HCP : La population du Maghreb passera à 131,9 millions en 2050    Le projet solaire Noor Midelt I attribué au consortium mené par EDF Renouvelables    Une troisième recrue pour le Raja    L'ambassadeur du Maroc en Namibie remet ses lettres de créances au Président Geingob    L'ONU rend hommage aux soldats de la paix, dont un Marocain    Marrakech. Le CRT dresse son bilan    La Tribune de Nas : La Coupe du Monde 2022 s'exporte à Casablanca…    2000 : Les Lions de l'Atlas chutent au premier tour    Bahja et Camacho : souvenirs partagés    Coupe d'Afrique. Continental sponsor officiel jusqu'en 2023    Tanger. Trois individus arrêtés, 8.000 comprimés de psychotropes saisis    Education nationale. Un budget en hausse    Once Upon a time in…Hollywood. Une claque tarantinesque !    Azelarab Kaghat, le général…    Lycée Victor Hugo: Première plainte au Maroc, convocation pour harcèlement du proviseur à Paris    Insolite : Trahi par Facebook    Ligue des champions : Les billets du match WAC-EST sont disponibles    Nouveau single : «Ya Denya» lance la carrière de Sara Moullablad    Un regard certain sur le monde    Adil Zaidi : «La 13ème région connaît un accueil extrêmement favorable»    SM le Roi préside la 3e causerie religieuse du Ramadan    SM le Roi inaugure à l'arrondissement Sidi Moumen un Centre médical de proximité    Recherche scientifique au Maroc 2006-2016: le Rapport de Fassi Fehri    Affaire Khadija: Report du procès    Le Maroc compte taxer Facebook et Google    Washington-Téhéran: La tension est à son comble…    BAM: l'immobilier en berne    Le New York Times consacre un long carnet de voyage au Royaume    Baccalauréat 2019. Une nouvelle date pour l'examen régional unifié    Politique de voisinage : Politique de voisinage L'UE se félicite de la coopération avec le Maroc    Pourquoi la Loi sur les travailleurs domestiques n'est pas appliquée    Officialisation de l'amazigh. Qui est responsable du retard ?    Viol et séquestration. Le procès de Khadija enfin lancé    Le Maroc fait sa promo en Espagne    Edito : Avalanche de lois    Tarifs douaniens: Les fabriquants de chaussures contre la procédure de Trump    Nike accusé de contrefaçon    Divers sportifs    Tous les bienfaits santé du poivre    La santé visuelle des chauffeurs professionnels objet d'une campagne médicale    Divers    En Libye, la guerre est aussi économique    L'environnement de la sphère publique marocaine, impact sur la communication    Niki Lauda, miraculé de la F1, meurt paisiblement à 70 ans    Arsenal a une longueur d'avance dans le dossier Ziyech    Ces tournages qui ont tourné au drame : Harry Potter et les Reliques de la mort    La faune et la flore à l'honneur lors de la journée internationale des musées    Adil Fadili : Les séries policières suscitent un intérêt grandissant du public    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Triplé de Messi, doublé du Barça !
Publié dans Libération le 01 - 05 - 2018

Un triplé de Lionel Messi pour un doublé Coupe-Liga! Trois buts de l'Argentin ont offert au FC Barcelone dimanche son 25e titre de champion d'Espagne avec un succès dans la douleur à La Corogne (4-2), relégué. Beau résumé d'une saison mouvementée mais finalement aboutie.
Qui aurait dit à l'automne que le Barça gagnerait en avril la Coupe du Roi puis le Championnat d'Espagne ? Plombé par le départ retentissant de Neymar, échaudé par la crise politique catalane, le club blaugrana a fait le dos rond et s'est laissé guider par son Messi, auteur dimanche de ses 30e, 31e et 32e buts dans cette Liga.
Cette victoire pour la 35e journée suffit au club catalan (1er, 86 pts, un match de moins) pour distancer à 11 longueurs son dauphin l'Atlético Madrid (2e, 75e), qui n'a plus que trois matches à jouer et ne peut mathématiquement plus dépasser Barcelone. Sur la pelouse du stade de Riazor, les Barcelonais se sont longuement étreints au coup de sifflet final, conscients de marquer l'histoire du football espagnol: toujours invaincus dans cette Liga, ils peuvent devenir la première équipe depuis les années 1930 à gagner le titre sans la moindre défaite. Gare néanmoins à l'écueil du clasico face au Real Madrid le 6 mai !
"Cette saison a été très bonne, presque excellente. La Ligue des champions est un regret (élimination en quarts), mais nous avons réussi un doublé, c'est fabuleux, a savouré le milieu catalan Sergio Busquets. Nous avons réussi un championnat quasiment parfait, sans perdre pour le moment. J'espère qu'on pourra continuer." En attendant, c'est le 8e doublé Coupe-Liga de l'histoire blaugrana et le septième titre de champion d'Espagne en dix saisons, symbole de l'âge d'or du Barça de Messi. Mais c'est aussi le Barça du capitaine Andrés Iniesta, qui compte 32 trophées sous le maillot catalan, un record qu'il partage avec l'Argentin.
"Don Andrés", qui a annoncé vendredi dans les larmes qu'il partirait en fin de saison, achève donc sa trajectoire barcelonaise en beauté: avec un nouveau titre et avec une belle ovation de la part du stade de Riazor à son entrée en jeu à la 87e minute. L'élégant meneur de jeu manquera au Barça, comme il a manqué dimanche dans le onze titulaire en raison d'un pépin physique. Comme un condensé de la saison barcelonaise, l'équipe de Valverde a plié sans rompre face aux déferlantes désespérées du Deportivo La Corogne, qui accompagnera Malaga et Las Palmas à l'étage inférieur la saison prochaine.
Le "Depor", beau joueur, a eu l'élégance d'offrir une haie d'honneur au Barça pour le féliciter de son sacre le week-end dernier en Coupe du Roi. Mais dès le coup d'envoi, l'ambiance sur le terrain a été beaucoup moins aimable.
Dos au mur, le club galicien a tout fait pour compliquer la tâche des Catalans, multipliant les banderilles (17e, 32e, 34e, 70e) jusqu'à être récompensé par Lucas Pérez (38e) et Emre Colak (63e). Dos rond en revanche pour le Barça, qui a su patienter pendant l'orage, comme souvent cette saison. Et le onze blaugrana a montré une belle efficacité offensive dans le sillage de l'excellent Philippe Coutinho et du Français Ousmane Dembélé, impliqué sur les deux premiers buts.
Aligné à la place d'Iniesta, "Dembouz" a servi en retrait Coutinho dont le coup de patte subtil a fini dans le petit filet opposé (7e). Un but à 300 M EUR, soit le prix cumulé des deux recrues phares du club blaugrana cette saison, et une préfiguration de ce que pourrait être le Barça 2018-2019 sans Iniesta. Ensuite, au bout d'une contre-attaque menée par Dembélé, Luis Suarez a alerté d'une louche Messi, buteur d'une jolie volée (38e). Le petit Argentin aura été intenable toute la saison et c'est encore lui qui a tiré le Barça de l'ornière en fin de match, quand le score était de 2-2.
Il a frappé deux fois (82e, 86e), offert le titre sur un plateau à ses équipiers et pris le large en tête du classement des buteurs avec 32 buts et le rêve d'un cinquième trophée de "pichichi" (meilleur buteur de Liga). "Le meilleur de tous gagne la Liga", soulignait Valverde samedi. Le meilleur, en 2017-2018, aura été le Barça de Lionel Messi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.