L'ambassadeur de Palestine au Maroc remercie le Roi pour son soutien à la cause palestinienne    En images, voici l'aide humanitaire envoyée aux Palestiniens sur Très Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI    Ligue des Champions de la CAF-Total 2020/2021 : Le Maroc abrite la finale le 17 juillet (CAF)    FA Cup : Hakim Ziyech et Chelsea battus en finale par Leicester    Israël intensifie ses raids à Gaza, vive inquiétude internationale    Ghalta, une erreur très cher payée... Dimanche à 22h45 (Bande-annonce)    Maroc/Covid-19: Six décès et 112 nouveaux cas en 24 heures    Covid-19 au Maroc : 112 nouvelles contaminations, 6 décès    Le beau message de Saad Lamjarred à Khadija Assad (VIDEO)    Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    Casablanca: la Marine Royale célèbre le 65-ème anniversaire de la création des FAR    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bayt Dakira revivifie le rituel de la Mimouna
Publié dans Libération le 07 - 04 - 2021


«Terbhou ou tsaadou», un vœu ancestral si cher exprimé de la manière la plus nostalgique par les juifs marocains lors de la veillée de clôture du Pessah ou Paque juive : La Mimouna. Un rituel qui immortalise une histoire millénaire de célébration de la Paque juive en toute fraternité et coexistence entre juifs et musulmans. Une fête meublée de joie, de symboles et de fierté, puisque ce rituel d'origine marocaine est désormais célébré à l'international par les juifs dans les quatre coins du monde. «Hahiya jat Lalla Mimouna/ hahiya jat m'barka mesouda/ifrah liha lakbir ou sghir/ Mimouna jayba lkhir laktir» : des chants antiques qui ont fait vibrer l'espace historique, culturel et pédagogique de Bayt Dakira lors de la célébration de la Mimouna dimanche 4 avril 2021 à Essaouira. Un événement rehaussé par la participation de la chanteuse Lalla Tamar. Pour ce qui est de l'origine de la désignation de cette cérémonie par le nom de « Mimouna », Haïm Zafrani évoque une explication mythique qui nous ramène aux similitudes culturelles juives et musulmanes qui ont toujours partagé un inconscient collectif nourri de croyances populaires. Il s'agit, selon lui, du nom d'une sainte noire qui, dans la tradition musulmane puis par osmose dans celle des juifs maghrébins, intercède en matière de fertilité, de succès, de bonheur et d'abondance. Joseph Teledano, quant à lui, pense que le rituel, les symboles et les chants qui meublent cette cérémonie viennent du sens du mot «Mimouna» dans l'arabe dialectal où il est synonyme de bon présage et de bonne fortune. A Essaouira, Marrakech, Casablanca, Rabat, et bien d'autres villes du Royaume, les juifs marocains ont célébré avec la Mimouna, un patrimoine millénaire qu'ils ont toujours porté dans leurs cœurs et fait rayonner dans les quatre coins du monde. Un patrimoine qui illustre cette interculturalité judéo-musulmane, fruit d'une longue histoire de vivre-ensemble au Maroc. Haïm Zafrani relève dans la Mimouna l'existence d'un folklore autochtone ancien où juifs et musulmans se rencontrent et où «s'affirme l'expression d'un destin commun sur une terre qu'ils habitent les uns et les autres depuis des temps immémoriaux et à laquelle ils sont attachés».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.