La Commission de l'UA appelée à jouer un rôle dans le renforcement de l' efficacité du Processus intergouvernemental    La Kafala, objet d' une circulaire du procureur général    Nasser Bourita s'entretient avec Olivér Várhelyi    600 infractions à la réglementation sur les produits alimentaires constatées durant Châabane    L'activité portuaire poursuit sa tendance baissière à fin mars    Au moins huit morts dans une fusillade à Indianapolis    L'Egypte réitère son soutien à notre intégrité territoriale    Le Kremlin juge " positif" que Biden, comme Poutine, souhaite renforcer le dialogue    La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet    L'efficacité des vaccins chinois remise en question    Qui est Frank Grillo, le nouveau monsieur muscles de Hollywood ?    "Raya " , "Godzilla vs Kong " : les sorties directes sur petit écran se multiplient    Jeux Olympiques de Tokyo / Football : Tirage des groupes le 21 avril    Real Madrid: clap de fin pour Sergio Ramos    Nucléaire : l'Iran a commencé à produire de l'uranium à 60 %    Maroc/Covid-19 : 7 décès et 587 nouvelles contaminations en 24h    Intempéries: Khouribga sous l'eau (PHOTOS)    Coupe de la CAF : Le Raja en Tanzanie sans ses cadres    Il n'y a pas que la Covid-19, Aubameyang hospitalisé à cause de la malaria    Ramadan 2021 : 2M s'accapare 45% de l'audience télévisuelle en prime time    Quant Ali Aarass fournissait des armes à feu au mouvement des moudjahidines du Maroc    Tanger: un centre affilié au ministère des Habous vandalisé    Al Hoceima : un jeune homme rompt son jeûne en public    Barça: l'offre de Laporta à Messi    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Maroc : Africa Business School lance à nouveau le mastère spécialisé en action publique    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    La BVC débute en hausse    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    6 chantiers et 31 projets prévus : La Douane dévoile son plan stratégique 2023    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec 13 nouveaux pays    Covid-19 : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec treize nouveaux pays    Généralisation de la protection sociale : Les réactions des agriculteurs (reportage)    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    «Je me suis engagé à faire entendre la voix des habitants des montagnes»    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Le Blond" Personnage mythique de Gad Elmaleh, de la scène à la BD
Publié dans Libération le 25 - 03 - 2017

img class="responsive" style="display:none" src="http://www.libe.ma/photo/art/grande/11455999-19132063.jpg?v=1490363948" alt=""Le Blond" Personnage mythique de Gad Elmaleh, de la scène à la BD" title=""Le Blond" Personnage mythique de Gad Elmaleh, de la scène à la BD" / img class="not-responsive" src="http://www.libe.ma/photo/art/default/11455999-19132063.jpg?v=1490363957" alt=""Le Blond" Personnage mythique de Gad Elmaleh, de la scène à la BD" title=""Le Blond" Personnage mythique de Gad Elmaleh, de la scène à la BD" width="708" /
Basé sur le personnage culte de son spectacle «L'Autre c'est moi», l'album de BD de Gad Elmaleh est désormais disponible dans les librairies en France et le sera bientôt au Maroc.
Décidément, Gad Elmaleh en a des talents ! Après les spectacles, le cinéma et la télévision, l'humoriste se lance désormais dans la bande dessinée. Sa toute première œuvre est sortie, jeudi dernier, aux éditions «Michel Lafon». Et pour les plus grands fans de la star, surtout ceux de la première heure, la surprise est double puisqu'ils auront la chance de retrouver «Le Blond», l'un des personnages mythiques de Gad Elmaleh. Pour ceux qui ne le connaissent pas, sachez qu'il s'agit du père de famille idéal, riche et parfait avec des avant-bras dotés de poils brushingés, un homme qui parle blond et voyage en classe blonde... Gad Elmaleh avait fait de lui la star de son excellent et mémorable spectacle «L'Autre c'est moi», le mettant en scène dans diverses situations du quotidien, au ski, à la piscine, chez Ikéa ou encore dans une soirée bien arrosée. Si l'humoriste a, par ailleurs, trouvé le concept et les vannes, il n'a pas hésité à faire appel à deux professionnels de la bande dessinée pour l'épauler dans ce projet. Ainsi, Jean Baptiste Hostache s'est chargé des dessins et a également travaillé sur le scénario au côté de Bastien Pasquier. L'œuvre finale s'intitule «Le Blond» et il ne s'agit là que du premier tome. En cas de succès, l'aventure sera donc vouée à perdurer. «J'espère qu'on pourra réaliser trois albums au moins», précise Gad Elmaleh.
Dans un entretien accordé à nos confrères du quotidien français «Le Parisien», l'humoriste marocain explique que le choix du personnage «Le Blond» «est dû au fait que les gens m'en parlent tout le temps. Ensuite parce qu'il s'y prêtait bien. Je me suis vraiment éclaté à le faire changer de tête, à le mettre dans des situations incroyables. J'ai adoré le retrouver». Interrogé s'il est un lecteur de BD, Gad dit qu'il n'y connaît rien. «La dernière fois que j'ai côtoyé la BD, c'est quand Spielberg m'a donné un album de Tintin, lorsque j'ai tourné dans «le Secret de la Licorne», souligne-t-il, avant de préciser que le dessinateur qu'il admire beaucoup est Voutch. «Il a un univers incroyable, absurde, poétique, délirant», lance l'artiste.
Concernant son aventure américaine, Gad Elmaleh dit vouloir poursuivre l'expérience. «Chaque soir, c'est un combat pour gagner les rires là-bas. Mais c'est une expérience, un challenge que j'adore», dit-il. Il est à rappeler que l'humoriste avait remporté son défi haut la main. Celui de faire rire les spectateurs du Carnegie Hall. Dans le pays du one man show humoristique, personne ne l'attendait, sauf peut-être le célèbre Jerry Seinfeld, venu l'encourager en ami. Et pourtant l'humoriste a su s'imposer dans cette salle mythique new-yorkaise. Fidèle à lui-même, le comédien n'est jamais resté immobile, s'est approprié la scène, gesticulant sous les arcades dorées du Carnegie Hall, où il s'est moqué gentiment des différences entre Français et Américains, accompagné des rires constants du public.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.