L'Egypte réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    L'usine de câblage automobile d'Oujda générera 3.500 emplois pour la région    « Mon Maroc », un livre hommage au secteur touristique    Les médias espagnols évoquent les couacs de l'approvisionnement en gaz algérien    Averses orageuses localement fortes mardi et mercredi dans plusieurs provinces du Royaume    Inezgane : Trois individus, dont deux policiers, déférés devant le parquet pour escroquerie et complicité    CAN-2021: La CAF inflige des sanctions à des contrevenants    Liga : Un charter spécial pour les 4 Brésiliens du Real    Le partenariat de l'Université du Real Madrid    Les médias espagnols évoquent des perturbations d'approvisionnement en gaz algérien    Le Liban et le FMI entament des pourparlers sur un plan de sauvetage de l'économie du pays    France/Covid-19 : record de décès quotidiens à l'hôpital    Greenland Technology renforce sa présence au Maroc    (Billet 658) – Quand Israël reconnaîtra-t-il la souveraineté marocaine sur le Sahara ?    Le Musée Bab El Oqla de Tétouan rouvre ses portes    Hassan Benjelloun porte l'histoire de «Jalal Eddine Al Roumi» au cinéma    «Harm Reduction : The Manifesto», en sortie américaine le 26 janvier avec le Washington Times    CAN2021 : Ce mardi, Sénégal-Cap Vert (17h) et Maroc-Malawi (20h)    Maroc-Israël: les ambassadeurs des deux pays à Mexico saluent les progrès réalisés depuis la reprise des relations    CAN 2021/8es : Le Maroc ne reculera devant rien face au Malawi    Netflix déclenche une tempête en Egypte : Alcool, tromperies et homosexualité    Sites industriels pilotes : attribution de l'appel à partenariat relatif aux ZI de Had Soualem et Sahel Lakhyayta    Bourse. Mutandis augmente son capital    Ordre national des pharmaciens: quelles nouveautés dans le nouveau statut ?    Nasser Bourita : la révision de la carte consulaire du Royaume s'impose    CAN 2021: une bousculade au stade d'Olembé à Yaoundé fait plusieurs morts    Maroc-Malawi: Halilhodzic est confiant avant le choc    L'ouverture des frontières demeure liée à la garantie des conditions nécessaires pour préserver la santé des visiteurs et des Marocains    Toutes les résolutions du Conseil de sécurité confirment l'implication directe de l'Algérie (politologue espagnol)    Sport scolaire: Programmation de 42 championnats nationaux durant l'année scolaire en cours    9 millions de personnes risquent de perdre leur pass vaccinal le 15 février, rappelle Véran    La Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales de l'Education-Formation dresse son bilan 2021    Covid en milieu scolaire : 5.802 cas déclarés, 196 écoles et 495 classes fermées du 17 au 22 janvier    Journée mondiale de l'éducation : Désarroi de l'enseignement face à la pandémie    M. Mayara met en exergue la profondeur des relations distinguées entre le Maroc et les Emirats Arabes Unis    La reprise du trafic à l'aéroport d'Istanbul retardée à cause de la neige    Burkina Faso. L'Union Africaine appelle au dialogue    L'ANCFCC tient son Conseil d'administration et affiche d'excellents résultats    CGEM : lancement de l'étude « Quelles transformations pour les ICC au Maroc ? »    Le ministère de l'Enseignement supérieur déterminé à promouvoir les valeurs d'intégrité dans les universités    Selon José Manuel Albares, une normalisation des relations entre le Maroc et l'Espagne est encore loin    Washington et Téhéran envisagent des négociations directes sur le nucléaire    « Espèce de connard »: Joe Biden insulte un journaliste    Maroc-Allemagne : L'ambassadrice de retour à Berlin, un message pour l'Espagne    CAN 2021. Une bousculade avant le match Cameroun-Comores aurait fait plusieurs victimes [Vidéo]    Meknès : Restauration des mosaïques de Volubilis    Stof, la punk attitude comme manière de vivre...Un documentaire fort et percutant à (re)voir en Replay    « Les constellations de la Terre », le paysage plastique au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le marché des véhicules neufs poursuit sa progression,
avec une croissance annuelle de 10%. L'auto expo de Casablanca se fait fort de le développer davantage. L'automobile déploie ses charmes
Publié dans MarocHebdo le 19 - 05 - 2006

Le marché des véhicules neufs poursuit sa progression,
avec une croissance annuelle de 10%. L'auto expo de Casablanca se fait fort de le développer davantage.
L'automobile déploie ses charmes
Les constructeurs automobiles exhibent leur biceps. La messe de l'automobile Auto-expo est l'occasion de rafraîchir leur carte et d'exposer leurs nouveautés, aussi attractives les unes que les autres.
Une quarantaine de lancements se font au Maroc, d'un seul coup, et près d'une centaine d'exposants présentent leurs modèles toutes marques confondues. Le Salon, inauguré le 13 mai 2006 à Casablanca par le Premier ministre Driss Jettou, est ouvert au public jusqu'au 21 mai.
La cinquième édition a surtout la particularité de présenter en avant-première une offre produits assez diversifiée. La concurrence est acerbe pour tous les segments: citadines, berlines et SUV. Cette biennale permet surtout aux visiteurs-acheteurs de faire de bonnes affaires à travers des prix promotionnels avec d'intéressantes offres de financement. «L'Auto-Expo reste la meilleure occasion pour tout acheteur de faire le bon choix. Puisque la quasi-totalité de l'offre du marché est disposée dans une seule enceinte, constituant un showroom géant», souligne Mohamed Larhouati, président de l'Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam), qui supervise l'organisation du salon.
Outre les coupés sportifs, les beaux cabriolets et les grandes berlines haut de gamme, les plus passionnés apprécient la découverte d'une trentaine de nouveaux modèles présentés en avant-première nationale.
«Le secteur automobile retient plus que jamais l'intérêt de tous les Marocains», poursuit Mohamed Larhouati.
S'il y a eu réticence de nombreux exposants, qui n'ont pas voulu dévoiler les prix des nouveaux modèles, les stands n'ont pas désempli pour autant.
La tendance forte du salon aura été au niveau de la stratégie marketing et de l'aménagement des stands aux standards internationaux.
C'est vraiment le même concept des grands salons auto de Genève, Francfort et Paris qui est reproduit à Casablanca. Les jolies mannequins qui invitent les clients à admirer les modèles de voitures de plus près en disent beaucoup sur cette nouvelle technique marketing.
Ce qui est sûr, c'est que les constructeurs ont déployé les grands moyens pour rendre leurs stands attractifs.
L'exposition, pour la première fois au Maroc, de la célèbre Ferrari de Formule 1 de Michael Schumacher en a épaté plus d'un. Fiat a marqué son coup surtout avec le lancement de la Grande Punto, la voiture la plus vendue de sa catégorie en Europe en 2006. Aujourd'hui, le marché des véhicules neufs poursuit sa progression, avec une croissance annuelle de 10% en moyenne et les prévisions de son évolution à l'horizon 2010 devraient atteindre le cap des 100.000 ventes annuellement. C'est ce qui ressort des estimations de l'Association marocaine de l'industrie et du commerce automobile (Amica), réalisées à partir des prévisions du ministère de l'Industrie du Commerce et de la Mise à niveau de l'économie en 2003.
«Le marché automobile marocain connaît un regain de dynamisme sans précédent grâce aux ventes dopantes de la Logan», a affirmé pour sa part Ali Moamah Président de l'Amica, cette association qui a contribué au développement de ce secteur industriel depuis dix ans déjà.
Les têtes d'affiche d'Auto-Expo sont la preuve que la demande dépasse les frontières et que le consommateur marocain est plus exigeant dans ses choix. Le 4X4 de Audi Q7, à peine lancé au showroom, a enregistré une trentaine de commandes. D'autres bijoux ont été présentés: Les SUV Lexus RX350, l'Alpha Brera et la Peugeot 207. Pour sa part, la nouvelle berline de luxe de la marque aux chevrons (C6) rafle la vedette.
Volvo, BMW, Peugeot-Citroën et Renault ont participé pour leur part à la fête. Autres nouveautés-phares, la Tiida (5 et 4 portes) de Nissan, le Santa Fe et l'Azera de Hyundai, la Toyota Yaris, la Sirion de Daihatsu, la Kia Rio et les nouvelles Focus, Fusion et Fiesta de Ford. Ford expose également un 4X4, 7 places US, l'Explorer.
Les professionnels de l'automobile estiment que la croissance des ventes de voitures neuves dans le Royaume ainsi que le renouvellement de son parc se font grâce aux premiers projets de véhicules dits économiques qui ont vu le jour il y a dix ans. Ce sont ces véhicules assez abordables, montés à la Somaca, qui ont contribué à la véritable genèse de l'industrie automobile au Maroc. L'Amica est très positive dans ces prévisions. Selon l'association, et partant de l'hypothèse d'un taux de croissance soutenu jusqu'à 2015 de 15% (Ce taux était de 10% entre 1996 et 2004), le nombre de véhicules neufs vendus au Maroc serait multiplié par 4,5 pour avoisiner les 222.000 unités.
Le marché du neuf a enregistré un taux de croissance de 18 et 25% au terme du premier trimestre 2006.
Dans ce contexte, l'Amica entend jouer un rôle plus fort, au-delà d'être un simple fédérateur des équipementiers marocains. Pour concrétiser ses ambitions, l'association compte sur l'aboutissement du projet de contrat-programme, qui devrait contribuer au développement de l'industrie automobile au Maroc. Ce développement repose sur deux axes essentiels, à savoir la consolidation et la diversification du tissu des équipementiers marocains, ainsi que l'amplification de la demande locale et la meilleure exploitation de son potentiel sur le plan régional. Ce boom de l'automobile n'est pas pour déplaire à une large catégorie d'amoureux des 4 roues. Ces derniers n'hésitent pas à changer de voiture après un simple coup de cœur pour une nouvelle.