Tentative d'extorsion de fonds du Maroc : La maison d'édition "Le Seuil" renonce à publier le livre des deux journalistes français    Transport aérien : Le Maroc mise sur l'aviation d'affaires    Baisse des prix de l'essence super et du gasoil    Les Editions du Seuil ne vont pas publier le livre d'Eric Laurent et de Catherine Graciet sur le roi    Coupe du Trône : Place aux choses sérieuses !    La Semaine nautique de Saïdia Med : Une 2ème édition réussie    Abdeslam Seddiki s'associe aux militants du PPS à Tiflet en pleine campagne électorale    Victoria City : 70% des appartements ont trouvé preneur    Comme un génocide culturel...(2)    «Pour une ville à visage plus humain... et plus vivable»    Fin de carrière internationale pour Marouane Chamakh ?    Personnes âgées : Les recommandations du CESE    Le Livre et le Sérieux    Festival Alegria de Chefchaouen : Au rythme de la musique latine    Shanghai : Participation remarquée du Maroc au salon du textile de maison    Un journaliste à l'origine du chaos boursier en Chine    Coupe du Trône : 8èmes de Finale de la 59ème édition Spécial    Mondiaux d'athlétisme : Iguider médaillé de bronze à Pékin    Maria El Fassi, Country manager à hellofood Maghreb.    Incendie dans un atelier de réparation automobile à Marrakech    Chassez la politique, elle revient au culot...    Protection civile: Les directeurs des structures arabes en conclave à Rabat    Les milieux français hostiles au Maroc enfin démasqués...    Irak: 24 morts dans des affrontements avec l'EI    Casablanca vibre au rythme de la musique gnaouie    Lutte contre Ebola, le Liberia remercie le Maroc    Chine : L'enseignement du Foot dans le programme scolaire    Commerce de proximité, un autre projet à Sidi Bernoussi    Météo du lundi 31 août    Divers    Une série d'attentats fait une trentaine de morts dans la province d'Anbar, dans l'ouest de l'Irak    Premiers raids des avions turcs avec la coalition en Syrie    L'artisanat marocain fait son show à Libreville    Divers    Vent de fronde et prémices d'un nouveau soulèvement dans les camps de Tindouf    Ali Bongo Ondimba : Pour l'Afrique, l'investissement dans la jeunesse est la priorité des priorités    Zerouali : L'agression dont j'ai été victime est digne d'un film d'horreur    Le Maroc continue de réduire son déficit commercial    Palabres présidentielles    Ahmed El Messaoudi ne sera pas du voyage pour Sao Tomé    Calvin Harris DJ le mieux payé au monde    Les révélations de Chimène Badi    Les vacances de Jamel Debbouze    Casablanca : Le Festival Gnaoua se poursuit    Irak / Assassinat de deux généraux et avancée daéchienne    Nouveau round de pourparlers inter-libyens à Skhirat / Ouvrir la voie à l'adoption finale de l'accord politique    Foire international du livre de Pékin 2015 / Signature d'un accord pour la traduction d'ouvrages avec le Maroc    Le Maroc devrait affronter un stress hydrique extrême dans 25 ans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Horaires du travail : Ramadan : on bosse moins !
Publié dans Finances news le 13 - 09 - 2007

* La réduction du temps de travail pendant le mois de Ramadan, ramène les heures hebdomadaires à 30 heures dans le secteur public et 33 heures pour le privé.
* Le temps de travail effectif moyen demeure difficilement calculable, vu la baisse des activités constatées durant cette période.
Le Code du travail marocain ne prévoit aucune disposition spécifique exigeant une remodulation des horaires quotidiens du travail. Le nouveau a tenu seulement à préciser la possibilité d'une réduction du temps de travail et la possibilité d'annualisation des horaires pour plusieurs activités saisonnières. C'est pour dire que la notion de la culture de l'entreprise marocaine apparaît clairement durant le mois sacrée où le temps de travail au sein du secteur public ne dépasse pas 6 heures. Selon un responsable du ministère de la Modernisation des services publics «c'est l'horaire de 09h-15h qui sera appliqué au sein des Administrations publiques et des collectivités locales». Ce qui ramène la durée des heures de travail hebdomadaires à 30 heures. Le secteur privé, quant à lui, applique régulièrement l'horaire de 09h-15h30. Soit une moyenne hebdomadaire de 33 heures. Inutile d'évoquer ici les heures supplémentaires, car elles revêtent souvent la forme d'heures de «récupération» pour certaines professions nécessitant un effort intellectuel considérable. Il faut aussi remarquer que la période du Ramadan correspond à celle des congés de la majeure partie des salariés dans le secteur de la restauration rapide et les brasseries. Souvent, les périodes de congés annuels sont dépendantes du mois sacré et sont de ce fait flexibles et ne correspondent pas à la clôture de l'année budgétaire ou aux périodes normales des vacances estivales.
Il faut souligner que les études manquent cruellement quant à l'impact du Ramadan sur la durée du travail effectif des salariés du secteur privé ou public. Toujours est-il que l'employeur n'est pas totalement libre de modifier les horaires de travail. Dans certains cas, les salariés sont obligés de rompre le jeûne sur les lieux du travail. Les heures qu'ils travaillent au-delà de la durée normale quotidienne sont des heures supplémentaires. Il faut dire aussi que les horaires du travail sont une clause importante du contrat de travail. La réduction «accordée» en quelque sorte par les employeurs vise, avant tout ,à maintenir un équilibre contractuel entre la réduction des heures travaillées et la baisse
de productivité très perceptible durant le mois sacré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.