Télécoms    Secteur meunier    De Bonnes Sources    Journées du patrimoine    Taubira: «On fait avancer les choses en se battant»    Avortement d'une tentative de trafic d'environ 9 MDH à Bab Sebta    Abdelhadi Belkhaya de retour avec un concert spirituel inédit    Réunion du Premier secrétaire de l'USFP avec les membres de la Commission nationale des élections et les secrétaires des provinces et des régions à Bouznika    Rebonds : Piètre performance de Benkirane    Insolite    Victoire du Parti du centre en Finlande    News    L'AS Rome rate le coche, la Juventus presque championne    Echos du Barça et du PSG    Mégalomanie politico-footeuse    Des experts du transport aérien planchent sur le développement de l'aviation en Afrique    Une nouvelle technique de greffe de cheveux contre la calvitie    La consanguinité a contribué à la survie des gorilles des montagnes    Le don et la greffe d'organes au cœur d'une vaste campagne de sensibilisation    Benkhadra : "Le Code minier est en cours de refonte afin de mettre à niveau la législation "    "Villa Touma" projeté en avant-première à l'IMA    Abdelhadi Belkhayat de retour sur scène    L'Europe et l'Asie en force au 68ème Festival de Cannes    Protection des données personnelles des consommateurs: Une procédure simple pour les cybermarchands    Contrats de croissance à l'export : L'ASMEX entame une tournée d'information    Anouar Brahem: «Ici, je suis chez moi»    Semaine culturelle du Maroc à Lisbonne    Une monographie en hommage à Ahmed Balili    Spécial 42ème Coupe du Trône de Basket-ball (2014-2015) (Agadir, du 24 au 26 avril 2015) : Que la fête commence !    Les provinces du sud marocain à l'honneur    Intenses activités de Hamid Chabat à Marrakech: Les villes marocaines pâtissent de graves défigurations architecturales du fait de l'absence de volonté politique    Benabdallah : consolider la coopération et le partenariat au sein de l'espace méditerranéen    4ème round du dialogue inter-libyen à Skhirate : En attente d'un accord sur les propositions onusiennes    Afghanistan : 33 morts dans un attentat-suicide signé Da'ech    Plaidoyer pour le renforcement de l'appui technologique en faveur des pays émergents    Tanger : Plus de 9 tonnes de cannabis saisies sur un cargo    Don et greffe d'organes : L'association Reins lance une campagne de sensibilisation    Les nutriments qui préservent la santé des yeux    Nigéria: Encore une « mystérieuse » maladie qui a déjà fait 18 morts    Mise au point du siège central du Parti de l'Istiqlal : Bouâchrine confond hallucinations et réalité    L'UGTM, la FDT et l'ODT ont marché à Casablanca: Les trois centrales réclament la satisfaction des revendications populaires    L'UE apporte plus de 100 millions de DH    Tifo spectaculaire de la Pena Casa Madridista au Santiago Bernabeu    Cyclisme : L'équipe nationale participe au Tour du Sénégal    29 blessés dans l'accident du Chabab Atlas Khénifra    Festival de Fès de la Culture Soufie : Un évènement qui célébre l'amour comme valeur suprême du patrimoine soufi    Rencontre-débat des partis de l'opposition à Paris    Liesse dans les camps de Tindouf suite au dernier rapport du secrétaire général de l'ONU    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Editorial
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 09 - 2012


Il ne se passe pratiquement pas une semaine sans qu'un incident ne vienne remettre en cause l'homogénéité de l'équipe gouvernementale. Le dernier en date est bien évidemment la publication, par le ministre chargé des relations avec le Parlement, de statistiques sur l'absentéisme des membres du gouvernement au Parlement. Au-delà de l'utilité et surtout des vraies intentions de la publication de telles informations, il convient aujourd'hui de se poser des questions sur la présence d'une concertation et une coordination préalable au sein du gouvernement. Il existe actuellement un sentiment chez les citoyens que le gouvernement végète dans un grave flottement dont on ne trouve pas exemple dans les gouvernements précédents même ceux formés que par des technocrates, ne disposant donc pas de la légitimité des urnes. Dans tout gouvernement de coalition, la coordination et le consensus sont les ingrédients essentiels pour toute réussite. Or, le PJD qui est, certes, le chef de file de la majorité, donne l'impression à travers les sorties de certains de ses ministres de mener un gouvernement d'une majorité absolue. Si telle est la situation quelques mois seulement après sa formation, on se demande comment les choses vont évoluer au sein du gouvernement durant les quatre prochaines années de son mandat.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.