Maroc: Le parlement en panne !    Le 4ème «Marrakech Air Show 2014» du 23 au 26 avril    Le saut dans l'inconnu par ( Jamal Berraoui )    AGADIR : le Prix Régional de la Presse, édition 2014    Suicide d'un détenu à la prison locale de Tanger    S.M le Roi reçoit le ministre ivoirien de l'Intérieur et de la Sécurité à Dakhla    Ahmed Amine Touhami Ouazzani: "Le projet de loi 88-12 est une tache noire dans l'histoire de la législation marocaine"    Le Trésor cède les 6% qu'il détenait dans le capital de la BCP    Les entreprises marocaines demeurent peu impliquées en matière de RSE    Nouveaux dispositifs tarifaires des fruits et légumes La bourde n'est pas qu'européenne    Bientôt un fonds d'investissement dédié aux MRE ?    Omar Hilale remet un message Royal à Ban Ki-moon    Le RAC contraint l'IZK à remettre à plus tard les joies de l'accession    Victoire de Max Cramer    Divers sportifs    Marrakech Air Show    Une 2ème édition des Meditel Morocco Music Awards riche en surprises    Kadem Saher se produira le 3 juin à Mawazine sur la scène Nahda    Bouillons de culture    Police : des têtes tombent    De faibles taux de sucre dans le sang néfastes à la paix des ménages    La femme et l'espace public    300 jeunes bénéficieront de la prochaine université d'été des MRE        Justice récalcitrante!    Medi 1 TV se donne les moyens de ses ambitions    La sucess story d'une radio à l'écoute    Les Lionceaux en stage    Solskjær:« Le tir d'Assaidi aurait pu nous coûter cher»    L'AS Roma se qualifie à la Ligue des Champions sans Benatia    Bouteflika officiellement réélu avec 81.53% des voix en Algérie    Benslimane : Un Caid rappelé à Rabat après le suicide d'une personne    SM le Roi Mohammed VI félicite Bouteflika suite à sa réélection    Cheb Bilal en concert à Mawazine    Guelmim : 40 élèves bénéficient des colonies de vacances scientifiques régionales    Kepler-186f : la planète habitable qui ressemble à la Terre    Des tenniswomen de haute voltige en lice    El Jadida accueille la 7éme édition du festival du rire du22 au 25 Mai 2014    La noblesse du registre marsaoui    Quel avenir pour le socialisme au 21 siècle ?    Tensions dans le Golfe: Accord entre le Qatar et les autres monarchies    Echos Gharbaouis    Un projet de loi relatif aux personnes en situation de handicap toujours dans les tiroirs    Un CAM, pour que les autistes jouissent de tous les droits    Le Conseil de sécurité inquiet pour les civils bloqués à Homs    La double peine des Palestiniens de Syrie    Fauteuil roulant et impotence, absent et si présent, Bouteflika vote gagnant    Les Algériens élisent leur président, Bouteflika favori: Un moment de théâtralisation politique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

«Lignes sans brides», exposition collective
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 09 - 2012


Le public casablancais aura l'occasion de découvrir une vraie collection de dessins réalisée par de nombreux artistes issus de différentes générations. Il s'agit de l'exposition collective qui porte le nom de «Lignes sans brides» dédiée au dessin. Elle se poursuit jusqu'au 29 septembre à la galerie d'art Atelier 21 à Casablanca. «Cette exposition marque un événement, en ce sens qu'elle est dédiée à une forme d'expression artistique rarement donnée à voir au Maroc», attestent les organisateurs. Au total, dix huit artistes exposent leurs œuvres. Parmi lesquels, Farid Belkahia, Fouad Bellamine, Saâd Ben Cheffaj, Hicham Benohoud, Mahi Binebine, André Elbaz, Safaa Erruas, Ilias Selfati et Yamou. En effet, comme expression artistique, le dessin occupe une place essentielle dans la démarche artistique des peintres de la deuxième génération, en l'occurrence Abdelkébir Rabi', Fouad Bellamine, Houssein Miloudi. Cependant, les peintres de la 3ème génération, en l'occurrence, Mahi Binebine, Yamou et Mohamed Mourabiti, ne sont pas désintéressés du dessin. À travers cette exposition, des artistes contemporains, notamment, Hicham Benohoud, Mohamed El Baz, Safaa Erruas et Ilias Selfati, ouvrent de nouvelles possibilités à cette forme d'expression artistique. «Cette collection de dessins est un vrai trésor. On n'a jamais eu l'occasion de les voir, même partiellement, sinon sous forme d'échos que l'on retrouve, par-ci par-là, dans les peintures et les photographies de certains artistes présentés», témoigne le critique d'art Abderrhmane Ajbour. «On peut tout de même penser qu'ici, des dessins jouent clairement le rôle de matrice, ou du moins de source nourricière à des toiles vivantes antérieures ou postérieures, peu importe mais portent la trace d'une correspondance indéniable» , ajoute-t-il. En effet, le dessin, a intéressé, au plus haut point, les artistes marocains, comme l'attestent ces 18 artistes participants à cette exposition collective.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.