Super Cérame accélère la cadence    Ramadan: L'ONCF dévoile le programme des trains    Entre attentes légitimes des populations et radicalisation des meneurs des manifestations    UGTM : Chabat s'accroche au poste de secrétaire général    Bourse de Casablanca : Bon cru pour la société gestionnaire    Arrêté pour chantage via les réseaux sociaux    Festival de Cannes 2017 : Le grand retour de Nicole Kidman    A la découverte de Safi par Driss Roukhe    Dakhla renforce ses partenariats internationaux    Rabat : Le CHU mise sur la coopération sud-sud    Hanane Ibrahimi de retour sur le petit écran: Elle se produit dans deux œuvres télévisées    Séance mensuelle sur la politique gouvernementale: El Othmani hôte des députés ce mardi    Les efforts du BCIJ portent leurs fruits: De moins en moins de Marocains à Daech    Actifs immobiliers : Une hausse de 7,6% au 1er trimestre    Diapo : Le nouveau visage artistique de la place Mohammed V à Casablanca    Remise à Casablanca des prix du Challenge franco-marocain de l'entrepreneuriat    Tanger : Un inspecteur de police use de son arme contre un dangereux récidiviste    Elle fait l'actu : Zineb El Motamassik, Manager Sécurité & Environnement de Mondelez Maroc    Brexit : les objectifs et priorités de l'UE    SFR devient Altice    Hackaton de Attijariwafa bank : 19 équipes sélectionnées    Zineb Mekouar, une Marocaine de l'équipe d'Emmanuel Macron    Don de sang : Campagne dans plusieurs mosquées du Royaume à partir du 1er Ramadan    Attentat de Manchester : le bilan s'alourdit à 22 morts et 59 blessés    Attentat à Manchester: 19 morts et 50 blessés    Luis Enrique : Il faut féliciter le Real    Bonne gouvernance et développement durable en Afrique francophone passés à la loupe    Une importante délégation ministérielle atterrit à Al Hoceïma    Les camps de Tindouf au bord de la famine    Les louvoiements du Polisario : Les séparatistes cherchent par tous les moyens à saborder toute négociation avec le Maroc    Risque de crise cardiaque accru après une grippe ou une pneumonie    Une île du Pacifique a la plus forte densité de débris plastiques    Le réseau social AGORA élit domicile au Maroc    Insolite : Aucun regret    Pedro Sánchez ou le triomphe de l'obstination    Zidane C'est mon jour le plus heureux professionnellement    Ronaldo : "Ni un saint ni un démon"    "Tabadoul" ou l'échange de bons procédés    Syndicats d'artistes et ministère de la Culture accordent leurs violons    "Alien : Covenant" en tête du box-office    Oscar Fulloné n'est plus    Tennis: Fayçal Laâraïchi réélu à la tête de la FRMT    La Juventus Turin championne d'Italie pour la sixième fois d'affilée    Le Real Madrid champion d'Espagne    Badou Zaki nouvel entraîneur de l'IRT pour deux saisons    Mon lapin bleu, l'innocente du village    Lachgar reconduit à la tête de l'USFP    Divers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Lignes sans brides», exposition collective
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 09 - 2012


Le public casablancais aura l'occasion de découvrir une vraie collection de dessins réalisée par de nombreux artistes issus de différentes générations. Il s'agit de l'exposition collective qui porte le nom de «Lignes sans brides» dédiée au dessin. Elle se poursuit jusqu'au 29 septembre à la galerie d'art Atelier 21 à Casablanca. «Cette exposition marque un événement, en ce sens qu'elle est dédiée à une forme d'expression artistique rarement donnée à voir au Maroc», attestent les organisateurs. Au total, dix huit artistes exposent leurs œuvres. Parmi lesquels, Farid Belkahia, Fouad Bellamine, Saâd Ben Cheffaj, Hicham Benohoud, Mahi Binebine, André Elbaz, Safaa Erruas, Ilias Selfati et Yamou. En effet, comme expression artistique, le dessin occupe une place essentielle dans la démarche artistique des peintres de la deuxième génération, en l'occurrence Abdelkébir Rabi', Fouad Bellamine, Houssein Miloudi. Cependant, les peintres de la 3ème génération, en l'occurrence, Mahi Binebine, Yamou et Mohamed Mourabiti, ne sont pas désintéressés du dessin. À travers cette exposition, des artistes contemporains, notamment, Hicham Benohoud, Mohamed El Baz, Safaa Erruas et Ilias Selfati, ouvrent de nouvelles possibilités à cette forme d'expression artistique. «Cette collection de dessins est un vrai trésor. On n'a jamais eu l'occasion de les voir, même partiellement, sinon sous forme d'échos que l'on retrouve, par-ci par-là, dans les peintures et les photographies de certains artistes présentés», témoigne le critique d'art Abderrhmane Ajbour. «On peut tout de même penser qu'ici, des dessins jouent clairement le rôle de matrice, ou du moins de source nourricière à des toiles vivantes antérieures ou postérieures, peu importe mais portent la trace d'une correspondance indéniable» , ajoute-t-il. En effet, le dessin, a intéressé, au plus haut point, les artistes marocains, comme l'attestent ces 18 artistes participants à cette exposition collective.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.