L'Iran proteste l'arraisonnement de ses navires et détourne deux pétroliers grecs    Ukraine: l'armée russe confirme la conquête de la localité clé de Lyman    Lions de l'Atlas : Noussair Mazraoui forfait contre les Etats Unis    Lors de son 8è congrès, l'Alliance de l'enseignement privé adopte le statut et du règlement intérieur    Congo-Cameroun. 347 km de fibres optiques    Une digitalisation « déshumanisée » n'atteindra jamais son objectif (Hassan Alaoui)    Transport/logistique: Abdeljalil souligne la nécessité d'asseoir une souveraineté nationale    Zimbabwe. L'inflation atteint des sommets    Vidéos. Un étudiant marocain, accusé d'avoir combattu pour l'Ukraine, risque la peine de mort    Inflation au Maroc: Fitch alerte sur la détérioration des finances publiques    Real Madrid vs Liverpool: Paris, capitale mondiale du foot le temps d'un duel de prestige    PSG : Achraf Hakimi était au courant pour la prolongation de Kylian Mbappé    Forfait, Riyad Mahrez s'offre des moments de détente à Marrakech    Maroc: la croissance prévue à 1,8% en 2022, selon la BAD    Hépatite d'origine inconnue chez les enfants : 650 cas probables dans le monde    Intégration des étudiants d'Ukraine. Les solutions du ministère    L'Union africaine souligne la responsabilité des pays d'accueil dans la protection des réfugiés    Le Marocain Aomar Boum cosigne le livre «Wartime North Africa : A Documentary History, 1934–1950»    Benslimane : Le 15e Festival national de zajal célèbre le «Zajal au féminin» du 3 au 5 juin    La 5ème édition des rencontres Internationales de Toumliline, du 31 mai au 2 juin    Sahara : Le Burkina Faso appuie le plan d'autonomie comme seule et unique solution    La HACA signe une convention de partenariat avec le régulateur des médias capverdien    Les ventes à l'export de Chery ont augmenté de janvier à avril 2022    Indice mondial de performance des ports à conteneurs : Tanger Med en 6è position    Marine Royale: 1,5 tonne de drogue saisie au large de Tanger    Revue de presse quotidienne de ce samedi 28 mai 2022    Sothema. Le chiffre d'affaires en hausse au premier trimestre 2022    UA : La solidarité agissante du roi Mohammed VI en Afrique, socle de l'engagement humanitaire du Maroc    Plus de 700 exposants de 55 pays, à l'occasion de la 27ème édition du SIEL    Chelsea annonce un « accord final et définitif » pour son rachat    Faouzi Lekjaa rend visite au Wydad    La revue de presse du samedi 28 mai    Maroc : interdiction d'une manifestation non autorisée contre la vie chère    Le secteur des assurances au Maroc appelé à relever plusieurs défis    Fusillade au Texas: la police sous le feu des critiques    Tottenham: Conte tranche pour son avenir    Météo au Maroc: les prévisions du samedi 28 mai    5 façons dont les partenariats de l'ONU favorisent la paix et le développement    Tests PCR : le Conseil de la Concurrence juge les marges des laboratoires "élevées"    Billets WAC-Al Ahly : « En ligne »...d'attente !    Nasser Bourita représente SM le Roi aux deux sommets extraordinaires de l'UA à Malabo    Le SIEL sera-t-il organisé en permanence à Rabat?    Casablanca : 1er championnat de lecture rapide et mind mapping en Afrique les 28 et 29 mai    L'ONU rend hommage à l'action des Casques bleus marocains déployés en RDC    «Yallah Rouh», nouveau single de Samira Saïd en dialecte marocain    Maintien de la paix: l'ONU exprime son « extrême reconnaissance » au Maroc    Patrimoine urbain : Appel au renforcement de l'arsenal juridique    Festival de Cannes 2022 : Sofia Saidi attire les regards sur le tapis rouge    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Espagne expulse une Marocaine pour son appartenance à une cellule djihadiste
Publié dans Yabiladi le 17 - 01 - 2022

L'Audience nationale espagnole a récemment confirmé la décision du secrétaire d'Etat à la sécurité d'expulser du territoire national, et d'interdire d'y entrer pendant dix ans, une femme d'origine marocaine accusée d'appartenir à une cellule djihadiste qui envoyait des combattants en Syrie et en Irak. Selon El Confidencial, la femme, née au Maroc en 1996 et arrivée en Espagne en 1999, recrutait et facilitait le déplacement des islamistes radicaux qui ont rejoint Daech.
La Marocaine, qui avait obtenu la résidence permanente en Espagne, avait été arrêtée une première fois en 2015 lors du démantèlement d'une cellule djihadiste, sans qu'elle soit condamnée par la justice. Elle entretenait des liens et partageait son expérience avec son beau-frère, également Marocain, mort dans un attentat suicide en Syrie en 2014. Dénoncée à nouveau en 2019 par l'unité de la police nationale dédiée à la détection et au suivi des activités terroristes, elle présente toujours, estimaient-ils, une menace pour la sécurité nationale.
La femme, qui consommait régulièrement de la propagande de Daech, était connue des renseignements en France qui la classait comme «une personne appartenant à un groupe terroriste situé en Catalogne susceptible de se déplacer en Europe et/ou sur le territoire français». De ce fait, les autorités françaises l'avaient interdit d'entrer dans l'hexagone jusqu'en août 2055, et d'y séjourner jusqu'en mai 2057, outre le blocage de ses finances.
Une requête a été déposée en 2019 pour contester son expulsion d'Espagne, estimant qu'elle ne présentait plus une menace et que les autorités n'avaient pas motivé son expulsion, mais la Chambre des Litiges a rejeté le recours. Si, selon sa défense, elle était au moment des faits «peut être mineure, radicalisée par son partenaire, ainsi que par son beau-frère, tous deux profitant de sa situation particulière de vulnérabilité», l'Intérieur a rappelé que la mesure d'expulsion avait été «dûment justifiées, en respectant le principe de proportionnalité, et d'autres garanties légales».
«On ne peut que considérer qu'elle représente une menace réelle et suffisamment grave pour la sécurité nationale», estime donc l'Audience nationale. Si son expulsion représente une «ingérence dans le droit familial», la femme étant mariée et enceinte, elle «est proportionnelle à l'objectif légitime de protection de la sécurité nationale», concluent les juges.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.