Ciment : Légère hausse des ventes à fin mai    Doctorat : L'UIC s'associe à ESC Clermont    Finance participative : Bank Al Yousr décortique les enjeux    Mauritanie : Le candidat du pouvoir remporte la présidentielle    Bac : Le taux de réussite en hausse de 20% à Casa-Settat    Washington s'apprête à sanctionner davantage l'Iran    Délais de paiement. Entreprises et établissements publics désormais contraints à la transparence    Festival Gnaoua et musiques du monde. Grande fête de la culture !    Le plan américain de paix par l'économie sera discuté à Bahreïn, sans les Palestiniens    "Comment est-ce possible ?", le coup de gueule d'Hervé Renard    L'école belge de Rabat met en place des programmes préparatoires aux tests d'admission    Nuit de liesse à Istanbul après la victoire de l'opposition    Groupe Al Omrane. Une nouvelle stratégie marketing pour les MRE    Marrakech. Une bande spécialisée dans le trafic de drogue démantelée    MAROC/PALESTINE : LAKJAA RAPPELLE LE SOUTIEN ENGAGE DE SM LE ROI MOHAMMED VI POUR LES PALESTINIENS, DIRECTION ET PEUPLE    Mauritanie: Cheikh El-Ghazouani revendique la victoire    De David Guetta à Kery James: retour sur le weekend de Mawazine    Clôture en apothéose de la fête de la musique "by Wecasablanca Festival"    Les Muwachahat andalouses et alépines résonnent dans le ciel de Fès    Une mosquée de Ceuta visée par des tirs    Violence à l'égard des femmes. L'enquête nationale décortiquée par les députés    25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde : Du gospel et flamenco pour marquer la fin    RAM : APRES NEW-YORK, MIAMI, WASHINGTON...AU TOUR DE BOSTON POUR DES VOLS DIRECTS    L'université Ibn Zohr en apothéose!    CAN 2019 : 120 millions de DH privent les Marocains des matchs des Lions de l'Atlas    Abdelhadi El Mouaziz remporte le 11è Trail international des cèdres    Ouverture de la 12è retraite du Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA à Sekhirat    Le Maroc exprime sa satisfaction quant à la position constructive de la Barbade    Gouvernance spatiale et développement    Mawazine-2019: le duo Bigflo et Oli propulse le public vers « la lune »    BMW de nouveau transporteur officiel du Festival Mawazine    Immigration illégale : Six individus déférés devant le parquet à Larache    El Jadida : OCP Jorf Lasfar organise une caravane médicale    Le Maroc prend part au "Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée"    Festival de Fès, un bilan très satisfaisant pour la 25ème édition    Administration. Où en est le chantier de la déconcentration ?    Le Sénégal et l'Algérie prennent les rênes du Groupe C    Mohamed Aujjar s'informe du fonctionnement de la Cour de cassation hongroise    Edito : Excédent au Bac    Vif succès du tournoi de football organisé par Act4Community Jorf Lasfar    La politique migratoire de l'Espagne entre façade et réalité    Divers    Une victoire d'entrée pour les maîtres de céans    Marc Lamti, le plus jeune joueur de la compétition    Amine Harit : Au fond de moi, ça n'allait pas et je me mentais    Répression tous azimuts dans les camps de la honte    Enfin un prix pour l'enseignant inspirant    Affaire Khashoggi: la responsabilité du prince héritier est engagée…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les projets de lois organiques sur les régions et les collectivités au centre d'une rencontre des Groupes socialistes au Parlement
Publié dans Libération le 20 - 02 - 2015

Les deux Groupes socialistes à la Chambre des représentants et celle des conseillers ont organisé, mardi à Tétouan, une journée d'étude pour débattre des projets de lois organiques relatifs aux régions, collectivités, préfectures et provinces, sous la direction du Premier secrétaire Driss Lachguar et en présence des membres du Bureau politique de l'USFP.
Intervenant à cette occasion, le Premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachguar, a indiqué que cette rencontre vise à débattre de la position accordée aux régions et aux collectivités territoriales par la Constitution de 2011 qui stipule que les collectivités sont organisées conformément aux principes de la gestion démocratique, de la solidarité et de la participation des citoyens à la gestion des affaires publiques afin de renforcer la contribution des régions à la mise en œuvre des politiques publiques.
Driss Lachguar a, en outre, assuré que cette journée d'étude constitue une occasion pour les députés du parti d'approfondir la discussion sur ce sujet et de coordonner l'action institutionnelle des deux Groupes socialistes, afin d'élaborer les amendements nécessaires conformément aux dispositions de la Constitution.
Dans ce cadre, le Premier secrétaire a estimé que "la méthodologie de travail adoptée par le gouvernement en ce qui concerne ces projets de lois a contribué à une perte du temps politique qui aurait dû être consacré au débat sur le modèle de régionalisation à même de renforcer l'ancrage démocratique et soutenir les institutions", ajoutant que l'action gouvernementale a dissocié ce projet des défis liés à la mise en œuvre effective de la Constitution, notamment en matière de lutte contre la fragilité du système financier régional et du renforcement du contrôle préalable des décisions régionales.
Pour sa part, Mohamed Mohib, membre du Bureau politique du parti, a déploré l'absence d'une méthodologie de concertation pour l'élaboration d'un consensus national sur la réforme des instances élues, notant que "les projets de lois relatifs à la représentativité de la femme et à la présence de la justice administrative et du juge des référés dans les activités des collectives locales ont connu une baisse significative".
Dans ce contexte, M. Mohib a précisé qu'une régression a été également enregistrée au niveau des compétences propres aux collectivités, notamment dans les domaines social, culturel et sportif, ainsi qu'en matière de ressources financières, soulignant la nécessité de "lever la confusion autour des compétences et des relations liant les communes urbaines et les arrondissements, de manière à déterminer les prérogatives de chaque partie en matière de gestion locale.
De son côté, Said Chbaâtou, député et membre du Bureau politique du parti de la rose, a estimé que le législateur devrait accorder une attention particulière au rôle des régions dans l'accompagnement de la politique de décentralisation et de déconcentration garantie par la Constitution de 2011, et ce en droite ligne avec le chantier de régionalisation et la politique de proximité mis en place par le Maroc, afin de permettre aux élus d'assurer une gestion efficace des affaires locales, à travers des outils démocratiques et des politiques intégrées.
Il a, à cet égard, insisté sur la nécessité de réglementer les compétences des collectivités, de manière à assurer une adéquation entre leurs responsabilités et les moyens dont elles disposent.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.