Mur à Sebta. Vox se fait remonter les bretelles par le PP    Heetch Maroc propose à ses partenaires le statut d'auto-entrepreneur    Avis Locafinance développe et modernise son réseau commercial    Guaido poursuivi pour ses liens présumés avec des narco-trafiquants    Meknès. Le Barbe et l'Arabe-Barbe à l'honneur    Maroc-France. Appel à projet pour l'enseignement des soft skills à l'université    Moga Festival ou l'avant-garde de la musique électronique    Quel gouvernement pour le PLF 2020?    Incendies: Fermeture de milliers d'écoles en Indonésie et en Malaisie    « Risque très réel » d'un Brexit sans accord, l'UE appelle à négocier sérieusement    Sahara : A quoi joue l'Espagne ?    Le Professeur Rachid Yazami reçoit à Paris le Prix de l'Investisseur arabe    FRMF : Les rapports moral et financier approuvés par l'AGO    La « Cour suprême » de Facebook pourra annuler les décisions de Mark Zuckerberg    Cour des comptes : la réaction virulente de Tamek    Aéroport Mohammed V : Inauguration d'un espace arrivée dédié aux nationaux    Tourisme : Marrakech et Agadir totalisent plus de la moitié des nuitées à fin juillet !    Le Maroc invité d'honneur du festival d'Helsinki de la musique sacrée    Météo: le temps qu'il fera ce mercredi    La performance de la Bourse de Casablanca quasi stable    Concentration des recettes fiscales sur un nombre limité de contribuables    Le Sénégal réitère son soutien à la marocanité du Sahara    Revanche Atlético-Juventus : Retrouvailles Félix-Ronaldo    Le PSG sans Mbappé et Cavani et le Real sans Marcelo    Habib El Malki reçoit une délégation de diplomates accréditées en Australie    Innovation et technologie agricoles, clés de la réduction de la pauvreté    Le guide suprême iranien exclut toute négociation avec les Etats-Unis    Divers    Bolton, un va-t-en-guerre finalement incompatible avec le trumpisme    Brad Pitt parle d'apesanteur et de corne des pieds avec un astronaute    Coup d'envoie de la 4ème Semaine du cinéma marocain en Côte d'Ivoire    La Maison de la poésie de Tétouan entame sa saison culturelle par une nuit de la poésie    Bouillon de culture    Tunisie : Kais Saied et Nabil Karoui au second tour de la présidentielle anticipée    Arbitrage, corruption à la CAF, rapport financier... Tout sur l'Assemblée générale de la FRMF    Maroc – Royaume-Uni : Bourita évoque un accord commercial post-Brexit « dans les plus brefs délais »    Agadir : Pour un meurtre, un chauffeur clandestin condamné à 20 ans de réclusion criminelle    Sebta et Melilia. Les parlementaires de Vox veulent ériger un mur    Terrorisme: La CEDEAO mobilise un milliard de dollars    Mariage des mineures. Le verdict du CESE attendu demain    Ligue des champions: Raja et Wydad proches de la phase de poules    Marrakech, Oasis des plus grands Djs du monde    Attribution du dépôt légal à plus de 4.300 ouvrages au cours des 8 premiers mois    Marrakech à l'heure de l'Oriental Fashion Show    La demande de liberté provisoire de Hajar Raissouni examinée jeudi    Journée mondiale de l'arthrose    Ligue des champions : Liverpool rêve d'Istanbul et les clubs français d'exploit    Réinsertion des détenus : Un slogan alléchant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Saisi du compte bancaire du Raja
Publié dans L'observateur du Maroc le 22 - 05 - 2019

Le Raja de Casablanca se trouve dans la tourmente après que deux anciens collaborateurs du club l'ont poursuivi en justice et ont eu gain de cause.
Suite à une décision du tribunal, le compte bancaire du club fait l'objet d'une saisie. Le Raja de Casablanca doit en effet s'acquitter d'une dette vis-à-vis d'un ancien salarié du club qui a porté plainte contre son ancien employeur.
Le compte du Raja de Casablanca n'est pas entièrement bloqué. Seul le montant des arriérés impayés des deux employés a été bloqué. On ignore, cependant, le montant exact de cette dette. Quel que soit ce montant, cette nouvelle saisie constitue un nouveau coup dur la direction du club qui a réussi à ouvrir un nouveau compte au club au mois de novembre 2018. Le club devra donc s'acquitter de la somme due en plus des arriérés sur les retards de payement.
Pour information, la dette du club a atteint près 80 millions de DH auxquelles s'ajoute une dette fiscale de l'ordre de 60 millions de DH. Le club avait réussi à la réduire de 25% au mois de décembre dernier. Mais, elle reste toujours abyssale. C'est ce qui explique ce genre de saisie


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.