Sahara marocain : ARTE dévoile les Fake news du polisario    Déclarations irresponsables: l'Intérieur se réserve le droit de recourir à la justice    Dakhla: le tourisme balnéaire au cœur du plan de relance (ONMT)    5ème Convention annuelle des zones économiques : le modèle de Tanger Med Zones dévoilé    Mort de VGE: Macron décrète un jour de deuil national mercredi    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    France: la stratégie vaccinale contre le Covid-19 présentée    Le déficit commercial se réduit à fin octobre    Alerte Météo: chutes de neige, temps froid, rafales de vent et fortes pluies ce week-end    Evolution du coronavirus au Maroc : 4334 nouveaux cas, 368.624 au total, jeudi 3 décembre à 18 heures    Le Sénat donne son feu vert à la convention maroco-espagnole de lutte contre la criminalité    Décès de VGE: le roi Mohammed VI présente ses condoléances à Emmanuel Macron    L'IF de Meknès lance une galerie à l' air libre    Décès de Mohammed Abarhoune    Ligue des champions : Paris revient, Chelsea déroule    Les prémices d' une saison prometteuse pour le CAYB    Hydrogène vert, le Maroc à l'affût des opportunités    Sociétés cotées: décélération de la baisse de l'activité à fin septembre    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, jeudi 3 décembre    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Festival international Cinéma et migrations d'Agadir. Une édition 100% digitale    Le régime algérien prend en otage les séquestrés de Tindouf pour un « choix politique fallacieux »    Le Royaume Uni signe un Mémorandum d'Entente avec le Maroc    Conseil du gouvernement : Prolongation de l'état d'urgence sanitaire au Maroc jusqu'au 10 janvier    Abondantes chutes de neige, vague de froid et fortes averses de vent    CAM au chevet des Fédérations interprofessionnelles de l'Agriculture    Une délégation de la Commission des AE à la Chambre des représentants en visite aux consulats accrédités    CNSS : « le test PCR n'est pas encore remboursable, mais… »    Nouveau consulat des Etats-Unis à Casablanca    2M rénove ses journaux télévisés    Le Groupe arabe salue les efforts inlassables de SM le Roi pour la défense d'Al-Qods    La communauté internationale attendent toujours le gouvernement    Le sport national en deuil : Saïd Bouhajeb n'est plus de ce monde !    Le pire défi de l'Etat-nation    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    «Qendil», nouveau single de Ayoub Hattab    LOI DE FINANCES 2021 : UN BUDGET DE CONVALESCENCE    L'Université Mohammed VI des Sciences de la Santé lance un diplôme inédit    La guerre du Tigré va-t-elle basculer vers la guérilla ?    Jamel Debbouze provoque Booba pour le buzz (Vidéo)    Anesthésistes réanimateurs : Pénurie, flou légal et burn out    Gad El Maleh endeuillé (PHOTO)    Le film polémique « Much Loved » proposé sur Netflix    Election du Maroc au CA du PAM : une reconnaissance de l'action humanitaire du Royaume    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    Covid-19. Un désastre pour les salaires    Cancel Culture : Le bûcher des réseaux sociaux brûle de bon feu    L'ancien président français Giscard d'Estaing est mort du Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tourisme: Les régions au cœur de la nouvelle Vision-2020 Stratégie. Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Yassir Znagui, décline les grandes orientations de la nouvelle Vision touristique 2020. Le détail de cette vision sera révélé le lundi 30
Publié dans MarocHebdo le 26 - 11 - 2010

Tourisme: Les régions au cœur de la nouvelle Vision-2020
Stratégie. Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Yassir Znagui, décline les grandes orientations de la nouvelle Vision touristique 2020. Le détail de cette vision sera révélé le lundi 30 novembre, lors des Assises nationales du Tourisme à Marrakech.
Le ministre du Tourisme et Artisanat,
Yassir Zenagui:«C'est le temps de devenir “agressifs”»
Une ambiance pour le moins “zen” règne à la salle Anfa du palace casablancais Hyatt Regency, ce lundi 22 novembre 2010, en début d'après-midi. Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Yassir Zenagui, y a reçu quelques journalistes de la presse écrite pour un débriefing informel autour de la nouvelle Vision touristique 2020, à la veille de la tenue des Assises nationales du Tourisme, lundi 30 novembre à Marrakech.
L'exercice n'est pas habituel, encore moins facile, quand on sait que la révélation détaillée de la nouvelle Vision du tourisme revient à la plus haute autorité de l'Etat. Mais le jeune ministre, qui a baigné pendant sa brillante carrière internationale dans un milieu d'ouverture et de grande communication, a tenu à en donner au moins les grandes orientations qui ont présidé à son élaboration.
La régionalisation, thème d'actualité politique par excellence, figure parmi ces grandes lignes. «Notre objectif aujourd'hui est d'associer toutes les régions potentiellement touristiques à cette Vision 2020. Désormais, on ne peut pas parler d'une Vision centrale, mais d'une Vision nationale à dimensions régionales», soutient le ministre. De retour d'une longue tournée qui l'a conduit dans les principales régions du Maroc, accompagné par les professionnels du secteur, M. Zenagui, qui qualifie la Vision 2020 comme la continuité de la Vision 2010 et non comme une rupture, comme certains peuvent le croire, évoque ce périple régional avec beaucoup d'attention et d'intérêt.
Visions régionales
«Les entretiens que nous avons eus avec les élus et les autorités de ces régions ont porté sur les potentialités touristiques de celles-ci. Certains nous ont félicités pour ce que nous avons fait, d'autres nous ont critiqués. Mais, dans toutes les manières, les échanges ont été vifs et constructifs», estime M. Zenagui. Et d'enchaîner que, malgré l'existence par le passé de plans de développement régionaux touristiques (PDRT), dont certains ont été transformés en contrats-programmes, l'intérêt aujourd'hui pour la région revêt un caractère hautement plus stratégique.
«S'il est vrai que Marrakech et Agadir apparaissent comme les plus grandes régions touristiques nationales, il n'en demeure pas moins que les autres régions ont elles aussi leur part du gâteau», estime, de son côté, le président de la fédération nationale du tourisme, Othman Chérif Alami, également patron d'Atlas Voyages. Celui-ci, avec son franc-parler habituel, parle d'une nouvelle approche touristique qui associe toutes les forces vives du pays pour construire un tourisme de qualité, efficace et apte à faire face à la concurrence étrangère. Et ce n'est pas le directeur général de l'Office national marocain du Tourisme (ONMT), Abdelhamid Addou, qui contredirait.
Tourisme culturel
Ce jeune quadra, qui se dit imprégné d'une culture de chiffres et de résultats, ajoutera que la région se trouve certes au centre de la nouvelle Vision touristique 2020, mais elle ne doit pas occulter le fait que le message promotionnel à destination des touristes étrangers doit être unique, reprenant le potentiel touristique marocain dans sa globalité.
Côté chiffres, le ministre du Tourisme et de l'Artisanat avance quelques indicateurs pertinents. Le premier a trait au taux de retour. Il est actuellement de 59%. Comparé à celui de pays concurrents, comme la Turquie et l'Espagne, le nôtre est de loin le plus élevé. Autre indicateur: 39% des touristes étrangers viennent au Maroc pour le tourisme culturel, contrairement à il y a quelques années où le tourisme balnéaire détenait la part du lion avec 80%. «Cette évolution dans la perception du Maroc par les touristes étrangers traduit l'effort considérable consenti par notre pays pour diversifier son offre touristique tant sur le plan de la qualité que sur le plan de la quantité», explique le ministre qui conclut que le Maroc doit être la destination privilégiée des touristes étrangers.