Le gouvernement examine les projets de loi sur la réforme du système de santé    Révision des listes électorales : Le dépôt des demandes d'inscription ouvert jusqu'à fin décembre    La revue de presse du vendredi 2 décembre    Maroc-Espagne : signature d'une convention de coopération relative au projet d'appui à la consolidation des Centres techniques industriels    CTM améliore son CA consolidé de 17,1%    Carburant : baisse significative du prix du gasoil    Du Ramed à l'Amo : un basculement délicat    Maroc-Allemagne : signature d'un avenant à la convention relative aux financements des mécanismes de garantie    Jamal El Karkouri, un architecte et designer qui brille    Remises migratoires : une hausse de 5% en 2022 (Banque mondiale)    John Herdman analyse la victoire des Lions de l'Atlas    Mondial 2022 / Dernière journée de la phase de poules : Le Ghana, fort probable. Le Cameroun, peu de chance!    Mondial 2022 / Lu sur Twitter / l'image du jour : Nasser Bourita Ministre des Affaires étrangères qui siffle pendant les possessionsI de balle du Canada'    Mondial 2022 / Arbitrage : Les Allemands crient au scandale!    Lions de l'Atlas : Point presse de Regragui et Hakimi après la qualification en 8ès    «Traces de lumière» de l'artiste maroco- italien Abdelkader Meskar à Rabat    «Star Stars in The Place» fait son grand retour à Marrakech    Promotion du patrimoine muséographique : Les détails de la nouvelle convention entre la FNM et le ministère de la culture    WM Power ranking 2022 : Le Maroc 10è meilleure équipe au monde    Coupe du Monde 2022: 63% des Marocains regarderont les matchs (enquête)    Mondial 2022. Les Lions de l'Atlas face aux Matadors espagnols en 1/8è    Météo: les prévisions du vendredi 2 décembre    Mort d'un homme en garde à vue : les précisions qui font taire définitivement les rumeurs    L'ouverture d'un consulat à Dakhla renforce les relations entre Guatemala et Rabat    Décès de Yassine Chibli : le Procureur général du Roi dévoile les résultats de l'enquête    Mondial 2022 : l'Allemagne à terre, quitte la compétition    Le roi ordonne l'augmentation progressive de l'allocation mensuelle des imams    Le prince héritier de Dubaï félicite chaleureusement les Lions de l'Atlas après leur qualification en 8ème    Liberté de la presse : Mediapart obtient gain de cause auprès de la justice française    Covid-19/Maroc : 1.290 cas actifs à l'échelle nationale dont 7 cas admis en REA    15 morts et 27 blessés dans une attaque contre une école afghane    Le gouvernement déterminé à réussir le chantier de réforme du système national de santé    Palestine : Les USA s'engagent à rouvrir le consulat palestinien    Casablanca / Opéra Royal du Maroc : La métropole vibre au rythme du 1er Gala    Une nouvelle exposition de l'artiste Mahi Binebine    Le raï algérien désormais inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO    Algérie: Un ancien ministre des travaux publics condamné à 12 ans de prison pour corruption    Espagne : Expulsé d'Allemagne, un Marocain arrêté pour endoctrinement djihadiste    Révision annuelle des listes électorales générales: le délai d'inscription expire le 31 décembre    L'UGTM appelle le gouvernement à préserver la dignité des travailleurs    La République du Guatemala ouvre un consulat général à Dakhla    Rabat : L'Espace Rivages accueille une exposition du Maroco-italien Abdelkader Meskar    Mariages des mineures: Ouahbi promet d'interdire les autorisations judiciaires    Afrique du Sud : le scandale du cambriolage agite le sommet de l'Etat, l'argent sale mis en cause    Sidaction : coup d'envoi de la campagne 2022    Alerte météo : Fortes averses parfois orageuses et chutes de neige ces jeudi et vendredi    Patrimoine culturel immatériel : Le Royaume immunise ses trésors humains    A vos parapluies ; il va pleuvoir ce jeudi 1er décembre 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Amal Essaqr: Grâce, talent et polyvalence
Publié dans MarocHebdo le 10 - 09 - 2010

Amal Essaqr passe avec une aisance déconcertante du théâtre au cinéma, ou à la télévision. Profil d'une actrice à la sympathie contagieuse.
Amal Essaqr. Une impressionnante expérience.
Avant même d'atteindre l'âge de la plénitude, Amal Essaqr compte un répertoire diversifié illustrant ses prédispositions à la polyvalence. Du cinéma, en passant par la télévision, les arts plastiques ou encore le rallye féminin, la jeune dame au sourire enjôleur et au regard empreint d'une infinie tendresse compte, la trentaine à peine entamée, une impressionnante expérience. Il faut dire qu'elle a été confrontée d'emblée aux dures réalités de la responsabilité, forçant cette ravissante créature à l'autonomie et au surpassement de soi dans un univers qui laisse aux dames de principe une marge infime pour se faire un nom.
Bien entendu, selon ses propres aveux, le soutien de ses parents a été en tout temps inconditionnel et omniprésent, mais il fallait assurer tout le reste pour que les propositions pleuvent. Et de fait, sa percée artistique, elle l'a assurée en quelques années à peine à un rythme effréné. Ce qui lui a valu, comme aboutissement de sa carrière professionnelle quelques couvertures de magazines et des apparitions respectables dans certaines superproductions tournées au Maroc. Dans certains téléfeuilletons et sitcoms comme, Sirr al Arssa, Touria, Moudawala…elle a obtenu d'excellents rôles et une reconnaissance du public traduite par bien des demandes d'autographe et des photos avec des admirateurs.
Polyvalence de bon aloi
Cette native de Marrakech doit beaucoup aux bonnes notions qui lui ont été inculquées au Conservatoire de Sidi Belyout, à Casablanca, où elle s'est essayée non seulement à l'art dramatique, mais aussi au melhoune et à la chorégraphie.
La confiance en soi aidant, elle a fini par convaincre la réalisatrice Theresa Griffith qui lui a confié un rôle appréciable dans The Search for Knowledge. Sans oublier des participations à des longs métrages réalisés par des metteurs en scène et autres dramaturges marocains de renom, à l'instar de Abdeladhim Chennaoui, Latif Lahlou et bien d'autres.
Elle s'est même illustrée en écrivant le scénario et en interprétant le rôle principal du court métrage White Shaman, de Omar el Bizi. Cette expérience l'a amenée d'ailleurs à tenter sa chance en tant que scénariste et elle s'attelle à présent aux dernières retouches du fruit de son inspiration. Un aboutissement perçu comme une suite logique à sa progression et qui intervient à un moment où Amal prête sa voix limpide à des doublages de téléfeuilletons à succès comme le personnage de “Adel” dans Ayna Abi?, “Ilana” dans India, ou celui de Stella Bonasera dans Les Experts de Manhattan. Une polyvalence qui s'ajoute à un goût prononcé pour les rallyes féminins où elle compte à son actif une bonne septième place dans une compétition qui l'a menée de Casablanca à Taroudant en passant par Ouarzazate.
Méticuleuse et sélective, elle privilégie le qualitatif au quantitatif dans tout projet qui lui est soumis et reconnaît sans ambages que l'industrie cinématographique marocaine se professionnalise à pas de géant.
La citation favorite d'Amal Essaqr? «Ce n'est pas ce qu'on apprend qui nous permet de comprendre la vie, mais c'est la vie qui nous permet de comprendre ce qu'on a acquis». Tout un programme