Amnesty dénonce les expulsions massives illégales de migrants par l'Algérie    Prévoyance sociale : Le RCAR et la MGPAP primés à Addis-Abeba    Quel rôle pour l'Etat dans un nouveau modèle de croissance économique ?    LDC : Le WAC jouera sa finale au Complexe Mohamed V     Championnat d'Afrique des clubs champions de handball    Pas de responsable saoudien en Israël    Violence à l'égard des femmes: Les ONG misent sur l'implication des parlementaires    Daniel Auteuil en vacances à Marrakech    Jbel Irhoud: L'ancêtre de l'Humanité n'a pas encore tout dit...    Best FIFA Awards : Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur    Que se passe-t-il réellement dans la maison PJD ?    Divers Economie    Virginie Thonon s'adjuge le GP S.M le Roi Mohammed VI de saut d'obstacles    Al Ahly et le Wydad en finale de la Ligue des champions    Les Safiots acculent les Khouribguis au nul    Le corps diplomatique africain se dissocie des déclarations d'Abdelaziz Messahel    Divers    Signature à Fès d'une convention de coopération entre l'université Euromed et l'Institut français IDATE    Impressionnant mais pas plus : L'heure de la libération de l'espace public aura-t-elle sonné ? Pas si sûr    Tanger accueille le deuxième centre "Dar Al Moukawil" d'Attijariwafa bank    Les entreprises algériennes à la traîne en matière de numérisation    Les meilleurs films de tous les temps    "Quel dialogue religieux pour notre temps ?" Table ronde à échange fructueux à Essaouira    L'adorable Omar Sy clashe le détestable Eric Zemmour    Afghanistan: première visite en catimini pour Rex Tillerson    SANS FILTRE⎜Fatima Ezzahra El Jaouhari, Confidences d"une actrice viscérale    Pétrole & gaz : Total Maroc promet un bel avenir    Six interpellations en lien avec la cellule terroriste démantelée dernièrement    Une dénotation de la faillite d'un système    Sukuk souverains : Encore du retard !    La CNSS lance une campagne de communication sur ses e-services    Le projet des écoles polytechniques définitivement enterré    Fatim Zahra Mansouri : « Le discours du trône a mis le doigt sur les dysfonctionnements de la pratique politique »    Convention de coopération entre l'UEMF et l'IDATE (DigiWorld)    Baisser de rideau du Festival des Jeunes et des étudiants en Russie    Le WAC en finale après sa victoire sur l'USM Alger (3-1)    «L'Ours» d'Ouissaden débarque dans les librairies    UA : Nouveau coup aux séparatistes signé Benatiq    ACQUITTEMENT DU DIRECTEUR D'ECOLE ACCUSE D'AVOIR HARCELE LA MÈRE D'UNE ELÈVE    METEO: BRUME SUR LES CÔTES, SOLEIL SUR LE RESTE DU PAYS    Superbe succès du 10è Salon du Cheval à El Jadida    Madagascar-Peste : aide sanitaire d'urgence sur décision royale    Look militaire et symboles rebelles inspirent la mode en Ukraine    Le pouvoir fort, source de corruption en Afrique du Sud    Fin des pourparlers interlibyens à Tunis sans percée notable    News    Mogadiscio – Le pire attentat de l'Histoire    Clôture réussie du 10è festival de la Culture Soufie à Fès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'INFO
Publié dans L'Economiste le 31 - 01 - 2017

Cette nouvelle gare fait partie de tout un programme de mise à niveau urbain et de modernisation du réseau ferroviaire (Ph. AK)
La nouvelle gare de Taourirt, inaugurée mardi, tombe à point nommé pour valoriser le paysage urbain de la ville, rénover le patrimoine ferroviaire, et surtout assurer des services de qualité et mettre fin aux accidents qui défrayaient la chronique. La réalisation des 4 passerelles programmées (dont une première est opérationnelle) mettra fin aux risques d'insécurité au niveau des quartiers périphériques traversés par la voie ferrée. S'inscrivant dans la continuité de déploiement du programme de construction et de modernisation des gares ferroviaires, cette nouvelle entité repose sur la création d'un espace moderne et fonctionnel, s'intégrant harmonieusement dans son environnement urbanistique.
Quatre objectifs lui sont assignés: d'abord, améliorer les conditions d'accueil et de confort des voyageurs, via des services répondant aux standards de qualité, secundo, faire face à la progression du trafic des voyageurs, tertio, accompagner le développement urbain de Taourirt pour stimuler son progrès économique et le dynamisme de son tissu urbanistique, et enfin, valoriser et optimiser le patrimoine ferroviaire.
L'ONCF a lancé un nouveau concept qui concerne l'ensemble des gares du Royaume (grandes, moyennes et petites). Parmi les moyennes, celle de Taourirt a nécessité 30 millions de DH d'investissement. Une gare qui assure l'ensemble des fonctionnalités avec service approprié pour les personnes à mobilité réduite en termes de guichets et passages nivelés, rampes d'accès au parking, au passage souterrain et toutes les activités annexes inhérentes aux voyages. C'est une gare ouverte sur le futur avec un potentiel d'un million de voyageurs même si elle ne dépasse pas actuellement les 300.000 passagers/an pour 18 trains quotidiens (arrivées et départs).
«La gare de Taourirt fait partie d'un réseau de nouvelles gares qui s'inscrivent dans une vision de valorisation des services ferroviaires et qui répondent aux normes requises. Jusqu'à présent, une quarantaine de gares ont été concernées. Dix autres sont en cours de travaux ou d'engagement», confie à L'Economiste Mohammed Rabie Khlie, directeur général de l'Office national des chemins de fer (ONCF). Sur l'Oriental, plus de 500 millions de DH ont été débloqués pour la construction ou la rénovation de toutes les gares de la région (Oujda, Nador, Taourirt). Celle de Guercif, de petite dimension, nécessitera 15 millions de DH. Le lancement officiel de cette gare a été présidé par Mohammed Mhidia, wali de la région, Aziz Bouignane, gouverneur de la province de Taourirt, et Rabie Khlie, directeur général de l'ONCF.
De notre correspondant,


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.