Retour des MRE : Voici les prix proposés par RAM    Jerrada : Nouveaux projets pour renforcer les filières du miel et des arbres fruitiers    Aérien. La RAM dévoile ses nouveaux tarifs vers le Maroc    Législatives algériennes : le parti islamiste MSP revendique la majorité    Euro 2020 : Les Anglais convaincants ont battu les Croates décevants (1-0)    Euro 2020 : L'Autriche s'en sort bien face à la Macédoine du Nord (3-1)    Facilitation des démarches consulaires, douanières et sanitaires...les nouvelles directives de SM le Roi en faveur des MRE    Evolution du coronavirus au Maroc : 270 nouveaux cas, 523.890 au total, dimanche 13 juin 2021 à 16 heures    La résolution européenne sur le Maroc est "erronée" et "inappropriée", selon une sénatrice italienne    Algérie: Une APN qui n'a rien de populaire    Marge du G7: Bras de fer USA-Chine    Rassemblement à Paris des sympathisants du Hirak contre les législatives voulues par le «pouvoir assassin»    Cette Espagne hégémonico-nostalgique qui a mal du Maroc    Déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai 2021 (TGR)    La famille Belkhayat ouvre le capital de Dislog Industries à Mediterrania Capital Partner    Attijari Global Research : des convictions à l'épreuve de la crise    Euro 2021 : l'écroulement de Christian Eriksen réveille les souvenirs de scènes dramatiques    Pour un meilleur accueil des MRE: Prix raisonnables et nombre de rotations suffisant    L'Opinion : Désunis jusqu'à la fin !    Météo Maroc: Temps assez chaud avec nuages dans des régions (dimanche 13 juin)    L'AMDV veut que les réponses du législateur face aux violences sexuelles soient renforcées    Opération Marhaba 2021: des incertitudes planent toujours    Voyageurs : Le ministère de la santé publie les fiches à remplir    La symphonie lumineuse de Florence Arnold    Festival: L'Andalousie vue d'Oujda    L'affaire Brahim Ghali a un nom : Arancha González Laya    France : les réservations vers le Maroc en très forte augmentation    Chine : 12 morts dans l'explosion d'une conduite de gaz dans un complexe résidentiel    OCP : franc succès pour la nouvelle émission obligataire internationale de 1,5 milliard de dollars    UNE RESOLUTION EUROPEENNE DENONCANT LE MAROC : CHERCHEZ L'ERREUR !!!    Oriental Le développement des zones frontalières, priorité pour l'Istiqlal    Journée mondiale du donneur de sang: un appel pressant à l'action pour augmenter la collecte de cette matière vitale    Plus de deux tonnes de drogue saisies à Mohammedia    Yassine Bounou évoque ses ambitions avec les Lions de l'Atlas    Hakimi et Lukaku dédient leurs buts à Christian Eriksen    Laâyoune: le droit à la santé à l'ère de la Covid-19 domine les débats de la CRDH    Karaté : Médaillée d'or, Btissam Sadini se qualifie pour les JO de Tokyo    Bruxelles attend de Biden des engagements clairs sur le partenariat transatlantique    Algérie: les élections législatives ne vont pas régler le problème (Think tank US)    Euro 2021: le Danemark s'incline devant la Finlande (VIDEO)    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    Maroc – Burkina Faso : Pour suivre le match    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Come-back de Abdellatif Benazzi LE RETOUR DU PRODIGE Riche expérience parisienne
DES HAUTS ET DES BAS L'association "Chem's" organise un tournoi international de hand-ball JOUER UTILE Le petit lutin au chevet des british KEVIN LE SAUVEUR NOUVELLES
Publié dans MarocHebdo le 20 - 02 - 1999


Come-back de Abdellatif Benazzi
LE RETOUR DU PRODIGE
Après une absence d'une année dûe à une blessure au genou, le rugbyman français d'origine marocaine, évoluant en France, Abdellatif Benazzi, est de retour pour retrouver petit à petit ses automatismes sur le terrain. Avec modestie, celui qui était capitaine de l'équipe de France, accepte d'être un "simple soldat" en attendant d'affûter ses armes et de donner, un nouvel élan à sa riche carrière.
Karim BENDAOUD
Agen, sud-ouest de la France. Après presque une année d'absence, Abdellatif Benazzi a effectué samedi 13 février 1999 son grand retour sur les terrains du championnat de France, avec son club. À trente ans, l'ancien capitaine du quinze tricolore estime en effet qu'il "n'est pas mûr pour les gradins". Dans un entretien avec L'Equipe-Magazine, Benazzi souligne que ce qui lui a le plus manqué pendant ses huit mois d'absence, due à une vilaine blessure au genou, c'était de ''rechausser les crampons, s'échauffer tous ensemble, entendre les quelques mots d'avant-match... Aussi, lors du premier match amical contre Toulouse, tout était nouveau, je l'ai vécu avec beaucoup d'émotion, comme s'il s'agissait de mon premier match de cadets'', a-t-il indiqué.
Réintégration
Le deuxième ligne d'Agen était en fait prêt depuis début janvier, après une rééducation intensive, dans le sud-ouest de la France. Mais, selon ses déclaration, Benazzi n'a pas perdu son temps. Il s'est entraîné tout le temps, il a fait un gros travail spécifique afin de retrouver l'équilibre entre la puissance, l'endurance et la vitesse. Son retour intervient dans un contexte idéal.
Il ne lui faudra pas beaucoup de matches pour revenir à son meilleur niveau. Concernant ce qui lui a manqué physiquement et techniquement, ''Abdel'' Benazzi estime qu'on peut avoir le meilleur préparateur physique avec soi, et s'entraîner, cela ne vaut pas un match. C'est pourquoi, il a joué récemment en amical contre Toulouse, puis samedi en championnat contre Nice. Aussi, aujourd'hui, son souhait le plus cher est-il de "simplement réintégrer l'équipe d'Agen et leur rendre la confiance qu'ils m'ont accordée". Samedi, contre Nice, Benazzi, affûté et plein d'envie, a retrouvé le terrain en seconde période, et Agen a gagné par 56 à 20. Selon les commentateurs, si Benazzi, que personne dans le public français n'a oublié, manque encore de rythme et de repères, il a toutefois pu s'engouffrer dans deux ou trois intervalles, amenant dans son sillage et sur son dos, trois ou quatre défenseurs et s'est convenablement fondu dans le groupe.
"Le terrain va commander. Je vais retrouver petit à petit mes automatismes. L'envie est bien là. Et redevenir "un simple soldat" ne le gêne absolument pas.
Ambition
Reste que comme il l'a indiqué à l'Equipe-Magazine, Abdel, 30 ans, 61 sélections en équipe nationale française et capitaine du quinze durant "le Grand Chelem-1997" aimerait bien aussi réintégrer l'équipe de France. Mais, ajoute-t-il, il ne faut pas se prendre la tête. J'ai beaucoup souffert, la carrière est éphémère". "Toutefois, convient-il, si j'ai la chance de réintégrer le groupe, je sais que je ne serais pas dépaysé. Je parle avec les internationaux du club, comme Benetton, je lis dans les journaux, l'évolution des objectifs du quinze, les ambitions de jeu de l'équipe, tout ça ne sera pas nouveau pour moi".
Riche expérience parisienne
DES HAUTS ET DES BAS
Le Tournoi international de Paris de judo a vu cette année la participation de 5 champions marocains qui ont eu l'occasion de se frotter aux grosses pointures de cet art martial. Avec 17 champions du monde ou olympiques présents à Coubertin, et des judokas représentant 60 Nations, le test de la capitale française est réputé être impitoyable.
Karim BENDAOUD
Les cinq judokas marocains qui ont participé, le week-end dernier au prestigieux Tournoi international de Paris de judo, ont connu des fortunes diverses, mais ont tous profité de cette grand-messe pour se frotter à de grosses pointures, enrichir donc leur expérience internationale. Il s'agit du quintuple champion d'Afrique, Adil Belgaïd (-81 kg), Younès Ahamdi (-60 kg), Zakaria Mourtadi (-66 kg), Adil Laknifli et Adil Kaâba (-90 kg). Avec 17 champions du monde ou olympiques présents à Coubertin, et des judokas représentant 60 Nations, le test de la capitale française est réputé être impitoyable.
Dans la catégorie des moins de 66 kg, Zakaria Mourtadi a perdu au premier tour contre le Biélorusse Mamedov, qui se trouvait vendredi soir en finale de repêchage, tandis que Younès Ahamdi (-de 60 kg) a été également battu dès le premier tour par le Français Baptiste Leroy, qui fut sorti au tour suivant.
Expérience
Seul Adil Kaâba (-de 90 kg) a sauvé l'honneur en passant le premier tour, battant le Lituanien Augunas Andrius, mais perdant au deuxième face au Géorgien Georges Gava. Pour sa part, Adil Belgaïd, a occupé la cinquième place de sa catégorie. Il a atteint les demi-finales, puis a perdu le combat pour la troisième place. À présent, la locomotive du judo marocain a déjà les yeux tournés vers les championnats du monde de Birmingham, en octobre prochain. Et surtout les Jeux Olympiques de Sydney.
LES MEKNASSIS ELIMINES
Les handballeurs du CODM de Meknès ont été éliminés, mercredi 17 février 1999, au premier tour de la 3-eme Coupe arabe des vainqueurs de coupes de handball masculin, organisée du 12 au 21 février en Tunisie. Le Club omnisports de Meknès a perdu son dernier match décisif face au club saoudien Al-Khalij sur le score de 34 à 23, mercredi à Tunis pour le compte de la 5-eme et dernière journée des matches de poule. Al-Khalij rejoint ainsi en demi-finales le Club Africain, déjà qualifié pour le compte de ce groupe.
REOUVERTURE PROCHAINE
Le Bureau du GNF s'est entretenu avec le secrétaire général du Comité provisoire de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et des représentants des clubs du WAC et du Raja sur les conditions de réouverture du Complexe sportif Mohammed V, qui devrait se faire la semaine prochaine. Dans ce cadre, le GNF va "saisir le wali de Casablanca en vue de la tenue d'une réunion élargie de tous les intervenants (forces de l'ordre, FRMF, les clubs du WAC et du Raja, ainsi que tous les services concernés par l'organisation a l'intérieur comme a l'extérieur de l'enceinte du complexe pendant et après les rencontres", indique un communiqué du GNF, qui entend également lancer une "large campagne de sensibilisation".
EVALUATIONS DES CHANCES
Le comite provisoire de la FRMF a étudié la semaine dernière "la possibilité et les chances" du Maroc d'abriter la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN-2000), après la décision de la Confédération africaine de football de retirer son organisation au Zimbabwe. Dans un communiqué, le Comité provisoire annonce qu'il "soumettra le dossier au ministère de la Jeunesse et des Sports, en mettant en relief l'impact et les retombées réelles de l'organisation de la CAN sur le pays d'accueil". Le Maroc avait organisé la Coupe d'Afrique des nations en 1988, après un désistement tardif du Kenya.
L'association "Chem's" organise un tournoi international de hand-ball
JOUER UTILE
Basée en France, l'association ''Chem's'' envisage l'organisation d'un tournoi international, qui aurait pour but "la constitution d'une sélection unique compétitive et représentative composée de 50 % d'athlètes marocains résidant au Maroc et de 50 % d'athlètes marocains d'Europe".
Karim BENDAOUD
Basée en région parisienne, une association de sportifs ''handisports'' marocains en France, ''Chem's'' (''Club Handisport Euro-Maroc-Solidarité'') se mobilise pour les jeux ''paralympiques'' qui auront lieu, à Sydney en l'an 2000, juste après les Jeux Olympiques. L'association ''Chem's'' envisage l'organisation d'un tournoi international, qui aurait pour but "la constitution d'une sélection unique compétitive et représentative composée de 50% d'athlètes marocains résidant au Maroc et de 50% d'athlètes marocains d'Europe".
Selon Miloudi Hafa, le président de l'association, ce tournoi pourrait indifféremment se tenir au Maroc ou en France, au plus tard en mai ou en juin de l'année en cours. ''Comptant considérablement sur ce rapprochement entre athlètes marocains résidant au Maroc et à l'Etranger, les sportifs "handisports" marocains se donnent pour ambition de remporter la Coupe d'Afrique qui aura lieu en octobre 1999 en Algérie, et se qualifier ainsi pour les jeux paralympiques de Sydney 2000'', indique le président de l'association ''Chem's''.
Rapprochement
Celui-ci fait en effet partie de l'équipe de basket handisports de Saint-Ouen (région parisienne), composée pour la majeure partie de Marocains, et qui vient d'être récompensée par la mairie de cette ville, par "les lauriers d'or" distinguant la meilleure performance sportive de l'année dans la commune.
Selon "Chem's", les sports les plus pratiqués par les jeunes handicapés marocains en France sont, outre le basket, l'athlétisme, la natation et le tennis. L'équipe est composée notamment de quatre basketteurs marocains, Miloudi Hafa, ingénieur d'études et responsable de l'accueil des étudiants handicapés de l'Université Paris XIII, Mourad Messaoudi, informaticien, Mohamed Fathi, sans emploi, et Khalid Ennadi, commerçant, qui sont l'ossature de la formation. Au cours de cette année, l'équipe qui a fait partie de l'élite du championnat de France ''1A'', (première division) de 1986 à 1997, puis était redescendue en ''1B'' (2ème division), a été championne de France "1B", sans concéder aucune défaite, l'an passé, ce qui lui a permis de retrouver le championnat ''1A'', où elle est actuellement classée troisième sur 12 clubs en compétition. L'équipe a également remporté la coupe ''Ile-de-France''-1998 (championnat de la région parisienne), et fut finaliste de la coupe de France. Elle avait alors été battue par Meaux, qui règne sur le championnat ''1A'' depuis huit ans. Mais, en tant que finaliste, le club est qualifié pour la Coupe d'Europe ''André Vergauwen'', qui se déroulera à Rotterdam, aux Pays-Bas, les 12, 13 et 14 mars prochains. Quant à la sélection mise en place par l'association ''Chem's'', regroupant les meilleurs athlètes marocains handisports d'Europe (France, Pays-Bas, Angleterre), elle s'est également illustrée en étant demi-finaliste dans deux grands tournois internationaux, le tournoi de Normandie en juillet 1997 et celui de Giulianova, en Italie, en juin 1998.
Le petit lutin au chevet des british
KEVIN LE SAUVEUR
Depuis le départ de Glenn Hoddle, Kevin Keegan répétait qu'il n'était pas intéressé par le poste de sélectionneur, mais la quasi-totalité de la presse anglaise en avait fait son favori. Elle a obtenu satisfaction mercredi. Mais pour quatre mois seulement.
Karim BENDAOUD
L'ancien international anglais Kevin Keegan a succédé mercredi 17 février 1999 à Glenn Hoddle à la tête de la sélection anglaise de football, mais pour quatre matches et quatre mois seulement, parce qu'il a l'intention terminer son contrat actuel avec le club de Fulham (D3 anglaise), qui court jusqu'à l'été 2000. En tant que sélectionneur intérimaire, Keegan succède à Howard Wilkinson, qui n'aura dirigé la sélection anglaise que pour la défaite 0-2 contre la France à Wembley, la semaine dernière. "La FA cherchera un successeur à plein temps à Glenn Hoddle dans les semaines à venir", a-t-on ajouté auprès de la Fédération anglaise de football.
Succession
Keegan supervisera donc l'équipe nationale pour les trois prochains matches décisifs dans la qualification à la phase finale de l'Euro-2000, contre la Pologne le 27 mars, la Suède le 5 juin, et à Sofia contre la Bulgarie le 9 juin, ainsi qu'un match amical contre la Hongrie, le 28 avril. Il remplace Glenn Hoddle, limogé le 2 février à la suite de propos contestés sur la réincarnation et les handicapés, mais il est depuis septembre 1997 le manager de Fulham, et a promis à son président, le millionnaire égyptien Mohamed Al Fayed, propriétaire du grand magasin Harrod's, qu'il ferait remonter le club en première division. Keegan a été sélectionné 63 fois en équipe d'Angleterre, entre 1972 et 1982, il a joué à Liverpool et Hambourg, puis Southampton et Newcastle, où il a terminé sa carrière en 1984. Devenu manager de Newcastle en 1992, il a fait remonter le club en première division, en 1993.
NOUVELLES RECRUES
Henri Michel, l'entraîneur de la sélection nationale de football, a convoqué, pour la première fois, les joueurs, Youssef Mariana (Kawkab de Marrakech) et Hicham Zérouali (FUS de Rabat), ainsi que le gardien de but Tarek Jarmouni (Chabab de Mohammédia), pour le match Togo-Maroc du dimanche 28 février 1999. Il a également rappelé Hassan Kachloul qui évolue à Southampton/Angleterre.
Cette rencontre s'inscrit dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2000).
Les joueurs convoqués suivront un stage de cinq jours à l'Institut national de football Maâmora à partir du lundi 22 février 1999.
COURSES À TANGER
La deuxième édition de la course d'El Fahs-Béni Makada (10 km) aura lieu le 28 février 1999, à l'occasion de la Fête du Trône.
Une autre course sur 2.000 m sera organisée le même jour avec la participation des lauréats de l'Ecole de l'association de l'Ittihad de Tanger, de l'Union des étudiants de Tanger et du club Attaj.
Le départ et l'arrivée de ces compétitions auront lieu devant le siège de la préfecture.
Ces épreuves sont initiées par l'association de l'Ittihad de Tanger et l'union des étudiants de la ville en collaboration avec d'autres personnalités physiques et morales.
KOMEN FORFAIT À STOCKHOLM
L'athlète kényan Daniel Komen sera absent le 25 février 1999 au Gala d'athlétisme de Stockholm, où il avait battu l'an dernier le record du monde du 5000 m en salle (12 min 51 sec 48/100).
Daniel Komen a déclaré forfait pour mieux "préparer la saison estivale", selon les organisateurs de l'épreuve qui assurent qu'il n'est de toute façon "pas suffisamment en forme" pour récupérer son record du monde, battu par l'Ethiopien Haïlé Gebreselassie en 12 min 50 sec 38/100, dimanche 14 février à Birmingham en Angleterre