Le journaliste australien d'Al-Jazeera expulsé d'Egypte    Le Japon horrifié par la décapitation de Kenji Goto    Un film d'animation en peinture sur Vincent Van Gogh    Pour une politique de décentralisation et de régionalisation    Dénonciation des détournements des aides humanitaires destinées aux camps de Tindouf    Baisse des prix du carburant à compter du 1er février    Sidi Bennour: une famille de cinq personnes périt dans un accident de circulation dramatique    Dialogue interlibyen: "accord de principe" pour la poursuite des pourparlers en Libye (ONU)    Quand un support électronique salit l'image d'un grand magistrat marocain    Quand les portes mauresques sont écrites avec la lumière    Le signe comme creuset identitaire    Le bout de tunnel est à quelques mètres...    2e session du Conseil central    Ils combattent l'échec scolaire par le sport    Point de vue : Tendez juste la main ! L'Autre en nous, attend    Atelier de l'ISESCO à Rabat : Le renforcement des capacités des institutions de la société civile en débat    Grèce : Début des négociations sur la dette, l'UE reste ferme    Echos Gharbaouis    Elite II / Dix-huitième journée / USMA-IRT : Duel entre dauphin et leader    I .R T-AS.FAR : Le sommet du Nord !    Egypte : Attaques dans le Sinaï : Au moins 30 morts    106 entreprises féminines créées à Fès en 2014    Prudence, le henné noir peut provoquer des eczémas graves    BSF récolte des fonds pour « Les enfants du Cœur » à travers un semi-marathon    Télécommunications : L'ANRT évalue le service des réseaux nationaux    Hausse de plus de 11 % du trafic aérien vers les pays d'Afrique    Irak/ Daêch incorpore de force des jeunes dans ses rangs    L'EXPERIENCE SUSANNE STRANDÄNGER/ Énergie créatrice    Karim Boukhari, écrivain et poète/ La poésie me rend visite...    Cinq morts dans un accident entre Sidi Bennour et Sidi Smail    Dieudonné annonce sa retraite et se marre pendant son procès    News    Valse-hésitation gouvernementale    Au Maroc, le takfir continue d'être confronté au vide juridique    Signature de deux conventions de financement entre le Royaume et le Fades    La veuve et l'orpheline    Débat sur les difficultés d'exécution des dispositions fiscales    Les transporteurs routiers en grève à partir de ce lundi    Michelle Obama non-voilée choque l'Arabie Saoudite    Lguirati s'adjuge la 1ère étape de l'Atlas Pro Tour de golf    Moumni n'a pas remporté le titre de champion du monde de light contact    Taylor Swift se moque de son hacker    Combien gagne Zazie dans «The Voice 4» ?    Sly Stone fait condamner son ex-manager    Fédération d'Athlétisme : Abdeslam Ahizoune réélu pour un 3e mandat    Botola Pro Elite-1 : De rudes empoignades au menu    Plaidoyer pour développer les compétences des jeunes marginalisés    Un élève de 8 ans entendu pour apologie du terrorisme à Nice    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Un milliard de touristes en 2012 | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 22 - 09 - 2012

Avec un record de 467 millions de touristes au premier semestre 2012, le tourisme international reste fermement sur la voie d'atteindre le milliard de touristes d'ici la fin de l'année, selon l'organisation mondiale du tourisme.
«Malgré la situation préoccupante de l'économie mondiale, la demande de tourisme international continue de faire preuve de robustesse. Le nombre de touristes internationaux dans le monde a augmenté de 5% entre janvier et juin 2012 par rapport à la même période en 2011 (22 millions de plus) », estime l'organisation mondiale du tourisme (OMT). Bien qu'une légère baisse de croissance puisse se produire au cours du deuxième semestre, les arrivées internationales devraient dépasser le milliard à la fin de l'année 2012. « Dans l'incertitude économique actuelle, le tourisme est l'un des rares secteurs économiques à présenter une croissance forte, à conduire le progrès économique tant dans les pays en développement que dans les pays développés, et ce qui est plus important, à créer les emplois dont nous avons tant besoin », a déclaré le Secrétaire général de l'Organisation, Taleb Rifai, en ouvrant le Forum mondial de l'économie touristique qui a débuté à Macao le mercredi 12 septembre. « Comme nous approchons du chiffre remarquable d'un milliard, nous devons veiller à ce que le secteur du tourisme soit soutenu par des politiques nationales adéquates et nous devons œuvrer à réduire les obstacles existants qui gênent le développement du secteur comme les procédures compliquées de visa, l'augmentation directe des taxes ou une connectivité limitée », a-t-il ajouté.
L'Asie mène la croissance
En effet, les arrivées ont augmenté dans toutes les régions entre janvier et juin 2012. L'Asie et le Pacifique arrivent en tête de la croissance par région (+ 8 %), stimulée par la reprise du tourisme japonais interne et émetteur ainsi que par la forte performance constante des marchés sources dans la région. Les destinations d'Asie du Sud et du Sud-Est (+ 9 % pour les deux régions) ont obtenu les meilleurs résultats à l'échelle mondiale. « Bien que l'Asie ait été affectée par la crise économique de 2008-2009 en raison de ses liens forts avec les autres économies, elle a très vite récupéré et est aujourd'hui à la tête de l'économie mondiale. C'est ce qui apparaît clairement dans ses chiffres du tourisme, » a déclaré M. Rifai.
L'Europe consolide sa croissance
L'Europe (+ 4 %), destination la plus visitée du monde, a consolidé sa croissance record de 2011 malgré la volatilité économique qui a persisté dans la zone euro. En Europe centrale et orientale, les résultats ont été supérieurs à la moyenne régionale (+ 7 %) et dans cette région, de nombreuses destinations ont connu une croissance à deux chiffres. En Europe occidentale, la croissance a également été supérieure à la moyenne (+ 5 %). En revanche, la demande en Europe du Sud et méditerranéenne (+ 1 %) a ralenti, mais en partant d'une très forte année 2011 et pour partie en raison de la reprise des destinations d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient.
Les Amériques (+ 5 %) ont crû au rythme de la moyenne mondiale, l'Amérique centrale (+ 7 %) et l'Amérique du Sud (+ 6 %) enregistrant les meilleurs résultats. En effet, l'Amérique du Sud a été l'une des sous-régions qui a connu la croissance du tourisme la plus rapide ces dernières années. Les destinations d'Amérique du Nord ont connu une croissance de 4 %, taux relativement élevé pour une région arrivée à maturité tandis que la croissance dans les Caraïbes est restée soutenue (+ 5 %) consolidant ses résultats de 2011.
La Tunisie tire la croissance en Afrique du Nord
En Afrique (+ 7%), le retour des touristes en Tunisie s'est reflété dans les résultats de l'Afrique du Nord (+ 11 %). De la même façon, le rebond de l'Egypte apparaît clairement dans les résultats du Moyen-Orient (+ 0,7 %). Les destinations d'Afrique (+ 6 %) ont continué à montrer des résultats très positifs après les bons taux de croissance que cette sous-région a connus les années précédentes.
En termes de marchés émetteurs, et parmi les dix premiers pays qui dépensent le plus pour les voyages à l'étranger, la croissance a été importante en Chine (+ 30%), dans la Fédération de Russie (+ 15 %), aux Etats-Unis (+ 9 %), en Allemagne (+ 6 %) et au Canada (+ 6 %). Au Japon, une augmentation de 8 % des dépenses de tourisme à l'étranger confirme la reprise de ce marché important. En revanche, la croissance a été comparativement lente ou négative au Royaume-Uni, en Australie, en Italie et en France.
990 millions en 2011
En 2011, les arrivées internationales de touristes atteignaient 990 millions (chiffre révisé selon l'actualisation des données). Avec une croissance estimée à 3 à 4 % pour 2012, elles devraient atteindre pour la première fois un milliard en décembre 2012. En 2011, les recettes du tourisme international, inclus le transport international de passagers, (les exportations générées par le tourisme) ont totalisé 1,2 milliard de dollars, soit 6 % des exportations mondiales.
* Tweet
* *


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.