Eliminatoires CAN U23: La Tunisie met fin aux rêves des Lionceaux    Des volontaires coréens égaient des élèves du village de Ben Smime    L'ancien N° 10 veut devenir N° 1, malgré les tacles    Revue de presse hebdomadaire    Les autorités maliennes réitèrent leur profonde gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour les efforts du Maroc en faveur du développement de leur pays    La voie royale de la réforme    Un vecteur novateur pour combler le déficit infrastructurel en Afrique    Omar Halli, un président plébiscité    Le PPS présente 640 candidats    Réduction de la pauvreté : Lahlimi vante le modèle marocain à Rio    40 millions dhs pour la restructuration de l'ordre national des médecins    A propos d'une soi-disant circulaire restreignant le droit d'accès à certains commerces publics / Démenti de la Direction Générale de la Sûreté Nationale    Relations migratoires euro-marocaines / Hisser au niveau stratégique    Revue éditoriale quotidienne de la presse digitale    Officiers lauréats des grandes écoles militaires et paramilitaires : SM le Roi préside la cérémonie de prestation de serment de la promotion «Moulay Ali Chrif»    Afin de faciliter l'accès aux prestations AMO / Convention de partenariat entre la CNOPS et l'Association Nationale des Cliniques Privées    Ordre national des médecins / 40 millions Dhs pour la restructuration et doublement de la subvention annuelle    Championnat d'Afrique U-23: le Maroc n'ira pas en phase finale    Réunion au ministère de l'Intérieur sur les prochaines élections    Brèves    Le FMI confirme l'éclaircie dans la zone euro    Cisjordanie: Un bébé brûlé vif    Selfati ou quand l'art se fait violence...    Festival International « Eté des Oudayas » des Arts et de la Culture : Rencontre avec Hassan Mégri, Président du Comité National de la Musique : Pour une ville des Lumières festive et culturelle    « Le festival Intenational Jawhar a pour valeur première l'excellence», souligne le, président de l'Association des Doukkala    Eliminatoires CAN U23: Tunisie - Maroc diffusé sur Arryadia TNT et satellite    OL: Jean-Michel Aulas parle de la rumeur Younés Belhanda    L'heure de vérité a sonné pour les Olympiques marocains    Sigueni s'adjuge le 3000 m steeple au meeting de Stockholm    Joudar et Saissi s'illustrent au Lotos Polish Open de golf    Al Nosra aurait enlevé dans le nord de la Syrie le chef d'un groupe allié des Etats-Unis    Le SDJ peaufine sa prochaine campagne de protestation contre Ramid    Contribution marocaine au Fonds Africa50    Quand la Jeunesse et Sport fait dans l'arbitraire    La cochenille du cactus ne représente aucun danger pour la santé humaine    Mistral gagnant pour la Russie    Un bébé palestinien brûlé vif lors d'une attaque de colons israéliens    Rihanna interdite de concert à Baltimore    Ben Affleck n'a pas lâché sa femme pour la nounou    Madonna et la reine d'Angleterre au nouveau musée Grévin    L'équilibre entre besoins infinis et ressources limitées en matière d'enseignement est le «nerf de la guerre» des politiques éducatives    Mohammed VI veut désenclaver les douars    «Nous avons perdu le sens de la nature et celui du cosmos»    Feu d'artifice géant au Morocco Mall    En application d'un mandat d'arrêt international émis par la Suisse/ Arrestation d'un Portugais à l'aéroport Mohammed V    Nabilla et Thomas Vergara bel et bien ensemble cet été    VŒUX : Spécial Fête du Trône    La politique anticipative du Maroc a permis le démantèlement de 30 filières de recrutement de jihadistes depuis 2013    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Horaires du travail : Ramadan : on bosse moins !
Publié dans Finances news le 13 - 09 - 2007

* La réduction du temps de travail pendant le mois de Ramadan, ramène les heures hebdomadaires à 30 heures dans le secteur public et 33 heures pour le privé.
* Le temps de travail effectif moyen demeure difficilement calculable, vu la baisse des activités constatées durant cette période.
Le Code du travail marocain ne prévoit aucune disposition spécifique exigeant une remodulation des horaires quotidiens du travail. Le nouveau a tenu seulement à préciser la possibilité d'une réduction du temps de travail et la possibilité d'annualisation des horaires pour plusieurs activités saisonnières. C'est pour dire que la notion de la culture de l'entreprise marocaine apparaît clairement durant le mois sacrée où le temps de travail au sein du secteur public ne dépasse pas 6 heures. Selon un responsable du ministère de la Modernisation des services publics «c'est l'horaire de 09h-15h qui sera appliqué au sein des Administrations publiques et des collectivités locales». Ce qui ramène la durée des heures de travail hebdomadaires à 30 heures. Le secteur privé, quant à lui, applique régulièrement l'horaire de 09h-15h30. Soit une moyenne hebdomadaire de 33 heures. Inutile d'évoquer ici les heures supplémentaires, car elles revêtent souvent la forme d'heures de «récupération» pour certaines professions nécessitant un effort intellectuel considérable. Il faut aussi remarquer que la période du Ramadan correspond à celle des congés de la majeure partie des salariés dans le secteur de la restauration rapide et les brasseries. Souvent, les périodes de congés annuels sont dépendantes du mois sacré et sont de ce fait flexibles et ne correspondent pas à la clôture de l'année budgétaire ou aux périodes normales des vacances estivales.
Il faut souligner que les études manquent cruellement quant à l'impact du Ramadan sur la durée du travail effectif des salariés du secteur privé ou public. Toujours est-il que l'employeur n'est pas totalement libre de modifier les horaires de travail. Dans certains cas, les salariés sont obligés de rompre le jeûne sur les lieux du travail. Les heures qu'ils travaillent au-delà de la durée normale quotidienne sont des heures supplémentaires. Il faut dire aussi que les horaires du travail sont une clause importante du contrat de travail. La réduction «accordée» en quelque sorte par les employeurs vise, avant tout ,à maintenir un équilibre contractuel entre la réduction des heures travaillées et la baisse
de productivité très perceptible durant le mois sacré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.