Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Victoire pour le RSB Berkane    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    Nouveau scandale d'abus dans les exploitations agricoles espagnoles ?    Meilleur joueur de L1. M'bappé sème le doute    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    WhatsApp attaqué par Pegasus    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    Le WAC rate le coche et se met davantage de pression    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    Divers    Volonté du Maroc d'accompagner ses startups et de promouvoir la coopération Sud-Sud    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Procès de l'attentat d'Imlil    Fondation Mohammed V pour la Solidarité    OMS    Etat des réalisations et programmation estivale 2019    Entretien avec M.Hassan Sentissi El Idrissi    Création de la zone franche Tanger Tech    5ème édition du Festival "Aji T'hdm"    Bilan de mi-mandat, les non-dits d'El Othmani    SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Vigilance et mobilisation!    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Journée Internationale de l'infirmière    Le concert de la tolérance d'Agadir tend à disparaître?    Amina Rachid, La soldate des planches    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Golfe: Les tensions montent d'un cran    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    News    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





UNE FEMME DANS LA VILLE
Publié dans MarocHebdo le 29 - 05 - 2014

Oumhani Bel Alia ou la gestion communale au féminin
UNE FEMME DANS LA VILLE
La quarantaine, jeune et dynamique, le regard clair et franc,
Oumhani Bel Alia séduit dès l'abord par la spontanéité et la gaieté qu'elle dégage.
Confiante en elle-même comme en ses potentialités, elle mène ses multiples activités avec optimisme.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ouhani BEL ALIA
Oumhani Bel Alia est architecte de formation et militante associative de cur. Petite fille du fondateur en 1918 du quartier Bel Alia à Derb Soltane, elle revendique haut et fort son appartenance à ce lieu mythique.
&laqno;Le cur de Casablanca et le premier centre commercial», tient-elle à préciser. Ses racines y plongent profondément, et sa tendresse pour ses habitants est tout aussi profonde. Et si elle s'est présentée aux élections communales en 1992, c'est pour valoriser son quartier d'enfance, et pour lui faire retrouver son identité première.
Orpheline de mère très jeune, elle a été élevée par un père pratiquant l'action sociale depuis toujours. &laqno;Ayant baigné dans cette ambiance, l'idée d'intégrer un jour le domaine social m'occupait depuis longtemps. Mais ce n'est que vers 1975 que j'ai véritablement pris conscience de la nécessité d'uvrer dans ce but pour Derb Soltane».
Adaptation
Bac en poche, elle démarre une licence en économie. Ses études lui laissent beaucoup de loisirs. Elle décide de les mettre à profit pour se frotter à la vie active.
Ce qu'elle fait à la Banque Populaire où elle travaille pendant près de 4 ans au service de la Formation professionnelle.
Sa facilité d'adaptation et son besoin de contacts humains s'étant bien exprimés dans ce milieu, elle ambitionne de s'impliquer socialement dans sa ville. Sensible à tout ce qui touche son quartier natal, elle constate le laisser-aller à tous les niveaux, et notamment celui de l'habitat qui se développe de manière sauvage et inesthétique.
C'est décidé, elle sera architecte. Elle s'envole pour la France, passe un concours qu'elle réussit avec mention et entre à l'Ecole spéciale d'architecture de Paris. Elle réussit ses études et rentre au Maroc en 1985.
Elle collabore à la mise au point du Schéma directeur de Casablanca. &laqno;Ce document était supposé faciliter le plan d'aménagement et tenir compte des conditions de vie des gens, mais la réalité était autre. Devant les difficultés insurmontables des gens de Derb Soltane-El Fida pour la moindre réfection ou construction, j'ai décidé de me présenter aux élections communales en 1992». Ce qui fut fait aisément...
Manque d'aide
Devenue conseillère communale, elle découvre qu'elle a du pain sur la planche! Elle s'occupe du Service du Plan de la Commune de Bouchentouf.
Sans appartenance politique "car pas vraiment convaincue", elle manque d'appuis pour l'aider dans sa tâche.
uvrant également au Méchouar avant qu'il ne devienne commune indépendante, elle essaie de regrouper ses activités au même endroit pour ne pas perdre de temps.
Au terme de deux ans, Oumhani Bel Alia est sollicitée pour représenter la femme à la Préfecture de Derb Soltane-El Fida. Adoptant avec joie cette nouvelle casquette, elle se jette à corps perdu dans cette responsabilité supplémentaire.
Adaptant une démarche sans détours, elle se veut claire et nette dans l'exercice de sa fonction. &laqno;Je me suis sentie honorée par cette représentativité qui me permettait d'élargir mon champs d'action. Franche et directe, je fais en sorte que mon discours soit reflété dans mon travail. Mes propos et mes actes n'engagent que moi. J'essaie autant que possible de tenir mes engagements auprès de mes électeurs et électrices et d'opérer dans la transparence», souligne Oumhani Bel Alia.
Faisant face aux lourdeurs administratives et au laxisme de certains responsables, elle ne s'est pas laissée décourager. Sa devise? &laqno;Si on veut, on peut». Elle le prouve en novembre 1994, en devenant présidente de l'Union nationale des femmes marocaines de son secteur et, peu après, vice-présidente du Croissant rouge marocain. Elle est prête à assumer de multiples activités sous réserve qu'on lui offre les moyens nécessaires.
Action gratifiante
Pour être efficace et pourvoir intervenir dans tous les domaines où le besoin se fait sentir, elle ambitionne de créer une structure importante avec un vrai staff. Pour mieux répondre aux attentes des femmes, toutes couches sociales confondues.
&laqno;Pour cela, il nous fallait de l'aide que ne pouvait nous apporter qu'un interlocuteur au sein de chaque ministère et qui nous permette d'entrer en contact avec des personnes compétentes pour orienter et conseiller les femmes plus efficacement. Bien que nous ayons obtenu des résultats positifs, les avancées ne sont pas rapides, malheureusement», regrette-t-elle.
Parmi les actions concrètes et gratifiantes, la prise en charge des gens ayant perdu leurs maisons lors des pluies diluviennes de l'année dernière, grâce au grand mouvement de solidarité créé a cette occasion. Elle a également travaillé sur le projet de relogement des sinistrés du quartier Boujdour de Derb Soltane.
Ainsi, 747 familles vivant dans des habitations insalubres pourraient être relogées dans de meilleures conditions.
Et ce, avec l'aide de la commune urbaine, de la préfecture et de toutes les communes urbaines de Casablanca. Un autre grand complexe d'habitations près de la gare routière sera opérationnel cet été...
Côté activités purement communales, des solutions ont pu être apportées à beaucoup de problèmes dans le quartier: goudronnage des rues, réfection et électrification. &laqno;On peut venir le constater», ajoute-t-elle gaiement.
Débordante d'enthousiasme et d'énergie constructive, Oumhani Bel Alia ne se laisse rebuter par aucune difficulté. Menant de front plusieurs choses à la fois, elle gère au mieux son planning. &laqno;Je recherche ce que toute personne a d'authentique en elle. Je ne demande ni titres ,ni récompenses, seulement une aide effective et un soutien moral».
Rivalité nuisible
Prônant des valeurs ancestrales d'entraide et de solidarité, elle déplore que les femmes ne sont pas toujours unies dans un même combat. Pire encore, certaines instaurent un climat de rivalité nuisible au développement du pays et à la bonne coordination entre les différents organismes.
Encourager les jeunes pour assurer la relève en leur préparant le terrain et accepter des autres tout apport si minime soit-il, tels sont les concepts qui guident Oumhani Bel Alia dans sa lutte sociale.
Concernant les prochaines élections, elle se sent prête à reconduire un nouveau mandat, dans la continuité. Comme le fait de n'appartenir à aucun parti affaiblit la position de l'élu, elle est appelée à adopter une position bien définie le moment venu. Afin de mener à terme des projets plus pointus, dans le cadre d'actions communes.
Tout un programme pour cette conseillère communale à la réussite sereine, qui brigue la représentativité de la femme marocaine hors de nos frontières! Rien de moins...
Retour