Le pass vaccinal, une condition d'accès aux aéroports marocains    PLF 2022 : Hausse des subventions du gaz butane et des produits alimentaires    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Sahara : José Manuel Albares rectifie les duperies du Polisario    Equipement : Baraka annonce un grand chantier d'infrastructures    Déclarations de l'Algérien Mohamed Antar Daoud : la France enjoint au «respect» de sa souveraineté    Un homme retrouvé décapité et éviscéré dans le sud-est de la France, le suspect en fuite    Kénitra : trois interpellations dans une affaire d'escroquerie    Le prix Sakharov 2021 décerné à la bête noire de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny    Affaire Brahim Ghali: Les ingérences du gouvernement Sanchez dénoncées par le procureur général de Saragosse    Gazoduc Maghreb-Europe: Rabat étudie (déjà) les alternatives    En Espagne, le 40e congrès du PSOE prend fait et cause pour le Maroc, le Polisario choqué    Livres : Le chercheur Taib Ajzoul publie deux nouveaux travaux    Evolution du coronavirus au Maroc. 188 nouveaux cas, 942.967 au total, mercredi 20 octobre 2021 à 16 heures    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Selon la dernière note du HCP, la confiance des ménages s'améliore    Crise Maroc-Algérie : le nouvel ambassadeur d'Israël apporte son soutien à Rabat    Dell Technologies contribue à l'évolution du support informatique et de la sécurité    Ligue des Champions : Youssef En-Nesyri absent ce soir    Newcastle : Les Saoudiens arrivés, l'entraîneur limogé    Wecasablanca Festival dévoile sa programmation    Sahara marocain : Le Mexique réaffirme son soutien à une solution juste et mutuellement acceptable    PLF 2022 : Net rebond des recrutements au sein de l'administration de la Défense nationale    Comment le Maroc se prépare pour exploiter son "or vert"    Décès d'Ahmed Snoussi, ancien diplomate, 92 ans    Pass vaccinal: un choix stratégique pour les Marocains    Abdulrazak Gurnah, prix nobel de littérature 2021    Impôt sur les sociétés: le PLF propose une nouvelle mesure    Liaisons aériennes : Suspension des vols avec trois pays européens    Covid-19: une nouvelle forme de variant inquiète le gouvernement britannique    Chine. Quatre propositions pour assurer la protection de la biodiversité    Urgent. Le Maroc suspend ses vols vers l'Allemagne, les Pays-bas et le Royaume-Uni à compter de ce mercredi 20 Octobre    Latifa Akharbach: "La pandémie a rappelé la grande utilité sociale des médias"    LaLiga et le monde du football se préparent pour le premier ElClasico de la saison    Le FMI s'attend à un renforcement de la reprise post-Covid au Maroc    Le nouvel ambassadeur d'Israël au Maroc accorde un entretien à la chaîne i24news [Vidéo]    Marrakech : La Mamounia s'apprête à abriter une grande vente aux enchères organisée par Artcurial Maroc    ''Femmes écrites'', un nouveau recueil de Houda El Fchtali en kiosques au Maroc et dans plusieurs pays francophones    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Grâce Royale au profit de 510 personnes à l'occasion de l'Aïd Al Mawlid Annabawi    Les 100 ans de Georges Brassens.. Un souffle de poésie et de musicalité joyeuse parcourt la ville de Sète    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    Arabie Saoudite : Levée des restrictions liées au Covid-19    Couture : Maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Covid-19. Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé    «Te Amo» : Nouveau tube de Khaoula Moujahid    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les provinces du Sud connaissent un essor remarquable sur tous les plans
Publié dans L'opinion le 16 - 09 - 2021

La région du Sahara marocain connaît un essor remarquable sur tous les plans, tant économique, social, culturel, diplomatique que celui de la participation au processus de consolidation de l'édifice démocratique dans le Royaume, a souligné l'ambassadeur du Maroc à Genève, Omar Zniber, qui a dénoncé la propagande mensongère de l'Algérie sur la situation dans les Provinces du Sud.
S'exprimant dans le cadre de la 48ème session du Conseil des Droits de l'homme de l'ONU, M. Zniber a mis en avant la dynamique de croissance que connaît la région du Sahara marocain, à la faveur d'un élan de développement global visant la promotion et la consécration des droits économiques, politiques et sociaux de la population locale, et la réalisation de ses aspirations dans le cadre de l'unité nationale.

Usant d'un droit de réponse aux allégations mensongères du représentant de l'Algérie, l'ambassadeur a relevé que la région du Sahara, jadis un désert aride, est devenue aujourd'hui un véritable hub économique disposant d'infrastructures des plus modernes dans les différents domaines : ports, aéroports, hôpitaux et universités, outre une économie dynamique et diversifiée.

« En matière de droits politiques et civils, les dernières élections du 8 septembre ont apporté une nouvelle preuve de l'adhésion inébranlable de la population locale au processus démocratique et aux institutions nationales », a-t-il poursuivi.

« Dans les provinces du sud du Maroc, la participation des citoyens aux élections a été, comme d'habitude, massive, ce qui constitue une preuve irréfutable de l'attachement des citoyens de ces provinces à leur identité marocaine et de leur implication effective dans les institutions du pays et dans le développement du processus démocratique », a-t-il enchainé, notant que le modèle démocratique du Maroc est reconnu et salué à l'échelle internationale.

Il a fait observer que, « de l'autre côté des frontières, le régime algérien maintient les populations de Tindouf dans des camps, où elles sont privées de leurs droits les plus élémentaires ».

Il a relevé dans ce sens qu'il « n'y a jamais eu, ni dans l'histoire ni dans la réalité, un peuple connu sous le nom de population du Sahara occidental pour que le droit à l'autodétermination puisse être appliqué par détournement d'un principe noble et qui est ainsi exploité et instrumentalisé à des fins hégémoniques contre l'intégrité territoriale du Maroc, principe fondamental également des Nations Unies ».

Les dirigeants algériens, comme cela est aujourd'hui documenté et reconnu au plan mondial, n'ont pas hésité à proposer officiellement aux Nations Unies de diviser les populations du Sahara juste pour satisfaire leurs intentions de créer une entité permettant à ce régime, non seulement de déstabiliser le Maroc, mais également toute la région pour parvenir à leur objectif d'avoir un accès à l'atlantique par l'intermédiaire de supposé inféode.

« Ce sont là des vérités qui constituent une violation flagrante par le régime algérien des Droits de l'Homme et du Droit Humain », a-t-il dit, relevant que « c'est ce même régime qui s'est permis en 1975 d'expulser des dizaines de milliers de familles marocaines de son territoire, séparant enfants et parents comme le prouvent les témoignages inhumains, tout cela en réplique uniquement à la Marche Verte qui a abouti à la libération des territoires marocains et conduit à des accords entre le Maroc et l'ancienne puissance coloniale, en l'occurrence l'Espagne comme l'attestent les documents à la portée de tous et enregistrés dûment par les Nations Unies ».

« Ce sont ces mêmes gouvernants qui ferment la frontière terrestre avec le Maroc depuis 1994, encore une fois sans aucune justification valable, aucune autre que celle de vouloir nuire et entraver le développement économique et social et la stabilité par laquelle se distingue le Maroc », a-t-il dit, notant que la fermeture des frontières ainsi pratiquée, constitue un précédant sans égal de par le monde, d'autant plus que c'est une pratique des régimes totalitaires les plus accablés et les plus irrespectueux des droits de l'homme dans le monde.

Lors de cette session, M. Zniber, présentant la déclaration du Maroc, a donné un aperçu des avancées et des réalisations accomplies par le Royaume en matière de promotion des droits de l'Homme à l'échelle nationale et internationale.

Il a souligné que le Maroc continue de gérer, de son propre chef, avec succès la réponse à la pandémie de la Covid-19 en optant pour l'anticipation dans l'atténuation de ses impacts socioéconomiques et l'engagement précoce dans la vaccination.

Il a noté de même que le Maroc a donné, une fois de plus, l'exemple vivant de sa capacité à relever des défis majeurs, en consolidant l'édifice de ses institutions démocratiques, à travers l'organisation, le 08 septembre, d'élections générales ayant conduit à une alternance démocratique, avec une participation très active des populations et ayant en particulier aussi atteint des niveaux de vote très hauts dans les provinces du Sahara marocain.

Le Maroc, en coopération avec le Secrétariat Général des Nations Unies et la décision des Etats membres, a ouvert en juin dernier à Rabat, le siège du Bureau Africain de l'ONU pour la lutte contre le terrorisme, à l'échelle du continent. Ce bureau œuvrera au renforcement de capacités et le développement de compétences dans le domaine de la lutte antiterroriste, la radicalisation et l'extrémisme, a-t-il rappelé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.