Un amical contre le Cameroun le 6 janvier en préparation du CHAN    Habitat: Une nouvelle approche pour combler le déficit    BM: prêt de 1,9 milliard de DH pour Casablanca    Quotas de réfugiés: polémique entre les institutions européennes    Statut d'Al-Qods: Un sommet du monde musulman à Istanbul    Disney rachète des actifs de 21st Century Fox    L'Atlantique, une opportunité pour le futur africain    Quel remède aux maux de l'Afrique?    Une communicante engagée    Le français Echo Mobiles s'installe au Maroc    Mise en place de commissions provinciales pour lutter contre la vague de froid    «Spend» à l'espace Kulte Gallery Editions    La casquette de Nabila    Un colloque franco marocain co-organisé par l'UMT et la CFDT sur l'avenir des relations sociales    Espagne : 114 migrants secourus en Méditerranée    L'agence Al Qods appelle les pays à honorer leurs engagements    Sener : Une rencontre sous le thème «Valorisation énergétique des déchets : défi de la prochaine décennie»    Education nationale : Les mesures du ministère pour la rentrée scolaire 2018-2019    Botola Maroc Telecom D1 : Le Raja renverse la vapeur face au DHJ    La Compagnie Marocaine des Œuvres et Objets d'Art organise une vente aux enchères    « L'Oriental marocain: Des siècles d'art culinaire juif », le nouveau livre sur la cuisine juive de l'Oriental marocain    ONSSA : 345 tonnes de produits alimentaires détruites en novembre    Casablanca abrite FUTUR.E.S in Africa    Projet de loi sur le CNDH : Les députés doivent accélérer la cadence    M. El Aaraj : Le ministère de l'Education s'est engagé dans une nouvelle approche pour la préparation de la rentrée scolaire    Climate Finance Day : Les acteurs s'engagent à accélérer le verdissement de la finance    C'est parti pour la Charte de Chicago sur le climat    Rabat, nouveau siège de l'Unité de coordination régionale de la lutte contre la désertification en Afrique    Un nouvel outil pour mesurer les risques climatiques    Dixième    9e session du Comité central du PPS    Somalie: Au moins 13 morts et 15 blessés un attentat-suicide contre une école de police    Réforme du système éducatif : Le projet de loi-cadre marquera un ‘'tournant décisif''    Le rapport annuel de l'UE favorable au Maroc    LES FAR DANS LA TOURMENTE:LA BASSESSE    La communauté humanitaire au Soudan du Sud a lancé mercredi un appel de 1,72 milliard de dollars pour fournir une assistance vitale à 6 millions de personnes.    METEO: JUSQU'À -5 DEGRES DANS CERTAINES REGIONS DU MAROC CE JEUDI    CASABLANCA: LES CHAUFFE-EAU À GAZ FONT DE NOUVELLES VICTIMES    GOUVERNEMENT: EL OTHMANI À LA RECHERCHE DU PROFIL IDEAL POUR LES AFFAIRES AFRICAINES    BIDODANE RENAIT DE SES CENDRES    DES DEMAIN ET JUSQU'AU 17,KENITRA ABRITERA LA 1° EDITION DU CHAMPIONNAT D'AFRIQUE DE MUAY-THAI    Zinedine Zidane loue la performance remarquable de Mbark Boussoufa    Patrimoine géologique et archéologique Protection Unesco: Mode d'emploi    Association Sportive de Salé enchaîne une troisième victoire de suite    Nadia Chellaoui au Faubourg Saint-Honoré    Headbang Lullaby, de Hicham Lasry, dans les salles    La Princesse Lalla Salma a présidé une cérémonie d'hommage à la mémoire de l'artiste Mohamed Amine Demnati    Peintre et Saltimbanque de Latifa Serghini    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mawazine 2017 : La scène du Chellah rend hommage aux chants des îles
Publié dans Libération le 20 - 04 - 2017

Le site mythique de Chellah rendra hommage aux chants des îles du monde entier dans le cadre de la 16ème édition du Festival Mawazine rythmes du monde, prévu du 12 au 20 mai prochain. "Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, le site du Chellah est à l'image de Mawazine : tourné vers l'avenir et rendant sans cesse hommage aux plus belles traditions musicales. C'est ici, dans ce lieu poétique, propice au rêve et à l'évasion, que le festival accueillera cette année encore les plus grands interprètes autour d'un thème : Les îles" promet l'Association Maroc-Cultures, initiatrice de cet événement dans un communiqué. Chellah accueillera ainsi une programmation spéciale qui célèbre les musiques du bout du monde, de La Réunion à Ilha Grande en passant par Marmara et la Martinique, précise-t-on. Au programme, des concerts inoubliables au cours desquels le public découvrira des répertoires, parfois ancestraux, qui n'ont rien perdu de leur force, de leur audace et de leur mystère, ajoute la même source. Le concert d'ouverture de la scène du Chellah verra se produire samedi 13 mai la chanteuse chypriote Vakia Stavrou qui porte dans sa musique un héritage de sonorités et de couleurs chaudes rappelant son origine: la Méditerranée. Le lendemain, dimanche 14 mai, Justin Vali de Madagascar All Stars offrira une performance inédite de la valiha, une cithare tubulaire en bambou emblématique de la grande île et dont il est un virtuose. Sa sonorité résonne comme un mélange de harpe, de kora et de clavecin. Lundi 15 mai, la formation Maqâm Roads, composée du chanteur turc Aburrahman Tarikci et du violoniste tunisien Zied Zouari, initiera le public aux différents univers du Maqâm dans le contexte de l'île de Marmara, creuset des effluves musicales venues d'ailleurs: Tba' de Tunisie, Raga d'Inde, Gnawa du Maroc... Fil conducteur qui permet de faire dialoguer ces différentes traditions musicales, le Maqâm raconte la réminiscence d'un chant ancestral à travers des rythmes contemporains. Un récit hors du commun et qui se ressource en permanence par le voyage. Chicuelo & Marco Mezquida, venus des Baléares, proposeront mardi 16 mai la réunion de deux personnalités artistiques dans un mélange marqué par l'authenticité, l'admiration mutuelle et une dévotion complète à la musique.
Marco Mezquida est un musicien complet, voire légendaire. Créateur d'un style pianistique unique, il s'imprègne et se nourrit dans la diversité. Juan Gómez "Chicuelo" est quant à lui un des guitaristes les plus importants du flamenco et l'un des compositeurs les plus productifs et originaux de ces dernières générations. Il a partagé la scène avec des musiciens, comme Chano Domínguez, et collaboré avec la pianiste Maria João Pires. Mercredi 17 mai, Agathe Iracema, originaire d'Ilha Grande au Brésil, déclarera son amour pour le jazz et la musique brésilienne.
Cette chanteuse franco-brésilienne lumineuse se situe quelque part entre Billie Holiday, pour l'intériorité de son chant, et Tania Maria, pour son énergie joyeuse et son sens du rythme.
Sur scène, par-delà l'enchantement de ses qualités vocales et le timbre de sa voix, la jeune femme impressionne par sa présence rayonnante. Son répertoire voyage des précurseurs de la bossa nova aux rythmes contemporains, à travers les compositions de son père qui ont bercé son enfance : un magnifique périple au cœur de ses racines brésiliennes.
Jeudi 18 mai, c'est Stella Gonis, chanteuse, danseuse et tanbouyée de Bèlè, une musique traditionnelle de Martinique, qui bercera les festivaliers par ses rythmes ancestraux. Sa voix riche, généreuse et puissante lui a permis de sillonner les Caraïbes et la France avec Lé Béloka, Tambou Bô Kannal, Racinn Nwel et Eric Virgal. En parallèle, elle enseigne la musique et les danses traditionnelles à la Maison du Bèlè en Martinique. Le lendemain, vendredi 19 mai, c'est La Réunion qui sera à l'honneur avec Saodaj', un groupe emblématique de la nouvelle génération d'artistes ayant repris le flambeau du brûlant maloya.
Pour la soirée de clôture de la scène du Chellah, samedi 20 mai, c'est au Cap-Vert qu'Elida Almeida nous donnera rendez-vous. A 23 ans, la chanteuse conjure le sort d'une enfance difficile par des compositions lumineuses baignées de mélodies folk et teintées de rythmes de l'île de Santiago : batuque, funana et morna. A son écoute, le charme opère instantanément, porté par la sincérité de sa voix et l'immédiateté de son propos.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.