Le Japon réitère sa non-reconnaissance de la pseudo « rasd »    Bab Sebta: saisie de 92 kg de chira    Tiflet: un individu arrêté pour coups entraînant la mort de sa mère    La Corée du Nord annonce que Kim a supervisé le test d'un « lance-missiles multiple »    Vidéo. Amazonie : Des centaines de nouveaux feux, vive émotion planétaire    Jeux africains 2019 (6è journée): Le Maroc grimpe à la 3è place avec 40 médailles dont 13 d'or    Berkane : une plantation de 100 Ha de figuiers et la création d'une unité de valorisation du produit    L'Italie attend toujours une majorité et un Premier ministre    Al Hoceima: Distribution de bus de transport scolaire au profit de cinq communes rurales    Pour gérer la transition, le Soudan se dote d'un Conseil souverain…    SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan reçoit les enfants d'Al Qods    Compétence !    Groupe Total: la 1000e station-service solarisée sera inaugurée à Marrakech    Rommani: Une pétition contre les coupures fréquentes de l'eau et de l'électricité    Hong Kong : Des centaines de manifestants défilent à nouveau dans les rues    Les «Littératures itinérantes» débarquent à Jamaa El Fna    Ligue des champions d'Afrique : Le Raja valide son passage au deuxième tour    Fès: Un policier contraint de brandir son arme pour neutraliser un récidiviste    Ligue des champions: le Raja étrille Brikama United    Migration clandestine: l'Espagne octroie une aide de 32 millions d'euros au Maroc    Jeux Africains: le Maroc conserve sa 4e place avec 33 médailles    Rallye de yachts entre Gibraltar et Tanger pour la bonne cause    Jeux africains-Football : le Nigéria élimine les Lionceaux de l'Atlas    Fès : Arrestation de deux dealers de karkoubi    Santé : Le Levothyrox de nouveau disponible selon Anas Doukkali    Voix de Femmes à Tétouan, solidarité et développement au menu du festival    L'IPC ressort en baisse en juillet après trois mois de hausse ininterrompue    Le Raja bien parti pour franchir le tour de chauffe de la Ligue des champions    Tous à l'assaut de la nouvelle Juventus    L'Allemagne s'enflamme pour Coutinho    Divers Economie    Tensions et dissensions attendues au sommet du G7    Macron et Johnson affichent un ton plus conciliant sur le Brexit    Valse diplomatique à l'algérienne : L'œuvre des militaires ou des intérimaires ?    Finalisation des plans de transfert des compétences de l'administration centrale vers les régions    Les femmes enceintes prennent encore trop de médicaments    La Guinée-Bissau réaffirme son soutien constant et inconditionnel à la marocanité du Sahara    Gouvernance et responsabilité dans le secteur public La complexité du concept    Insolite : Rituel cosmique    Ces stars qui ont vu leur carrière basculer    Cinéma sur la Muraille : Le cinéma en fête à Essaouira    Le troisième Festival national de Marmoucha du 30 août au 1er septembre    11ème Festival «Voix de Femmes» de Tétouan : Daoudia, Najat Rajoui et les autres    Démarrage de l'opération de sélection et d'incorporation des appelés    Révolution du Roi et du Peuple: le discours royal    Sidi Kacem : Trois balles tirées pour neutraliser un individu qui mettait en danger la vie de citoyens    Initiative «Cinéma sur la Muraille» : Le 7ème art à l'honneur à Essaouira    Féminicide à Sidi Slimane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Brésil, un cycle à ouvrir avant l'édition 2014
Publié dans Libération le 05 - 07 - 2010

L'élimination amère du Brésil en quart de finale du Mondial-2010 à peine consommée, une nouvelle page se tourne pour une Seleçao qui doit désormais régler ses questions de style, de joueurs et d'entraîneur avant d'accueillir la prochaine Coupe du monde en 2014.
"Un cycle de travail se termine maintenant, et pas de la manière que nous souhaitions", a reconnu le milieu Gilberto Silva.
En fin de contrat, Dunga, malgré ses victoires en Copa America (2007) et en Coupe des Confédérations (2009), ne devrait pas être trop regretté après cette fin de parcours abrupte, contre les Pays-Bas (1-2).
Dans un pays qui a élevé le +jogo bonito+ (beau jeu) au rang de religion d'Etat, son style défensif n'a jamais trop été accepté et un rapide débat sur l'identité nationale devrait favoriser un successeur à l'esprit un peu plus "maison".
Plusieurs noms circulent d'ailleurs déjà pour le remplacer.
Mano Menezes semble pour l'instant le favori, autant pour des raisons personnelles que politiques. Doué pour le consensus, à l'inverse de Dunga, il est également l'entraîneur des Corinthians, club présidé par Andres Sanches, l'homme de confiance du président de la Confédération brésilienne (CBF) Ricardo Texeira qui pourrait lui laisser son siège en 2014. Quel sélectionneur ? Mais d'autres personnalités sont également dans le chapeau. La presse italienne avance celui de Leonardo, entraîneur de l'AC Milan (2009-2010), même s'il n'a pas franchement convaincu dans le club italien.
Auréolé du titre de 2002, Luiz Felipe Scolari jouit toujours d'une certaine aura populaire mais "Felipao" vient de s'engager avec un club jusqu'en 2012.
"J'ai un contrat avec Palmeiras et c'est là que je vais travailler, a-t-il assuré à la radio brésilienne samedi El Dorado. Ce serait merveilleux de terminer ma carrière d'entraîneur en dirigeant une sélection dans un Mondial disputé au Brésil. Mais je ne pourrais répondre à une éventuelle offre qu'après 2012".
Enfin, reste le cas Jorginho, l'actuel adjoint. Titré en tant que joueur en 1994, il connaît bien les rouages de la sélection. Mais sa proximité avec Dunga, critiqué, minimise ses chances.
Le problème du sélectionneur réglé, il faudra aussi s'atteler à celui des joueurs. Que va devenir ce groupe, propriété intellectuelle de Dunga, qui l'a façonné à son image en s'appuyant sur des hommes liges que d'autres n'auraient peut-être pas choisis?
"Nous devons rester unis, il ne faut pas chercher de coupables", a prévenu le capitaine Lucio pour éviter une chasse aux sorcières.
Second souffle. A 33 et 32 ans, Gilberto Silva, sur le déclin, et Lucio lui-même, qui a formé une charnière plutôt efficace avec Juan (31 ans), auront-ils envie de continuer? Pourront-ils le faire jusqu'en 2014, lorsque Kaka aura 32 ans, Luis Fabiano 33 ans et Robinho 30 ans? "Ce n'est pas encore le moment de parler de ça", a coupé Kaka.
Et qui appeler pour donner un second souffle à l'équipe? Garants du jeu à la brésilienne, Ronaldinho et Adriano, écartés par Dunga, pourraient revenir mais ils sont vieillissants également et empêtrés dans des problèmes de clubs ou extra sportifs.
La génération intermédiaire, représentée par les défenseurs Marcelo (Real Madrid) et Alex (Chelsea), et l'attaquant Pato (AC Milan), aura peut-être son mot à dire. Mais au Brésil, un pays qui n'a jamais hésité à lancer des jeunes, on attend surtout que le prochain entraîneur donne leur chance à Ganso et Neymar, les deux perles offensives de 20 et 18 ans de Santos.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.