Hassan Bargach : « Nous espérons vivement une ouverture partielle des frontières aériennes le 10 octobre »    Maroc: baisse du flux des IDE à fin août 2020    Edito : Made in Morocco    Transition énergétique : le Maroc reçoit 253 millions d'euros de la BERD et l'UE    27ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad corrige l'OCS et devient le nouveau dauphin    PSG-OM : Neymar échappe aux sanctions    Evolution du Coronavirus au Maroc : 2391 nouveaux cas, 126.044 au total, jeudi 1er octobre à 18 heures    Royal Air Maroc : Un test PCR de moins de 72h désormais suffisant pour les passagers    Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Vahid (VIDEO)    DGSN: deux interpellations à la gare routière d'Oujda    Casablanca: réouverture des écoles et prolongement du couvre-feu    Marché public remporté par la même entreprise : L'administration pénitentiaire s'explique    Mission accomplie pour l'hôpital des FAR au camp Zaatari    Boris Johnson échappe à une fronde dans son camp    Calcio : L'Inter et l'Atalanta carburent d' entrée    Nasser Bourita : Le dialogue inter-libyen a transformé une impasse de plusieurs années en un véritable élan    L'ONDE lance une dynamique nationale pour contrer l'exploitation sexuelle des enfants    Une première intervention chirurgicale dans le cadre d'une convention entre l'UNHCR et le CNOM    Maroc. A quoi sert encore le Parlement ?    Reprise. Les PME naviguent à vue    UFC: Abu Azaitar se retire de son combat!    Maroc : le déficit budgétaire maîtrisé, selon la Cour des Comptes [Document]    Halilhodzic dévoile son nouveau staff technique (PHOTO)    Mali: La junte militaire fait appel à un Premier ministre civil    Covid-19, quel impact sur les populations ?    Les entreprises anticipent une baisse moyenne de 32% de leurs revenus    Laâyoune: ouverture d'une enquête judiciaire    CDH : le Maroc affirme sa position contre le racisme    Guergarat: N'en déplaise à l'APS, l'ONU a bel et bien rappelé le polisario à l'ordre    Google investit dans la presse mondiale    Soutien financier aux artistes : les clarifications d'El Ferdaous    «L'écrivain est sauveur du livre, cette ‘'créature en voie de disparition»    Festival international du film d'auteur de Rabat : Une 25ème édition digitale consacrée à la mémoire de Touria Jabrane    Loin des projecteurs, El Miloudi Chaghmoum souffre en silence!    Les résultats du «programme exceptionnel» sèment la discorde!    Que veut cacher le PAM ?    Inwi : Nadia Fassi-Fehri quitte la présidence    Le roi Mohammed VI a écrit au président chinois    Colors of Africa. Ces photographes qui renouvellent le portrait...    Vote : Des astronautes livrent une leçon de civisme aux abstentionnistes    Botola Pro / 27ème journée : Une journée « remue-ménage » !    Deux Belgo-marocaines nommées ministres dans le nouveau gouvernement fédéral belge    Othmane El Firdaous craque sous le pression du PJD    Allemagne: Le Bayern remporte la Supercoupe    Rencontre : AfricaDev Sessions débat des infrastructures et de logistique    Vaccins anti-covid: la France à la recherche de 25.000 volontaires    Marrakech : enfin une bonne nouvelle pour le tourisme    Subventions au profit des artistes: Said Mosker a pris une décision    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie: Un mort et plusieurs blessés dans des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre
Publié dans MarocHebdo le 09 - 01 - 2018

Une personne a été tuée dans des affrontements ayant éclaté, lundi, dans plusieurs villes de Tunisie entre la police et des manifestants qui protestaient contre la hausse des prix.
Selon le ministère tunisien de la Santé, Khomssi Yefrni (43 ans) de Teboura (40 km de la capitale) a succombé à ses blessures lors de son transfert à l'hôpital universitaire de Tunis.
D'après des sources sécuritaires, plusieurs agents de sécurités ont été également blessés dans ces affrontements.
Lors de leurs interventions, les forces de l'ordre ont utilisé du gaz lacrymogène pour disperser des manifestants descendus dans la rue pour protester contre la hausse des prix et les nouvelles charges fiscales imposées par la loi des finances 2018.
D'autres villes ont été gagnées par ce mouvement de contestation sociale provoquée par l'entrée en vigueur, le 1er janvier, d'une série de hausses des prix frappant notamment le gasoil, les voitures ou encore les services de téléphonie et d'accès à internet décidées dans le cadre de la loi de finances pour 2018.
Selon des sources médiatiques tunisiennes, la nuit de lundi a connu une accélération spectaculaire des évènements, avec la sortie quasi simultanée de milliers de manifestants dans plusieurs villes du pays, pour déplorer la cherté de la vie. Cependant, ces manifestations ont vite débordé et ont abouti à des affrontements avec les forces de l'ordre, avec de nombreux blessés parmi les policiers.
A Kasserine, les manifestants ont investi le dépôt municipal et se sont emparés de trente motocyclettes. L'armée est descendue dans la ville pour sécuriser les édifices publics. Des scènes semblables se reproduisent un peu partout, notamment à Sidi Ali ben Aoun, et Gafsa.
A Thala relevant du gouvernorat de Kasserine, les manifestants avaient bloqué l'avenue principale de la ville et brulé des pneus en protestation contre la dégradation du pouvoir d'achat, la montée du chômage et l'absence du développement dans la région.
Ils ont scandé des slogans appelant à transformer la ville de Thala en gouvernorat et à accélérer la réalisation des projets programmés.
Suite à ces incidents éclatés dimanche dans cette région, le gouvernement tunisien a annoncé qu'un conseil ministériel sera tenu avant la fin de ce mois de janvier, consacré au gouvernorat de Kasserine pour examiner les questions de développement dans les différentes zones de la région.
Par la voix de son ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, l'exécutif tunisien s'est engagé à relancer la réalisation d'un nombre de projets entravés dans une durée déterminée, dont l'hôpital régional type B à Thala et la création d'un pôle du marbre pour valoriser les richesses de la région.
Il a fait savoir que des mesures et des décisions seront prises en urgence au profit des habitants de la région lors du conseil qui sera tenu prochainement.
Commentant ces manifestations, le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Tabboubi a insisté sur l'impératif de respecter les engagements formulés par le gouvernement envers la région et de réaliser les objectifs de la révolution.
L'UGTT qui s'était illustrée, les dernières semaines de l'année 2017, comme étant le soutien et le support inébranlable du gouvernement Youssef Chahed, a souligné l'appui, inaliénable aux revendications légitimes des protestataires.
Confronté à la baisse de la fréquentation touristique et des investissements étrangers, le gouvernement tunisien dit n'avoir d'autres solutions pour tenter d'équilibrer les finances publiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.