Zamalek remporte la Coupe de la CAF    Gouvernement: «Un bilan maigre» pour l'opposition    Zuckerberg rejette les appels au démantèlement de Facebook    Les enseignants du supérieur en grève    Nouveau cycle de financements en soutien aux femmes entrepreneuses    Inwi présente son centre opérationnel "Soc" contre les cyber-attaques    La concurrence loyale et équitable, un levier de croissance économique    Un Casque bleu marocain décoré à titre posthume par l'ONU    Le Maroc est une force d'inspiration pour les pays africains en matière d'innovation    Saison "douce-amère" et été agité pour le Barça de Valverde    Le WAC rate la première manche de la finale de la Ligue des champions    Réunion du Comité directeur de la FRMF    Salaheddine El Manouzi : La semaine du Maroc à Amiens est toujours un moment de promotion des actions de coopération que nous menons entre les deux rives    S.M le Roi remet le Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées    Appel au renforcement du positionnement des femmes dans les instances politiques    Initiative éco-citoyenne pour une plage propre à Aïn Diab    Kechiche revient enflammer la Croisette six ans après "La vie d'Adèle"    Présentation à Paris du 25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde    La Cigogne Volubile, un voyage à travers le conte et l'Afrique    Election présidentielle. Marine Le Pen devance la liste Macron    Le Maroc et l'Espagne préparent l'opération Marhaba    L'ex-manager de Stan Lee arrêté pour abus de faiblesse    Marouane Chamakh prend sa retraite    Ftour d'Al Bayane: Empathie, retrouvailles et partage    Explosion des droits d'importation du blé tendre    Les Berkanis à un pas du sacre    Rwanda : La journée de l'Afrique célébrée en présence du Maroc    Une réaction curieusement ingrate!    Inde: «NaMo» rempile pour un second mandat…    La FRMF gèle les activités des intermédiaires qui y sont accrédités    Euromoney livre sa lecture des principales tendances du marché : Des perspectives prometteuses pour les années à venir    Témoignages assemblés par Lhoussine Elliaoui    Festival de Cannes : La Palme d'or attribuée à « Parasite », du Sud-coréen Bong Joon-ho    Aïd Mouhoub: talent et humilité à équidistance    Gambie et Zambie au menu des Lions de l'Atlas    Horst Kohler remet son tablier d'émissaire du SG de l'ONU pour le Sahara marocain    ONU : Chapeau aux casques bleus    Possible maintien du trend haussier des prix des carburants    Pronostics Cannes 2019    Tenue de la 6ème édition du SITeau à Casablanca    Des services bancaires à portée de clic : La banque privée à l'heure du tout numérique    Banque privée : Les principaux requis de succès    Abus sexuels : Le Maroc classé 34ème pour la protection de l'enfance    Des morts et des blessés dans un accident de la circulation à Tanger    Un juge suspendu pour avoir critiqué Donald Trump    Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies    Certification de documents : L'administration traîne les pieds    Selon un rapport du Conseil de l'éducation : A peine 83.000 handicapés décrochent un job    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Progression de 5,3% du résultat net part de la BCP
Publié dans Libération le 24 - 02 - 2017

La Banque centrale populaire (BCP) a réalisé au titre de l'exercice 2016 un résultat net part du Groupe (RNPG) en appréciation de 5,3% à plus de 2,6 milliards de dirhams (MMDH), a annoncé mercredi la 4ème plus grande capitalisation boursière de Casablanca.
Malgré un important effort de provisionnement en lien avec une politique de risque prudente, le RNPG de la BCP a connu une progression significative, s'est félicitée la Banque dans un communiqué, notant que "ces performances confirment la robustesse du modèle économique du Groupe et la pertinence de ses choix stratégiques". Au terme de l'année 2016, rapporte la MAP, la BCP affiche une hausse de ses principaux agrégats financiers, en dépit d'un contexte marqué par une contraction des marges d'intermédiation, souligne le Groupe dans sa communication financière, publiée sur le site web de la Bourse de Casablanca.
En effet, le produit net bancaire (PNB) du Groupe poursuit sa croissance (+2%) et évolue de plus de 310 millions de dirhams (MDH), progression principalement soutenue par les activités de la Banque de financement et d'investissement (+8%) et de la Banque de l'International (+6%). Moteur de mobilisation des ressources pour le Groupe, la Banque au Maroc réaffirme son positionnement de premier collecteur de l'épargne nationale avec une hausse de 4% des dépôts, ajoute la même source. S'appuyant sur un réseau comptant 1.422 agences auxquelles s'ajoutent 2.603 points de distribution, le Groupe capte en 2016 un tiers de l'épargne nationale additionnelle des particuliers locaux et améliore sa part de marché de 56 points de base, a-t-elle poursuivi.
Sur le marché des Marocains du monde, le Groupe enregistre une progression de 6% des dépôts correspondant à près de 60% de la croissance du marché. Selon le communiqué, l'exercice 2016 a été marqué aussi par une accélération de la progression de la marge sur commissions de la Banque au Maroc qui s'apprécie de 5%, traduisant ainsi les performances commerciales du Groupe sur son marché domestique.
La BCP, quant à elle, réalise en 2016 une nette augmentation de ses indicateurs financiers. Le PNB social de la BCP s'apprécie ainsi de près de 11,9% à 5,9 MMDH et le résultat net de près de 10,7%, dépassant ainsi les 2 MMDH. A l'international, l'année écoulée a été caractérisée par la poursuite de la croissance des activités du Groupe, contribuant à 16% du PNB contre 15% un an auparavant, notamment à travers sa filiale Banque Atlantique, relève en outre la BCP. Ainsi, les activités en Afrique subsaharienne réalisent une progression de 6% de leur PNB, grâce à une nette appréciation de l'activité de collecte des dépôts et de distribution de crédits qui évoluent respectivement de 7% et 9%, a-t-elle fait remarquer, réaffirmant son ambition de développement à travers la poursuite de l'extension de son empreinte sur le continent.
L'année 2016 a ainsi connu l'ouverture d'une première succursale de la Banque Atlantique en Guinée Bissau, ce qui permet au Groupe de couvrir désormais l'ensemble des pays de la zone UEMOA, outre la signature d'accords avec des partenaires importants au sein de pays d'Afrique à fort potentiel, notamment le Nigeria, l'Ethiopie et le Rwanda.
D'autre part, le Groupe confirme son engagement pour l'inclusion financière en Afrique subsaharienne à travers sa filiale Atlantic Microfinance for Africa (AMIFA), par un programme ambitieux d'extension qui prévoit une implantation dans 5 à 10 nouveaux pays à l'horizon 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.