OCDE : Le Maroc prône une approche africaine inclusive et intégrée de la problématique du développement    Communiqué du Bureau politique du PPS    Edito : 16 ans et toujours rien !    La CGEM et les institutions internationales lancent une plate-forme collaborative    Constats chocs du PDG de la RAM    Guerre ouverte entre Trump et les démocrates, qui parlent de destitution    Qatar 2022. La Fifa renonce au schéma à 48    Première année du baccalauréat : Les dates chamboulées    Tanger : Arrestation de trois individus en possession de plus de 8.000 comprimés psychotropes    La journée internationale de la biodiversité célébrée mercredi à Rabat : Pour l'appropriation de la biodiversité par les citoyens    Le secret du Progrès!    Le SG du PPS rencontre des représentants de syndicats des artistes    Hervé Renard dévoile bientôt la présélection des Lions    Crise de transparence    La CGEM promeut la médiation bancaire    Le kilogramme a changé de définition... L'ampère, le kelvin et la mole aussi    Le Maroc prend note, « avec regret », de la démission de Horst Köhler    Examen du Bac: Des dates problématiques!    Bilan gouvernemental, les parlementaires partagés    « Darkweb »: Un réseau international de pédophiles tombe    Quelle Europe à nos portes ?    Célébration de la Journée mondiale de l'Afrique à Rabat    Elections européennes: Les réformes passées au crible    La fermeture du centre de proximité de Sidi Moumen démentie    Divers sportifs    Les touristes marocains boostent la destination Agadir    Saâd Dine El Otmani : Le gouvernement déterminé à moderniser l'administration    Moussaoui Ajaloui anime une rencontre de l'USFP à Salé    Habib El Malki se réunit avec les présidents des groupes et groupement parlementaires    Le Maroc et la Côte d'Ivoire font le point sur leur coopération    Atlantique Assurances se lance dans le coton    L'activité touristique de Marrakech en accroissement depuis 2015    Les cas de démence vont tripler d'ici à 2050 selon l'OMS    La liste officielle de Renard attendue pour bientôt    Florent Ibengue : La CAN se doit d'être grandiose car toute l'Afrique est aux aguets    Ces tournages qui ont tourné au drame : Top Gun    Ammi Driss : Je ne me considère pas comme marginalisé car la décision d'arrêter en 1989 fut mienne 1/2    Ahmed Boulane présente son premier livre à Tanger    2000 : Les Lions de l'Atlas chutent au premier tour    Bahja et Camacho : souvenirs partagés    Coupe d'Afrique. Continental sponsor officiel jusqu'en 2023    L'ONU rend hommage aux soldats de la paix, dont un Marocain    Once Upon a time in…Hollywood. Une claque tarantinesque !    Azelarab Kaghat, le général…    Le Maroc compte taxer Facebook et Google    Washington-Téhéran: La tension est à son comble…    Le New York Times consacre un long carnet de voyage au Royaume    En Libye, la guerre est aussi économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Acte VIII des gilets jaunes : Tension à Paris entre manifestants et forces de l'ordre
Publié dans MarocHebdo le 07 - 01 - 2019

Des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre, samedi à Paris, où les « gilets jaunes » ont reconduit leur mobilisation, la huitième du genre depuis un mois et demi.
Les heurts ont eu lieu en début d'après midi à proximité de l'Assemblée nationale, lorsque les forces de l'ordre ont décidé d'empêcher les manifestants de converger vers ce lieu symbolique, selon les médias du pays.
Les forces de l'ordre ont été obligées de faire usage de gaz lacrymogènes pour contenir les manifestants et les obliger à rebrousser chemin.
Insensibles aux appels récurrents du gouvernement à participer au grand débat national qui sera lancé prochainement dans le sillage des mesures sociales annoncées, en décembre dernier, par le président Emmanuel Macron, les « gilets jaunes », mouvement apolitique né sur les réseaux sociaux pour dénoncer la politique sociale et fiscale de l'exécutif, ont reconduit, samedi, leur mobilisation à Paris et dans plusieurs villes françaises.
A Paris, deux principales actions ont été déclarées en préfecture avec une marche vers l'Assemblée nationale et un rassemblement statique sur les Champs-Elysées, la célèbre avenue parisienne devenue au fil des manifestations des « gilets jaunes » un haut lieu de la contestation. Un important dispositif policier a été déployé pour l'occasion.
Selon les médias, cette première mobilisation de l'année des « gilets jaunes » est considéré comme un test aussi bien pour le mouvement qui continue de défier le gouvernement mais peine à maintenir la cadence de rassemblement, que pour l'exécutif qui allie fermeté et compréhension.
Vendredi, à sa sortie du premier Conseil des ministres de l'année, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, a réitéré les appels de l'exécutif à participer au grand débat national, exhortant les Français à «faire entendre leur voix» lors de ce débat.
Il a également exprimé la disposition de l'exécutif à «discuter avec des gens sincères qui ne font pas d'instrumentalisation politique de la difficulté que connaissent nos concitoyens».
Après les «réponses concrètes et rapides» apportées aux revendications sur le pouvoir d'achat, «ceux qui restent mobilisés» sont désormais engagés «dans un combat politique pour contester la légitimité du gouvernement», avait déploré le porte-parole du gouvernement, en allusion aux « gilets jaunes ».
Selon les observateurs, le mouvement des « gilets jaunes », lancé depuis un mois et demi, commence à donner de légers signes d'essoufflement n'arrivant plus à rassembler autant de gens que par le passé. Samedi 29 décembre, à la veille des festivités de fin d'année, les « gilets jaunes » n'avaient réussi à mobiliser que 12.000 personnes dans toute la France à la mi-journée, alors qu'ils étaient 38.600 à manifester le 22 décembre et 282.000 le 17 novembre dernier, selon des chiffres du ministère de l'Intérieur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.