Driss Lachguar se réunit avec la Commission provinciale des élections à El Jadida    Prévisions météorologiques pour le lundi 1er mars 2021    El Othmani rend visite à Ramid après une opération chirurgicale réussie    Covid 19: Décès de l'acteur égyptien Youssef Chaabane    Ligue des Champions / WAC-Kaizer (4-0) : Le Wydad... un match de référence !    IRT-MCO (1-2) : Une victoire pour se relancer !    Démission de Azami Idrissi des instances dirigeantes du PJD : le parti dit niet    Vaccination anti-Covid : Le Maroc toujours dans le top 10 mondial    Ligue des champions : le Wydad écrase les Sud-africains de Kaizer Chiefs (4-0)    Coronavirus au Maroc : 244 nouveaux cas en 24 heures, 8 décès    Cannabis : La Tunisie emboîte le pas au Maroc    Russie : l'opposant Navalny transféré dans un camp à 200 km de Moscou    La folle histoire qui lie Winston Churchill à la ville de Marrakech    Participation du Maroc au Championnat d'Afrique de cyclisme en Egypte    CAN U20. L'EN éliminée par la Tunisie    Signature d' une convention de partenariat entre le ministère de la Justice et la CNDP    Séisme d'Agadir : les vérités sur un drame qui transcende le temps (I)    Syrie : Biden entre en guerre    Habib El Malki se félicite de la coopération avec le FOPREL    Dakhla : L'ASMEX se dote d'une délégation régionale    Credit Bureau: «les solutions apportées par les différents intervenants ont permis de limiter l'envolée des impayés»    "Biggie " , le géant éphémère du rap    Portrait: ElGrande Toto, un as de trèfle qui pique le cœur    Alerte météo : fortes averses orageuses et chutes de neige jusqu'au 2 mars dans plusieurs provinces    La Bourse de Casablanca dans le rouge du 22 au 26 février    Les indices s'enfoncent malgré un léger reflux des taux    Victoire in extremis du HUSA, les FAR et le Chabab se neutralisent    Liga: Barcelone bat le FC Séville et enchaîne    Le FUS s'offre l'AS FAR à domicile    Transavia annonce le lancement d'une nouvelle ligne aérienne entre le Corse et le Maroc    Les arméniens réclament le départ du Premier ministre    Un «mini Maghreb» sans le Maroc et la Mauritanie, une idée aussi incongrue qu'irréaliste    Libye : près de 150 migrants secourus en mer Méditerranée    La 316 ème fortune de France s'implante à Marrakech    Voyages : voici les pays européens prêts à lancer leurs passeports vaccinaux    Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen    «Nidaa Oujda», un appel contre le discours de division    La France doit être «plus claire» et reconnaitre la souveraineté du Maroc sur le Sahara    Appel à Biden pour appuyer la décision américaine reconnaissant la souveraineté du Maroc sur son Sahara    HPS: des revenus en hausse en dépit de la crise    Présentation du beau livre «Pour une Maison de l'Histoire du Maroc»    «Tout ira bien», nouveau recueil de poèmes de Driss Meliani    Interview avec Selma Benomar, l'ambassadrice du luxe à la marocaine    Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un troisième vaccin    Manuels et cahiers scolaires : les imprimeurs gagnent leur bataille pour la préférence nationale    Anniversaire : SAR la Princesse Lalla Khadija souffle sa 14ème bougie    Marrakech se dote du premier radiotélescope au niveau national    Harcèlement sexuel : de nouvelles allégations contre le gouverneur de New York Andrew Cuomo    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour une histoire de gros sous : La saison régulière de la NBA tronquée des deux premières semaines
Publié dans Libération le 12 - 10 - 2011

La NBA a dû annuler lundi les deux premières semaines de sa saison régulière 2011-2012 car les propriétaires de clubs et les joueurs se déchirent toujours sur des questions de gros sous et n'ont pas réussi à mettre fin au lock-out en négociant un nouvel accord de travail.
"C'est un gouffre qui nous sépare", a indiqué le patron de la NBA, David Stern, précisant que le désaccord portait "sur virtuellement tous les plans".
"Nous ne sommes pas à un stade où un accord juste peut être trouvé avec la NBA", a de son côté déclaré le président du syndicat des joueurs (NBAPA), Derek Fisher, joueur des Los Angeles Lakers, à la sortie d'une réunion à New York.
La saison régulière ne commencera donc pas le 1er novembre et la célèbre Ligue nord-américaine de basketball va très probablement perdre des matches à cause d'un conflit du travail pour la deuxième fois de son histoire.
En 1998-1999, la saison n'avait commencé qu'en février, après six mois de lock-out, et avait été réduite à 50 matches par équipe (au lieu de 82). Au total, la NBA avait perdu 464 rencontres sur 1230 cette année-là.
Le lock-out actuel, qui dure depuis le 1er juillet, a été décrété par les propriétaires quand le précédent accord collectif est arrivé à échéance.
Selon les dirigeants de la NBA, le modèle économique du précédent accord n'est plus viable: seules 8 des 30 franchises de NBA ont gagné de l'argent la saison passée, pour des pertes combinées de plus de 300 millions de dollars.
Ce à quoi les joueurs rétorquent que les revenus et les audiences télés de la NBA ont augmenté la saison passée.
La menace d'annulation planait en fait depuis mardi, quand la NBA avait tiré un trait sur toute sa pré-saison (114 matches).
Les parties se chamaillent essentiellement sur la répartition des revenus de la NBA liés au basket (estimés à 3,8 milliards de dollars pour 2010-2011) et les modalités de plafonnement de la masse salariale (salary cap).
Sur le premier point, les joueurs ont récemment refusé un partage à 50/50 car ils touchaient 57% de ces revenus dans le précédent accord. Sur le second point, les propriétaires veulent plus de rigidité de la masse salariale mais les joueurs refusent un système trop rigide qui jouerait en leur défaveur.
Manque à gagner
Le vœu des dirigeants est de trouver un système qui leur permette de garder leurs superstars, celles qui attirent sponsors, spectateurs et médias.
Car nombre de +petites+ franchises ont vu ces dernières années leur joueur vedette partir pour des plus gros +marchés+, comme quand LeBron James a quitté Cleveland pour Miami, alors que dans le même temps les quatre derniers championnats étaient raflés par des +riches+ -Lakers, Boston et Dallas-.
Depuis le début du lock-out, certains joueurs NBA sont partis jouer en Europe, à l'image de Tony Parker en France (Villeurbanne). Kobe Bryant (Lakers), en contacts avancés avec la Virtus Bologne en Italie, pourrait bientôt être la première grande star de la Ligue à s'expatrier.
D'autres joueurs s'occupent en participant à des "pick-up games" aux quatre coins des Etats-Unis, dans des petites salles. Samedi, un match de charité organisé par LeBron James a réuni neuf joueurs NBA à Miami, dont le Big Three des Heat (James, Dwyane Wade, Chris Bosh), devant près de 4000 fans.
Le manque à gagner induit par ce conflit pour les joueurs comme pour les propriétaires devrait s'avérer conséquent. Le directeur exécutif du NBAPA Billy Hunter l'a estimé à 350 millions de dollars par mois annulé.
Mais ce conflit va également affecter des milliers de personnes (guichettiers, sécurité, vendeurs, placiers, personnel des clubs) dans un pays qui compte 14 millions de chômeurs et traverse une crise économique aiguë.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.