299 femmes vont bientôt devenir « adoules »    L'appui du Souverain aux Palestiniens salué par l'Union interparlementaire arabe    Trump, Poutine et l'UE    Maroc-Tunisie en amical à Radès    Photos- Jawhara Talents 2018 dévoile la liste des gagnants    25 enfants victimes d'intoxication alimentaire à El Haouzia    Officiel : La finale de la Supercoupe d'Espagne 2018 aura lieu à Tanger    Faux départ du Conseil national de la presse    Attention, la canicule tue !    L'après-Russie2018: Le président de la CAF en colère    Benabdallah: Cette décision est «dangereuse, condamnable et inacceptable»    L'examen crucial des accords de pêche!    Frais de dossier: l'ISCAE réagit enfin!    A Monaco, Soufiane El Bakkali signe la meilleure performance de l'année    Rebaptisée CineAtlas, Le Colisée, salle mythique, de Rabat, fait peau neuve    Le Maroc, « le plus bel endroit au monde » selon The Hollywood Reporter    Le Conseil de gouvernement examine les effets juridiques de la décision de la Cour constitutionnelle    3 ans de prison pour agression à l'arme blanche    Aid Al Adha : L'ONSSA fait le point sur le cheptel    La campagne agricole 2017-2018 s'annonce prometteuse    Croissance: le gouvernement trop optimiste    Etats-Unis : Un homme interpellé après une prise d'otages dans une épicerie d'Hollywood    Jeux Africains à Alger: Le Maroc vise les JO de Buenos Aires    Une hausse de 0,2% de l'indice des prix à la consommation enregistrée en juin selon le HCP    Youssoufia : Il la violente et met le feu à sa maison    Le Maroc prend part à la 23e édition du Salon international du livre de Lima    El Haddad entre le championnat turc et le Golfe...    299 femmes réussissent le concours d'adoul...une première    Al Hoceima: Le ministère de la Santé rassure sur l'avancement des projets    Careem et deux syndicats de taxis signent le début d'une belle aventure    Prix à la consommation : Les produits de la mer en hausse de 4,4%    Marrakech : Pour se venger de sa femme il met le feu au domicile conjugal    Visite au Centre culturel africain au Maroc après rénovation    Décès de l'ancien portier du WAC Mohamed El Khalidy, alias «Yachine»    Christian Adda : «Le Maroc peut être un carrefour de la culture africaine»    Ahidous à l'honneur à Aïn Louh    Mahmoud Abbas condamne l'adoption de la loi sur « l'Etat-nation juif »    Coupe de la Confédération : Le Raja sort la tête du goulot    Trump menace de taxes punitives les 505 milliards de dollars de produits chinois importés    Les grands enjeux d'Agadir!    Retraite des parlementaires: Manque de consensus et interminable débat    Rencontre des députés du PPS et le réseau Anaruz    Des enfants d'Al Qods visitent le mausolée Mohammed V    Italie : Le torchon brûle entre Salvini et Saviano    Corée du Sud : La présidente déchue condamnée à huit ans de plus    Le ministère de la santé dénonce les actes d'agressions répétitifs visant son personnel hospitalier    Il fait l'actu : Nizar Baraka, président du CESE    Vers la création d'un musée de la mémoire juive marocaine à Fès : Le message fort de Mehdi Qotbi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une prise de conscience tardive, mais bienvenue
Publié dans MarocHebdo le 14 - 05 - 2014

•Les pays d'Amérique Latine reviennent à de meilleurs sentiments à l'égard du Maroc
Une prise de conscience tardive, mais bienvenue
Le Maroc bouge beaucoup sur le front latino-américain ces derniers temps. Avec des résultats parfois probants qu'il convient de pérenniser. Tout un filon politique et économique à exploiter à l'ère des alliances.
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
De gauche à droite. Taïeb Fassi Fihri et Héctor Lacognata.
“La reconnaissance du Paraguay à la “RASD” est un héritage du gouvernement antérieur, mais cette décision a été remise. Notre position officielle consiste à promouvoir une issue politique, pacifique et juste à ce conflit», a déclaré, mardi 27 octobre 2009 à Rabat, le ministre des Affaires étrangères du Paraguay, Héctor Lacognata, à l'issue d'une réunion avec son homologue marocain, Taïeb Fassi Fihri. Le diplomate paraguayen a en outre, rappelé que les «deux pays entretiennent des relations diplomatiques depuis 52 ans. Un âge de maturité qui requiert un massage à un niveau qualitativement supérieur». A cette occasion, le président de la Chambre des Conseillers Mohammed Cheikh Biadillah a révélé au terme de ses entretiens avec M. Lacognata qu'un groupe d'amitié maroco-paraguayen sera créé dans les plus brefs délais. M. Biadillah s'est par ailleurs engagé à ce que la Chambre des Conseillers «fasse la promotion de l'ouverture d'une ambassade du Maroc à Asunción, afin d'institutionnaliser et structurer les relations bilatérales».
Parallèlement au front paraguayen, le Maroc se démène avec acharnement ces derniers temps en Amérique Latine. Comme pour rattraper un temps perdu dans ses rapports avec un immense continent qui compte de nouveaux géants de l'économie internationale comme le Brésil et le Mexique.
Echanges
Ainsi, l'Ambassadeur du Maroc au Mexique, Mahmoud Rmiki, vient de donner une importante conférence à l'Université des Amériques à Puebla. Une occasion de donner un coup de pouce à l'Association d'amitié Maroc-Mexique représentée par une section à Puebla, présidée par le Dr Román López Villicaña. Cette association milite aussi pour le plan d'autonomie proposé par le Maroc au Sahara et qui remporte une adhésion internationale de plus en plus large.
Au cours du mois d'octobre 2009 aussi, la présidente de l'Argentine, Cristina Fernández Kirchner a tenu à faire escale au Maroc sur sa route vers New Delhi à l'aller et au retour. Un geste de courtoisie suffisamment rare à ce stade pour être souligné. Geste ponctué par des entretiens avec SAR Lalla Salma et élogieusement commentés par la presse argentine.
Fin septembre 2009, le ministre d'Etat Mohammed Elyazghi a conduit une importante délégation marocaine au sommet Afrique-Amérique du Sud, tenu à l'Ile vénézuélienne de Margarita. Encore une occasion de faire du lobbying au profit du plan marocain, surtout dans un pays aligné sur les positions de l'Algérie, tout comme Cuba. Et, à chaque fois, le Maroc marque des points très importants, en plus de promouvoir les échanges bilatéraux avec une Amérique Latine en phase ascendante et qui va vraisemblablement s'ériger en acteur incontournable au cours de ce siècle. Pas question donc pour le Maroc de laisser passer l'occasion.