Le DG de l'OIM salue la politique « humaniste et exemplaire du Maroc    Les cinq axes de l'équipe El Othmani    L'efficience des actions de la jeunesse du PPS    Douane: ce qui pourrait changer en 2018    Les entreprises solliciteront 80.000 compétences à l'horizon 2018    Mogadiscio – Le pire attentat de l'Histoire    Tanger : Saisie de centaines de comprimés psychotropes    La dette pénalise la capacité bénéficiaire de l'ONCF    Le Maroc veut intégrer le top 7 des constructeurs automobiles    Décès du père de l'ancien secrétaire général du Polisario à Inezgane    En fin de mandat, Janet Yellen défend son bilan à la FED    Royal Air Maroc poursuivra en justice le chef de la diplomatie algérienne    L'ostéoporose: une maladie qui se soigne    Clôture réussie du 10è festival de la Culture Soufie à Fès    Le GPBM tacle un Messahel ignare et menteur à la fois    Coupe de la CAF : le TP Mazembe élimine le FUS et va en finale    Programme des principaux matchs de ce dimanche 22 octobre Spécial    Sans Filtre⎜ André Azoulay, le sage de Mogador    Espagne: réunion de crise pour reprendre le contrôle de la Catalogne    Le WAC et le FUS tout près des finales continentales    El Khayam: Plus de 170 cellules terroristes démantelées depuis 2002 au Maroc    HCP : L'indice des produits alimentaires en hausse    Neutralisation d'une bande criminelle spécialisée dans l'enlèvement et la demande de rançon    Neymar avait décidé de rejoindre le PSG lors du mariage de Messi    WAC-USMA: le match de la saison    RABAT. LA VILLE S'EQUIPE DE TOILETTES PUBLIQUES    Suite aux déclarations de Messahel, le Maroc décide de rappeller son ambassadeur à Alger    PREVISIONS METEO: LE TEMPS QU'IL FERA CE SAMEDI    Toulouse: Un arsenal et plus de 5.000 munitions retrouvés chez un pilote de ligne    L'homo sapiens serait originaire de l'Afrique de l'est    Festival de Fès de la Culture soufie: Sur les traces de l'humanisme spirituel    Divers    Politique nationale d'immigration et d'asile : Les efforts déployés et les objectifs à atteindre    Des scientifiques créent un tissu artificiel de camouflage inspiré du poulpe    Hamada Eddarouich : Le Polisario n'agit que par procuration d'Alger    Shinzo Abe : Le talent du diplomate, la ruse du politicien    Après le yoga, place à la méditation pour tous    Comment diminuer son stress par une alimentation saine    Inauguration à Ksar El Kébir d'une annexe de la Faculté poly disciplinaire de Larache    Insolite : Un timbre à l'effigie du "Che"    Europa League : Arsenal et Milan sans génie mais toujours leaders    Lopes : On fait avec    Encore une manche biaisée du championnat de football D1    Elton John mettra fin en 2019 à sa résidence à Las Vegas    Johnny Depp attaque en justice ses propres avocats !    Le téléthon de Jennifer Lopez rapporte un joli pactole    Washington ne s'opposera pas au commerce UE-Iran, selon Tillerson    L'Académie du Royaume du Maroc s'ouvre à l'Amérique latine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc fête la Journée internationale de la jeunesse
Publié dans Libération le 12 - 08 - 2017

L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) a choisi de célébrer cette année la Journée internationale de la jeunesse sous le thème "Les jeunes, bâtisseurs de paix", eu égard à la place centrale qui échoit à cette catégorie dans la réalisation du développement durable à l'horizon 2030, mais aussi à son rôle crucial en tant qu'acteur essentiel pour le changement à l'échelle locale, nationale et mondiale.
Pour la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, le premier pas sur la voie de la réalisation de cet objectif consiste à créer des environnements devant permettre aux jeunes de devenir des acteurs du changement au sein de leur communauté, et de renforcer les fondements du dialogue et de la paix, en particulier dans les régions affectées par les conflits ou la violence.
‘'En 2015, le monde comptait 1,2 milliard de jeunes et plus de 600 millions d'entre eux vivaient dans des situations de fragilité ou de conflit. Les jeunes paient le plus lourd tribut aux conflits et à la violence. Cependant, ils sont indispensables à toute solution en faveur de la paix'', a relevé Mme Irina dans son message de circonstance. Au niveau de chaque société, la présence active des jeunes dans tous les domaines de la vie publique et leur participation dans la mise en œuvre des politiques publiques de l'Etat constituent un indice de progrès puisqu'ils font partie des responsables directs de tous les aspects du développement et un acteur clé dans le changement social escompté.
Cet objectif ne peut être atteint qu'à travers des réponses réelles et réalistes aux interrogations légitimes des jeunes, grâce à l'élaboration de politiques publiques appropriées traduisant la volonté politique claire pour améliorer les conditions de cette catégorie.
Au niveau national, cette ambition est reflétée par la stratégie nationale intégrée pour les jeunes, élaborée par le ministère de la Jeunesse et des Sports, en partenariat avec la Direction générale des collectivités locales, les Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) et pour la population (UNFPA) ainsi qu'avec le soutien technique de la Banque mondiale et l'appui du Centre de Marseille pour l'intégration en Méditerranée (CMI).
Cette stratégie ambitionne de placer les jeunes au cœur des politiques publiques et en particulier la mise en œuvre des dispositions de la Constitution de 2011, qui a renforcé le cadre législatif de cette catégorie par le biais de l'extension et de la généralisation de sa participation au développement social, économique, culturel et politique, du soutien à leur intégration dans le marché du travail et dans la vie associative ainsi que l'assistance aux jeunes dans des situations difficiles et l'appui à leur accès à la culture, la science, la technologie, l'art, le sport et aux activités récréatives.
Les principaux objectifs de cette stratégie résident dans la garantie de la cohérence de l'action gouvernementale en ce qui concerne les questions de jeunesse, dans l'amélioration de la qualité des investissements au profit des jeunes Marocains et dans l'achèvement et le renforcement des stratégies et plans sectoriels existants.
Ses axes stratégiques consistent en l'augmentation des possibilités économiques offertes aux jeunes, la promotion de la viabilité de leur emploi, l'accès des jeunes aux services de base et l'amélioration de leur qualité, la réduction des disparités géographiques, la promotion de leur participation effective dans la vie sociale et la prise de décision, la promotion du respect des droits de l'Homme et le renforcement des organes institutionnels de communication, d'information, d'évaluation et de gouvernance.
La mise en œuvre de ces thèmes sera concrétisée par le programme d'action 2015-2030, qui proposera les détails d'application des mesures prioritaires. L'élaboration de cette stratégie nationale destinée aux jeunes intervient après d'autres ayant formé une indication quant à l'intérêt des différents acteurs sur le rôle de cette catégorie. A cet effet, la Constitution de 2011 a stipulé la création du Conseil de la Jeunesse et de l'action associative et la liste nationale pour les jeunes dans les élections législatives.
Dans l'attente de la mise en œuvre de cette stratégie et de sa traduction en mesures sur le terrain, les jeunes ont encore leurs revendications et exigences. Dans ce contexte, le conseiller en questions de développement durable, Issam Moussaoui, a souligné que trois événements majeurs ont donné un grand espoir aux jeunes Marocains, à savoir l'élaboration, pour la première fois dans l'histoire du Maroc, de la stratégie nationale intégrée pour les jeunes, l'adoption du quota pour cette catégorie aux échéances législatives et la création du Conseil de la Jeunesse et de l'action associative conformément à la Constitution de 2011.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.