Hautes fonctions : La procédure de nomination remise à plat    Avis Locafinance ouvre une nouvelle agence à Casablanca    Wafa Assurance lance une gamme de produits à partir de 60 DH/an    Le Souss aura son Forum international en novembre prochain    Rekrute lance un simulateur de salaire gratuit    Education aux valeurs. Oui, mais quoi ?    Tunisie    Immigration clandestine : Six personnes arrêtées à Tan Tan et Laâyoune    Renversement d'un autocar à Errachidia : Le bilan grimpe à 17 morts    Le ministère de l'éducation nationale rassure    Météo: le temps qu'il fera ce mardi    Le CNDH va présenter ses recommandations d'amendement du Code pénal    L'ONU appelle à enquêter sur l'usage "excessif de la force" par la police russe    Le Hezbollah abat un drone israélien à la frontière libanaise    La Tunisie au rythme de soirées politiques télévisées inédites    Brexit: Jamais deux sans trois?    Insolite : L'hymne d'Andorre joué par erreur au coup d'envoi de France-Albanie    Les U23 ont-ils encore une chance de se qualifier ?    Une large revue d'effectif prévue par le sélectionneur national face au Niger    Il fait l'actu : Miloudi Moukharik, président de l'UMT    La Bourse de Casablanca boucle la semaine en baisse    Un haut responsable parlementaire chinois appelle à resserrer la coopération parlementaire avec le Maroc    Forte chute des prix des céréales de base et du sucre à l'échelle mondiale    Les régimes végétariens et végétaliens augmenteraient le risque d'AVC    La cigarette électronique au cœur de la polémique    Accident d'Errachidia: le chauffeur ayant pris la fuite se rend aux autorités    "Les fleurs du passé ont fleuri" Premier souffle poétique d'Alain Psaume Bouithy    "Tiwizi", une nouvelle collection pour diffuser des ouvrages académiques auprès d'un large public    "Ça" démarre fort au box-office    L'Boulevard revient dans tous ses états    Pour un nouveau contrat social (au Maroc et ailleurs)    Elections en Russie : Lourdes pertes pour le pouvoir à Moscou    Les Lionceaux et les Lions de l'Atlas logiquement accrochés    Nucléaire iranien: l'AIEA confirme l'installation de centrifugeuses avancées    Ouverture du 8ème congrès national de la Jeunesse socialiste    Mostra de Venise. Le "Joker" triomphe    La qualité l'emportera    Liban: Le Hezbollah dit avoir abattu un « drone israélien » à la frontière    La rentrée sociale !    Météo: Le temps qu'il fera ce lundi    Match amical : La sélection nationale des locaux bat le Burkina faso 1-0    La sélection nationale des locaux bat le Burkina faso    Soutien des pays d'Amérique latine à la cause nationale    Les sélections du Maroc (A, olympiques et locaux) ont des rendez-vous décisifs    Les Lions de l'Atlas accrochés à Marrakech par le Burkina Faso    La Toile selon l'art de la «halka» dans une peau comique et moderne    bdellatif El Mesnaoui : «Plusieurs scénarios souffrent d'une faiblesse structurelle»    «Eidreadathon»: Des lectures au goût de la fête    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'OCK et le RCA se neutralisent
Publié dans Libération le 16 - 04 - 2012

Comme on s'y attendait, c'est devant un public record (5000 environ) que s'est déroulée la rencontre phare de la 25ème journée Pro Elite 1, au Complexe OCP, opposant l'Olympique de Khouribga au Raja de Casablanca. Les Phosphatiers qui se trouvent à la 12ème position du classement (26 points), avaient forcé le nul, la journée précédente, à l'extérieur face au HUSA. Alors que les Rajaouis, 3èmes, avec un match en moins, se sont imposés par trois buts à zéro, devant le club ghanéen de Berekum Chelsea, pour le compte des 1/16ème de finale retour de la C1.
Les deux équipes affichaient des ambitions opposées. L'OCK cherche une victoire pour échapper à la zone de turbulence, tandis que le RCA aspire au trois précieux points qui pourraient le propulser au sommet du classement.
Sous une pluie battante, la partie démarre sur les chapeaux de roues et le public a droit à des phases de jeu animées où les deux formations s'engagent dans un duel sans merci au milieu du terrain, cherchant chacune la moindre erreur pour surprendre son adversaire. Les Khouribguis bien motivés, moral au beau fixe, surtout avec la promesse d'une prime conséquente en cas de victoire, passent vite à l'attaque et menacent El Askri par un tir foudroyant de Khouchame à la 11'. Les Rajaouis ripostent à la 18' par le biais d'El Moubaraki. Très encouragés, les hommes de Sahabi imposent tout au long de la première mi-temps un bon football, mais ratent par excès de précipitation plusieurs occasions par Oggadi, Akhmiss et Ait El Haj (24',36' et 39'). Suite à une contre-attaque éclaire, Souleimani fauche El Kass en pleine surface de réparation, l'arbitre Ballout n'hésite pas et accorde le penalty. A la transformation, le défenseur Nafae, d'une frappe bien appuyée du pied gauche loge le cuir au fond des filets d'El Askari qui ne fait que suivre la balle des yeux (44'). Une minute après, Oulhaj égalise pour les visiteurs.
La deuxième période est beaucoup plus animée et riche en rebondissements. Les Aigles verts dominent de bout en bout leurs adversaires, en réussissant à créer trois opportunités franches de but ratées lamentablement à l'image de Talal qui, à l'intérieur du rectangle, loupe un but tout fait, sa reprise de tête est dégagée par le gardien El Allouch, intraitable (52'). Les locaux ont jusque-là opté pour la défense à outrance . Les Rajaouis, plus entreprenants, campent plus de cinq minutes dans la zone des Phosphatiers. Peu après son entrée en jeu à la place d'El Kass, El Baraka se distingue par un superbe tir repoussé par le keeper rajaoui en corner, ratant ainsi une occasion en or (76').
Les occasions vont se poursuivre par la suite grâce à El Baraka et Askari pour l'OCK, Tir et Salhi pour le RCA.
Le match s'est soldé par un score de parité un partout. Un nul qui n'arrange finalement pas les deux équipes.
Au terme de cette rencontre, Bertrand Marchand, coach du RCA, a déclaré : «Le match était difficile pour beaucoup de raisons: le mauvais temps, l'état lamentable du terrain et le classement des deux équipes. On a joué avec quatre attaquants pour marquer, on a créé de nombreuses opportunités qui ont été loupées. Je ne sais pas pourquoi les arbitres ne veulent pas nous accorder des penalties. Dans cette rencontre, Slimani et Sanhaji ont été fauchés en pleine surface de réparation, mais l'arbitre a fait comme s'il n'avait rien vu. Le championnat est très difficile, la pression est beaucoup plus sur les coachs que les joueurs, car en cas d'erreur, on tient l'entraîneur pour responsable.»
Quant à son homologue Fouad Sahabi, coach de l'OCK, il a déclaré : «L'enjeu était de taille, c'était une rencontre vraiment très difficile contre le champion du Maroc. Je suis satisfait de la prestation des mes éléments et du résultat. On n'a plus perdu depuis la victoire face au KAC. On gagne ou on fait match nul. On a beaucoup plus de chance pour maintenir notre place parmi l'élite.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.