Fête du trône : les vœux du roi Felipe VI d'Espagne    Fête du Trône : Plusieurs édifices emblématiques du Canada illuminés aux couleurs du drapeau marocain    Maroc: Le dirham s'apprécie de 0,20% face au dollar du 23 au 28 juillet (Bank Al-Maghrib)    Sa Majesté le Roi Mohammed VI reçoit le Wali de Bank Al-Maghrib    Youssoufia : Sessions de formation à partir du 02 août sur le rôle des coopératives dans l'économie sociale    Le Roi d'Espagne félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône    France: plus de 200 mille manifestants conte le pass sanitaire    Fès: la salle omnisports 11 janvier transformée en centre de vaccination    Compteur coronavirus : 7.529 nouvelles infections, le nombre des cas actifs dépasse les 51.000 personnes    Maroc : la découverte d'un biface acheuléen jette une nouvelle lumière sur la préhistoire de l'Afrique du Nord    En Algérie, deux superstructures sécuritaires à couteaux tirés pour s'emparer des leviers du régime    JO 2020. Les Marocains El Guesse et Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800 m    JO-2020: Le programme du dimanche 1er août    Maroc. Radisson Hotel Group ouvre quatre nouvelles plateformes hôtelières    Monétique: le CMI affiche des chiffres records pour le mois de juillet    Covid-19. Les vaccins, une voie à la fois sûre et fiable vers l'immunité    Liban : l'UE est prête à imposer des sanctions pour peser sur la formation d'un gouvernement    Elections : L'Istiqlal déterminé à renforcer la position des Chambres de Commerce, d'Industrie et des Services    Etats-Unis : les déclarations d'impôts de Trump doivent être transmises au Congrès    Libye : de retour, le fils de Kadhafi songe à se présenter à la présidentielle    Le Président du Parlement arabe salue les réalisations accomplies par le Maroc sous le leadership du Roi Mohammed VI    Levée des subventions sur le gaz butane, le sucre et la farine: ce qu'il en est vraiment    Finale de la Coupe du Trône de basketball (2020-2021) : Le FUS Rabat remporte le titre face au Kawkab Marrakech    Au sujet des paris sportifs... L'ITIA et la FRMT suspendent à vie Mohamed Hirs et 35 000 $ d'amende !    Conjoncture économique: les prévisions du HCP pour 2021 et 2022    Fête du trône : les vœux de Justin Trudeau    En Algérie, le scandale de faux comptes de désinformation liés au régime    Al Haouz: Fermeture d'un établissement hôtelier pour violation des mesures sanitaires    Covid-19 : Les objectifs de vaccination sont loin d'être atteints (OMS)    Maroc/Météo:Temps chaud, ce samedi 31 juillet    Pays-Bas : découverte d'un grand laboratoire de drogues de synthèse    Covid-19 au Maroc. Port du masque: les autorités serrent la vis    Le Maroc s'inscrit, conformément à ses priorités, dans une perspective diplomatique multilatérale (ambassadeur)    La sélection nationale de Breakdance se prépare à Ifrane au Championnat du monde    Tunisie : le président Kaïs Saïed confie le portefeuille de l'intérieur à Ridha Gharsallaoui    Tunisie : L'hôpital de campagne marocain à Manouba opérationnel    ONCF. De bonnes performances et une nouvelle feuille de route à l'horizon    JO 2020. Les Marocains El Bakkali et Tindouft qualifiés pour la finale du 3 000 m steeple    Slalom Kayak aux J.O de Tokyo : Le Marocain Mathis Saoudi perd en demi-finale    Basket-ball : La finale féminine de la Coupe du Trône reportée à cause de la Covid-19    "Allayla Sahratena": Une soirée spéciale fête du Trône, samedi à 21h45    Yassine Saibi, la musique dans la peau    Pegasus, médiatus, propagus    "Réduction des risques... le Manifeste" : un ouvrage qui décortique les urgences du monde en temps de pandémie    Lever de rideau sur le 22è Festival international de luth    Art contemporain : La Fondation nationale des musées met en avant la jeune scène artistique    "Nektachfou Bladna"-Replay: Visiter le Maroc autrement avec les artistes    Fête du Trône : «Nehzzo lwan dyialna !», l'appel pour exprimer la fierté du pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Annexion d'El Arja par Alger: la machinerie médiatique est lâchée
Publié dans MarocHebdo le 19 - 03 - 2021

Les lecteurs d'une certaine presse algérienne doivent, malheureusement, subir nombre d'insanités ces jours-ci, la concernée n'arrivant pas encore à trouver de récit crédible pour légitimer son OPA sur une partie du territoire marocain.
Que les médias algériens se mettent d'accord. Estce que leur pays vient de faire passer sous sa coupe la palmeraie d'El Arja pour se protéger d'avancées marocaines sur son territoire ou parce que le Maroc fait déverser sur lui son cannabis? Parce qu'à les lire, on est perdu. D'un côté, il y a par exemple le quotidien El Khabar qui, le 15 mars 2021, affirmait que l'armée de la voisine de l'Est se serait déployée à El Arja après avoir constaté que des agriculteurs de la province de Figuig, dont dépend normalement la palmeraie, auraient essayé d'agrandir leurs exploitations et ainsi adjoindre des terres reconnues comme algériennes par la convention du 15 juin 1972 relative au tracé des frontières bilatérales.
Tout aurait, selon le journal, commencé le 20 février 2021, lorsque des explosions auraient été entendues au niveau de la wilaya de Béchar, lesquelles après investigation se seraient avérées être dues à des mines déclenchées suite donc aux soi-disant tentatives d'incursion des agriculteurs. Ce qui, sachant que l'armée algérienne se trouve depuis le 18 février 2021 à El Arja, nous permet de conclure que son état-major est doté du pouvoir de divination car deux jours plus tôt il avait déjà anticipé, mais en même temps que tout le matériel que l'Algérie achète depuis des décennies et qui fait d'elle la première acheteuse d'armement d'Afrique ne lui sert donc à rien, n'ayant pas permis de repérer immédiatement une explosion qui aurait pu être une attaque de l'"ennemi" marocain -qui, comme chacun sait, n'a que cela à faire. Mais il y a aussi plus: la drogue made in Maroc bien sûr, qui transborderait depuis les années 1990 par El Arja -et arriverait donc à passer outre les champs de mines, si on suit toujours- avant de voyager jusqu'au marché égyptien par le biais de la Libye.
Le quotidien El Watan, dans sa livraison du 17 mars 2021, nous en dit plus à ce propos et explique en citant un haut gradé que c'est l'adoption par le gouvernement Saâd Eddine El Othmani du projet de loi portant usage légal du cannabis qui aurait décidé Alger à agir. "L'Algérie a le droit de sécuriser sa frontière avec un pays connu par les organismes onusiens comme étant le premier producteur de cannabis. Les quantités de haschich que le Maroc déverse sur notre territoire ne cessent de se multiplier. Ces dernières années, le royaume a introduit des variétés hybrides de cette drogue aussi dangereuse et peut-être même plus que les drogues dures.
Pour n'importe quel Etat, il s'agit là d'un acte de guerre auquel il faut faire face," rapporte-t-il. Mais quel est donc cette boule de cristal dont use le pouvoir algérien et qui lui a permis dès la mi-février 2021 de savoir que le Maroc cherchait à faire passer ledit projet, alors que ce n'est que le 23 février 2021 que l'Exécutif a programmé sa discussion? À moins que ce ne soit vraiment le cannabis, qui plutôt que d'aller jusqu'en Egypte semble s'arrêter aussi près que certaines rédactions d'outre- El Arja...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.