S.M le Roi préside la cérémonie de lancement du projet de généralisation de la protection sociale    Légère hausse de l'IPC à Oujda en février dernier    L'AMMC vise la notice d'information relative au programme de rachat des actions d'Itissalat Al-Maghrib    Au Liban, ils ont survécu à la guerre civile mais sont terrassés par la crise    Ligue des champions. La campagne se poursuit pour City et le Real    Paris SG, tout pour aller au bout !    Botola Pro D1 : Le Raja et la RSB appelés à secouer le cocotier    Tennis : À l'ACSA... Inès, la confirmation, et Réda, la révélation ! M.BELAOULA    Covid-19 au Maroc : 596 nouveaux cas en 24 heures    Piratage de 19 millions de comptes Facebook au Maroc    Délais de paiement: les TPE lourdement impactées    La Comader réfute les allégations sur la qualité du blé    13.850 bénéficiaires de l'Opération Ramadan 1442    Maintien de la fermeture des salles de cinéma au Maroc    Tout faire pour développer le sens artistique et culturel des élèves    "Echos de la mémoire sur les montagnes du Rif", de Fatiha Saidi    Le message du roi Mohammed VI au roi des Belges    Suivez en direct la conférence de presse de BAM sur le lancement du Service de Centralisation des Chèques Irréguliers    CERI Sciences Po veut penser autrement le Maroc    Antony Blinken en Afghanistan pour discuter du retrait des troupes américaines d'ici le 11 septembre    LEGISLATIVES 2021: L'USFP, toujours aussi moribond    Ahmed Reda Chami: Le visage du renouveau de l'USFP    WAC-MCO: le pactole pour les joueurs oujdis en cas de victoire    Hyundai Maroc : commercialisation amorcée pour le nouveau Tucson    Couvre-feu ramadanesque: Casablanca comme vous ne l'avez jamais vue (VIDEO)    Sahara Marocain : Une fois de plus, Paris joue l'ambiguïté    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Abdellatif Hammouchi, l'oeil qui veille sur le Maroc    Des averses orageuses et de fortes rafales de vent attendues jeudi    OMS : Septième semaine consécutive d'augmentation des contaminations dans le monde    Justice : Recomposition des commissions permanentes du CSPJ    La vigilance au quotidien, au maroc et à l'étranger    L'Union africaine veut créer cinq pôles de fabrication de vaccins sur le continent    Maroc/Accidents de la route: 12 morts et 2.355 blessés en périmètre urbain la semaine dernière    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Khalid Chihab crée un instrument Ade musique combinant l'Oud et l'Outar    Le Street Art pour embellir la médina d'Oujda    Algérie : dégradation de l'état de santé de 23 détenus, en grève de la faim depuis 9 jours    12ème journée de la Botola Pro D1 inwi : Wydad-Mouloudia Oujda : Un match au sommet    Sahara marocain: L'ambassadeur du Maroc à Moscou s'entretient avec le vice-ministre russe des AE    Assurance maladie obligatoire: 3 conventions-cadres signées devant SM Mohammed VI (reportage)    Dakhla : Le RNI lance Ramadaniyat Al Ahrar    MMA: troisième confrontation entre McGregor et Poirier à Las vegas    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    Ligue des champions: Le Real disputera sa 9ème demi-finale sur les 11 dernières    Météo: encore de la pluie ce jeudi 15 avril au Maroc    Ramadan : les bus de Casablanca adaptent leurs horaires    L'ICESCO lance la 2è édition de ses programmes ramadanesques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





C'est pour quand le coup d'envoi de la campagne de vaccination ?
Publié dans Libération le 30 - 12 - 2020


Quand est-ce que la campagne de vaccination contre la Covid-19 va démarrer au Maroc ? C'est la question que tout le monde se pose, y compris les élus de la nation qui sont censés être bien informés. En effet, ils ont été nombreux à s'insurger, avant hier lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseiller, contre le silence qui entoure cette question et l'absence de communication concernant ce sujet au niveau du Parlement comme au niveau de l'opinion publique. Le Groupe de la Confédération démocratique du travail à la Chambre des conseillers a critiqué le manque d'interaction du gouvernement et la rareté des informations malgré les demandes récurrentes des élus qui agissent conformément aux lois et règlements en vigueur. Ce groupe a considéré cette manière d'agir de l'Exécutif comme un abus contre l'institution parlementaire censée jouer un rôle de contrôle tout en soulignant que le Parlement ne peut pas se mettre sous la tutelle du gouvernement et de son bon vouloir. La colère des conseillers ne semble pas pour autant perturber l'Exécutif qui s'est contenté, en la personne de Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, de déclarer que les autorités du pays déploient l'ensemble des efforts possibles, afin de lancer la campagne de vaccination dans les plus brefs délais. Selon lui, il faut attendre quelques jours, le temps pour que les autorités sanitaires importent les vaccins de Sinopharm (Chine) et d'AstraZeneca (Suède Royaume-Uni). Des propos qu'il a déjà tenus dans un entretien accordé au quotidien Al-Alam où il a déclaré que la date où le Maroc recevra le vaccin contre le coronavirus n'est pas encore officiellement fixée et qu'il ne peut pas décevoir les citoyens avec l'annonce de dates erronées, ajoutant que son département fera une déclaration dès qu'il y aura du nouveau à ce sujet. Ce discours opaque n'a pas épargné le corps médical. Si l'on interroge les membres du personnel de soin sur la date éventuelle du démarrage de la campagne de vaccination, la réponse sera souvent la même : «Nous ne savons rien. Plusieurs dates ont été avancées, mais personne ne peut confirmer ou infirmer ces informations». «Aujourd'hui, on procède à des exercices pratiques et à des simulations dans l'attente de l'arrivée du vaccin et nous sommes prêts puisque nous disposons déjà du système de soins ambulatoires et du programme national de vaccination», nous a confié sous le sceau de l'anonymat un médecin casablancais. Et d'ajouter : «La prochaine campagne sera calquée sur ces systèmes et il y aura un renforcement de ceux-ci dans les villes». Concernant le retard enregistré au niveau du démarrage de ladite campagne, notre interlocuteur estime que ce problème est dû à des problèmes de livraison vu le nombre de demandes du vaccin chinois. «Aujourd'hui, seuls les Emirats arabes unis ont utilisé le vaccin chinois en dehors de la Chine et l'ensemble des pays qui ont commencé à vacciner leur population sont soit des pays qui ont participé à la découverte du vaccin, soit des pays riches», nous a-t-il indiqué tout en rappelant que le régulateur de la Food and Drug Administration of China a demandé des précisions à Sinopharm avant d'approuver son vaccin et que la procédure d'approbation est toujours en cours. Des médias chinois ont même révélé que Sinopharm continue d'améliorer ses données de dernière minute suite aux commentaires et à la demande du régulateur chinois. Pourtant, notre source reste optimiste sur un proche démarrage de la vaccination contre la Covid-19 au Maroc. «Tous les indices laissent penser que ce sera en janvier prochain. Mieux, le Maroc fera partie des premiers pays à démarrer la vaccination de sa population», a-t-elle conclu. A noter que Khalid Ait Taleb a déjà révélé devant le Conseil de gouvernement que le Maroc a acquis 65 millions de doses de vaccin contre la Covid-19 et que la campagne de vaccination devra couvrir 25 millions de Marocains. Le ministre a également fait savoir que les préparatifs sont à un stade très avancé, notamment au niveau de la formation du personnel impliqué et de l'organisation de simulations. Un système d'information a été aussi mis en place pour la gestion de cette opération, l'inscription des personnes qui seront vaccinées et le suivi de leur état de santé après la vaccination.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.