 9ème place dans la région MENA en 2019 [Rapport]    Hakimi, l'ailier qui déborde d'ambition à l'Inter    Boujemaâ Lakhdar, le maître    Le Maroc récupère 25.500 pièces archéologiques rares    Cinemed. Les films marocains cartonnent au festival de Montpellier    "La lecture, acte de résistance": «Un élan de solidarité citoyenne pour sauver le livre»    Bolivie: Le dauphin d'Evo Morales vainqueur de l'élection présidentielle    France: le gouvernement annonce un plan d'action contre la radicalisation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Juve en quête d' un 10ème titre de suite
Publié dans Libération le 18 - 09 - 2020


Indétrônable depuis 2012, la Juventus part en quête d'un dixième titre consécutif de championne d'Italie lors de la saison 2020-21 qui débute samedi, mais l'Inter Milan et son entraîneur revanchard Antonio Conte ont bien envie de gâcher la fête annoncée. L'Italie, pays parmi les plustouchés enEurope par le coronavirus, repart avec des stades toujours fermés. Mais les clubs, éreintés financièrement, comme les joueurs, orphelins de l'ambiance des "vrais" matches, espèrentrevoir destifosi dans des gradins à partir de courant octobre. Sans certitude. Depuis juin, l'ambiance a changé dans les stades mais sur les terrains, en revanche, tout a continué comme avant en SerieAavec la Juventus de nouveau sacrée en juillet, pour la neuvième fois de suite. La Juve n'a pourtant pas eu la maîtrise habituelle - jeu terne trop souvent, défense friable - et a laissé un vrai espace à la concurrence. Mais ni la Lazio, ni l'Inter n'ont su en profiter. Ce titre, le seul de la saison turinoise, n'aura pas suffi poursauver Maurizio Sarri, remercié au bout d'une seule saison, au lendemain de l'élimination sans gloire en 8e de finale de Ligue des champions par Lyon. Après Sarri, place au pari: Andrea Pirlo, tout juste diplômé etsans expérience d'entraîneur, a été propulsé sur le banc avec la mission de tenir les promesses de beau jeu non concrétisées la saison dernière. Le renouvellement sur le banc s'accompagne d'un rajeunissement de l'effectif. Matuidi, Pjanic et Higuain ont quitté l'Italie, laissant la place à des jeunes prometteurs: le Brésilien Arthur, le Suédois Kulusevski et l'Américain McKennie. Reste à finaliser le feuilleton du mois de septembre: un nouvel avant-centre, qui pourrait être l'Uruguayen du FC Barcelone Luis Suarez, s'il obtient un passeport italien (carla Juve n'a pas droit à un autre transfert extra-communautaire) ou leBosnien de la Roma, Edin Dzeko. Mais ni l'un ni l'autre ne devrait être sur la pelouse dimanche pourla 1re journée face à la Sampdoria, précisément l'équipe contre laquelle la Juve avait validé le 36e titre de son histoire en juillet. Pirlo se voit offrir des débuts corsés, avec ensuite un déplacement chez la Roma puis la réception de l'ambitieux Naples, qui a cassé sa tirelire pour se relancer, en s'offrant notamment l'attaquant nigérian Victor Osimhen pour près de 80 millions d'euros. Face aux stars de la Juventus, l'Inter Milan semble la seule capable de répondre.Avec son duo offensif Lukaku-Lautaro qui a porté les Nerazzurri à un point de la Juventus en championnat et jusqu'en finale de la Ligue Europa. Antonio Conte, après avoirsurmonté ses désaccords avec sa direction, est finalement resté sur le banc, mais l'objectif est clair: l'entraîneur volcanique ne veut pas d'une deuxième année sanstitre. Le renfort principal est arrivé d'Allemagne avec le Marocain Achraf Hakimi (ex-Dortmund), chargé de dynamiser le couloir droit. En attendant le ChilienArturoVidal, ancien protégé de Conte à la Juventus, dontl'arrivée semble écritemais encore suspendue à des départs de l'Inter. Les deux autresreprésentantsitaliens en Ligue des champions, la Lazio et l'Atalanta, ont misé sur la continuité. Côté laziale, Ciro Immobile - reconduit jusqu'en 2025 - reste le fer de lance offensif aprèsses 36 butsla saison dernière, avec en renfort à ses côtés le solide Kosovar Muriqi (ex-Fenerbahce). Côté bergamasque, l'inconnuemajeure tient au retour ou non (et dans quel délai) de l'attaquantslovène Ilicic, éloigné des terrains depuis juillet pour des problèmes personnels et psychologiques. Le choc de la 1re journée entre ces deux outsiders a été reporté au 30 septembre, l'Atalanta ayant obtenu, comme l'Inter, un délai d'une semaine en raison des matches européens du mois d'août. La Roma et l'AC Milan, dansle rôle des outsiders, ont l'ambition d'ouvrir une nouvelle ère. Avec un nouveau propriétaire (l'homme d'affaires américainDan Friedkin) chez lesGiallorossi. Avec une nouvelle génération - incarnée parla prometteuse recrue Sandro Tonali (20 ans) - emmenée par le totem Zlatan Ibrahimovic, jusqu'ici épanoui, à bientôt 39 ans, dans ce rôle de tuteur. Plus que le titre, c'est la Ligue des champions que viseront les Milanais dans cette saison sur laquelle va encore planerl'ombre du coronavirus: "Si le championnat ne s'arrête pas cette année, ilfaudra déjà s'en satisfaire. Noussavonstous que nous devronsfaire dessacrifices, nous aurionstous eu besoin d'une préparation normale, mais aujourd'hui, il n'y a plus rien de normal", a résumé le capitaine de la Juve, Giorgio Chiellini, début septembre.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.