Hakima El Atrassi à cœur ouvert    8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées    CFC, un hub financier «plus attractif que jamais»    Eurafric Information renouvelle sa certification ISO 27001    Hamid Ahaddad quittera le Zamalek l'été prochain    Le Youssoufia Berrechid arrache le nul face à l'AS FAR    Les services de la Sûreté à pied d'œuvre dans le Grand Casablanca    La Direction de la Santé à Béni Mellal-Khénifra dément tout manquement    2020, année la plus chaude jamais enregistrée au Maroc    Omar Hilale dénonce la duplicité de l'Algérie et du «polisario» au sujet de l'Envoyé personnel pour le Sahara marocain    Ahidous, Ahwach, Izlan n Tyerza, Tizrarin, Timnadin, Tagnawit ...en mode Rock&roll, blues, pop ou Rock    Peindre à l'encre océanique    «La quête de sens et du bien-être sont les obélisques dans l'ère post-covid»    Covid-19 au Maroc: quelque 5.000 salariés ont pu réintégrer leurs emplois    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue irlandais    Covid-19/Maroc: Voici le nombre de personnes vaccinées à ce jour    Covid: comment se dérouleront les épreuves du bac 2021 au Maroc ?    Le journaliste Jamal Boushaba n'est plus    Nouvelle résolution du Parlement européen sur la dégradation des droits de l'homme en Algérie    L'ONU met en garde contre les changements climatiques...2021 doit être l'année de l'action (Guterres)    Le chef de l'armée libanaise remercie le roi Mohammed VI    S.M. Le Roi lance la généralisation de la protection sociale    L'Opinion : Contractuels, gardez espoir !    Le CNDH et l'UNHCR s'allient pour renforcer les droits des réfugiés    Borrell réitère à Al Maliki le soutien de l'UE au processus électoral en Palestine    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Programme de la Botola Pro D1 et D2 "Inwi"    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    La diplomatie sportive au centre d'une réunion de l'AMJS    Driss Lachguar, hôte de la Fondation Lafqui Titouani    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Mourinho démis de ses fonctions d'entraîneur à Tottenham    En-Nesyri donne la victoire au FC Séville    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    RADEEMA se mobilise contre le stress hydrique    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    La Super League va « sauver le football », selon Florentino Pérez    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    Cette semaine en Liga...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SAR la Princesse Lalla Hasnaa prend part à Toronto au « Women's Forum Canada 2018 »
Publié dans MarocHebdo le 11 - 05 - 2018

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'Environnement, a pris part, jeudi à Toronto, aux travaux du «Women's Forum Canada 2018», qui se tient les 10 et 11 mai sous le thème: "Combler le fossé: un appel au G7 pour un progrès inclusif".
A son arrivée au Fairmont Royal York où se tient le «Women's Forum Canada 2018», Son Altesse Royale a été saluée par Mme Nezha El Ouafi, Secrétaire d'Etat chargée du développement durable, M. Abdollah Lkahya, chargé d'affaires près l'ambassade du Royaume du Maroc au Canada, et Mmes Clara Gaymard et Chiara Corazza, respectivement, présidente et directrice générale du «Women's Forum for the Economy & Society», initiateur de cet événement.
Par la suite, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a eu des entretiens avec la présidente du Women's Forum et sa directrice générale.
Son Altesse Royale a également eu des entretiens avec Mme Elizabeth Dowdeswell, Lieutenante Gouverneur de l'Ontario, Navdeep Singh Bains, ministre canadien de l'Innovation, des Sciences et du développement économique, Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, ainsi qu'avec plusieurs personnalités du Women's Forum Canada.
Par la suite, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a pris part à la séance plénière dont la thématique a été «travailler ensemble sur le changement climatique, les océans et l'énergie», et au cours de laquelle Son Altesse Royale a prononcé une allocution.
Devant un parterre de premier plan composé de près de 700 leaders, hommes et femmes, des pays du G7, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a fait la jonction entre deux facettes de son action : leadership pour l'environnement et engagement d'une mère, comme Son Altesse Royale aime à se définir, avec cette irremplaçable capacité à se projeter dans l'avenir des enfants que Son Altesse Royale élève.
SAR la Princesse Lalla Hasnaa a expliqué comment l'action de sa Fondation pour la sensibilisation à l'environnement concerne tous les âges et toute la société, afin de modifier les comportements en faveur de l'environnement. Son Altesse Royale milite également pour que le développement économique du continent se fasse en n'oubliant aucune de ses composantes sociales.
Pour cette transformation éducationnelle et comportementale, SAR la Princesse Lalla Hasnaa mise particulièrement sur l'action des femmes, dont l'influence dans l'éducation des enfants mais également dans la société va bien au-delà de la place qu'on veut bien lui donner.
Leader reconnu dans le monde pour son engagement en faveur de l'environnement, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a été invitée à Toronto à témoigner de ce rôle et de celui des femmes dans les transformations sociétales.
SAR la Princesse Lalla Hasnaa, qui milite pour l'environnement depuis 1999, présente cette double figure d'une femme leader dans son domaine, entraînant dans son sillage des acteurs toujours plus nombreux, et celle d'une mère engagée pour protéger l'avenir de ses enfants et des générations futures.
Concrète, pragmatique, adepte des petits pas efficaces, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a élevé sa Fondation au rang d'une institution incontournable en Afrique et en Méditerranée, aujourd'hui partenaire de grandes institutions comme l'UNESCO, ONU Environnement, la FAO, l'ISESCO...
A Toronto, où le Women's Forum Canada fait entendre sa voix en formulant des recommandations qu'il va transmettre au G7, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a ainsi porté le message de sa Fondation et de son pays en faveur du développement durable.
Par la suite, Son Altesse Royale a assisté à un panel sur les "Actions climatiques inclusives : récits des premières lignes", où l'accent a été mis sur l'importance de la lutte contre les dérèglements climatiques et la nécessité de la conjugaison des efforts pour aboutir à des résultats concrets pour le bien-être de la planète et de l'Humanité.
Créé en 2005, le Women's Forum for the Economy and Society est une plate-forme internationale qui veut mettre en lumière la vision et la voix distinctives des femmes sur les principaux enjeux économiques et sociétaux de notre époque. Ce forum basé à Paris prend régulièrement position sur des sujets de société et s'est notamment engagé en faveur de l'accord de Paris sur le climat en 2015.
Le Women's Forum Canada 2018 se veut ainsi une occasion singulière pour générer des idées concrètes en vue d'informer et d'influencer l'agenda du Sommet du G7, prévu les 8 et 9 juin à Charlevoix, au Canada. Il apporte un point de vue distinctement féminin pour aborder les questions touchant l'ensemble de l'humanité et s'assigne pour mission de mettre le G7 au défi d'assurer une croissance économique inclusive.
Au programme de ce Forum de deux jours, figurent des sessions plénières et des tables rondes, des débats et des ateliers avec plus de 20 sessions et 60 conférenciers avec pas moins de 85 pays représentés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.