Un amical contre le Cameroun le 6 janvier en préparation du CHAN    Habitat: Une nouvelle approche pour combler le déficit    BM: prêt de 1,9 milliard de DH pour Casablanca    Quotas de réfugiés: polémique entre les institutions européennes    Statut d'Al-Qods: Un sommet du monde musulman à Istanbul    Disney rachète des actifs de 21st Century Fox    L'Atlantique, une opportunité pour le futur africain    Quel remède aux maux de l'Afrique?    Une communicante engagée    Le français Echo Mobiles s'installe au Maroc    Mise en place de commissions provinciales pour lutter contre la vague de froid    «Spend» à l'espace Kulte Gallery Editions    La casquette de Nabila    Un colloque franco marocain co-organisé par l'UMT et la CFDT sur l'avenir des relations sociales    Espagne : 114 migrants secourus en Méditerranée    L'agence Al Qods appelle les pays à honorer leurs engagements    Sener : Une rencontre sous le thème «Valorisation énergétique des déchets : défi de la prochaine décennie»    Education nationale : Les mesures du ministère pour la rentrée scolaire 2018-2019    Botola Maroc Telecom D1 : Le Raja renverse la vapeur face au DHJ    La Compagnie Marocaine des Œuvres et Objets d'Art organise une vente aux enchères    « L'Oriental marocain: Des siècles d'art culinaire juif », le nouveau livre sur la cuisine juive de l'Oriental marocain    ONSSA : 345 tonnes de produits alimentaires détruites en novembre    Casablanca abrite FUTUR.E.S in Africa    Projet de loi sur le CNDH : Les députés doivent accélérer la cadence    M. El Aaraj : Le ministère de l'Education s'est engagé dans une nouvelle approche pour la préparation de la rentrée scolaire    Climate Finance Day : Les acteurs s'engagent à accélérer le verdissement de la finance    C'est parti pour la Charte de Chicago sur le climat    Rabat, nouveau siège de l'Unité de coordination régionale de la lutte contre la désertification en Afrique    Un nouvel outil pour mesurer les risques climatiques    Dixième    9e session du Comité central du PPS    Somalie: Au moins 13 morts et 15 blessés un attentat-suicide contre une école de police    Réforme du système éducatif : Le projet de loi-cadre marquera un ‘'tournant décisif''    Le rapport annuel de l'UE favorable au Maroc    LES FAR DANS LA TOURMENTE:LA BASSESSE    La communauté humanitaire au Soudan du Sud a lancé mercredi un appel de 1,72 milliard de dollars pour fournir une assistance vitale à 6 millions de personnes.    METEO: JUSQU'À -5 DEGRES DANS CERTAINES REGIONS DU MAROC CE JEUDI    CASABLANCA: LES CHAUFFE-EAU À GAZ FONT DE NOUVELLES VICTIMES    GOUVERNEMENT: EL OTHMANI À LA RECHERCHE DU PROFIL IDEAL POUR LES AFFAIRES AFRICAINES    BIDODANE RENAIT DE SES CENDRES    DES DEMAIN ET JUSQU'AU 17,KENITRA ABRITERA LA 1° EDITION DU CHAMPIONNAT D'AFRIQUE DE MUAY-THAI    Zinedine Zidane loue la performance remarquable de Mbark Boussoufa    Patrimoine géologique et archéologique Protection Unesco: Mode d'emploi    Association Sportive de Salé enchaîne une troisième victoire de suite    Nadia Chellaoui au Faubourg Saint-Honoré    Headbang Lullaby, de Hicham Lasry, dans les salles    La Princesse Lalla Salma a présidé une cérémonie d'hommage à la mémoire de l'artiste Mohamed Amine Demnati    Peintre et Saltimbanque de Latifa Serghini    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une parade électro inédite ouvre le Festival international de Casablanca
Publié dans Libération le 08 - 07 - 2017

Une parade électro inédite réalisée par des artistes de rue a ouvert, jeudi soir à la métropole, le Festival international de Casablanca, organisé du 6 au 15 juillet sur deux scènes au niveau de l'espace Toro et à Ain Sebaa.
Longeant les principales artères de la ville, la parade a asséné des rythmes tribaux et hypnotiques, transformant ainsi, avec brio et grand professionnalisme, les rues traversées par la parade en véritables espaces de joie et de liesse collective. Cette parade inédite a été suivie par une pièce de création qui a rassemblé plus de 100 jeunes artistes qui se sont produits pendant 45 minutes à l'espace Toro pour interpréter, aux rythmes de leurs instruments de musique, mélangés à leurs chants et agrémentés par leurs danses, l'histoire de Amine, un personnage principal qui a besoin d'être motivé et éclairé pour retrouver le chemin de sa vie et celui de sa ville. El Hank, phare emblématique de Casablanca, guide le jeune homme et symbolise la voix de la sagesse en lui enseignant notamment qu'on cherche parfois très loin ce que l'on peut atteindre à proximité. Ensemble, ils vont parcourir la culture, le quotidien des habitants, les quartiers et les richesses de Casablanca, redécouvrant ainsi la citoyenneté et les envies de vivre un quotidien nourri de diversité.
Dix arts seront mis à l'honneur au cours des dix jours de festivités au cours desquels se produiront plusieurs artistes nationaux et internationaux. D'autres programmes, de la danse, de la lecture, des projections de films, des spectacles pour enfants ou encore du street art, iront à la rencontre des Casablancais dans les 16 arrondissements de la métropole. Pour cette première journée, le public casablancais avait rendez-vous avec l'artiste marocain Said Mouskir et le chanteur libanais Maher Zain. Selon les organisateurs, le nouveau concept de ce festival est d'être un événement gratuit et libre d'accès, recréé par et pour les Casablancais avec un format particulier, grandiose, spectaculaire et très festif.
Un événement que l'on souhaite participatif et dynamique avec une programmation dense et qualitative, qui favorise son émergence sur l'échiquier national et international. Placé sous le signe "Carrefour des arts, rencontre des cultures", le Casa Festival se veut le nouveau temps fort artistique de la métropole, un rendez-vous estival incontournable pour tous les Casablancais et les visiteurs de la ville en quête de découverte musicale, de spectacles d'art vivant, de films, de danses, et bien plus encore. Pour le directeur général de Casa Events et Animation, Mohamed Jouahri, l'objectif étant de révéler et illustrer la richesse culturelle casablancaise sur l'ensemble du territoire, la valoriser et la dynamiser pour en renforcer l'attractivité, ainsi que de mettre en avant le positionnement de la ville en tant que melting-pot culturel, d'enrichir son offre culturelle et de loisirs et de fédérer les publics, toutes catégories confondues.
Le Festival international de Casablanca sera ainsi la traduction artistique de tout ce qui fait l'ADN de la métropole et de ses citoyens : le dynamisme, la créativité, la jeunesse et l'hospitalité. Cette démarche se traduira à travers une ligne artistique qui reflétera l'identité de Casablanca, son patrimoine exceptionnel et son ouverture au monde, souligne-t-on, ajoutant que les artistes locaux, et internationaux seront notamment mis à l'honneur afin d'illustrer le rayonnement mondial de la métropole et son positionnement particulier, en tant que terre de rencontre. Plusieurs artistes seront au rendez-vous dont Gloria Gaynor, Oum, Five Stars, French montana, Dizzy Dros, Daoudi, Zina Daoudia, Fnaire, Dj Naamane, Fatima Zahra Laâroussi, Mourad Bouriki, Haim botbol, Aziz sahmaoui, Hoba Hoba Spirit, Mister You, Kids united, Jil Jilala, Nass El Ghiwane, Dj Van, Hatim Idar, Abdelaziz Stati, Betweenatna, Tiken Jah Fakoly, Wachm'n hit, Acid Arab, Daox, Polyswitch et Don Bigg.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.