Réalisme souligné, orientations définies et contours d'une stratégie inscrite dans le long terme tracés    La BAD octroie un prêt et deux dons au Maroc: 1,13 milliard DH pour la compétitivité de l'économie    Campagne agricole 2014-2015: Une récolte céréalière record de 115 millions de quintaux    L'heure du choix pour Platini qui reste le favori    Zico y croit encore...    L'équilibre entre besoins infinis et ressources limitées en matière d'enseignement est le «nerf de la guerre» des politiques éducatives    «Nous sommes appelés à tenir un discours politique rationnel, en parfaite harmonie avec les attentes des citoyens»    Mohammed VI veut désenclaver les douars    «Nous avons perdu le sens de la nature et celui du cosmos»    Tanja Marina Bay : Les anneaux en cours de commercialisation    Le RNI satisfait du déroulement des préparatifs des prochaines élections    Omar Halli à la tête de l'Université Ibn Zohr à Agadir    Il n'est jamais trop tard !    Charles Fries, Ambassadeur de France au Maroc    Bientôt un visa étudiant pluriannuel pour les Marocains    P&G, 30.000 ftours offerts en 2015    Le français Meilleurtaux s'attaque enfin au Maroc    Feu d'artifice géant au Morocco Mall    L'OCK, gare au climat de doute    Nostalgie, quand tu nous tiens ...    L'événement de tous les espoirs    En application d'un mandat d'arrêt international émis par la Suisse/ Arrestation d'un Portugais à l'aéroport Mohammed V    Plan d'accélération Industrielle 2014-2020 / Naissance de cinq nouveaux écosystèmes    Les 1ères Olympiades de la Jeunesse et de l'Avenir à Rabat / « Ensemble pour le rêve olympique »    Oujda: Et de 9 pour le festival du Raï    Divers    Le Big Brother américain ou le retour de l'enfant prodige    L'appel de Rachid Khalil provoque des soulèvements dans les camps de Tindouf    Khatt Achahid et le Polisario à couteaux tirés en Suisse    Reportage : L'arganier, or vert et source de vie    ISEM récompense des cadres africains après une formation de six mois    Nabilla et Thomas Vergara bel et bien ensemble cet été    186.300 enfants meurent chaque année dans des accidents de la circulation    Accompagner les catégories les plus vulnérables en milieu carcéral    La Turquie poursuit ses raids anti-Kurdes    Le lapin portugais servi au WAC par Souleymane Diarra    De l'or pour Safaa El Hadi et de l'argent pour Oumaima Bouzarouata    Azealia Baks clash son public «horrible» en Australie    Emily Thomas, la nouvelle prétendante de Tom Cruise    Sofia Essaïdi dans la peau d'Oum Kalthoum    VŒUX : Spécial Fête du Trône    Guerre mondiale au Moyen-Orient    News    La politique anticipative du Maroc a permis le démantèlement de 30 filières de recrutement de jihadistes depuis 2013    Association Maroc Cultures: Abdeslam Ahizoune aux commandes    La plus grande toile jamais réalisée au Maroc    Volkswagen détrône Toyota    Près de 300 jihadistes marocains tués depuis 2013    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Editorial
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 09 - 2012


Il ne se passe pratiquement pas une semaine sans qu'un incident ne vienne remettre en cause l'homogénéité de l'équipe gouvernementale. Le dernier en date est bien évidemment la publication, par le ministre chargé des relations avec le Parlement, de statistiques sur l'absentéisme des membres du gouvernement au Parlement. Au-delà de l'utilité et surtout des vraies intentions de la publication de telles informations, il convient aujourd'hui de se poser des questions sur la présence d'une concertation et une coordination préalable au sein du gouvernement. Il existe actuellement un sentiment chez les citoyens que le gouvernement végète dans un grave flottement dont on ne trouve pas exemple dans les gouvernements précédents même ceux formés que par des technocrates, ne disposant donc pas de la légitimité des urnes. Dans tout gouvernement de coalition, la coordination et le consensus sont les ingrédients essentiels pour toute réussite. Or, le PJD qui est, certes, le chef de file de la majorité, donne l'impression à travers les sorties de certains de ses ministres de mener un gouvernement d'une majorité absolue. Si telle est la situation quelques mois seulement après sa formation, on se demande comment les choses vont évoluer au sein du gouvernement durant les quatre prochaines années de son mandat.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.