Hervé Renard confie à Mustapha Hadji sa mission initiale Spécial    Brèves    Much loved: publicité    Zagora/Oued Drâa    « DAYF WA KADIYA » : Les fonctions et les mécanismes de fonctionnement de l'ONSSA    M. Rabbah : La région Fès-Meknès a besoin d'axes routiers    CAN Cadet 2017 : Le Maroc hérite de la Mauritanie    Entretiens maroco-portugais pour donner un nouvel élan au partenariat bilatéral    Présentation à Paris de la 2-ème édition du raid féminin solidaire Sahraouiya    Virus Zika : Aucun cas enregistré au Maroc    Quotidien algérien El Khabar : «L'essor spectaculaire» du Maroc «sans pétrole ni gaz»    Découverte des charmes de Marrakech : Des célébrités suédoises conviées    Salon International de l'Edition et du Livre de Casablanca : SAR le Prince Moulay Rachid inaugure la 22ème édition    Commerce extérieur agroalimentaire : L'Union européenne, principal débouché des produits marocains    Casablanca: SM le Roi lance les projets de restructuration et d'intégration urbaine    Pacte Qualit'Air : SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie de signature    Chronique : L'autre révolution solaire    Comité de pilotage de la COP22 : Le Souverain approuve la désignation des membres    Champion's League : L'OCK bat Gamtel 2-1 Spécial    Mohamed El Hayni destitué par le Conseil supérieur de la magistrature    Secteur du cuir : 4 MMDHd'exportations en 2014    Le trou financier de la CMR demeurera béant malgré la réforme à la Benkirane    Les élus USFP plaident en faveur des attentes des Souiris    Le bas goût de Badou n'aura pas suffi à redonner de l'appétit aux Lions de l'Atlas    L'heure africaine a sonné pour le Wydad    Renard moins coûteux que Zaki    Symposium sur le développement de la coopération universitaire entre le Maroc et les USA    Washington et Moscou d'accord sur une cessation des hostilités en Syrie    La péninsule coréenne semble plus divisée que jamais    Etoffer le choix d'orientation pour les jeunes Marocains    Soutien aux associations œuvrant dans les domaines d'intervention du Pôle social au titre de 2015    Divers    Un second tour de la présidentielle en Centrafrique pour sortir de la crise    Les drogues illicites encouragent la violence et entravent le développement durable    L'empreinte culturelle des marques en débat    Lever de rideau à Tanger sur la 1ère édition du Festival de théâtre de jeunes
    Au milieu de polémiques raciales en Amérique, les Grammys devraient célébrer le rap    Pluies sur le Nord et l'Est du Royaume avec chutes de neige et baisse des températures à partir de dimanche    SM le Roi accomplit la prière du vendredi à la mosquée Abi Al-Abbas Sebti à Casablanca    La date du sommet arabe est-elle reportée ?    «Journée Espagne» à l'Université internationale de Rabat    COP22 : «La place des O.N.G dans le paysage institutionnel»    Le soutien de l'Etat aux manifestations cinématographiques    Du cinéma colonial au cinéma social    200 millions de dollars pour la lutte contre l'EI en Afrique du Nord    Le vélo de Mme Taubira    Festival des musiques sacrées du monde: une 22è édition en hommage aux « femmes fondatrices »    Agenda culturel du 12 au 18 Février 2016    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ziouani, un Suisse bien de chez nous
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 15 - 03 - 2002

Portrait. L'ex-rajaoui, Abderrahim Ziouani, est parti en 1979 pour rendre visite à son père à Nice. Il a fait un saut en Suisse sans savoir qu'il allait s'y installer définitivement en tant que joueur, arbitre et employé à l'aéroport de Genève.
Ceux parmi les footballeurs et les délégations des équipes nationales qui débarquent à l'aéroport de Genève rencontrent inévitablement un ex-rajaoui qui travaille dans une compagnie d'aviation. Il s'agit de l'ex-arrière droit du Raja, Abderrahim Ziouani qui s'est installé en Suisse depuis la fin des années soixante-dix. Il est parti en Suisse en compagnie de son coéquipier et ami, Safari, lui aussi employé à l'aéroport.
Les deux compères ont joué dans des équipes suisses avant de se retrouver dans leur vie professionnelle et dans les équipes marocaines de football en Suisse. Abderrahim Ziouani qui a évolué au Raja entre 1975 et 1979 a côtoyé la génération de Dolmy, Petchou, Said Ghandi, Benené et bien d'autres. Voulant assurer ses arrières, comme les joueurs de son temps, il a préféré immigrer à l'étranger pour tenter sa chance. Il ne l'a pas raté et il le mérite amplement. Au début il a effectué le voyage en compagnie de Safari pour aller rendre visite à son père à Nice.
Il a suffi d'un détour en Suisse pour que cet aventurier largue les amarres et embrasse une carrière professionnelle dans le club de deuxième division de Montreux.
Il ne savait pas à l'époque qu'il allait s'installer définitivement dans ce pays et ce même après sa retraite du football en 1984. le simple touriste a fini par devenir résident dans une confédération où il n'est pas facile de se frayer un chemin professionnel. Mais cet éternel jeune homme de 45 ans, toujours bon oeil bon pied, est aussi déterminé et volontaire dans sa vie privée que dans sur un terrain de football. Il connaît bien la Suisse et les Suisses le connaissent bien par son sérieux, sa gentillesse et sa disponibilité à rendre service. L'ex-rajaoui va se convertir en arbitre en troisième division où il rencontre un autre arbitre marocain en Suisse. Il s'appelle Mustapha Yaghcha et pour ceux qui l'ont oublié, c'est le premier footballeur professionnel marocain qui a percé en Suisse. Un modèle de joueur qui a laissé des traces indélébiles en équipe nationale. Normal qu'Abderrahim l'admire et constitue avec lui, Safari et bien d'autres une amicale des joueurs marocains en Suisse. Ziouani est un véritable animateur des équipes marocaines et a organisé plusieurs matches amicaux entre les Marocains de Suisse et les footballeurs du Maroc. Le cordon ombilical est toujours maintenu par l'organisation de matches amicaux contre l'équipe nationale de 1986, l'équipe de la RAM et bien d'autres.
Zaki, Timoumi, Faras, Dolmy, Beggar et Khairi sont passés par l'aéroport de Genève à travers les filets de Ziouani. Ceux qui le connaissent bien mettent en exergue sa générosité et son sens de l'hospitalité à chaque fois qu'il voit un joueur marocain débarquer à Genève. Normal puisque Ziouani est un Suisse bien de chez nous.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.