Une réunion de hauts responsables militaires marocains et américains à Rabat    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    Record des transactions par carte bancaire en juillet    Intelaka : 2,7 milliards de DH de crédits accordés à fin 2020    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    JO-2020: Soufiane El Bakkali champion olympique du 3000 m steeple    Soufiane El Bakkali offre l'or olympique au Maroc    La Fédération royale marocaine de boxe dissout la Direction technique    Compteur coronavirus : 4.206 nouveaux cas et 52 décès en 24h    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    Pr. Marhoum Filali à 2M.ma : le vaccin est l'unique parade à la Covid-19    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    La cause du décès de Abdellah Habib Bilal remise en question par sa famille et des membres du polisario    Maroc-Algérie : "Notre conviction intime est que les frontières soient et demeurent ouvertes"    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    Fête du Trône: La communauté juive marocaine d'Israël réitère son attachement à la monarchie et à la Mère-patrie    BAM: hausse de la masse monétaire de 8,4% en 2020    Programmation informatique: Python dans la cour des grands    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Marsa Maroc : l'Etat cède 35% du capital à Tanger Med    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    La Bourse de Casablanca démarre dans le vert    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Le prix des vaccins Pfizer et Moderna augmente après adaptation aux variants    Reprise: ces secteurs qui marquent à nouveau le «Stop»    Covid-19 : la vaccination fait baisser le taux de mortalité et le nombre des cas graves (Spécialiste)    Protection des données : OCP et UM6P adhérent au Data-Tika    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Maroc/Météo : Temps stable ce lundi 02 août    Coupe du Trône / WAC-MAT : Les relégués éliminent les champions et passent en finale    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    «Enti Hayati», le duo de Saâd Lamjarred et Calema cartonne    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    Abdelati El Guesse et Nabil Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800m    JO-2020 de Tokyo: Voici le programme du mardi 03 août 2021    Le Maroc remporte le titre avec 13 médailles, dont 9 en or    Famine : l'Ethiopie et Madagascar au niveau d'alerte maximum (FAO et PAM)    Le réalisateur belgo-marocain Adil El Arbi en direct sur Info Soir de 2M (VIDEO)    Boutaïna El Fekkak, l'amour de soie    Tout artiste est lui-même    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Attijariwafa bank donne une seconde vie à un patrimoine architectural
Publié dans MarocHebdo le 14 - 06 - 2021

Le groupe Attijariwafa bank annonce la réhabilitation de l'immeuble "Essaouira Istiqlal", bâtiment emblématique édifié dans les années 1920. Une rénovation qui permet de donner une seconde vie à ce patrimoine architectural.
L'emblématique immeuble «Essaouira Istiqlal» refait peau neuve. L'ancien siège de la Compagnie Algérienne retrouve des couleurs après avoir été réhabilité par le groupe Attijariwafa bank, après vingt-six mois de travaux. «Afin de conserver et transmettre cette mémoire ancestrale, Attijariwafa bank a mené à terme un projet audacieux, aux enjeux techniques importants, qui a rendu possible la sauvegarde de l'agence Istiqlal et sa réhabilitation.
Une intervention singulière ayant permis également de restituer à la façade son aspect initial emblématique», indique un communiqué de l'institution bancaire, non sans préciser que cet édifice, réalisé par l'architecte Jean-René Fougère dans les années 1920, fait partie de la première génération de banques construites au Maroc. «À l'instar du patio, élément phare des traditionnelles demeures souiries, ce dispositif s'adapte bien à l'implantation de l'agence au rez-de chaussée. La présence d'un soussol est propre à cet édifice et vraisemblablement unique dans la médina d'Essaouira et répond à l'exigence de créer des coffres sécurisés», constate-t-elle.
Pour permettre à ce patrimoine architectural de retrouver son éclat, la banque a opté pour l'utilisation de matériaux locaux et de techniques artisanales traditionnelles «afin de respecter au mieux l'esprit du bâtiment». Elle a également impliqué plusieurs artisans et maâlems provenant essentiellement d'Essaouira et Marrakech dans la réalisation de ce projet. «Faire parler la pierre qui abrite ce capital à la fois matériel et immatériel est une autre façon pour le groupe Attijariwafa bank de maintenir vivante la valeur de mémoire entre générations», indique- t-elle.
Responsabilité sociétale
D'après la banque, la rénovation de ce bâtiment immaculé, situé non loin de la Medina d'Essaouira, entre dans le cadre de son projet de réhabilitation des édifices emblématiques et symboles architecturaux qui ornent les différentes villes du Royaume lancé depuis 2018, dans le cadre sa politique de responsabilité sociétale des entreprises (RSE).
«Le dispositif, élaboré avec l'aide d'un cabinet d'architecture spécialisé en patrimoine, a ciblé une douzaine d'édifices et s'appuie sur la mise en place de règles et principes de préservation ou de mise à niveau des sites historiques et de leur structuration, tout en l'adaptant aux usages contemporains», précise-t-elle.
Le premier lot de ces patrimoines «new look» a été livré en juin 2019, notamment Marrakech Médina construit en 1921, Sidi Slimane Centre (1945), Tanger Rue de Belgique (1948) et Tanger Pasteur (1950).
«Héritière d'une histoire bancaire centenaire, Attijariwafa bank est, en effet, propriétaire d'un patrimoine architectural d'exception, en partie classé ou inscrit à l'inventaire des monuments historiques et témoignant de l'extraordinaire aventure architecturale moderne du XXe siècle au Maroc », souligne la banque.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.