4 Supporters du WAC trouvent la mort    Seuls contre tout le monde..    Elections présidentielles en Tunisie : un taux de participation de 59% au 2ème tour    Algérie : Ali Benflis crée son parti politique    Des associations réclament que le handicap mental soit une «priorité nationale»    Bastaoui est toujours vivant !    Palmarès des meilleurs joueurs    Commémoration du 40e jour du décès de Ahmed Zaïdi    Me Hissy prend les commandes du barreau    L'opportunité du dégel des relations entre les États-Unis et Cuba : De Tindouf à La Havane    CESE : Adoption des avis sur les projets de loi relatifs au littoral et à l'exercice de la médecine    Ebola : l'OMS dresse un nouveau bilan    Pakistan: Peshawar en deuil au lendemain d'un massacre dans une école    Vers une convention de gestion intégrée des ressources en eau du bassin Haouz-Mejjat    Bannir l'extrémisme sous toutes ses formes    Il est intolérable qu'un enfant ou une mère décède par négligence, une fois arrivés à l'hôpital    Coupe du Monde des clubs Maroc 2014 : Real Madrid sacré champion pour la première fois de son Histoire    Contrat programme du transport, le flou persiste    Plan solaire : 20 MMDH pour Noor II et Noor III    Listes électorales, la révision démarre aujourd'hui    Le mot pour rire: Cours toujours...    LE WAC TOMBE A SAFI    Don d'un million de dollars de l'Emir du Koweït à la Fondation Lalla Salma    Groupe Alliances : Un projet immobilier de 3,5 milliards DH au Cameroun    Salon Halieutis: La 3ème édition du 18 au 22 février 2015 à Agadir    Quatrième édition du Foot Expo Forum : Mission accomplie    BMCE Bank s'allie à Afriland First Bank    Yves Saint Laurent s'appelle... Gaspard Ulliel    Le Real comme prévu    Les marins de Dakhla s'élèvent contre les décisions du département de la pêche    Divers    McDo rend le burger plus simple pour relancer ses ventes aux USA    Appel à une enquête internationale sur le détournement par le Polisario de l'aide internationale    Abadila Semlali : C'est l'Algérie qui abrite, entraîne et dirige le Polisario    Fathallah Oualalou : L'avenir des villes est d'une importance capitale pour les citoyens    Foire Exposition Internationale de Bamako (FEBAK): le Maroc invité d'honneur    Ramos au-dessus de la mêlée    Zashadu, des sacs de luxe durable 100% nigérians    Chouala obtient le Prix du littoral durable    Les mariages de mineures en nette progression    News    Dortmund touche le fond    Les stars : bosse des maths ou bonnet d'âne ?    Denzel Washington "blacklisté" à cause de sa couleur    Le brun ténébreux et le post blonde    Une mystérieuse économie des tons    Chef Hadi: Quand la cuisine devient un art    Le Festival de Marrakech et le cinéma marocain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Ziouani, un Suisse bien de chez nous
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 15 - 03 - 2002

Portrait. L'ex-rajaoui, Abderrahim Ziouani, est parti en 1979 pour rendre visite à son père à Nice. Il a fait un saut en Suisse sans savoir qu'il allait s'y installer définitivement en tant que joueur, arbitre et employé à l'aéroport de Genève.
Ceux parmi les footballeurs et les délégations des équipes nationales qui débarquent à l'aéroport de Genève rencontrent inévitablement un ex-rajaoui qui travaille dans une compagnie d'aviation. Il s'agit de l'ex-arrière droit du Raja, Abderrahim Ziouani qui s'est installé en Suisse depuis la fin des années soixante-dix. Il est parti en Suisse en compagnie de son coéquipier et ami, Safari, lui aussi employé à l'aéroport.
Les deux compères ont joué dans des équipes suisses avant de se retrouver dans leur vie professionnelle et dans les équipes marocaines de football en Suisse. Abderrahim Ziouani qui a évolué au Raja entre 1975 et 1979 a côtoyé la génération de Dolmy, Petchou, Said Ghandi, Benené et bien d'autres. Voulant assurer ses arrières, comme les joueurs de son temps, il a préféré immigrer à l'étranger pour tenter sa chance. Il ne l'a pas raté et il le mérite amplement. Au début il a effectué le voyage en compagnie de Safari pour aller rendre visite à son père à Nice.
Il a suffi d'un détour en Suisse pour que cet aventurier largue les amarres et embrasse une carrière professionnelle dans le club de deuxième division de Montreux.
Il ne savait pas à l'époque qu'il allait s'installer définitivement dans ce pays et ce même après sa retraite du football en 1984. le simple touriste a fini par devenir résident dans une confédération où il n'est pas facile de se frayer un chemin professionnel. Mais cet éternel jeune homme de 45 ans, toujours bon oeil bon pied, est aussi déterminé et volontaire dans sa vie privée que dans sur un terrain de football. Il connaît bien la Suisse et les Suisses le connaissent bien par son sérieux, sa gentillesse et sa disponibilité à rendre service. L'ex-rajaoui va se convertir en arbitre en troisième division où il rencontre un autre arbitre marocain en Suisse. Il s'appelle Mustapha Yaghcha et pour ceux qui l'ont oublié, c'est le premier footballeur professionnel marocain qui a percé en Suisse. Un modèle de joueur qui a laissé des traces indélébiles en équipe nationale. Normal qu'Abderrahim l'admire et constitue avec lui, Safari et bien d'autres une amicale des joueurs marocains en Suisse. Ziouani est un véritable animateur des équipes marocaines et a organisé plusieurs matches amicaux entre les Marocains de Suisse et les footballeurs du Maroc. Le cordon ombilical est toujours maintenu par l'organisation de matches amicaux contre l'équipe nationale de 1986, l'équipe de la RAM et bien d'autres.
Zaki, Timoumi, Faras, Dolmy, Beggar et Khairi sont passés par l'aéroport de Genève à travers les filets de Ziouani. Ceux qui le connaissent bien mettent en exergue sa générosité et son sens de l'hospitalité à chaque fois qu'il voit un joueur marocain débarquer à Genève. Normal puisque Ziouani est un Suisse bien de chez nous.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.