Nouvelles interpellations en lien avec la cellule terroriste pro-Daech démantelée dernièrement    Vernissage à Casablanca de l'exposition « Arkane Afrika »    Salon du cheval : Beau spectacle !    Ligue des champions : WAC – Al Ahly, remake de la finale 2015    Flash hebdomadaire    Sukuk souverains : Encore du retard !    Driss El Yazami plaide pour une nouvelle dynamique    Consommation : Légère hausse des prix en septembre    Propos calomnieux de Messahel : Forte indignation de la RAM    Le WAC de Casablanca compte ses millions de dirhams    Le projet des écoles polytechniques définitivement enterré    La CNSS lance une campagne de communication sur ses e-services    Fatim Zahra Mansouri : « Le discours du trône a mis le doigt sur les dysfonctionnements de la pratique politique »    Convention de coopération entre l'UEMF et l'IDATE (DigiWorld)    Tannane souffre d'une dépression et d'une déchirure à l'adducteur Spécial    Baisser de rideau du Festival des Jeunes et des étudiants en Russie    Maroc Telecom dépasse la barre des 56 millions de clients    «L'Ours» d'Ouissaden débarque dans les librairies    Remise des prix par le prince Moulay El Hassan au salon du cheval d'El Jadida    Torture aux mains d'éléments de la police: La DGSN dément    Boussaïd attendu demain sous la coupole    ACQUITTEMENT DU DIRECTEUR D'ECOLE ACCUSE D'AVOIR HARCELE LA MÈRE D'UNE ELÈVE    Un délire de plus    METEO: BRUME SUR LES CÔTES, SOLEIL SUR LE RESTE DU PAYS    Madagascar-Peste : aide sanitaire d'urgence sur décision royale    Japon : Abe rempile avec succès    Crans Montana s'enracine à Dakhla    Le Barça continue de gagner malgré la crise catalane    Le Bayern rejoint Dortmund en tête de la Bundesliga    L'IRT arrache le nul à Marrakech    Fin des pourparlers interlibyens à Tunis sans percée notable    News    Look militaire et symboles rebelles inspirent la mode en Ukraine    Les parcs éoliens en pleine mer pourraient fournir le monde entier en énergie    Signature à Washington d'une convention visant à faciliter l'accès des femmes aux services financiers    Société et droit, sous la loupe à Kelaât des Sraghna    Divers    Insolite : Des jours de congés pour soigner un animal    Le pouvoir fort, source de corruption en Afrique du Sud    Horst Köhler interpellé à propos des 50 filles séquestrées par le Polisario    Le "fake-news'' en débat à Essaouira    Les Saoudiens impatients de renouer avec le grand écran    "Mon Oncle" de Nassim Abassi projeté à Washington    Mogadiscio – Le pire attentat de l'Histoire    En fin de mandat, Janet Yellen défend son bilan à la FED    Clôture réussie du 10è festival de la Culture Soufie à Fès    Sans Filtre⎜ André Azoulay, le sage de Mogador    L'Académie du Royaume du Maroc s'ouvre à l'Amérique latine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Lignes sans brides», exposition collective
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 09 - 2012


Le public casablancais aura l'occasion de découvrir une vraie collection de dessins réalisée par de nombreux artistes issus de différentes générations. Il s'agit de l'exposition collective qui porte le nom de «Lignes sans brides» dédiée au dessin. Elle se poursuit jusqu'au 29 septembre à la galerie d'art Atelier 21 à Casablanca. «Cette exposition marque un événement, en ce sens qu'elle est dédiée à une forme d'expression artistique rarement donnée à voir au Maroc», attestent les organisateurs. Au total, dix huit artistes exposent leurs œuvres. Parmi lesquels, Farid Belkahia, Fouad Bellamine, Saâd Ben Cheffaj, Hicham Benohoud, Mahi Binebine, André Elbaz, Safaa Erruas, Ilias Selfati et Yamou. En effet, comme expression artistique, le dessin occupe une place essentielle dans la démarche artistique des peintres de la deuxième génération, en l'occurrence Abdelkébir Rabi', Fouad Bellamine, Houssein Miloudi. Cependant, les peintres de la 3ème génération, en l'occurrence, Mahi Binebine, Yamou et Mohamed Mourabiti, ne sont pas désintéressés du dessin. À travers cette exposition, des artistes contemporains, notamment, Hicham Benohoud, Mohamed El Baz, Safaa Erruas et Ilias Selfati, ouvrent de nouvelles possibilités à cette forme d'expression artistique. «Cette collection de dessins est un vrai trésor. On n'a jamais eu l'occasion de les voir, même partiellement, sinon sous forme d'échos que l'on retrouve, par-ci par-là, dans les peintures et les photographies de certains artistes présentés», témoigne le critique d'art Abderrhmane Ajbour. «On peut tout de même penser qu'ici, des dessins jouent clairement le rôle de matrice, ou du moins de source nourricière à des toiles vivantes antérieures ou postérieures, peu importe mais portent la trace d'une correspondance indéniable» , ajoute-t-il. En effet, le dessin, a intéressé, au plus haut point, les artistes marocains, comme l'attestent ces 18 artistes participants à cette exposition collective.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.