Sahara : José Manuel Albares réfute les élucubrations algériennes    Le parti Giorgia Meloni en tête des élections législatives en Italie    Maroc : Les militantes font leurs adieux à Aïcha Ech-Chenna, inhumée à Casablanca    À Casablanca, une foule hétéroclite pour un dernier hommage à Aïcha Ech-Channa    Transport routier : Soutien exceptionnel supplémentaire pour les professionnels du secteur    SAR le Prince Moulay Rachid préside à Témara le Grand Prix SM le Roi Mohammed VI du Concours de saut d'obstacles trois étoiles    Espagne : Des supporters pointés pour avoir entaché le match Maroc – Chili    EEAU-Allemagne: Accord pour la fourniture de GNL et de diesel sur 2 ans    L'Espagne répond à l'Algérie : Pas de changement de position sur le Sahara    Sahel: Un sursaut international s'impose face à la crise sécuritaire, selon le chef de l'ONU    Israël et le Maroc ou comment Alger façonne le « bon coupable » et la judéophobie sur le mensonge et la confusion    Tanjazz 2022: en images, la clôture de la 21e édition du festival    Vidéo. "Paroles d'Experts" avec Faïçal Tadlaoui de retour sur H24Info    Musique électronique: Dakhla vibre au rythme de « Into the Wild » de festival Oasis    Covid-19 au Maroc : 7 nouvelles infections et aucun décès ce dimanche    Compilation du meilleur de Benjamin Bouchouari avec les Verts    AG de l'ONU/Sahara: Le Bahreïn réaffirme sa position ferme en soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Clôture des Concerts de Rabat : Samira Said, Fnaire, Lartiste et Salif Keita enflamment la scène de l'OLM    Un créateur marocain derrière l'habillement de la reine Maxima des Pays-Bas    Marrakech : Clôture en apothéose du Festival Gnaoua Show    Dakhla. 5200 ha irrigués par dessalement de l'eau de mer à attribuer aux jeunes et aux investisseurs privés    Coronavirus au Maroc: 7 contaminations enregistrées ce dimanche    L'égalité des genres, principe essentiel pour le progrès    Transport routier : soutien exceptionnel supplémentaire pour les professionnels du secteur    Casablanca / L'Boulevard : Deux décennies d'existence festive    Maroc – Sénégal : Pour suivre le match des Lions U23 d'Ammouta    Anass Salah-Eddine, l'oublié de la tanière : "Je progresse..."    Sahara marocain : Alger n'a plus les moyens de ses ambitions néocoloniales au Maghreb    Mission de haut niveau de la CEDEAO au Mali: Bamako décline la date du 27 septembre    Le premier vélo électrique « Made in Morocco » à l'assaut du marché national    Attijariwafa Bank consolide ses performances    L'Iran entre révolution et contre-révolution    Aïcha Ech-Chenna n'est plus    L'émotion du père de Brahim Saadoun, après son arrivée au Maroc (VIDEO)    La chimère algérienne s'estompe!    ONU-Guerre de l'Ukraine : La chine appelle à ne pas laisser le conflit "déborder"    Bourse de Casablanca : le résumé hebdomadaire (19 au 23 septembre)    CHU Ibn Sina: 1ère base de données électronique de l'hémophilie et des maladies hémorragiques    Aïcha Chenna, ange gardien des mères célibataires, est décédée    OCP améliore son CA de 72% au S1-2022    Botola: le Tunisien Mondher Kebaier nouvel entraineur du Raja de Casablanca    Laver Cup: l'Europe repasse devant grâce à Djokovic (VIDEO)    Ligue des nations: l'Espagne dominée par la Suisse, le Portugal en profite (VIDEO)    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    Rabat, Casa, Tanger, Marrakech...Températures prévues ce dimanche 25 septembre    Saad Lamjarred partage des photos de son mariage    22ème FNF: « Zanka Contact » d'Ismaël El Iraki remporte le Grand prix    Prévisions météorologiques pour ce dimanche 25 septembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Reportage / Mondial-2022: Un QG unique pour parer aux incidents dans les stades
Publié dans L'opinion le 12 - 08 - 2022

Face à un mur d'écrans digne de la Nasa, des techniciens contrôlent les portes, les communications aux spectateurs ou encore les 15.000 caméras des huit stades qui accueilleront la Coupe du monde de football au Qatar du 21 novembre au 18 décembre.
D'une fuite dans des toilettes à un problème de sécurité, tous les incidents susceptibles d'intervenir dans les stades sont gérés dans un même lieu, pour "la première fois dans l'Histoire de la Coupe du monde", se félicite le responsable de la technologie de ce centre de contrôle, Niyas Abdulrahiman.
"L'idée de connecter tous les stades (...) est rendue possible par la nature compacte de ce Mondial", avec 75 kilomètres seulement séparant les deux enceintes les plus éloignées, explique-t-il.
Les organisateurs du premier Mondial de foot dans un pays arabe ont dépensé près de 6 milliards d'euros pour construire sept stades, en rénover un et se doter des terrains d'entraînement nécessaires. Ils souhaitent que leur QG devienne une référence pour les événements sportifs internationaux.
Avec entre 1,2 et 1,4 million de spectateurs attendus sur quatre semaines, un accès moins restreint qu'en temps normal aux boissons alcoolisées - bien que les règles n'aient pas encore été précisées à ce sujet - et jusqu'à quatre matches par jour pendant la phase de groupes, ce centre situé dans le complexe du Stade Khalifa de Doha jouera un rôle central.
Les foules attendues dans les rues de la capitale inquiètent en effet les agences de sécurité, alors que des renforts sont attendus de l'étranger pendant l'événement, dont plus de 3.000 brigadiers anti-émeute turcs.
Les supporters ont déjà subi un premier filtrage lors des commandes de billets, les noms figurant sur une liste noire de hooligans et de fraudeurs ayant été écartés.
A Doha, les fans seront suivis dans la rue par des caméras de surveillance omniprésentes, dotées de la technologie de la reconnaissance faciale.
Par ailleurs, des experts de l'université du Qatar ont mis au point des systèmes de surveillance par drone qui, selon eux, donneront les estimations les plus précises du nombre de personnes dans les rues.
"Quoi qu'il arrive, nous avons une réponse en place", assure Hamad Al-Mohannadi, le directeur du centre de contrôle. "Tant qu'il n'y a pas de dégât matériel et que personne n'est blessé, nous nous contenterons de regarder. Nous devrons signaler et gérer tout ce qui concerne les dommages matériels ou aux personnes".
Outre contrôler l'air conditionné et les embouteillages aux portes d'entrée, ce QG accueillera la police les jours de match pour faire le lien avec le centre de commandement des forces de l'ordre.
D'après M. Abdulrahiman, ce centre permet d'avoir "les yeux, les oreilles et une présence dans tous les stades en même temps".
"Nous pouvons visionner l'ensemble des 15.000 caméras (équipées d'un système de reconnaissance faciale, NDLR) réparties dans les huit stades et faire la surveillance d'ici", précise-t-il. "Nous recevons beaucoup de données et nous allons les utiliser au maximum".
Les alarmes s'affichent immédiatement sur les écrans et la réaction est instantanée.
En cas d'incident, les hommes derrière ces moniteurs peuvent "contrôler les choses, placer les autres stades à différents niveaux d'alerte et prendre des mesures de précaution simultanément".
"Un stade peut être évacué et nous pouvons sécuriser le périmètre autour d'un autre et empêcher les gens d'entrer", poursuit le responsable.
"Vous pouvez diffuser des contenus sur les écrans dans les couloirs pour tout scénario sur lequel vous voulez communiquer avec les fans", dans un stade ou dans plusieurs en même temps.
Il est possible de savoir combien de personnes s'y trouvent à un moment donné et combien de métros et de bus sont à proximité.
Il existe également de modèles virtuels de chaque enceinte afin de trouver le meilleur moyen d'accéder à une salle ou à un équipement spécifique.
"Ce que vous voyez ici est un nouveau standard, une nouvelle tendance dans l'exploitation des stades. C'est la contribution du Qatar pour le monde du sport. Ce que vous voyez ici est l'avenir", conclut Abdulrahiman.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.