Inde. 43 morts suite à l'incendie d'une usine    Alerte rouge à Mayotte avant le passage du cyclone Belna    Le Polisario sur la sellette    Participation du Maroc à la conférence ministérielle des pays voisins de la Libye    Ligue des champions : Le WAC se contente du nul et le Raja rectifie le tir    Damir appelle à l'interdiction de toute instrumentalisation politique de la religion    La cuisine marocaine en vedette au festival de Hanoï    El Youssoufia : Une campagne de correction visuelle au profit des élèves    AM Invest Morocco renforce sa participation dans le capital d'Involys    «La Méditerranée plurielle dans un environnement de mondialisation» thème de la rencontre annuelle du GERM    Rapports du GIEC : contrubution active du Maroc    Le Maroc et l'AIE signent à Paris un Programme de travail conjoint    Le PPS au Parlement    SOS Littoral: La tête dans le sable    Agadir, capitale du cinéma mondial    Bassek Ba Kobhio, Invité d'honneur    L'Etoile d'or de Priyanka Chopra brille dans le ciel de Jemaa El Fna    Ligue des Champions : le Wac sort avec un nul face à Mamelodi Sundowns    RAM : plus de 160.000 passagers transportés sur la ligne Casa-Tunis en 2019    FIFM 2019 : Le film colombien « Valley of Souls »décroche l'Etoile d'Or    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC tenu en échec par Mamelodi Sundowns    Lalla Meryem préside l'inauguration du Bazar international de Bienfaisance à Rabat    Affaire du policier suspendu : La DGSN répond aux rumeurs    CAN de futsal 2020: le Maroc dans le groupe A avec la Guinée équatoriale, l'Afrique du Sud et la Libye    Rapport de l'UICN : Les océans en manque d'oxygène    Visite de Pompéo : Les principales déclarations des responsables américains    PLF 2020 : Benchaâboun assure l'exécution rapide des décisions judiciaires    FIFM : Un bel hommage rendu à Robert Redford    Visite de Pompeo au Maroc: Le bilan    L'Otan adopte une déclaration finale    Opep: Membres et partenaires se retrouvent à Vienne    Taxe Gafa: Les hostilités relancées…    Informations    Enseignement: 2 écoliers sur 3 analphabètes!    "Microfracture" pour Hazard, forfait pour le clasico    Infantino va entrer au CIO en janvier    Ralentissement économique attendu dans près des deux tiers des villes du monde en 2020-21    Une nouvelle antenne de la BERD inaugurée à Agadir    Bertrand Tavernier : L'arrogance est l'ennemi déclaré du réalisateur    Jeremy Thomas : L'inventivité est primordiale même sans budget    Le cinéma australien brille de mille feux à Marrakech    PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9    Arribat Center en feu !    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Attentats de Paris: les opérations de police se poursuivent en Belgique
Publié dans Libération le 17 - 03 - 2016

Des opérations de police étaient toujours en cours mercredi à Bruxelles, deux fugitifs étant recherchés selon les médias locaux, au lendemain d'une spectaculaire intervention antiterroriste belgo-française liée aux attentats de Paris au cours de laquelle un suspect a été tué.
"Les opérations de police se poursuivent", a déclaré mercredi matin le Premier ministre belge, Charles Michel, à la radio bel RTL.
La capitale belge doit accueillir aujourd'hui et vendredi un important sommet européen, consacré à l'épineux dossier des migrants.
Interrogé sur le point de savoir si deux hommes étaient en fuite, comme le rapportent des médias belges, M. Michel a répondu: "Le parquet s'exprimera. Les opérations de police se poursuivent".
"Des opérations de police se sont poursuivies tout au long de la nuit", a ajouté le Premier ministre, en insistant sur "la mobilisation maximale des policiers et des magistrats".
Selon le quotidien populaire belge Dernière Heure, qui ne cite pas de sources, la police serait à la recherche de deux fuyards, deux frères, qui seraient déjà fichés au grand banditisme et pour terrorisme.
Lors de l'opération de police, déclenchée en début d'après-midi mardi après une perquisition qui avait mal tourné rue du Dries, dans la commune bruxelloise de Forest, débouchant sur un assaut, un suspect armé d'une Kalachnikov avait été tué.
Un drapeau de l'Etat islamique et de la propagande salafiste ont été retrouvés près du corps d'un suspect abattu lors de cette fusillade. Il s'agit d'un Algérien qui se trouvait en Belgique en situation illégale, a précisé le parquet fédéral.
"Un suspect a été neutralisé par un tireur d'élite des unités spéciales alors qu'il allait clairement ouvrir le feu sur la police depuis une fenêtre de l'appartement", a déclaré le substitut du procureur.
"Son corps a été retrouvé dans cet appartement pendant la perquisition qui s'en est suivie. A côté du corps se trouvait une Kalachnikov, ainsi qu'un livre sur le salafisme, et un drapeau de l'Etat islamique a également été retrouvé dans l'appartement", a-t-il ajouté.
"La personne abattue a été identifiée dans le courant de la soirée comme étant le nommé Belkahid Mohamed, né le 9 juillet 1980 et de nationalité algérienne. L'intéressé était en séjour illégal dans le pays, n'était pas connu des autorités judiciaires et de police, à l'exception d'un fait de vol simple en 2014", a continué le substitut.
Cette perquisition, qualifié au départ "de routine", était "en lien avec les attentats de Paris" du 13 novembre qui ont fait 130 morts, selon le Premier ministre bege.
"Lors de cette opération, une ou plusieurs personnes ont immédiatement ouvert le feu sur les policiers dès l'ouverture de la porte par les forces de l'ordre", avait rapporté le parquet fédéral, dans un communiqué mardi soir.
L'identification du suspect tué était en cours. Le parquet fédéral avait précisé toutefois qu'il ne s'agissait pas de Salah Abdeslam.
Ce suspect clé des attentats de Paris est toujours en fuite. Selon une source policière française, l'opération de mardi ne le visait pas mais concernait "l'entourage d'un ou plusieurs des 11 inculpés belges".
Trois policiers belges et une collègue française ont été légèrement blessés au cours de leur intervention.
Cette policière française "était présente dans le cadre d'une équipe d'enquête conjointe entre le parquet fédéral (belge) et le parquet de Paris", avait précisé mardi à la presse le ministre belge de la Justice, Koen Geens.
Dans son entretien à RTL mercredi, Charles Michel a appelé "la population à rester calme". Un conseil national de sécurité, qui réunit les principaux ministres et responsables des services de sécurité belges, est également attendu mercredi à 13H00 GMT.
La question d'un relèvement du niveau d'alerte terroriste à Bruxelles a été soulevée à la suite des fusillades de mardi. à ces événements. Actuellement, le niveau de menace est à 3. Il avait été brièvement relevé à son maximum 4, pour Bruxelles après les attentats de Paris, provoquant pendant plusieurs jours la fermeture du métro et de nombreux commerces et salles de spectacles.
Cité sur la radio RTBF, le bourgmestre de Forest, Marc-Jean Ghyssels, a assuré que toutes les mesures de sécurité étaient prises dans sa commune "notamment pour les rencontres de football et les grands événements de Forest National (une grande salle de concerts, NDLR)".
"J'ai demandé que la présence de l'armée soit maintenue. Je reste extrêmement prudent car les événements de Paris risquent tôt ou tard de provoquer des petits frères ou des petites soeurs, n'importe où en Europe.", a-t-il dit.
Les écoles et les crèches de Forest, qui avaient été fermées pendant l'assaut mardi, ont été rouvertes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.