Agir plutôt que réagir    PLF 2019. Le budget voté ce vendredi    Santé. Le secteur attend un traitement de choc    Akhannouch : « Nous allons redoubler d'efforts pour développer l'oasis de Figuig »    Edito : Graine d'écosystème    Mohammed VI-B bientôt dans l'espace    Maroc-Cameroun : Objectif, ne pas jouer la survie face au Malawi    Le Maroc nommé président de l'Observatoire Africain de Sécurité Routière    Esbroufe    USA/UE: La coopération réglementaire au menu des discussions    Un show pour valoriser les inventeurs arabes    Bachir Demnati: Un oublié de l'histoire de l'art au Maroc    Driss Lachguar reçoit une délégation de l'OSPAA    Démissions en série du gouvernement Theresa May    Fayez al-Sarraj fustige l'hypocrisie européenne sur les migrants    News    Le développement humain au Maroc est loin d'être satisfaisant : Le classement PNUD en dit long    Ligue des Nations : Löw promet de poursuivre le rajeunissement de la Mannschaft    N'Golo Kanté, salarié "normal", a renoncé à un montage offshore    Prisme tactique : Trois pistes pour conjurer le sort    Les bénéficiaires d'un projet immobilier à Ben Slimane expriment leur ras-le-bol    Organisation d'une journée "Jeunes leaders marocains" à la Faculté d'Aïn Sbaâ    L'armateur CMA CGM lance une caravane au profit des producteurs agricoles marocains    Mohamed Benabdelkader : L'administration, pilier de tout développement économique    Rencontre sur le judaïsme marocain : "Marocains juifs, des destins contrariés" projeté à Marrakech    Présentation à Rabat de la pièce de théâtre chorégraphique "Les hommes meurent mais ne tombent pas"    Création de trois prix régionaux de littérature dédiés à l'enfant    L'ATTRAIT DE LA METROPOLE    Deux fonctionnaires de police impliqués dans une affaire de corruption à Rabat    Khashoggi : Le procureur saoudien dédouane le prince héritier    Co-produit par la chaîne 2M et réalisé par Hind Bensari : Le documentaire «We Could Be Heroes» en avant-première à Casablanca    Kénitra : L'auteur d'un meurtre activement recherché    Theresa May lutte pour sa survie sur le Brexit    Pour favoriser leur accès au sport : TIBU et la MDJS partagent la passion du basket avec les jeunes ruraux    Evénement biennal organisé par l'association Racines : Les états généraux de la culture font escale à Tiznit        Casablanca American School : Adoption d'un plan d'action pour les 3 années à venir    Maroc-Algérie: Le ministère fédéral des Affaires étrangères salue la proposition royale    Des réunions entre députés marocains et européens pour renforcer les relations    1er Forum africain de la sécurité routière. Vivo Energy partenaire    El Khalfi : Vers une refonte du financement public des associations    Plus de 2 millions de Marocains sont diabétiques    Vernissage à Rabat de l'exposition «Illuminer le futur» de l'artiste-peintre américain JonOne    INDH : 46 millions de DH mobilisés pour la province de Laâyoune    Un pendentif de Marie-Antoinette adjugé 36 millions de dollars    L'écrivain El Miloudi Chaghmoum va à la rencontre des prisonniers de Kénitra    Commémoration du 63ème anniversaire des Trois glorieuses    La maladie de Parkinson au cœur d'une journée organisée par le ministère chargé des MRE et des Affaires de la migration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc et l'Italie déterminés à renforcer leur coopération dans le domaine de la justice administrative
 

Publié dans MarocHebdo le 23 - 10 - 2018

Le ministre de la justice, Mohamed Aujjar, et le président du Conseil d'Etat italien, Filippo Patroni Griffi, ont fait part, lundi 22 octobre 2018, à Rome, de leur détermination à renforcer la coopération bilatérale dans les domaines de la justice administrative et des législations.


 Lors d'une rencontre sur « Le conseil d'Etat et la justice administrative », MM. Aujjar et Griffi ont insisté sur l'importance de l'échange d'expertises et d'expériences entre les deux pays, notamment en matière d'exécution des jugements judiciaires à l'encontre des personnes de droit public.


 M. Aujjar a présenté au cours de cette rencontre, à laquelle a assisté l'ambassadeur du Maroc en Italie, Hassan Abou Ayoub, un exposé sur les réformes engagées au Maroc sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, ainsi que les réalisations accomplies dans le domaine de la réforme du système judiciaire, notamment en ce qui concerne l'indépendance de l'autorité judiciaire et du Parquet général et les législations en cours d'adoption pour accompagner cette réforme.
Il a, en outre, exprimé la détermination du Maroc à bénéficier de l'expérience riche du conseil d'Etat italien dont la création remonte à 1831. 


Pour sa part, M. Griffi s'est félicité des réformes profondes engagées dans le domine judiciaire au Maroc sous le leadership du Souverain, faisant part de son admiration pour les réalisations accomplies par le Royaume.


La rencontre a été l'occasion de réitérer l'engagement des deux parties à mettre en oeuvre le protocole d'accord signé entre le ministre de la justice et le président du conseil d'Etat le 27 juin 2018 à Rabat. 


En vertu de ce protocole d'accord, les deux parties ont convenu d'établir une coopération régulière dans le domaine juridique, qui portera sur les matières relevant du domaine consultatif qui leur sont dévolues et sur les questions d'organisation, outre les échanges réguliers entre les deux institutions. 


Les deux parties se sont également mises d'accord sur l'établissement d'une coopération dans le domaine de la formation et de l'assistance technique, de la mise à niveau des systèmes d'information, ainsi que de la dématérialisation, afin de faciliter les échanges entre leurs institutions respectives et le partage de différentes expériences.
Au terme de cette rencontre, les deux parties ont tenu une séance de travail au cours de laquelle des responsables du Conseil d'Etat italien ont présenté des exposés sur la formation et les missions du conseil et l'expérience italienne dans le domaine de la justice administrative.


 De leur côté, les membres de la délégation marocaine ont donné un aperçu de l'expérience marocaine en matière de justice administrative et l'organisation judiciaire dans le Royaume.


 Ainsi, l'accent a été mis sur la place de la justice administrative dans le système judiciaire marocain et sur les attributions des tribunaux administratifs et des cours d'appel administratives.


La délégation accompagnant le ministre est composée de l'inspecteur général du département de la justice, Mohamed Nassar, du premier président de la cour d'appel administrative de Rabat, Mohamed Scali Hassani, et du président du tribunal administratif de Rabat, Mustapha Simou.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.