El Guerguarat: l'ambassadeur du Maroc à Genève recadre la délégation de la Namibie    Fonds Mohammed VI pour l'investissement : Benchaâboun promet un déploiement rapide    Le bel hommage des joueurs de Naples à Maradona    Rencontre    L'appel de Johnny Depp rejetée dans l' affaire "The Sun "    Vernissage à Salé d' une exposition collective d' art contemporain autour du patrimoine marocain    Message de condoléances du roi Mohammed VI au président du Niger    Imilchil se pare d'un manteau blanc (PHOTOS)    Ils usurpent l'identité de Mehdi Qotbi pour acquérir des objets d'art antique    Arbitrage de la finale de Ligue des Champions : L'Algérien Rharbal au centre, le Marocain Jayed à la VAR    Le Fonds Mohammed VI pour l'Investissement, c'est pour bientôt !    Respect du protocole sanitaire dans les établissements scolaires : Gare aux défaillants    Contribution sociale. La vision du patronat.    Tennis : À l'A.C.S.A... sympathique et conviviale    CAF : Ahmad Ahmad se scandalise et accuse la FIFA !    Evolution du coronavirus au Maroc : 4178 nouveaux cas, 340.684 au total, jeudi 26 novembre à 18 heures    Le Bahreïn décide d'ouvrir un Consulat Général à Laâyoune    Au-delà des bonnes intentions, Biden confronté à des défis internationaux complexes    Le Mexique veut en finir avec le " machisme qui tue "    Royal Air Maroc renforce son programme de vols internationaux sur Tanger    Conseil de gouvernement : voici les nominations à de hautes fonctions    « Fonds Mohammed VI pour l'Investissement »: Le Conseil de gouvernement adopte le projet de loi    Le Parlement européen vote une résolution d'urgence sur la détérioration des libertés en Algérie    Mahmoud El Idrissi a succombé à la Covid-19: Le chanteur de «Saâ Saida» n'est plus    Violence à l'encontre des femmes. Un coût énorme pour la société    Covid-19, le vaccin est là !    Belle opération de la Marine royale à Nador    Plusieurs eurodéputés soutiennent du Maroc    UM6P : Lancement d'une grande école d'ingénieurs dans le numérique    Maradona. Les buts que l'Angleterre n'a jamais gobés !    France: le gouvernement détaille sa stratégie d'allègement progressif du confinement    Affaire «Hamza mon bb»: Dounia Batma réagit à la condamnation de Madimi (PHOTO)    Nikol Pachinian, un héros devenu traître    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    «La septième porte»: un certain regard sur l'histoire du cinéma au Maroc de 1907à 1986    La beauté intérieure et l'essence de l'existence    Le CIO disqualifie trois haltérophiles roumains, dont deux médaillés    Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique    SM le Roi se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Nomination : Eric Fulcheri prend les commandes d'Arval Maroc    Guergarate : Le Maroc dit tout au Conseil de sécurité    Alerte météo : Pluie, neige et grand froid    Al-Ahly – Zamalek, une finale 100% endiablée    Agriculture : Crédit Agricole du Maroc au chevet des fédérations interprofessionnelles    Un nouveau shooting de Samira Saïd enflamme la Toile (PHOTO)    Ahmed Noureddine : «L'offensive de Guerguerat représente un tournant diplomatique de taille dans ce long combat que mène le Maroc»    L'actrice Manal Seddiki endeuillée (PHOTO)    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bartomeu: Messi est la clé du nouveau projet du FC Barcelone
Publié dans Libération le 27 - 10 - 2020


Lionel Messi "est la clé de ce nouveau projet" initié depuis la nomination de RonaldKoeman surle banc du FCBarcelone débutseptembre, a assuré le président du club catalan Josep Maria Bartomeu lundi en conférence de presse. "Quand j'ai entendu que Messi était en colère parce qu'il voulait quitter le club, on a essayé de lui expliquer à lui, à ses agents, à son entourage que le Barça ne peut pas le laisser partir, parce qu'il est le meilleur (joueur) du monde et parce que nous commençons un nouveau projet avec Koeman, avec de nouveaux joueurs, et Leo Messi est la clé de ce nouveau projet", a déclaré Bartomeu. "Je comprends qu'il se soit fâché, mais on a besoin de Messi, on a besoin de lui à Barcelone", a répété le président du Barça, après une réunion du comité de direction. "J'espère que ces prochains mois, Messi dira qu'il est content d'être resté à Barcelone, qu'il va renouvelerson contrat (qui arrive à son terme en juin 2021) et qu'il va terminersa carrière au club", a souhaité Bartomeu, toujours visé par une motion de censure pourle destituer de la présidence du club. "Je l'ai toujours dit, et Leo Messi l'a lui-même dit à de nombreuses reprises, que son souhait était de prendre sa retraite ici. Je crois que c'est la meilleure option, la meilleure décision et je crois que ce serait l'idéal pourtout lemonde, y compris pour Leo Messi", a avancé Bartomeu. "Avec l'équipe qu'il y a, avec l'entraîneur, les nouveaux joueurs, il y a un très bon projet qui est en train de se construire, pas seulement pour le futur, mais aussi pourle présent", a assuré le président du club catalan, ajoutant que "l'espoir, l'envie sont là, et quand la saison sera terminée, on aura gagné plus d'un titre". Au sujet du départ avorté de Lionel Messifin août,Bartomeu a indiqué que "la date limite pour mettre fin au contrat de manière unilatérale était le 10 juin.Cette date a été dépassée et aujourd'hui, Messi est toujours un joueur du FC Barcelone", s'est félicité le dirigeant. Après avoir voulu quitter le club blaugrana, Messi s'est ravisé afin d'éviter de porter ce litige avec son club de toujours devant la justice. Visé, comme précité, par unemotion de censure en cours, Josep Maria Bartomeu a jugé qu'il n'avait "pas de raison de démissionner", arguant que "ce serait le pire moment pour abandonner le Barça". "Il n'y a pas de raisons de démissionner. Il y a beaucoup de responsabilités (en jeu), je crois que ce serait le pire moment pour abandonnerle Barça à une commission de gestion transitoire", après une réunion du comité directeur du club catalan. En cas de démission, une commission transitoire aurait assuré l'intérim jusqu'à de nouvelles élections. "C'est un moment de haute responsabilité, c'est le moment de prendre des décisions", a-t-il ajouté, en précisant qu'"une commission de gestion transitoire ne pourrait pas prendre les décisions que nous sommes en train de prendre" pour trouver des solutions aux problèmes dus à la pandémie, qui a durement affecté les comptes du Barça. Le présidentBartomeu et le comité de direction sont encore sous le coup d'une motion de censure, après que des opposants (dont certains candidats aux élections pour la présidence du club, prévuesle 20 mars 2021) ontréussi à réunir plus des 16.521 signatures nécessaires auprès des socios (supporters-actionnaires) pour activer ce processus de destitution. Dans la soirée de lundi, Bartomeu a diffusé une lettre ouverte à la première personne pour expliquer qu'il souhaite que le referendum de sa destitution soit organisé le week-end du 15 et 16 novembre, arguant qu'il faut au moins quinze jours pour préparer ce vote. Un vote qui se fera, pour la première fois dans l'histoire du club, sur deux jours et à plusieurs lieux de votes éparpillés à Barcelone, en Catalogne et dans le reste de l'Espagne, dans le but d'éviter des attroupements de personnes et de prendre lesmesuressanitaires appropriéesface au nouveau coronavirus. Mais les opposants souhaitent que ce referendum soit organisé les 1er et 2 novembre, date limite prévue d'aprèslesstatuts du club blaugrana. Le Barça assure qu'il n'a pasle temps d'organiser ce vote en si peu de temps, et que cette date butoir l'obligerait à organiser le vote au Camp Nou, ce qui pourrait augmenter le risque de contagion, et a demandé au gouvernementrégional catalan de se prononcer là-dessus. "Quand on recevra la réponse formelle du gouvernementrégional, le comité de direction se réunira à nouveau", pour prendre une décision, a expliqué Bartomeu.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.