Cocimar diminue sa participation dans le capital de Ciments du Maroc    Royal Air Maroc a transporté plus de 160.000 passagers sur sa ligne Casablanca-Tunis en 2019    Alsa City Bus : Les raisons du débrayage    Trophées du FIFM: Le suspens est levé    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC tenu en échec par Mamelodi Sundowns    Lalla Meryem préside l'inauguration du Bazar international de Bienfaisance à Rabat    Affaire du policier suspendu : La DGSN répond aux rumeurs    CAN de futsal 2020: le Maroc dans le groupe A avec la Guinée équatoriale, l'Afrique du Sud et la Libye    FIFM : Plusieurs projets récompensés dans le cadre des ateliers de l'Atlas    Rapport de l'UICN : Les océans en manque d'oxygène    MAPA : Conférence internationale sur les addictions    Visite de Pompéo : Les principales déclarations des responsables américains    PLF 2020 : Benchaâboun assure l'exécution rapide des décisions judiciaires    FIFM : Un bel hommage rendu à Robert Redford    Visite de Pompeo au Maroc: Le bilan    Informations    Enseignement: 2 écoliers sur 3 analphabètes!    L'Otan adopte une déclaration finale    Opep: Membres et partenaires se retrouvent à Vienne    Taxe Gafa: Les hostilités relancées…    Infantino va entrer au CIO en janvier    Des juges et des professionnels du sport débattent à Agadir des moyens pour lutter contre le hooliganisme    L'Afrique n'est pas la principale source des flux migratoires    La lutte contre la sextorsion requiert des mécanismes développés de surveillance et de traçage    Ralentissement économique attendu dans près des deux tiers des villes du monde en 2020-21    Une nouvelle antenne de la BERD inaugurée à Agadir    La filière oléicole assure une entrée de devises équivalente à 1,8 milliard de DH par an au Maroc    Comment protéger vos données personnelles    "Microfracture" pour Hazard, forfait pour le clasico    Bertrand Tavernier : L'arrogance est l'ennemi déclaré du réalisateur    Jeremy Thomas : L'inventivité est primordiale même sans budget    Le cinéma australien brille de mille feux à Marrakech    Académie du Royaume du Maroc : Concert mémorable de l'orchestre de l'opéra national du Pays de Galles    PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9    Arribat Center en feu !    Nouvel élan pour les relations entre le Maroc et les Etats-Unis    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    Tous à Londres, personne à Madrid!    18ème Festival international du film de Marrakech : Mouna Fettou dédie son hommage à son fils    Salon de l'emploi : 1.000 postes à pourvoir pour une 1ère édition    Hakimi en lice pour le titre des jeunes, Ziyech chez les grands    Pyongyang s'inquiète d'une « rechute du gâtisme » de Trump    Le Congrès va entamer la rédaction de l'acte d'accusation de Trump    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le pape François au Maroc fin mars 2019
Publié dans MarocHebdo le 18 - 01 - 2019


L'esprit du dialogue interreligieux
Le pape François devrait visiter les villes de Rabat et de Casablanca, au cours d'un voyage les 30 et 31 mars.
À l'invitation du roi Mohammed VI et des évêques, le Pape François se rendra au Maroc, pour un voyage apostolique, du 30 au 31 mars 2019. A cet effet, le Vatican vient de dévoiler un logo spécialement conçu pour cette visite après une sélection parmi une cinquantaine d'autres ayant été proposées lors d'un concours lancé par le Saint-Siège. Sur ce logo figurent la croix chrétienne et le croissant musulman, détaille Vatican News. Les couleurs varient du rouge et vert (couleurs du Maroc) au blanc et jaune (couleurs du Vatican) et le nom du Maroc y est «écrit en arabe pour honorer le pays qui l'invite », lit-on dans cette note. Le message que veut faire passer cette visite du pape est clair, à savoir l'espérance et le dialogue interreligieux entre le Pape François, le «commandant du monde chrétien », et le Roi Mohammed VI, qui porte le titre de commandeur des croyants.
Le programme de la visite n'est pas encore entièrement établi mais, «sans aucun doute, il célébrera l'eucharistie avec tous les chrétiens qui pourront et voudront se rassembler», prévoit l'archevêque de Rabat, Mgr Cristóbal López. Le pape «rend visite au peuple marocain et à la communauté ecclésiale, y compris les nombreux frères qui sont au Maroc de passage et qui migrent vers l'Europe péniblement et dans des situations de grande difficulté », souligne l'archevêque de Rabat. Cette rencontre cadre parfaitement avec l'esprit d'un dialogue interreligieux islamo-chrétien que tous les deux pays veulent promouvoir.
«Prochainement, j'aurai l'occasion de me rendre dans deux pays à majorité musulmane, le Maroc et les Emirats arabes unis», a rappelé le Saint-Père lundi 7 janvier dans son discours au Corps diplomatique. «Il s'agira de deux opportunités importantes pour développer davantage le dialogue interreligieux et la connaissance réciproque entre les fidèles des deux religions», a-t-il affirmé. Il s'agit de la deuxième visite d'un pape dans le Royaume, 34 ans après le voyage du souverain pontife Jean-Paul II le 19 août 1985. Reçu à l'époque par le roi Hassan II, le pape avait notamment prononcé un discours devant des milliers de personnes, au stade Mohammed V de Casablanca et avait ouvert la voie à un dialogue permanent entre musulmans et chrétiens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.