L'élevage avicole algérien affecté par la fragilité économique et les faiblesses technologiques    Contrôles pendant Ramadan: l'ONSSA se mobilise    Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    Football / Ligue du Gharb : L'équipe «Al Achbal » remporte le tournoi des U12    Covid-19: Le Cameroun reçoit un don de 200.000 doses du vaccin Sinopharm    Mohamed Benchaâboun : « Il est nécessaire d'encourager la production de vaccins dans les pays en développement »    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Coronavirus : les déclarations chinoises sur une faible efficacité des vaccins sont un «malentendu»    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    Football : mort d'un joueur après s'être effondré lors d'un match de championnat amateur    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Le président de la commune de Louta visé par une enquête    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    JSK-RSB (0-0) : Les Berkanais se compliquent la tâche    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    L'Association marocaine des droits des victimes tient son assemblée générale constitutive    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    Covid-19/Maroc : Séance commune des deux chambres du parlement lundi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Consensus inter-libyen à Bouznika
Publié dans Libération le 07 - 10 - 2020


Les délégations libyennes au deuxième round du dialogue inter-libyen à Bouznika ont conclu avant-hier des accords qui seraient un autre pas vers un règlement politique du conflit libyen. Selon le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, ces accords sont décisifs pour le choix des titulaires des postes de souveraineté, et ce conformément à l'article 15 de l'accord de Skhirat, tout en mettant en exergue l'esprit positif ayant marqué ce round, a rapporté la MAP. Un rapport contenant ces accords sera soumis aux présidents du Haut conseil d'Etat et de la Chambre des représentants pour approbation, a souligné M. Bourita qui s'exprimait lors d'un point de presse tenu au terme de ce 2ème round, relevant que le dialogue inter-libyen de Bouznika dispose de tous les éléments et facteurs favorisant sa réussite. Parmi cesfacteurs, le ministre a souligné le soutien clair de S.M leRoi Mohammed VI et du Royaume à tout ce qui contribue à la stabilité de la Libye et permet à ce pays de sortir de la crise qu'il connaît depuis des années, ajoutant que la Vision Royale a pour fondement le soutien «inconditionnel» des frères libyens et de toutes leurs initiatives visant à parvenir à des consensus et à résoudre la crise. Le Royaume demeurera, conformément aux Hautes Instructions Royales, une terre d'accueil pour tous les frères libyens sans aucune distinction, a encore dit Nasser Bourita, affirmant que le Maroc adopte une position constructive, basée sur une neutralité positive et destinée à aider les Libyens à dépasser toutes les difficultés. Le ministre a, par ailleurs, relevé qu'il s'agit d'un dialogue inter-libyen et non d'un dialogue surla Libye et que ce dernier est mené par les Libyens eux-mêmes sans aucune ingérence, ce qui permet aux parties de s'entendre et de débattre pour parvenir à un consensus. Il a aussi indiqué que le dialogue de Bouznika a prouvé l'efficience de cette approche qui accorde aux Libyens la possibilité de résoudre eux-mêmes leurs problèmes, de même que la Libye n'a pas besoin de tutelle ni d'ingérence. Ce dialogue table sur les institutions légitimes, à savoir le Haut conseil d'Etat et la Chambre des représentants, en tant que principaux fondements de toute solution en Libye, en partant de la légitimité et de l'esprit de responsabilité, a-t-il poursuivi, faisant remarquer que les deux délégations ont fait prévaloir l'intérêt supérieur et ont agi avec responsabilité en cherchant un consensus à tous les différends. Ce round a donné lieu à d'importants accords, a-t-il insisté, appelant à préserver cette dynamique en poursuivant le dialogue. Cette dynamique pourrait être bénéfique pour avancer dans d'autres processus que les Libyens vont choisir, a estimé le ministre, relevant que le Maroc est toujours disposé à les accueillir pour poursuivre le dialogue. Ce dialogue permettra d'avancer vers la résolution de plusieurs questions concernant le peuple libyen et la crise dans ce pays, a-t-il conclu. Les deux délégations avaient repris, vendredi soir, le deuxième round, qui intervient près d'un mois après un premier round ayant réuni les deux parties (06-10 septembre dernier) à Bouznika et qui a abouti à un accord global sur les critères et les mécanismes transparents et objectifs pour occuper les postes de souveraineté. Les deux parties avaient convenu, dans le communiqué final conjoint sanctionnant les travaux du premier round, de poursuivre ce dialogue et de reprendre leurs rencontres afin d'achever les mesures nécessaires qui garantissent l'application et l'activation de cet accord. Elles avaient de même souligné que ces réunions interviennent en application de l'article 15 de l'accord politique libyen conclu à Skhirat en décembre 2015 et en confirmation des conclusions de la conférence de Berlin soutenant la solution politique et sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, et s'expliquent parleur conscience des répercussions dangereuses nées de la division politique et institutionnelle qui a fait que le citoyen a perdu confiance en le rôle des institutions législatives, exécutives et de contrôle, en raison des mauvaises conditions de vie à tous les niveaux. D'après la déclaration finale, "les aboutissements du dialogue entre les deux délégations constituent un apport sur lequel il est possible de capitaliser, pour instaurer la stabilité dans le pays et mettre fin à la division institutionnelle". L'accueil parle Maroc de ces réunions constitue une consécration des efforts du Royaume visant à réunir les conditions adéquates et à créer un climat propice pour parvenir à une solution politique globale en Libye, afin de surmonter la crise dans ce pays et de réaliser les espoirs et les aspirations du peuple libyen pour édifier un Etat civil et démocratique qui jouit de la paix, de la sécurité et de la stabilité. «La déclaration d'hier est le résultat de plus de trois mois de négociations au Maroc entre les parties libyennes concernées», a souligné Moussaoui Ajlaoui, chercheur à AMES-Center. Et d'ajouter dans une déclaration à Libé que « ladite déclaration met en évidence le rôle et l'efficacité de la diplomatie régionale marocaine, notamment dans les dossiers libyen et malien». «Il faut souligner que quels que soient les résultats et les conclusions des réunions de Bouznika 1 et 2, ces négociations inscrivent le dossier libyen dans une perspective de paix et de consensus politique.Cela est, à mon avis, le plus important», notant que le dossier libyen a besoin d'accumulations de compromis politiques pour parvenir à une solution politique. Il a également mis en évidence que les négociations de Bouznika constituent un processus parallèle à ceux engagés à Hurghada en Egypte, à Genève et à Berlin. Selon le chercheur marocain, «ce sont ces processus qui font passer le dossier libyen du niveau d'hésitation et de conflit au niveau d'une solution politique permanente et définitive».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.