BMCI organise une rencontre autour du thème « Men With Women, un engagement déterminant »    Meilleur joueur africain de l'année: Mehdi Benatia dans le top 10    Raphaël Glucksmann : En marche contre Macron    Un nouveau domaine où le Maroc veut asseoir son leadership en Afrique    Les raisons de l'abstention du Maroc de l'organisation de la CAN 2019    Nantes aura deux stades voisins    Atlantic Dialogues : La politique de Donald Trump pointée du doigt de toute part    Commerce : La Chine suspend les surtaxes douanières imposées aux voitures americaines    «Zhar W Chouk»: La troupe Massarat entame sa tournée dans plusieurs villes    COP24 : la clôture reportée pour décrocher un accord final    The day after    Les députés du PPS réaffirment la solidarité du Maroc avec le peuple palestinien    Coupes africaines : Le Wydad et le Raja entrent en piste    Botola Maroc Telecom : Une journée tronquée mais passionnante    L'exemple d'un hôpital qui émerge du lot!    Les députés PPS au Parlement    Benchekroun: faire face à la stagnation du marché immobilier par des programmes innovants    L'auteur présumé de la fusillade de Strasbourg neutralisé    Live-Atlantic Dialogues: L'avenir de l'OTAN débattu en présence de l'Envoyé US dans la région des Grands Lacs    RAM célèbre la livraison de son premier Boeing 787-9    La Cour des comptes soulève la non-réalisation des objectifs du programme d'urgence de l'Education nationale    La Princesse Lalla Hasnaa préside le Conseil d'administration de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement    BCP primée aux Financial Afrik Awards    SM le Roi reçoit Mohamed Benalilou au Palais Royal de Rabat et le nomme au poste de Médiateur    Concert de musique classique «Ambassade de Maestria musicale»    Abdelilah Chahidi: Les révélations intérieures du beau visage féminin    Mohamed Benalilou devient le nouveau Médiateur    Entreprises publiques : 3.500 marchés pour 13 milliards DH en 2017    Chambre des conseillers. Les travaux plombés par l'absentéisme    Atlantic Dialogues à Marrakech : Diversité des contributions et richesse des apports du document Atlantic Currents    Plagiat. Pharrell Williams et Robin Thicke condamnés    Aéroport Mohammed V : Près d'un kilo de coke dans l'intestin d'une passagère brésilienne    Les honoraires des notaires désormais plafonnés    Fès célèbre la journée nationale du détenu    S.M le Roi réitère le soutien du Maroc aux efforts d'Antonio Guterres et de son Envoyé personnel au Sahara    Des milliers de femmes birmanes vendues de force en mariage en Chine    News    Google Translate veut être plus juste envers le féminin    Cerveaux des enfants et smartphones, tablettes et autres jeux vidéo, ne font pas bon ménage    Divers    Lyon s'empare du dernier ticket des huitièmes de la Ligue des champions    Dembélé, du cossard au crack en sept minutes    Coupe de la CAF : Le HUSA sommé de franchir le cap de Génération Foot    Le Congrès colombien adopte une résolution soutenant l'intégrité territoriale du Maroc    Le septième Sommet de l'UMA a été programmé et reporté à quatre reprises    Signature d'une convention franco-marocaine dans le domaine archéologique    Essaouira à la rencontre de Manama, Charjah et Paris    "El Aloua", une pièce théâtrale qui ravive le patrimoine culturel de "l'Aïta"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mise en liberté provisoire de Said Chaaou en attendant son extradition
Publié dans Libération le 21 - 07 - 2017

L'audience relative à l'extradition vers le Maroc du dénommé Said Chaaou, interpellé fin juin dernier par les autorités néerlandaises suite à deux mandats d'arrêt internationaux émis par la justice marocaine, est prévue le 26 septembre prochain, indique, mercredi, un communiqué du ministère néerlandais de la Sécurité et de la Justice.
Le prévenu avait été arrêté pour «trafic de stupéfiants, corruption, création et appartenance à une organisation criminelle» et « fait également l'objet d'une enquête des services judiciaires néerlandais », rappelle la même source.
Elle précise que le tribunal de Zélande-Brabant Occidental a décidé que « la détention en vue de l'extradition est suspendue sous strictes conditions, comprenant notamment la surveillance électronique et l'obligation de se présenter », notant que « la procédure d'extradition n'est pas close pour autant et sera poursuivie ».
Le ministère de la Justice a, dans ce sens, indiqué mercredi avoir pris note du communiqué publié par les autorités néerlandaises relatif à cette mise en liberté provisoire après que ce dernier ait passé trois semaines en détention dans le cadre du mandat d'extradition émis par les autorités judiciaires marocaines.
Cette mise en liberté provisoire intervient suite à la décision rendue par la justice néerlandaise, accompagnée des mesures comprenant la mise de l'intéressé aux mesures de la surveillance électronique avec bracelet électronique permettant aux autorités néerlandaises de le suivre de manière régulière et continue, son obligation de comparaître chaque semaine devant les services néerlandais compétents, et l'obligation de répondre à toute convocation qui lui est envoyée par les autorités judiciaires ou sécuritaires et aussi de se présenter à l'audience prévue le 26 septembre 2017 relative à la demande de son extradition aux autorités marocaines, souligne le ministère de la Justice dans un communiqué parvenu à la MAP .
Dans ce cadre, note le communiqué, la décision de la mise en liberté provisoire susmentionnée n'a aucun effet sur le déroulement normal de la procédure d'extradition, qui demeure toutefois en vigueur à l'encontre de l'intéressé jusqu'à la prise d'une décision définitive à ce sujet.
De même, poursuit le ministère, l'octroi de la liberté provisoire à la personne faisant l'objet d'un mandat d'extradition est une mesure appliquée dans la majorité des législations internationales, y compris la législation marocaine.
Le ministère de la Justice a rappelé que le mandat d'extradition de Said Chaaou fait suite à un mandat d'arrêt international émis en 2015 à son encontre par le juge d'instruction près la Cour d'appel de Casablanca pour des crimes de droit commun, en l'occurrence «formation d'une bande criminelle, trafic international de stupéfiants et corruption».
Après avoir fait part de sa satisfaction du niveau de la coopération judiciaire entre les deux pays, le ministère de la Justice a réaffirmé que l'audience prévue le 26 septembre 2017 constitue un pas pour le parachèvement des procédures d'extradition de l'intéressé aux autorités judiciaires marocaines.
Il convient de rappeler que les autorités néerlandaises avaient annoncé, le 29 juin dernier, avoir arrêté le dénommé Said Chaaou, un trafiquant de drogue d'origine marocaine résidant aux Pays Bas, rappelle-t-on.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.