Parlement: Les conseillers peinent sur leur propre règlement    Startups: L'OCP met le turbo    Les européens appelés aux urnes    La tension militaire mobilise le CCG et l'Opep    Violence dans les stades: Le débat encore (re)lancé    L'aide à l'éducation, un modérateur    Service militaire obligatoire. Le roi Mohammed VI ordonne le recrutement de plus de candidats pour cette année    Le roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de Tayeb Bencheikh    L'offensive de Trump met en péril la survie de Huawei, selon des experts    Huawei : Nouvelle salve de Washington contre Pékin    L'Espagne reste premier partenaire commercial du Maroc, selon Eurostat    Le Maroc réélu au bureau exécutif du Conseil des ministres arabes de la Santé    Maradona appelle à boycotter un film sur lui    Etude. Maîtriser l'anglais améliore-t-il nos conditions au travail?    Rabat. Un centre de santé lancé à Diour Jamaâ    Le Musée national d'histoire naturelle de Rabat célèbre la journée internationale des musées    La RSB fait l'essentiel à Berkane face au Zamalek, en attendant la confirmation au Caire    Aéroport Fès-Saiss : Hausse du trafic des passagers à fin avril 2019    1998: retour des Lions pour une place au quart…    Seedorf : Le Maroc favori de la CAN    Stress hydrique. La Chine et le Maroc allient leurs forces    Artcom'Sup intègre la World Design Organization    Lahoucine Bardaouz, un talent pluriel    L'autre dans le cinéma    Bouskoura : Trois ouvriers meurent par asphyxie dans un canal des eaux usées    Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    Côte d'Ivoire : Atlantique Assurances, filiale de la BCP, lance une offre dédiée aux agriculteurs de coton    Fiscalité. Les libéraux veulent reconstituer un front uni    PAM. Crise autour du 4e congrès national    Etats-Unis : Quand un milliardaire diplômé rembourse les dettes étudiantes de toute sa promotion    Chronique Humour et Ramadan : Qu'Imam me suive…    L'enseignement supérieur passe au mode grève    Le Maroc à Genève pour la 72ème Assemblée mondiale de la santé    Les inégalités augmentent dans l'UE, mais moins qu'ailleurs    M'hamed Loqmani : Les intellectuels qui ne créent pas le buzz ne sont pas toujours les bienvenus dans les médias    Attention aux jeans trop serrés et à l'épilation intégrale !    Pendant le Ramadan, Essaouira retrouve toutes ses sensations    Phoques, caviar et pétrole: la mer Caspienne menacée par la pollution    Agentis construira et équipera des hôpitaux publics en Côte d'Ivoire    Divers Economie    Les Marocains d'Italie dénoncent la situation tragique dans les camps de Tindouf    Insolite : Soyez "gentils" avec la police nigériane    Ces tournages qui ont tourné au drame : Troie    Cinquantenaire du FNAP de Marrakech    En larmes, le monstre sacré du 7ème art Alain Delon honoré à Cannes    169 migrants subsahariens secourus par la marine royale en méditerranée    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'OCK et le RCA se neutralisent
Publié dans Libération le 16 - 04 - 2012

Comme on s'y attendait, c'est devant un public record (5000 environ) que s'est déroulée la rencontre phare de la 25ème journée Pro Elite 1, au Complexe OCP, opposant l'Olympique de Khouribga au Raja de Casablanca. Les Phosphatiers qui se trouvent à la 12ème position du classement (26 points), avaient forcé le nul, la journée précédente, à l'extérieur face au HUSA. Alors que les Rajaouis, 3èmes, avec un match en moins, se sont imposés par trois buts à zéro, devant le club ghanéen de Berekum Chelsea, pour le compte des 1/16ème de finale retour de la C1.
Les deux équipes affichaient des ambitions opposées. L'OCK cherche une victoire pour échapper à la zone de turbulence, tandis que le RCA aspire au trois précieux points qui pourraient le propulser au sommet du classement.
Sous une pluie battante, la partie démarre sur les chapeaux de roues et le public a droit à des phases de jeu animées où les deux formations s'engagent dans un duel sans merci au milieu du terrain, cherchant chacune la moindre erreur pour surprendre son adversaire. Les Khouribguis bien motivés, moral au beau fixe, surtout avec la promesse d'une prime conséquente en cas de victoire, passent vite à l'attaque et menacent El Askri par un tir foudroyant de Khouchame à la 11'. Les Rajaouis ripostent à la 18' par le biais d'El Moubaraki. Très encouragés, les hommes de Sahabi imposent tout au long de la première mi-temps un bon football, mais ratent par excès de précipitation plusieurs occasions par Oggadi, Akhmiss et Ait El Haj (24',36' et 39'). Suite à une contre-attaque éclaire, Souleimani fauche El Kass en pleine surface de réparation, l'arbitre Ballout n'hésite pas et accorde le penalty. A la transformation, le défenseur Nafae, d'une frappe bien appuyée du pied gauche loge le cuir au fond des filets d'El Askari qui ne fait que suivre la balle des yeux (44'). Une minute après, Oulhaj égalise pour les visiteurs.
La deuxième période est beaucoup plus animée et riche en rebondissements. Les Aigles verts dominent de bout en bout leurs adversaires, en réussissant à créer trois opportunités franches de but ratées lamentablement à l'image de Talal qui, à l'intérieur du rectangle, loupe un but tout fait, sa reprise de tête est dégagée par le gardien El Allouch, intraitable (52'). Les locaux ont jusque-là opté pour la défense à outrance . Les Rajaouis, plus entreprenants, campent plus de cinq minutes dans la zone des Phosphatiers. Peu après son entrée en jeu à la place d'El Kass, El Baraka se distingue par un superbe tir repoussé par le keeper rajaoui en corner, ratant ainsi une occasion en or (76').
Les occasions vont se poursuivre par la suite grâce à El Baraka et Askari pour l'OCK, Tir et Salhi pour le RCA.
Le match s'est soldé par un score de parité un partout. Un nul qui n'arrange finalement pas les deux équipes.
Au terme de cette rencontre, Bertrand Marchand, coach du RCA, a déclaré : «Le match était difficile pour beaucoup de raisons: le mauvais temps, l'état lamentable du terrain et le classement des deux équipes. On a joué avec quatre attaquants pour marquer, on a créé de nombreuses opportunités qui ont été loupées. Je ne sais pas pourquoi les arbitres ne veulent pas nous accorder des penalties. Dans cette rencontre, Slimani et Sanhaji ont été fauchés en pleine surface de réparation, mais l'arbitre a fait comme s'il n'avait rien vu. Le championnat est très difficile, la pression est beaucoup plus sur les coachs que les joueurs, car en cas d'erreur, on tient l'entraîneur pour responsable.»
Quant à son homologue Fouad Sahabi, coach de l'OCK, il a déclaré : «L'enjeu était de taille, c'était une rencontre vraiment très difficile contre le champion du Maroc. Je suis satisfait de la prestation des mes éléments et du résultat. On n'a plus perdu depuis la victoire face au KAC. On gagne ou on fait match nul. On a beaucoup plus de chance pour maintenir notre place parmi l'élite.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.