Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron toujours en tête des intentions de vote au premier tour    Aéroport de Zagora : hausse de 180% du trafic passagers en 2021    Nouvelle-Zélande: la Première ministre reporte son mariage pour cause de Covid    La ville de Casablanca s'associe à la campagne "Informer les femmes, transformer les vies"    Ukraine : Londres accuse Moscou de « chercher à installer un dirigeant prorusse à Kiev »    CAN 2021: Les entraînements des Lions de l'Atlas sans Hakimi, Bounou et Fajr    Vahid Halilhodzic commente le tirage au sort des barrages, Qatar 2022    CAN 2021: le sélectionneur du Ghana licencié    Halilhodzic: « Le tirage aurait pu être pire » (VIDEO)    Éliminatoires Mondial Costa Rica: le Maroc et le Sénégal font match nul    Après le discours de Felipe VI, Albares modère son optimisme quant à la reprise des relations avec le Maroc    Neuf individus dont deux policiers interpellés    Présidentielle: Macron en tête des intentions de vote au premier tour (Sondage)    CAN 2021: Les Comores sans gardien de buts face au Cameroun    Covid-19 au Maroc : 7 638 nouvelles infections et 31 décès ce samedi    Sahara marocain: Le SG de l'ONU appelle toutes les parties à reprendre le processus politique    Le bureau du Cercle d'Amitié Maroc-Israël reçu par la présidente de la commune de Casablanca    Maroc/Coronavirus-Bilan 24H: 31 décès et 5.750 guérisons    La Bourse de Casablanca indécise du 17 au 21 janvier    Appel au rapatriement des Marocains de la Syrie après une attaque d'ISIS    Marque Employeur.La SMT certifiée pour la deuxième année consécutive    Strasbourg : Des trophées pour les initiatives les plus distinguées de la société civile franco-marocaine    Assassinat du président haïtien: plusieurs enquêtes mais le flou perdure    Attijariwafa bank et l'AMCI accompagnent les étudiants et lauréats internationaux de la Coopération du Royaume du Maroc    Casablanca: La mise en oeuvre de la stratégie nationale de la jeunesse en débat    L'Espagne intensifie sa présence militaire autour des fermes piscicoles    L'humoriste Hamza Filali a célébré son mariage (VIDÉO)    Mali : l'Union européenne agite le chiffon rouge face à Bamako et Wagner    Réunion d'urgence de la Ligue arabe dimanche au sujet de l'attaque des Houthis contre les Emirats arabes unis    The Voice : Le rappeur maroco-néerlandais Ali B accusé d'agressions sexuelles    Abdelilah Benkirane endeuillé (PHOTO)    OMS :Un tiers de la population mondiale n'a pas accès à une cuisine propre    Pourquoi peut-on contracter la Covid-19 plusieurs fois ? Le point avec un immunologue    Les marocains en tête des bénéficiaires des visas pour la France en 2021    France : le Conseil constitutionnel donne son aval au "passe vaccinal"    Programme foot : les matchs à suivre ce week-end    CAN-2021: La délocalisation de deux matchs à venir démentie par la CAF    Matières premières : une stabilisation des cours prévue en 2022    La maladie n'est pas à priori à l'origine de la disparition des abeilles dans certaines régions (ONSSA)    Ryanair: prête pour rester au Maroc?    Dessalement de l'eau: pourquoi le Maroc peut le faire    Maroc/Météo: Chutes de neige et pluies annoncées ce samedi 22 janvier    Covid: le Brésil reporte les défilés de ses célébrissimes carnavals à avril    Biden et le Premier ministre du Japon promettent un front uni face à la Chine    Vin Diesel n'oublie pas le Maroc    Younes Megri : « Ce que dit mon neveu ne concerne que sa personne »    5 figures contemporaines du féminisme marocain    Reportage : Lancement du projet de préservation des mosaïques historiques de Volubilis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Va-t-on vers la vaccination obligatoire?
Publié dans MarocHebdo le 07 - 08 - 2021

A quelques semaines seulement des élections législatives, le gouvernement prolonge l'état d'urgence sanitaire et cherche à rendre la vaccination obligatoire, s'appuyant sur des bilans quotidiens de la situation épidémiologique qui montent en flèche.
Après le pass vaccinal, se diriget- on vers la vaccination obligatoire? En se référant à une circulaire adressée aux directeurs régionaux de la Santé le 27 juillet 2021, le ministère de la Santé recommande la vaccination obligatoire, en vertu du décret-loi n°2-20-2922, qui date du 23 mars 2020, qui édicte des dispositions particulières à l'état d'urgence sanitaire. Cette recommandation vise à protéger la population et à réduire la transmissibilité du covid-19. Finis donc les discours relatifs à la liberté de faire ou de ne pas faire le vaccin. Désormais, on veut imposer aux jeunes la vaccination, sachant que cette catégorie est la plus réticente.
Réaction allergique
Le département de Khalid Aït Taleb s'appuie donc sur la situation épidémiologique qui s'aggrave pour faire accepter ce choix imposé. D'ailleurs, sa décision d'ouvrir les centres de vaccination devant tous les non-vaccinés même s'ils sont en dehors de leur lieu de résidence va dans le sens de l'atteinte de cet objectif. En plus, le Comité scientifique a recommandé la levée des contre-indications pour les femmes enceintes et allaitantes. Ce qui veut dire que le vaccin ne constitue pas de risque sur les femmes enceintes à partir du deuxième trimestre, selon des données scientifiques.
Il y a aussi le maintien de la vaccination pour les personnes ayant des antécédents d'allergies en dehors du «Choc anaphylactique» et «Oedeme de quincke» et ceux qui ont eu une réaction allergique lors de la première dose. Les personnes ayant des maladies infectieuses en phase aigüe, y compris la Covid- 19 sont aussi exclues. Quoi qu'il en soit, les chiffres de ces derniers jours inquiètent sérieusement. Le Maroc a enregistré, jeudi 29 juillet 2021, 8.995 nouveaux cas et 32 décès.
La veille, mercredi 28 juillet 2021, c'était le bilan quotidien le plus dramatique depuis le début de l'épidémie, avec plus de 9.400 cas dont la seule région de Casablanca-Settat accapare plus de 3.400 cas. Ce jour-là, le nombre de guérisons a atteint 1.766. Aussi, 27 décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total des victimes du Covid- 19 à 9.665.
Pour ce qui est des bénéficiaires du vaccin, leur nombre a atteint 12.971.479 depuis le début de la campagne, tandis que les personnes complétements vaccinées est de 10.015.447. Le bilan des sept derniers jours est encore plus alarmant. Le Royaume a connu plus de 30.000 cas positifs au covid-19 en une semaine.
Comment peut-on expliquer cette dégradation soudaine de la situation épidémiologique du Royaume depuis la fête du sacrifice? Y a-t-il un lien de cause à effet? Est-ce que l'activité intense, touristique et économique, attribuée à l'arrivée de centaines de milliers de MRE à leur pays d'origine y est pour quelque chose? Est-ce que cette augmentation marque le début d'un pic épidémique?
Et si la vaccination devient obligatoire, n'estce pas là un bafouement des libertés fondamentales? Va-t-on imposer une sanction aux réfractaires? En attendant une réponse à ces questions dans les prochains jours, le gouvernement a reconduit d'un mois le prolongement de l'état d'urgence sanitaire au 10 septembre, juste après les élections législatives, communales et régionales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.