Chasse et pêche, le Maroc en force en Sologne    Jésus, une grande figure biblique du Coran/Episode 25 La naissance, le développement du christianisme, du vivant de Jésus et après sa mort    Musiques sacrées du monde: Concert «engagé» de Marcel Khalifa    Tourisme: Le Marrakech du Rire fait grimper le baromètre    Hausse attendue de la production dans l'industrie au deuxième trimestre    Essaouira accueille les états généraux des entreprises citoyennes    L'agriculture peut aussi rafraîchir la planète    Le Onze national à pied d'œuvre au Caire    L'équipe ghanéenne espère renouer avec le sacre africain    Bulletin de la CAN    Bouillon de culture    Comité des 24 des Nations unies    Dormir devant la télévision fait grossir    Divers    Le bureau de la Chambre des représentants tient sa réunion hebdomadaire    Le marché mondial du luxe poursuit sa progression, tiré par la Chine    Moussem de Tan-Tan Les tentes marocaines et mauritaniennes reflètent la richesse du patrimoine culturel commun    Saïdia accueille le 11ème Salon régional du livre    Canticum Novum transporte le public fassi aux confins des musiques anciennes    Mohammedia : Elle invente son kidnapping pour passer la nuit avec son ex-fiancé    OPV Maroc Telecom : Une vague bienvenue de liquidités pour la Bourse de Casablanca    Quand « L'Opinion » publiait les résultats du bac …    Les œuvres de Linda Bougherara à Dar Moulay Ali à Marrakech    «Valeurs humaines », exposition de Soly Cissé à la Galerie 38 de Casablanca    Jossour se produira à l'IF de Marrakech    Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption    Maroc/FADES : Signature de deux accords de financement    Il fait l'actu : Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de la Coopération africaine    Meurtre de Khashoggi. Le chef de l'ONU lance une enquête internationale    CAN-2019. Les pays qui y participent pour la première fois    Trump lance sa campagne pour 2020 sur un air de 2016    un groupe marocain compte racheter le club français FC Sochaux    Succession de May : Boris Johnson en position de force    En pleine tension avec l'Iran, Trump contraint de changer de ministre de la Défense    Un deuxième centre pour Intelcia au Sénégal    OPV de Maroc Telecom. Les précisions du wali de Bank Al-Maghrib    L'ASMEX: Une nouvelle feuille de route à horizon 2025    Femmes, l'éternel défi    Doukkali : Le Maroc soigne les immigrés, en situation régulière ou pas    CAN-2019 : Arrivée des Lions de l'Atlas en Egypte    Championnat du monde de Muay Thai, le 22 juin à Marrakech    Sahara : Hilale «corrige» un responsable algérien    Réguler le Net, un impératif    Francophonie parlementaire: El Malki donne le la    Mise en place des mesures d'accompagnement pour faciliter le déplacement et le séjour des supporters du Onze national    Démantèlement à Tétouan d'une cellule terroriste    Amazon détrône Google comme marque la plus puissante    La Gendarmerie royale et la Guardia Civil se réunissent à Agadir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Forum de Crans Montana tiendra ses prochaines assises à Dakhla
Publié dans Libération le 14 - 12 - 2016

La troisième édition du Forum international Crans Montana se tiendra du 16 au 21 mars prochain dans la perle du sud du Royaume, Dakhla où sont attendus des dizaines de personnalités dont des dirigeants de pays et d'éminents experts venus des quatre coins du monde, ont annoncé officiellement, les organisateurs.
Organisée par l'ONG suisse Crans Montana, cette rencontre internationale qui s'inscrit désormais dans l'agenda des grandes rencontres internationales qu'abrite la perle du Sud du Maroc et dont cette troisième édition se déroulera sous le thème « Vers la nouvelle Afrique du 21ème siècle ». Ce thème comportera des débats autour de thématiques liées à l'actualité internationale, comme la lutte contre le terrorisme, les conflits, la migration, la sécurité alimentaire, l'éducation, les nouvelles technologies et l'environnement.
La seconde édition tenue à Dakhla en 2016 avait connu la participation des célébrités politiques, notamment le président de Bosnie, des chefs d'Etat des pays du Pacifique, d'anciens chefs de gouvernements et de ministres ainsi qu'un bon nombre de parlementaires notamment d'Europe, dont ceux de France.
Le programme complet de la 3ème édition a été dévoilé lundi 28 novembre à Rabat, par Jean-Paul Carteron et Pierre-Emmanuel Quirin, respectivement fondateur et président honoraire du Forum Crans Montana.
La tenue pour la troisième fois consécutive de cet événement international dans la deuxième grande ville du Sahara marocain, irrite profondément les dirigeants d'Alger et du Front Polisario qui courent toujours depuis quarante ans après le rêve chimérique de l'indépendance de cette partie du Sahara marocain.
A chaque édition, ils n'hésitent pas à dénoncer les dirigeants de Crans Montana et mobilisent leurs lobbyistes, partout en Europe et ailleurs, pour faire saborder cet important forum qui n'est pas à leur goût et remet en cause leurs thèses indépendantistes, surtout que Crans Montana est une organisation non gouvernementale suisse, dont le rayonnement et le prestige sont reconnus mondialement depuis 1986.
Lors d'une conférence de presse tenue le 28 novembre, le président du forum, Pierre-Emmanuel Quirin, a déclaré que la ville de Dakhla est devenue «le laboratoire de l'Afrique de demain», au moment où le président honoraire Jean-Paul Carteron affirmait que «Dakhla est devenue un modèle de développement pour toute l'Afrique à travers lequel c'est le rôle du Royaume qui est mis en exergue».
La tenue du forum à Dakhla, a insisté Carteron, permet au monde entier de prendre conscience des politiques mises en œuvre au sud du Maroc, précisant que le choix de cette ville «permet de faire face à l'enfumage sur la question des territoires du Sud et de montrer qu'il n'y a pas de problèmes au Sud du Maroc». «Tous ceux qui s'opposent à l'exercice démocratique appartiennent à la même famille que la Corée du Nord».
La troisième édition s'inscrit dans le prolongement des deux éditions précédentes pendant lesquelles le forum avait mis l'Afrique à l'honneur. Il amorcera une réflexion approfondie sur l'Afrique du XXIe siècle. Ce thème générique sera divisé en plusieurs thématiques, dont, entre autres, les énergies renouvelables, l'industrie agroalimentaire et l'agriculture etc. Dans cette lignée, le président du forum a salué l'expertise marocaine développée dans ces secteurs. «Le Maroc a su développer des filières d'excellence en la matière et a offert le partage avec les autres Etats du continent selon un partenariat gagnant-gagnant, loin de toute arrogance», pour reprendre l'expression de Pierre-Emmanuel Quirin. Les organisateurs ont souligné dans ce sens que la réflexion portera, par ailleurs, sur le rôle structurant du Maroc et le potentiel de la coopération Sud-Sud, avec un focus sur l'intégration des politiques volontaristes proposées par le Maroc pour ses provinces du Sud.
La troisième édition fera honneur à la femme africaine, en jetant la lumière sur son rôle en matière de structuration des sociétés. Le forum initiera également le dialogue entre les citoyens des régions sahariennes et les acteurs de la politique et de l'économie mondiale. La conférence extraordinaire du forum sera consacrée aux petits Etats insulaires en développement, premières victimes des changements climatiques, comme l'a fait savoir le président du forum.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.