Fonds Innov Invest : Les promesses seront-elles tenues ?    Semaine du cheval: Mowgli saute plus haut    Le BREXIT renforce les incertitudes économiques    Habitat clandestin : Les limites des moyens de lutte des autorités    Un réfugié syrien s'explose près d'un festival en Allemagne    Mezouar à Nouakchott pour le sommet de la Ligue arabe    «La démarche du Maroc est d'un très grand intérêt pour l'Union Africaine»    Santé : Le Maroc a besoin de 6.000 médecins et 9.000 infirmiers    Fellah online : Aires protégées    Murmure coupable    Un réfugié syrien se fait exploser devant un restaurant à Ansbach en Allemagne    Bourse : Les OPCVM et les particuliers à la vente    SAR le Prince Moulay Rachid préside la cérémonie de remise des prix SM de saut d'obstacles    Nador : Des migrants illégaux incendient une forêt !    La filiale tunisienne d'Attijariwafa bank établit un record    Mode : Lane Bryant arrive    Un centre de rééducation et de médecine physique à Marrakech    Zéro «grissage»*    Prisons débordées : La capacité d'accueil dépassée de 300% !    Sit-in à Rabat contre le projet de réforme des régimes de retraite    L'auteur de la fusillade de Munich est un forcené fasciné par Breivik et les tueries de masse    Hillary Clinton fait un choix de raison avec Tim Kaine en tant que colistier    News        Processus de réintégration du Maroc à l'UA : Mettre fin aux manœuvres des adversaires de l'intégrité territoriale    Driss Lachguar fustige le piètre bilan du gouvernement Benkirane    Le FMI approuve une nouvelle Ligne de précaution et de liquidité de 3,47 milliards de dollars au profit du Maroc    De Rome-1960 à Londres-2012, le périple olympique du sport marocain    Le nouveau président du Raja ne sait plus à quel saint se vouer Taoussi devrait être licencié pour faute professionnelle grave    Le Lt-colonel Zacaria Boubouh remporte le championnat du Maroc de sauts d'obstacles    Le LOSC refuse une offre de Watford pour Boufal Spécial    Nantes : Vers un départ de Yassine Bammou    Levée de boucliers des habitants de M'Haïriz contre le Polisario    Disparition momentanée et inexpliquée de Bachir Moustafa Sayed au nord de la Mauritanie    DAR AL MAGHRIB LANCE LES JOURNEES DU MAROC AU CANADA 2016    Evolution de la situation en Turquie : Le gouvernement du Maroc suit avec grande préoccupation    Arrestation à Fès de quatre individus pour vol    Agir sans délai pour faire baisser la mortalité due à l'hépatite virale    Arrestation de plus de 256.000 personnes pour leur implication dans divers crimes    France: Trois Marocains décèdent dans un accident    "Lamb" remporte le Grand prix "Ousmane Sembene" du FCAK    On sait pourquoi Idris Elba ne sera pas le nouveau James bond    L'Inde fait son Festival au Maroc    1er Festival international des Anciennes Médinas : Une civilisation ouverte sur un avenir meilleur    Ciné Script : Sur l'essence du cinéma    Actuellement en salles : " Tarzan " de David Yates    Festival alegria : Pari réussi pour chefchaouen    Audiovisuel: La CARTI s'allie à l'ISMAC    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ziouani, un Suisse bien de chez nous
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 15 - 03 - 2002

Portrait. L'ex-rajaoui, Abderrahim Ziouani, est parti en 1979 pour rendre visite à son père à Nice. Il a fait un saut en Suisse sans savoir qu'il allait s'y installer définitivement en tant que joueur, arbitre et employé à l'aéroport de Genève.
Ceux parmi les footballeurs et les délégations des équipes nationales qui débarquent à l'aéroport de Genève rencontrent inévitablement un ex-rajaoui qui travaille dans une compagnie d'aviation. Il s'agit de l'ex-arrière droit du Raja, Abderrahim Ziouani qui s'est installé en Suisse depuis la fin des années soixante-dix. Il est parti en Suisse en compagnie de son coéquipier et ami, Safari, lui aussi employé à l'aéroport.
Les deux compères ont joué dans des équipes suisses avant de se retrouver dans leur vie professionnelle et dans les équipes marocaines de football en Suisse. Abderrahim Ziouani qui a évolué au Raja entre 1975 et 1979 a côtoyé la génération de Dolmy, Petchou, Said Ghandi, Benené et bien d'autres. Voulant assurer ses arrières, comme les joueurs de son temps, il a préféré immigrer à l'étranger pour tenter sa chance. Il ne l'a pas raté et il le mérite amplement. Au début il a effectué le voyage en compagnie de Safari pour aller rendre visite à son père à Nice.
Il a suffi d'un détour en Suisse pour que cet aventurier largue les amarres et embrasse une carrière professionnelle dans le club de deuxième division de Montreux.
Il ne savait pas à l'époque qu'il allait s'installer définitivement dans ce pays et ce même après sa retraite du football en 1984. le simple touriste a fini par devenir résident dans une confédération où il n'est pas facile de se frayer un chemin professionnel. Mais cet éternel jeune homme de 45 ans, toujours bon oeil bon pied, est aussi déterminé et volontaire dans sa vie privée que dans sur un terrain de football. Il connaît bien la Suisse et les Suisses le connaissent bien par son sérieux, sa gentillesse et sa disponibilité à rendre service. L'ex-rajaoui va se convertir en arbitre en troisième division où il rencontre un autre arbitre marocain en Suisse. Il s'appelle Mustapha Yaghcha et pour ceux qui l'ont oublié, c'est le premier footballeur professionnel marocain qui a percé en Suisse. Un modèle de joueur qui a laissé des traces indélébiles en équipe nationale. Normal qu'Abderrahim l'admire et constitue avec lui, Safari et bien d'autres une amicale des joueurs marocains en Suisse. Ziouani est un véritable animateur des équipes marocaines et a organisé plusieurs matches amicaux entre les Marocains de Suisse et les footballeurs du Maroc. Le cordon ombilical est toujours maintenu par l'organisation de matches amicaux contre l'équipe nationale de 1986, l'équipe de la RAM et bien d'autres.
Zaki, Timoumi, Faras, Dolmy, Beggar et Khairi sont passés par l'aéroport de Genève à travers les filets de Ziouani. Ceux qui le connaissent bien mettent en exergue sa générosité et son sens de l'hospitalité à chaque fois qu'il voit un joueur marocain débarquer à Genève. Normal puisque Ziouani est un Suisse bien de chez nous.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.