Mondial 2026 : le dossier du Maroc est fin prêt    Corruption : Une évolution en trompe-l'œil    Sept mille quatre-vingts secondes    Sous-traitance: Des pistes pour un travail décent    Brèves Internationales    Coaching territorial: L'expertise de l'Oriental dupliquée au Sénégal    Maroc-Espagne : Des hélicoptères pour transporter le haschich    Températures min et max prévues - Vendredi 23 Février 2018    Marrakech: Protéger l'histoire contre l'acharnement immobilier    Affaire Bencharki: le MAS va-t-il se tourner vers la FIFA    Brand content, une plus grande proximité entre annonceurs et consommateurs    Mondial 2026: Blatter soutient la candidature du Maroc    Sidi Ifni : Pour 60 DH, il tue son ami avec une clé à mollette    Armer des enseignants? Donald Trump persiste et signe    En kiosque n° 1245 : UN RÊVE MAROCAIN    Mounib: La gauche connait actuellement une crise d'existence    4ème édition du Marathon International de Rabat : 12.000 participants attendus    Dakhla, carrefour mondial de kitesurf    McDonald's Maroc et le Marrakech du Rire lancent «Masterclass du Rire»    La barbarie et les droits de l'homme    Syrie: Plus de 300 morts en trois jours à la Ghouta orientale    Maghreb Oxygène: Bénéfices en hausse de 34,9% à 12,6 millions de DH en 2017    L'OM à la conquête du monde arabe    Italie: Une campagne électorale à relent fasciste    Pacte mondial pour les migrations: le train est lancé    Assurance Maladie : Total Maroc et Saham Assurance s'allient pour les professionnels de la route    13è session plénière solennelle annuelle de l'Académie Hassan II des sciences et techniques    Vidéo : L'arbitre qui distribue les cartons rouges comme des petits pains !    Majorité !    Le français, «langue maternelle» en Afrique...    Le Maroc joue dans la cour des grands    Afrisanté et Officine Expo: la santé à l'honneur à Marrakech    Le secteur du BTP exposé à des entraves :    Coupe de la CAF : La renaissance de Berkane se qualifie au prochain tour    Enfance : Le Souverain appelle les grandes puissances à assumer leur responsabilité    Monténégro: L'ambassade des Etats-Unis à Podgorica attaquée à la grenade    Nouveau coup de filet du BCIJ à Tanger    CGI inaugure un nouveau centre d'excellence    Stabilité de l'indice des prix à la consommation, selon le HCP    CGEM : Comment faire cohabiter des cultures différentes au sein d'une entreprise ?    La princesse Lalla Meryem a présidé la cérémonie de clôture de la rencontre « Femme et enfant en situation de précarité »    Don de sang: un acte de civisme et de citoyenneté    Majorité : Mets de l'huile, Saad Eddine...    Grand-messe de la franchise en avril    Rencontre sur «Les nouvelles routes de la soie» à Fès    Joaquin Phoenix époustouflant en John Callahan !    Festival «Dakar-Gorée Jazz» : La RAM sponsor et transporteur officiel de la 4ème édition    « Mazagan, mémoires partagées », de Mustapha Jmahri    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mise en liberté provisoire de Said Chaaou en attendant son extradition
Publié dans Libération le 21 - 07 - 2017

L'audience relative à l'extradition vers le Maroc du dénommé Said Chaaou, interpellé fin juin dernier par les autorités néerlandaises suite à deux mandats d'arrêt internationaux émis par la justice marocaine, est prévue le 26 septembre prochain, indique, mercredi, un communiqué du ministère néerlandais de la Sécurité et de la Justice.
Le prévenu avait été arrêté pour «trafic de stupéfiants, corruption, création et appartenance à une organisation criminelle» et « fait également l'objet d'une enquête des services judiciaires néerlandais », rappelle la même source.
Elle précise que le tribunal de Zélande-Brabant Occidental a décidé que « la détention en vue de l'extradition est suspendue sous strictes conditions, comprenant notamment la surveillance électronique et l'obligation de se présenter », notant que « la procédure d'extradition n'est pas close pour autant et sera poursuivie ».
Le ministère de la Justice a, dans ce sens, indiqué mercredi avoir pris note du communiqué publié par les autorités néerlandaises relatif à cette mise en liberté provisoire après que ce dernier ait passé trois semaines en détention dans le cadre du mandat d'extradition émis par les autorités judiciaires marocaines.
Cette mise en liberté provisoire intervient suite à la décision rendue par la justice néerlandaise, accompagnée des mesures comprenant la mise de l'intéressé aux mesures de la surveillance électronique avec bracelet électronique permettant aux autorités néerlandaises de le suivre de manière régulière et continue, son obligation de comparaître chaque semaine devant les services néerlandais compétents, et l'obligation de répondre à toute convocation qui lui est envoyée par les autorités judiciaires ou sécuritaires et aussi de se présenter à l'audience prévue le 26 septembre 2017 relative à la demande de son extradition aux autorités marocaines, souligne le ministère de la Justice dans un communiqué parvenu à la MAP .
Dans ce cadre, note le communiqué, la décision de la mise en liberté provisoire susmentionnée n'a aucun effet sur le déroulement normal de la procédure d'extradition, qui demeure toutefois en vigueur à l'encontre de l'intéressé jusqu'à la prise d'une décision définitive à ce sujet.
De même, poursuit le ministère, l'octroi de la liberté provisoire à la personne faisant l'objet d'un mandat d'extradition est une mesure appliquée dans la majorité des législations internationales, y compris la législation marocaine.
Le ministère de la Justice a rappelé que le mandat d'extradition de Said Chaaou fait suite à un mandat d'arrêt international émis en 2015 à son encontre par le juge d'instruction près la Cour d'appel de Casablanca pour des crimes de droit commun, en l'occurrence «formation d'une bande criminelle, trafic international de stupéfiants et corruption».
Après avoir fait part de sa satisfaction du niveau de la coopération judiciaire entre les deux pays, le ministère de la Justice a réaffirmé que l'audience prévue le 26 septembre 2017 constitue un pas pour le parachèvement des procédures d'extradition de l'intéressé aux autorités judiciaires marocaines.
Il convient de rappeler que les autorités néerlandaises avaient annoncé, le 29 juin dernier, avoir arrêté le dénommé Said Chaaou, un trafiquant de drogue d'origine marocaine résidant aux Pays Bas, rappelle-t-on.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.