Le 8ème congrès national de la JS reporté à la mi-septembre    Benabdallah: Elire une nouvelle direction capable de dépasser les dysfonctionnements    La Gendarmerie royale et la Guardia Civil se réunissent à Agadir    Maroc Telecom: les détails de l'OPV    Objectif Downing Street : Qui face à Boris Johnson ?    Un panneau publicitaire blesse grièvement un homme à Casablanca…    Conférence nationale sur le financement de la santé    Le marché de l'art sur la voie de la digitalisation    Remise des prix aux lauréats Marocains du concours national de la langue russe    Le Meeting International Mohammed VI d'athlétisme tient ses promesses    Accréditation : London Academy Casablanca homologuée    Couverture sanitaire universelle : Un droit fondamental    L'équipe du Maroc s'incline pour la seconde fois    Zahira Tigtate: Sa conception exemplaire d'art et de créativité    Promotion du 8e Prix Sultan Qabous depuis Rabat    Hilale: Pas de solution à la question du Sahara en dehors de la souveraineté du Maroc    Une cellule liée à EI démantelée à Tétouan    Brésil: Bolsonaro face à la grogne populaire…    Voiture électrique. La ministre El Ouafi donne l'exemple    Production. L'industrie en convalescence    Finances publiques. Les recettes grimpent et dépenses stagnent    Port de Casablanca. Des nouvelles mesures pour renforcer le contrôle    Lancement à Tanger d'un grand roadshow destiné aux TMPE    Le Maroc prend part aux Journées MENA-OCDE à Tunis    Pour l'amour du ballon rond ?    Boxe. La sélection nationale s'échauffe à Cuba    Forte participation marocaine au Salon international de l'aéronautique du Bourget    Les schémas de guerre    Le musée de la publicité inauguré à Rabat    Sublime Marcel Khalifé !    Edito : Inquiétant !    Prisme tactique : Le milieu de terrain, symbole de tous les maux    Insolite : Taper sur Trump ?    Présidentielle en Mauritanie : De joyeuses soirées sous la tente rythment la campagne    News    Le Maroc et le Portugal souhaitent consolider davantage la coopération énergétique bilatérale    Rapport final de la XXVIIème Assemblée régionale Afrique de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie    Les lipides laitiers contribueraient à réduire le risque cardiovasculaire    Au menu, 5 grammes de plastique par semaine    Formation à Laâyoune sur l'intégration de la dimension handicap dans les programmes régionaux de développement    Driss Lachguar s'entretient avec Vo Van Thuong, membre dirigeant du Parti communiste vietnamien    Les MRE invités à s'impliquer davantage dans la relance du secteur de l'immobilier    Journée de sensibilisation à Marrakech sur les avantages du pompage solaire dans l'agriculture    "Sarriverderci" Chelsea, Sarri à la Juventus    Patrice Bommel : Préserver d'abord le groupe    Réforme de l'administration publique : Le droit et le "new public management"    Ces tournages qui ont tourné au drame    La richesse du patrimoine culturel sahraoui au cœur du carnaval de Tan Tan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Attentats de Paris: les opérations de police se poursuivent en Belgique
Publié dans Libération le 17 - 03 - 2016

Des opérations de police étaient toujours en cours mercredi à Bruxelles, deux fugitifs étant recherchés selon les médias locaux, au lendemain d'une spectaculaire intervention antiterroriste belgo-française liée aux attentats de Paris au cours de laquelle un suspect a été tué.
"Les opérations de police se poursuivent", a déclaré mercredi matin le Premier ministre belge, Charles Michel, à la radio bel RTL.
La capitale belge doit accueillir aujourd'hui et vendredi un important sommet européen, consacré à l'épineux dossier des migrants.
Interrogé sur le point de savoir si deux hommes étaient en fuite, comme le rapportent des médias belges, M. Michel a répondu: "Le parquet s'exprimera. Les opérations de police se poursuivent".
"Des opérations de police se sont poursuivies tout au long de la nuit", a ajouté le Premier ministre, en insistant sur "la mobilisation maximale des policiers et des magistrats".
Selon le quotidien populaire belge Dernière Heure, qui ne cite pas de sources, la police serait à la recherche de deux fuyards, deux frères, qui seraient déjà fichés au grand banditisme et pour terrorisme.
Lors de l'opération de police, déclenchée en début d'après-midi mardi après une perquisition qui avait mal tourné rue du Dries, dans la commune bruxelloise de Forest, débouchant sur un assaut, un suspect armé d'une Kalachnikov avait été tué.
Un drapeau de l'Etat islamique et de la propagande salafiste ont été retrouvés près du corps d'un suspect abattu lors de cette fusillade. Il s'agit d'un Algérien qui se trouvait en Belgique en situation illégale, a précisé le parquet fédéral.
"Un suspect a été neutralisé par un tireur d'élite des unités spéciales alors qu'il allait clairement ouvrir le feu sur la police depuis une fenêtre de l'appartement", a déclaré le substitut du procureur.
"Son corps a été retrouvé dans cet appartement pendant la perquisition qui s'en est suivie. A côté du corps se trouvait une Kalachnikov, ainsi qu'un livre sur le salafisme, et un drapeau de l'Etat islamique a également été retrouvé dans l'appartement", a-t-il ajouté.
"La personne abattue a été identifiée dans le courant de la soirée comme étant le nommé Belkahid Mohamed, né le 9 juillet 1980 et de nationalité algérienne. L'intéressé était en séjour illégal dans le pays, n'était pas connu des autorités judiciaires et de police, à l'exception d'un fait de vol simple en 2014", a continué le substitut.
Cette perquisition, qualifié au départ "de routine", était "en lien avec les attentats de Paris" du 13 novembre qui ont fait 130 morts, selon le Premier ministre bege.
"Lors de cette opération, une ou plusieurs personnes ont immédiatement ouvert le feu sur les policiers dès l'ouverture de la porte par les forces de l'ordre", avait rapporté le parquet fédéral, dans un communiqué mardi soir.
L'identification du suspect tué était en cours. Le parquet fédéral avait précisé toutefois qu'il ne s'agissait pas de Salah Abdeslam.
Ce suspect clé des attentats de Paris est toujours en fuite. Selon une source policière française, l'opération de mardi ne le visait pas mais concernait "l'entourage d'un ou plusieurs des 11 inculpés belges".
Trois policiers belges et une collègue française ont été légèrement blessés au cours de leur intervention.
Cette policière française "était présente dans le cadre d'une équipe d'enquête conjointe entre le parquet fédéral (belge) et le parquet de Paris", avait précisé mardi à la presse le ministre belge de la Justice, Koen Geens.
Dans son entretien à RTL mercredi, Charles Michel a appelé "la population à rester calme". Un conseil national de sécurité, qui réunit les principaux ministres et responsables des services de sécurité belges, est également attendu mercredi à 13H00 GMT.
La question d'un relèvement du niveau d'alerte terroriste à Bruxelles a été soulevée à la suite des fusillades de mardi. à ces événements. Actuellement, le niveau de menace est à 3. Il avait été brièvement relevé à son maximum 4, pour Bruxelles après les attentats de Paris, provoquant pendant plusieurs jours la fermeture du métro et de nombreux commerces et salles de spectacles.
Cité sur la radio RTBF, le bourgmestre de Forest, Marc-Jean Ghyssels, a assuré que toutes les mesures de sécurité étaient prises dans sa commune "notamment pour les rencontres de football et les grands événements de Forest National (une grande salle de concerts, NDLR)".
"J'ai demandé que la présence de l'armée soit maintenue. Je reste extrêmement prudent car les événements de Paris risquent tôt ou tard de provoquer des petits frères ou des petites soeurs, n'importe où en Europe.", a-t-il dit.
Les écoles et les crèches de Forest, qui avaient été fermées pendant l'assaut mardi, ont été rouvertes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.