Najib Bensbia se glisse parfaitement dans une peau féminine    UE : Nouveau financement de 30 millions d'euros au Liban    Covid-19 à Tanger: les autorités ferment le marché de Hay Benkirane    Crédit immobilier : Bank Of Africa lance la 1ère plateforme en ligne de crédit immobilier    Change: les devises étrangères contre le dirham marocain    Casablanca: une voiture folle provoque d'importants dégâts sur l'autoroute (VIDEO)    Covid-19: les Philippines, premier pays à réimposer un large confinement    Elections sénatoriales-Egypte: un Marocain à la tête d'une mission d'observation    Conférence de soutien au Liban: 250 millions d'euros d'aides internationales    Violation de l'état d'urgence sanitaire: 742 personnes poursuivies à Taroudant    Botola Pro D1 : programme de la 21ème journée    21ème journée de la Botola Pro D1 : Des rencontres à couteaux tirés    Une humble pensée d'une petite germe nommée Abderrahmane El Youssoufi    La rentrée scolaire, c'est dans trois semaines    Dépression : La vitamine D ne sert à rien    Le Groupe OCP fête ses 100 ans d'existence    Frère Jean, ex-photographe de mode devenu moine orthodoxe dans les Cévennes    Le MMVI retrace la genèse artistique au Maroc    Les œuvres de l'artiste danoise Lene Wiklund illuminent l'espace Dar Souiri    Ligue des champions Messi au rendez-vous de Lisbonne    D'aucuns prônent un dépistage massif en faveur du personnel soignant    Signature d'une convention d'objectifs pour le développement du football féminin    Recul des ventes de la quasi-totalité des secteurs au premier semestre    Classée 2ème destination dans le monde : La ville ocre dans le top 25 du TripAdvisor    Réouverture des salles de sport    Covid-19 / Maroc: Les guérisons augmentent nettement    Rentrée scolaire: le ministère réagit à des informations « erronées »    Coronavirus : 1.230 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 33.237 cas cumulés dimanche 9 août à 18 heures    Manchester City bourreau du Real de Zidane    La FIDHOP s'oppose au 3e mandat de Ouattara    Au bord du naufrage!    «Les petits porteurs ont aussi soutenu le MASI»    Le Bayern et le Barça en quart !    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude pour l'initiative royale    Coronavirus: 23 joueurs et membres du staff de l'Ittihad de Tanger testés positifs    Colombie: Arrestation de l'ancien président Alvaro Uribe    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    «De l'encre sur la marge» de M'barek Housni    Casablanca à l'heure de son premier festival de Hip-Hop «On-line»    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    Un dimanche chaud dans la majeure partie du Maroc    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Parc national du Souss-Massa : Découverte du site de l'embouchure de l'oued Massa
Publié dans Libération le 09 - 03 - 2010

Dans le cadre de la promotion des produits offerts par le Parc national du Sous-Massa, la direction du parc a organisé récemment une visite de la réserve de l'oued Massa à l'intention de ses partenaires et en particulier la Délégation du ministère du Tourisme et de l'Artisanat et le Conseil provincial du tourisme de Chtouka Aït Baha, des représentants des agences de voyages et de la presse. L'objectif de cette visite est la découverte des potentialités de la région et des deux circuits de l'embouchure de l'oued Massa ouverts aux visiteurs nationaux et étrangers.
La réserve de l'oued Massa est située au cœur du parc national du Souss-Massa. Elle occupe une superficie de 1200 ha et fait partie des zones de conservation des ressources naturelles. Enclavée entre des dunes sableuses, l'embouchure de l'oued Massa constitue une zone marécageuse d'eau douce à saumâtre, entourée d'une végétation importante qui offre un havre de repos pour les oiseaux migrateurs.
La réserve offre à ses visiteurs des paysages originaux d'une beauté remarquable, ceci est dû au fait qu'elle se compose de trois principaux éléments rarement combinés dans la nature, à savoir les dunes, la verdure et l'eau.
La situation et l'emplacement géographique de l'embouchure de Massa sur l'une des plus importantes voies de migration, des oiseaux lui confèrent une importance internationale. Elle constitue, en effet, une étape migratoire et un lieu d'hivernage et de nidification pour de nombreuses espèces d'oiseaux circulant entre l'Europe et l'Afrique via le détroit de Gibraltar. En outre, ce site offre également des habitats riches et diversifiés : dunes, marais d'eau douce et saumâtre, eaux côtières, plages sablonneuses et rivages rocheux. C'est pour cela que depuis le 15 janvier 2005, le site de l'embouchure de l'oued Massa a été inscrit sur la liste Ramsar des zones humides d'importance internationale.
Le site accueille une trentaine d'espèces d'oiseaux d'eau, en hivernage, dont certaines figurent parmi les plus rares et les plus remarquables : spatule blanche, flamant rose, grue cendrée, sarcelle marbrée. Le site accueille également des espèces parmi les plus menacées du monde telles que l'ibis chauve et le goeland d'audouin. D'autres espèces d'importance internationale fréquentent le site : ibis falcinelle, canard souchet, canard pilet…
Grâce à toutes ces potentialités, l'embouchure de l'oued Massa a été identifiée en tant que produit écotouristique du parc national. C'est donc dans ce sens que des aménagements ont été réalisés pour offrir l'opportunité aux visiteurs d'apprécier les valeurs paysagères du site : parking, aire de repos, points d'observation et d'interprétation du site, perchoirs à l'intérieur de l'oued facilitant l'observation de certaines espèces d'oiseaux, un écomusée destiné à la promotion et la valorisation des ressources naturelles et culturelles de la région. Ce dernier n'est pas encore opérationnel.
Et à propos de ce site, Mohammed El Bekkay, directeur du PNSM nous a déclaré : « Le site de l'embouchure de l'oued Massa est un site Ramsar inscrit sur la liste Ramsar depuis janvier 2005. Il se caractérise par une richesse bioécologique très importante. On y rencontre plus d'une cinquantaine d'espèces d'oiseaux. Il y a également des mammifères qui y vivent et il renferme aussi une flore très importante. Donc, tout ces éléments en ont fait un site très beau sur le plan paysager qui attire énormément de touristes ». Et d'ajouter : « C'est dans ce sens que, s'inspirant de la stratégie du Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la désertification en matière de tourisme durable, la direction du parc déploie des efforts avec ses partenaires en vue de valoriser ce site sur le plan touristique. Ceci étant, un partenariat a été établi avec la population locale qui vit autour du site. Elle a donc pu bénéficier d'un appui technique et organisationnel, ce qui lui a permis de se constituer en deux associations pour la valorisation touristique du site. »
A l'heure actuelle, les visiteurs de l'oued Massa peuvent bénéficier des deux circuits suivants :
Circuit découverte de la nature
C'est un circuit de 2 à 5 km s'effectuant à dos d'ânes. Il a fait l'objet d'une matérialisation sur le terrain, et permet d'observer la nature de cette réserve tout en ayant une vue panoramique sur l'oued Massa. Formés par la direction du parc lors de sessions spéciales, les accompagnateurs sont équipés en ânes et portent une tenue vestimentaire traditionnelle qui permet de les reconnaître facilement sur le terrain.
Circuit ornithologique
Ce circuit de 3 km permet l'observation des oiseaux d'eau. Il s'effectue tout au long de l'oued Massa avec un guide de l'association « El Oued » des accompagnateurs des visiteurs de l'embouchure de l'oued sus-cité. Ces guides, originaires des douars limitrophes de l'estuaire de l'oued et se trouvant à l'intérieur des limites du PNSM (Parc national du Souss Massa), ont bénéficié de plusieurs sessions de formation organisées par la direction du parc sur différents thèmes. Cette association a été également équipée en matériel optique (jumelles et longues vues) pour l'observation des oiseaux, d'une tenue professionnelle et de guides ornithologiques.
Les visiteurs peuvent acheter des produits de l'artisanat local confectionnés par les femmes des villages de Sidi R'bat et Sidi Wassay ou le miel produit par les apiculteurs de ces deux douars.
Président de l'Association El Oued, Brahim Souilleh nous a déclaré: « Nous travaillons actuellement dans le Parc national du Souss-Massa. Nous recevons des touristes qui s'intéressent à la nature. Nous leur montrons les oiseaux, les plantes et toutes les richesses que nous avons dans le parc. Notre association a été créée par la direction du PNSM. Nous avons été également formés par la direction du parc. Nous avons beaucoup appris. Et nous espérons que les gens qui viennent visiter cette région seront satisfaits du produit et des prestations que nous leur offrons sur place et reviendront pour d'autres visites. »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.