Rencontre    L'appel de Johnny Depp rejetée dans l' affaire "The Sun "    Vernissage à Salé d' une exposition collective d' art contemporain autour du patrimoine marocain    Imilchil se pare d'un manteau blanc (PHOTOS)    Consulat marocain à Valence: la société civile espagnole soutient le Maroc    Message de condoléances du roi Mohammed VI au président du Niger    Ils usurpent l'identité de Mehdi Qotbi pour acquérir des objets d'art antique    Arbitrage de la finale de Ligue des Champions : L'Algérien Rharbal au centre, le Marocain Jayed à la VAR    Contribution sociale. La vision du patronat.    Respect du protocole sanitaire dans les établissements scolaires : Gare aux défaillants    Le Fonds Mohammed VI pour l'Investissement, c'est pour bientôt !    Tennis : À l'A.C.S.A... sympathique et conviviale    CAF : Ahmad Ahmad se scandalise et accuse la FIFA !    Evolution du coronavirus au Maroc : 4178 nouveaux cas, 340.684 au total, jeudi 26 novembre à 18 heures    Le Mexique veut en finir avec le " machisme qui tue "    Le Bahreïn décide d'ouvrir un Consulat Général à Laâyoune    Au-delà des bonnes intentions, Biden confronté à des défis internationaux complexes    « Fonds Mohammed VI pour l'Investissement »: Le Conseil de gouvernement adopte le projet de loi    Royal Air Maroc renforce son programme de vols internationaux sur Tanger    Conseil de gouvernement : voici les nominations à de hautes fonctions    Le Parlement européen vote une résolution d'urgence sur la détérioration des libertés en Algérie    Mahmoud El Idrissi a succombé à la Covid-19: Le chanteur de «Saâ Saida» n'est plus    Violence à l'encontre des femmes. Un coût énorme pour la société    Covid-19, le vaccin est là !    Belle opération de la Marine royale à Nador    UM6P : Lancement d'une grande école d'ingénieurs dans le numérique    Plusieurs eurodéputés soutiennent du Maroc    Maradona. Les buts que l'Angleterre n'a jamais gobés !    Surfacturation covid, trois cliniques privées sanctionnées    Nikol Pachinian, un héros devenu traître    France: le gouvernement détaille sa stratégie d'allègement progressif du confinement    Affaire «Hamza mon bb»: Dounia Batma réagit à la condamnation de Madimi (PHOTO)    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    «La septième porte»: un certain regard sur l'histoire du cinéma au Maroc de 1907à 1986    La beauté intérieure et l'essence de l'existence    Le CIO disqualifie trois haltérophiles roumains, dont deux médaillés    NBA: Indianapolis renonce au All-Star Game 2021    SM le Roi se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique    Nomination : Eric Fulcheri prend les commandes d'Arval Maroc    Guergarate : Le Maroc dit tout au Conseil de sécurité    Alerte météo : Pluie, neige et grand froid    Al-Ahly – Zamalek, une finale 100% endiablée    Agriculture : Crédit Agricole du Maroc au chevet des fédérations interprofessionnelles    Un nouveau shooting de Samira Saïd enflamme la Toile (PHOTO)    Ahmed Noureddine : «L'offensive de Guerguerat représente un tournant diplomatique de taille dans ce long combat que mène le Maroc»    L'actrice Manal Seddiki endeuillée (PHOTO)    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jack Ma, le retraité milliardaire d'Alibaba
Publié dans Libération le 28 - 10 - 2020


J ack Ma, le plus emblématique des milliardaires chinois, va voir ses poches se gonfler encore avec l'introduction en Bourse d'Ant Group, nouveau record au palmarès de ce jeune retraité à la carrière météorique. L'ancien professeur d'anglais, qui possède 8,8% du capital d'Ant Group, devrait voir sa fortune grimper à 71,1 milliards de dollars (61 milliards d'euros) dans la foulée de l'entrée en Bourse du mastodonte du paiement en ligne, la plus grosse de tous les temps (plus de 34 mds USD). Il atteindrait ainsi la 11ème place du classement mondial des milliardaires calculé par l'agence financière Bloomberg, doublant notamment l'héritière de L'Oréal, Françoise Bettencourt Meyer. La retraite réussit au natif de Hangzhou (est): lorsqu'il a annoncé il y a deux ans qui allait quitter la direction d'Alibaba, il n'était encore que la 19e fortune mondiale, avec 40 milliards de dollars. Mais ses investissements dans le secteur du commerce électronique, dans un pays où l'argent liquide est en voie de disparition, n'ont fait que prendre de la valeur ces dernières années, particulièrement avec l'épidémie de coronavirus qui a fait exploser les achats en ligne. Jack Ma, 56 ans, a eu la prescience de cette évolution en co-fondant Alibaba en 1999. Les médias chinois racontent à l'envi les débuts: son ascension à partir d'un milieu pauvre, un père peinant à faire vivre sa famille, un bac raté deux fois, les petits boulots, jusqu'à la création d'Alibaba dans un appartement de Hangzhou (est), avec 60.000 dollars empruntés à des amis. Jack Ma (Ma Yun de son nom chinois) avait décidé d'abandonner son métier d'enseignant à l'université après avoir découvert Internet lors d'un voyage aux Etats-Unis et saisi la possibilité offerte aux entreprises d'échanger leurs biens en ligne. De même, il comprend vite le potentiel des smartphones: avec son service Alipay, il sera le pionnier du paiement électronique mobile. Ces intuitions lui valent une réputation de visionnaire. "La première fois que j'ai utilisé Internet, j'ai tapé sur le clavier et je me suis dit: +Voici quelque chose (...) qui va changer le monde et la Chine+", avait-il déclaré à la chaîne américaine CNN. En 2006, le décollage de la plateforme d'e-commerce d'Alibaba, Taobao, oblige l'américain eBay à se retirer du marché chinois, laissant la voie libre à son rival. Les excentricités de Jack Ma, qui cultive parfois une certaine ressemblance avec E.T., détonnent dans l'univers corseté des entrepreneurs chinois: en 2017, il s'était grimé en Michael Jackson lors d'un gala d'entreprise... Il n'en est pas moins membre du très austère Parti communiste chinois (PCC) au pouvoir. De Davos à Wall Street, il côtoie les grands de ce monde et promet à Donald Trump de créer 1 million d'emplois aux Etats-Unis en janvier 2017, alors que le milliardaire américain s'apprête à entrer à la Maison Blanche. Il retirera sa promesse plus tard, invoquant la guerre commerciale lancée par le président américain contre son pays. L'introduction en Bourse d'Ant Group à Hong Kong et Shanghai permet à Jack Ma de battre un nouveau record, après celui d'Alibaba à Wall Street en 2014 (25 mds USD), détrôné l'an dernier par le Saoudien Aramco (29,4 mds). En septembre 2018, Jack Ma annonce qu'il prendra sa retraite un an plus tard, le jour de ses 55 ans. Il entend se consacrer à des œuvres de philanthropie dans l'éducation, à l'instar d'un de ses modèles, le fondateur de Microsoft Bill Gates. Superstitieux sur les bords, le milliardaire a un faible pour le chiffre 8, synonyme de fortune en cantonais. Tout retraité qu'il est, il n'est peut-être pas pour rien dans la mise à prix de l'action Ant: 80 dollars HK à Hong

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.