Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    212 Founders s'impose parmi les leaders en Afrique    La terre a de nouveau tremblé en Algérie    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    Un dimanche chaud dans la majeure partie du Maroc    Liban : des Libanais remercient le Roi Mohammed VI    Météo : la saison des ouragans 2020 sera pire que prévu dans l'Atlantique    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Laâyoune: les marins soumis aux tests de dépistage    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Marrakech: la DGSN met la main sur trois criminels    Marrakech dans le top 25 de « TripAdvisor »    C1- Classement des buteurs: Lewandowski conforte son avance    Ça chauffe au Liban, un policier tué et 238 personnes blessées    Juventus : Sarri passe à la trappe, Pirlo nommé entraineur    Un matelas anti covid-19 pour Messi    Champions League: le Barça et le Bayern passent en quart (VIDEOS)    La Botola a désormais un nouveau leader    Coronavirus : 1.345 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 32.007 cas cumulés samedi 8 août à 18 heures    Coronavirus : record de 1345 cas positifs au Maroc ce samedi    Selon un flash Covid-19 élaboré par l'ONMT Marrakech a une prépondérance des chambres d'hôtel de 74% tout comme Rome    Covid-19 : Fermeture du port de Laâyoune jusqu'à nouvel ordre    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Tanger : La Marine Royale saisit 1200 kg de chira    Explosions au Liban: Moulay Hicham et Cheikh El Kettani blessent les Libanais    OCP fête son siècle d'existence    Marché des changes: le dirham quasi-stable face à l'euro    Arrivée à Beyrouth de l'aide marocaine médicale et humanitaire    Rabat constitue son parc à sculpture    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Berkane s'offre le WAC    Aguerd vers Rennes et En-Neysiri en quart de l'Europa League    Examen de passage pour Gattuso    Rentrée scolaire 2020-2021 : Démarrage des cours le 7 septembre    Le chômage poursuit son envolée au deuxième trimestre sous l'effet du Covid-19    La finance participative, un écosystème en perpétuelle évolution    Macron réclame une enquête internationale    Des fresques murales égaient la kasbah de Bni Ammar    Casey Affleck, en père protecteur dans un monde sans femmes dans "Light of My Life"    "Même pas mort", nouveau roman de Youssef Amine El Alamy    La MAP lance la version arabe de son magazine mensuel «BAB»    Une mosquée incendiée dans le sud-ouest de la France (VIDEO)    Hit Radio : «Momo Morning Show» reprendra en septembre    Le président Ouattara a reçu un message du roi Mohammed VI    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen au sujet du détournement de l'aide humanitaire par le Polisario et l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





15 mesures urgentes pour réformer l'administration
Publié dans Libération le 26 - 08 - 2017

Le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader, a présenté, jeudi devant le Conseil de gouvernement, un ensemble de 15 mesures juridiques et de gestion à appliquer avant la fin de l'année en cours.
Dans un communiqué lu lors du point de presse hebdomadaire tenu à l'issue de la réunion du Conseil de gouvernement, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a précisé que ces mesures ont été détaillées lors d'un exposé présenté par Mohamed Benabdelkader devant le Conseil portant sur le travail de la commission de la gouvernance et de la réforme de l'administration, indiquant que le travail de ladite commission entre dans le cadre des mesures entreprises par le gouvernement en réponse aux Hautes instruction Royales portant sur la réforme de l'administration et du service public et en application du discours du Trône du 29 juillet dernier, qui a mis l'accent sur l'urgence d'une vraie réforme de l'administration, et aspire à apporter une réponse aux attentes des citoyens, de les servir de manière adéquate tout en orientant l'action de l'administration vers la promotion du développement global.
Selon Mohamed Benabdelkader, ces mesures ciblent le citoyen, d'une part, en améliorant la qualité des services et de l'entreprise et en contribuant à l'amélioration du climat des affaires, et le fonctionnaire, d'autre part, en augmentant son efficacité, sa rentabilité et sa motivation.
Les mesures sont au nombre de 15, dont 9 d'ordre juridique et 6 en relation avec la gestion intéressant différents domaines, dont l'amélioration des services publics, le renforcement des compétences des ressources humaines et leur motivation, la réhabilitation des services publics et la promotion de la politique de décentralisation, de coordination et de transversalité.
Concernant l'amélioration de la qualité des services publics, dans sa portée juridique, le ministre délégué a annoncé l'adoption d'une série de mesures urgentes telles la publication d'un décret en relation avec l'amélioration des services administratifs définissant le cadre général de l'amélioration des services administratifs, ainsi que les règles et règlements visant à améliorer l'accueil des citoyens et faciliter leur accès aux services administratifs et aux mécanismes de gouvernance.
Il a, de même, évoqué la publication d'un décret en relation avec la conformité des copies avec les originaux et la légalisation des signatures qui vise à assurer la flexibilité dans la fourniture et l'accessibilité à ces deux services, ainsi que la décision portant sur l'uniformisation du modèle du formulaire de présentation des plaintes et de la notification de leur réception, incluant notamment les données relatives aux plaignant et à l'objet de la plainte.
En relation avec la gestion, le ministre délégué a rappelé le lancement du portail national unifié des plaintes, qui permettra aux intéressés, par le biais de multiples canaux, de transmettre leurs observations et suggestions et de soumettre leurs plaintes relatives aux services publics ainsi que de recevoir des réponses dans les plus brefs délais.
Il a également mis en avant le lancement d'une expérience pilote des services de proximité au niveau d'une annexe administrative relevant de la wilaya de Rabat-Salé, en coopération avec le ministère de l'Intérieur, dans le but de la généraliser au niveau des différents secteurs ministériels et de permettre l'accès commun aux informations entre les départements par le biais de la plate-forme gouvernementale de complémentarité à travers l'interconnexion des systèmes d'information contenant les données relatives aux documents administratifs requis par les services publics.
Selon le ministre délégué, cette mesure permettra de limiter le nombre de documents administratifs demandés, de diminuer les allées et venues des citoyens vers l'administration, de réduire les coûts des services administratifs pour le citoyen et l'administration, outre le gain de temps et la réduction des marges d'erreurs lors de la saisie et l'actualisation des informations et la facilitation de la vérification de la conformité des informations fournies.
S'agissant du renforcement des compétences des ressources humaines, le ministre délégué a relevé que la professionnalisation de la haute et moyenne fonction publique est une priorité absolue à ce stade, à travers une définition précise des fonctions et l'adoption d'une approche axée sur les résultats et basée sur le principe de contractualisation en tant que système d'évaluation pour l'établissement des critères d'éligibilité, d'efficacité et de rentabilité.
Au niveau de la gestion, Mohamed Benabdelkader a plaidé pour l'ouverture de consultations nationales consacrées à la révision du système de la Fonction publique avec ses différentes instances et le Conseil supérieur de la Fonction publique.
Pour ce qui est de la réhabilitation des installations publiques et du soutien à la politique de décentralisation, le ministre délégué a énuméré une série de mesures à adopter pour accroître la compatibilité entre les différents administrations et s'inspirer des meilleures pratiques du secteur privé.
Parmi ces mesures, Mohamed Benabdelkader a évoqué la promulgation d'une Charte de la décentralisation administrative qui définit les missions et le rôle des administrations centrales et décentralisées, la mise en évidence du niveau régional en tant que cadre approprié pour l'harmonisation des politiques publiques, outre la possibilité de regrouper les tâches administratives communes ou complémentaires dans le cadre d'administrations interministérielles régionales.
Le ministre délégué a également prôné la révision du décret déterminant les règles d'organisation des secteurs ministériels et du décret des inspections générales des ministères en vue d'améliorer l'efficacité.
Il a aussi jugé nécessaire d'élaborer un manuel de référence pour les meilleures pratiques de gestion dans le secteur privé dont l'administration publique peut s'inspirer, notamment en ce qui concerne la responsabilité et reddition des comptes et la gestion basée sur les résultats.
Au volet du renforcement de la coordination, il a relevé que le gouvernement œuvrera à la promulgation d'un décret portant création du comité interministériel pour la réforme de l'administration, qui sera chargé d'élaborer les orientations stratégiques de la réforme de l'administration, d'adopter le programme de réforme de l'administration et de soutenir les autorités locales pour ce qui est de la mise en œuvre d'un tel programme.
L'exposé présenté par Mohamed Benabdelkader a fait l'objet d'un large débat de la part des membres du gouvernement, qui ont appelé à se concentrer sur des priorités spécifiques touchant le citoyen et l'entreprise, et à investir dans les technologies modernes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.