La Chambre des représentants adopte le PLF-2020 en deuxième lecture    Sa Majesté le Roi préside un Conseil des ministres    RAM rejoint l'Alliance Oneworld en mars prochain    Cérémonie commémorative du cinquantenaire de la création de l'OCI    Ligue des champions : Les grosses écuries restent en course    Les hooligans ont gâché le spectacle à Khouribga    Divers    La pauvreté est l'une des principales sources de violence conjugale au Maroc    Robert Redford: Je ressens une grande connexion avec le Maroc
    "Scandale" en tête des nominations pour les SAG Awards
    Prison de Nador: «Le détenu décédé n'a jamais subi de mauvais traitement»    TGR: Déficit budgétaire de 42 MMDH à fin novembre    Errachidia: Arrestation de deux individus en possession d'une demi tonne de chira    "Le SMIG demeure sensiblement élevé au Maroc", selon Bank Al Maghrib    Bassin du Congo: Arlette Soudan-Nonault remercie le roi Mohammed VI    Complexe Mohammed VI: Faouzi Lakjaa détaille l'ambition de la FRMF    Maroc-Portugal. Les opérateurs main dans la main pour doper la coopération    JO: Paris-2024 choisit Tahiti pour les épreuves de surf    L'ONEE reçoit un appui financier de 245 millions d'euros de la BAD    Samedi à Rabat: 5e session de son Comité central du PPS    L'Observatoire Africain pour les migrations se fait attendre    Le Lesotho ne reconnaît plus la pseudo-rasd    Revitaliser un arbre emblématique    Al Hoceïma : Peine de mort pour le duo qui a commis un double meurtre    Marrakech : La guerre contre les malfaiteurs ne s'essouffle pas    La Fédération de rugby minée par une crise sans précédent    Elizabeth II ne compte pas quand il s'agit des cadeaux de Noël    «Bayane Al Youme» primé dans la catégorie «Presse écrite»    Le rappeur 7liwa chante à la prison d'Oukacha    Sommet Russie-Ukraine : un résultat mitigé…    Manifestation multidimensionnelle au rayonnement international : Le «Village du Maroc» ferme ses portes à Abidjan    En Algérie, les bureaux de vote ouvrent leurs portes    La fête de plaisir des sens et de vitalité d'esprit    BMCE Bank Of Africa lance "Dynamic Currency Conversion"    YouTube et la publicité, je t'aime moi non plus    Irréconciliables, républicains et démocrates débattent de la destitution de Trump    Fumées toxiques en Australie: Le Premier ministre australien sort du silence    Ses membres, son livrable, sa méthodologie, ses priorités, son mode de fonctionnement… La commission Benmoussa en 10 questions    L'UE octroie 101,7 millions d'euros au Maroc    Régime de change : BAM étudie l'impact sur l'économie    Recrutement: La DGSN adopte la procédure de présélection    Othmani Benjelloun et Dr Leila Mezian Benjelloun assistent à la remise des Prix Nobel    Complexe Mohammed VI. Visite guidée    L'amazighité sans hypocrisie    Conférence internationale à El Jadida sur la famille et l'éducation dans le monde arabe    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    Lever de rideau sur le Festival international «Cinéma et migrations» d'Agadir    Une structure intégrée dédiée à la performance et à l'excellence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Forum de Crans Montana tiendra ses prochaines assises à Dakhla
Publié dans Libération le 14 - 12 - 2016

La troisième édition du Forum international Crans Montana se tiendra du 16 au 21 mars prochain dans la perle du sud du Royaume, Dakhla où sont attendus des dizaines de personnalités dont des dirigeants de pays et d'éminents experts venus des quatre coins du monde, ont annoncé officiellement, les organisateurs.
Organisée par l'ONG suisse Crans Montana, cette rencontre internationale qui s'inscrit désormais dans l'agenda des grandes rencontres internationales qu'abrite la perle du Sud du Maroc et dont cette troisième édition se déroulera sous le thème « Vers la nouvelle Afrique du 21ème siècle ». Ce thème comportera des débats autour de thématiques liées à l'actualité internationale, comme la lutte contre le terrorisme, les conflits, la migration, la sécurité alimentaire, l'éducation, les nouvelles technologies et l'environnement.
La seconde édition tenue à Dakhla en 2016 avait connu la participation des célébrités politiques, notamment le président de Bosnie, des chefs d'Etat des pays du Pacifique, d'anciens chefs de gouvernements et de ministres ainsi qu'un bon nombre de parlementaires notamment d'Europe, dont ceux de France.
Le programme complet de la 3ème édition a été dévoilé lundi 28 novembre à Rabat, par Jean-Paul Carteron et Pierre-Emmanuel Quirin, respectivement fondateur et président honoraire du Forum Crans Montana.
La tenue pour la troisième fois consécutive de cet événement international dans la deuxième grande ville du Sahara marocain, irrite profondément les dirigeants d'Alger et du Front Polisario qui courent toujours depuis quarante ans après le rêve chimérique de l'indépendance de cette partie du Sahara marocain.
A chaque édition, ils n'hésitent pas à dénoncer les dirigeants de Crans Montana et mobilisent leurs lobbyistes, partout en Europe et ailleurs, pour faire saborder cet important forum qui n'est pas à leur goût et remet en cause leurs thèses indépendantistes, surtout que Crans Montana est une organisation non gouvernementale suisse, dont le rayonnement et le prestige sont reconnus mondialement depuis 1986.
Lors d'une conférence de presse tenue le 28 novembre, le président du forum, Pierre-Emmanuel Quirin, a déclaré que la ville de Dakhla est devenue «le laboratoire de l'Afrique de demain», au moment où le président honoraire Jean-Paul Carteron affirmait que «Dakhla est devenue un modèle de développement pour toute l'Afrique à travers lequel c'est le rôle du Royaume qui est mis en exergue».
La tenue du forum à Dakhla, a insisté Carteron, permet au monde entier de prendre conscience des politiques mises en œuvre au sud du Maroc, précisant que le choix de cette ville «permet de faire face à l'enfumage sur la question des territoires du Sud et de montrer qu'il n'y a pas de problèmes au Sud du Maroc». «Tous ceux qui s'opposent à l'exercice démocratique appartiennent à la même famille que la Corée du Nord».
La troisième édition s'inscrit dans le prolongement des deux éditions précédentes pendant lesquelles le forum avait mis l'Afrique à l'honneur. Il amorcera une réflexion approfondie sur l'Afrique du XXIe siècle. Ce thème générique sera divisé en plusieurs thématiques, dont, entre autres, les énergies renouvelables, l'industrie agroalimentaire et l'agriculture etc. Dans cette lignée, le président du forum a salué l'expertise marocaine développée dans ces secteurs. «Le Maroc a su développer des filières d'excellence en la matière et a offert le partage avec les autres Etats du continent selon un partenariat gagnant-gagnant, loin de toute arrogance», pour reprendre l'expression de Pierre-Emmanuel Quirin. Les organisateurs ont souligné dans ce sens que la réflexion portera, par ailleurs, sur le rôle structurant du Maroc et le potentiel de la coopération Sud-Sud, avec un focus sur l'intégration des politiques volontaristes proposées par le Maroc pour ses provinces du Sud.
La troisième édition fera honneur à la femme africaine, en jetant la lumière sur son rôle en matière de structuration des sociétés. Le forum initiera également le dialogue entre les citoyens des régions sahariennes et les acteurs de la politique et de l'économie mondiale. La conférence extraordinaire du forum sera consacrée aux petits Etats insulaires en développement, premières victimes des changements climatiques, comme l'a fait savoir le président du forum.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.