Tirs algériens sur des Marocains : Rabat demande des explications    Ukraine / Russie : Les divergences persistent    Taghjijt : Une oasis aux composantes civilisationnelles prometteuses    Al qods : Tensions après la mort d'un adolescent palestinien    Ciné - Scope: Actuellement en salles : « Lucy de Luc Besson»    Ciné - star : Tom Cruise au Maroc    Selon la Banque Mondiale : L'extrême pauvreté éradiquée, la pauvreté tout court persiste    Marocains du monde : Concours Google Marketing Challenge Un jeune marocain finaliste    Une jeune sahraouie portant la nationalité espagnole «retenue contre sa volonté» depuis l'été dernier dans les camps de Tindouf    ONU-Sahara : ONGs et experts internationaux dénoncent la poussée terroriste à Tindouf    La victoire du golfeur Marjane au Mena Tour Golf de Dubaï «ouvre la voie aux talents de la région»    Special Olympics Morocco : Ce samedi, Journée nationale de sports au profit des athlètes (-8 ans)    Le gouvernement en passe de lâcher les services sociaux : Enseignement et Santé dans son collimateur    Des rencontres alléchantes...    SM le Roi lance les travaux de réalisation du Grand Théâtre de Casablanca, d'un investissement de l'ordre de 1,5 MMDH    Asni à l'honneur : Scolarisation de la fille rurale : Lecture dans l'émission télévisée de Médi 1 TV du 15 octobre    Al Omrane met les bouchées doubles    Alger perd le nord    Une belle opportunité pour redynamiser le secteur agricole    El Khalfi veut une industrie nationale de la presse    Botola Pro: Le MAT concède le nul face au Hassania    Tirs algériens: Mezouar convoque l'ambassadeur de l'Algérie au Maroc    RAM invitée au Parlement    Projet de Loi de finances 2015 : enfin l'adoption !    Nous sommes tous concernés    Quel avenir pour les réfugiés et les immigrés au Maroc dans le cadre de la coopération sud-sud?    Des progrès dans les discussions sur le nucléaire iranien    News    KACM-WAC ou l'explication au sommet à Marrakech    Charles Saint-Prot : Le conflit artificiel entretenu par l'Algérie autour du Sahara marocain est un facteur de crise et de déstabilisation    Plaidoyer pour une coopération méditerranéenne accrue    Quand les orques apprennent à parler le dauphin    Hausse sensible des températures    Jude Law bientôt papa pour la cinquième fois !    Le gouvernement menace les syndicats de tous les maux    Divers sportifs    Wydad-A.Essaouira : Un match avec un parfum de revanche    Hommage à des enseignants de la langue amazighe    Le film transsaharien rend hommage à Fatima Atef et Hicham Abdelhamid    Le "Café du film", un événement cinématographique transrégional    Coupe du Roi d'Espagne : Tirage difficile pour le Real Madrid    « L'émotion dans le chant est le langage de transmission»    Leila Ghandi, productrice, réalisatrice, animatrice télé et photographe : Quand la femme sera l'égale de l'homme...    Dacia sur le podium de la croissance en Europe    Le Louvre donne carte blanche à Nabil Ayouch    Le Time classe les 25 ados les plus influents du monde    20 octobre : Journée Internationale contre l'Ostéoporose : Elle provoque chez la femme un envoûtement du dos et un raccourcissement de la taille    Report de l'examen de l'affaire d'obstruction à la circulation des trains    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Fondation Mohammed VI de la Sûreté nationale : La caravane de communication fait escale à Casablanca
Publié dans Libération le 16 - 10 - 2012

La caravane de communication de la Fondation Mohammed VI des œuvres sociales pour les fonctionnaires de la Sûreté nationale est arrivée hier à Casablanca où elle a présenté aux fonctionnaires, retraités, veuves des anciens fonctionnaires et ayants-droit les services offerts et les actions menées en leur faveur.
Le directeur de la Fondation, Abdelhak Adli, a assuré à cette occasion que cette journée est organisée en vue d'élargir les champs de communication et de contact avec les concernés et d'écouter leurs doléances et de connaître leurs points de vue.
C'était également l'occasion pour lui de leur expliquer le contenu des conventions signées entre la Fondation et différentes institutions privées et publiques, en l'occurrence les banques, les sociétés de crédit et d'assurance et les promoteurs immobiliers.
Il leur a également précisé que la Fondation a œuvré depuis sa création à améliorer leurs conditions de vie. Une amélioration qui touchera, selon lui, plusieurs aspects de la vie des fonctionnaires de la sûreté ainsi que leurs familles, notamment en ce qui concerne la santé par des conventions d'assurance et d'assurance complémentaire, le logement avec des conventions signées avec les promoteurs immobiliers, ainsi que le transport, l'enseignement et les loisirs par la construction l'année prochaine de centres d'estivage à Marrakech et Ifrane.
Abdelhak Adli qui s'est prononcé devant un large auditoire composé de hauts fonctionnaires de la Sûreté nationale, d'éléments de la sûreté, de retraités et de veuves, a martelé : « Nous avons un retard de 50 ans dans l'action sociale, le fait de ne pas avoir un seul centre d'estivage, une seule colonie de vacances est inadmissible, nous sommes devant vous aujourd'hui après une lutte acharnée, nous allons travailler et on ne va pas nous contenter de discours ». Il a, en outre, fait savoir que la Fondation œuvre en vue de la résolution du problème de l'appropriation des logements de fonction des quartiers Dar Lamane, Al Hay Al Hassani, Derb Ghallef et Aïn Sebaâ. Pour sa part, le directeur de la commission de suivi, Aboud Saïd, a assuré que la Fondation, qui est dotée de la personnalité morale et de l'autonomie financière, travaille dans la limite des moyens et des ressources disponibles, en rappelant que depuis sa création en 2010, elle n'a pas été dotée de budgets propres par les lois de Finances 2010, 2011, et 2012. Il a, enfin, signalé que le Maroc compte 12.700 retraités de la sûreté qui bénéficieront des prestations de la Fondation et ses différents partenaires.
Cette caravane qui fera 15 escales passera quatre jours à Casablanca.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.