Accès à l'information. Le parquet général secoue les tribunaux    Au-delà d'une LDF    Le groupe Maroc Télécom consolide ses résultats en septembre    Top Performer RSE 2019. Attijariwafa bank distingué    Chambre des représentants. Comment réformer la séance des questions orales ?    Flexibilité du dirham : Le Maroc est capable de passer à la 2è phase en cas de choc, selon Jouahri    Edito : PLF    Production alimentaire : Le Maroc a atteint «un bon niveau» de couverture de ses besoins    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Solid'Action : Faisons des enfants des douars nos enfants !    Rabat : Arrestation d'un malade mental pour agression contre un muezzin    Météo: le temps qu'il fera ce lundi    Les facteurs de vulnérabilité financière pourraient aggraver le prochain ralentissement économique    Akhannouch juge nécessaire la « mise à niveau » de l'entreprise marocaine    Calcio : La Juventus et Ronaldo enchaînent    Le Onze national décroche haut la main sa qualification au CHAN 2020    Salon du cheval : La Sorba de Maher El Bachir remporte le GP S.M le Roi Mohammed VI de Tbourida    Missing    La politique pénale du Maroc jaugée à l'aune des droits de l'Homme    L'ONMT veut développer le tourisme golfique au Maroc    Le Maroc, un marché émergent alternatif pour les entreprises espagnoles face au Brexit    Les enseignants cadres des AREF se remettent en grève    Météo : De fortes pluies prévues dans certaines régions    Coppola travaille sur "Megalopolis", son projet de film le plus ambitieux    Participation marocaine au Festival des musiques "Oslo World"    Projection en Norvège du film "Paris Stalingrad" de la Marocaine Hind Meddeb    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Manifestations au Liban: L'ambassade du Maroc met une ligne téléphonique à disposition des Marocains    Les subventions à la culture ont-elles tué la création?    «Le Sahara est marocain»: il invite l'Algérie et le Maroc à ouvrir leurs frontières    «La subvention a pratiquement aidé le secteur»    «Les subventions aux arts plastiques pourraient connaitre un réexamen»    PPS: l'opposition pour l'édification d'une alternative démocratique    «N'assassinez pas le rêve» des étudiants de Boulemane    Faculté de droit d'Agadir: Un acte inadmissible!    Les Botolistes proches de la qualification    CAN 2020 : Les joueurs locaux corrigent l'Algérie    Vidéo. Le Maroc lance son premier nanosatelite dans l'espace    Vidéo. Mine d'art de Khouribga: quand les artistes essayent de "passer le relais"    Couverture alimentaire : Le Maroc a atteint « un bon niveau », selon Sadiki    Brexit, politique étrangère… au sommet de Bruxelles    Quand Donald Trump s'en prend à Bruce Springsteen et Beyoncé    Les glaciers suisses ont diminué de 10% en 5 ans    Insolite : Conférence record    Amar Saâdani : Le Sahara est marocain    Jack Lang : «Trésors de l'Islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar témoigne de l'histoire du Maroc»    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie à guichets fermés    ITF juniors au Maroc: Le RUC passe le relais au Riad    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Santé scolaire: «Jeux Vidéo : Jouons sans en abuser»
Publié dans Albayane le 25 - 04 - 2019

Le Ministère de la Santé organise, en partenariat avec le ministère de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, du 23 au 27 Avril 2019, la Semaine Nationale de Santé Scolaire, sous le thème: «Jeux Vidéo: Jouons sans en abuser».
Le coup d'envoi officiel de la semaine nationale de santé scolaire édition 2019 a été donné le mardi 23 Avril 2019 par le ministre de la santé, Anas Doukkali, et celui de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saïd Amzazi, qui ont effectué une visite à l'école Annaser à Ain Aouda (Témara).
Au cours de cette visite à laquelle a pris part le gouverneur de la préfecture Skhirate-Témara, ses proches collaborateurs , des chefs des services extérieurs, les ministres de la santé et de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, ont pu s'enquérir sur place de l'état des lieux, de la situation sanitaire des élèves et assisté à des séances de consultations bucco-dentaires au profit des élèves.
Lors de cette visite, les ministres ont procédé par la même occasion l'inauguration de l'Espace de Santé Jeunes de Ain Aouda.
Comme le veut la tradition , cette semaine nationale de santé scolaire est une occasion idoine pour mener à bien de multiples actions qui visent à sensibiliser le plus grand nombre d'élèves des différents établissements scolaires primaires au niveau national , des établissements de l'enseignement traditionnel, et aussi au niveau des centres de santé, des maisons des jeunes, des espaces santé jeunes et des foyers féminins.
Mais la sensibilisation s'adresse aussi aux parents, aux tuteurs de ces élèves qui ont aussi un grand rôle à jouer dans le changement d'attitudes de ces enfants qui doivent prendre conscience des risques qui peuvent résulter de l'utilisation abusive des jeux vidéo, ainsi que sur les moyens alternatifs à l'utilisation abusive de ces jeux vidéo et éviter ainsi les dangers qui en résultent , et cela grâce à l'adoption des bonnes attitudes pour une vie saine et équilibrée .
Jeux vidéo : la vigilance est de mise
Tous les parents confirmeront qu'aujourd'hui dans pratiquement tous les foyers, pauvres, ou riches, milieu urbain, ou milieu rural, les jeux vidéo font partie de l'univers des enfants, souvent dès leur plus jeune âge. Les enfants ont accès à ces jeux sur différentes plateformes : l'ordinateur, les consoles de jeux, mais aussi les tablettes et les téléphones portables. Il est alors important d'en encadrer l'usage, car certains jeux vidéo peuvent comporter des risques.
Il faut avoir présent à l'esprit qu'un enfant qui passe beaucoup de temps devant un écran, reste en grande partie assis. Il ne consacre pas ce temps à bouger et à s'activer physiquement, ce qui finira par nuire à son développement psychomoteur.
La luminosité dégagée par les différents écrans tient le cerveau éveillé et empêche l'enfant d'avoir un sommeil normal.
Les jeux vidéo quand ils occupent une grande partie dans la vie d'un enfant, finissent toujours par développer une dépendance, qui peut se manifester par de l'agitation, la présence d'irritabilité. Il est donc important de rester attentif à ce que vit votre enfant, de vous enquérir chaque jour sur ce qu'il fait, le temps qu'il passe devant un écran…
Il est important de surveiller de près le contenu des jeux vidéo auxquels joue l'enfant. De nombreuses études font d'ailleurs un lien entre la violence de certains jeux vidéo et l'éventail de comportements que l'enfant est susceptible d'adopter par la suite.
Il faut s'assurer que le contenu des jeux vidéo correspond à vos valeurs.
Lorsque votre enfant joue à un jeu vidéo, profitez-en pour passer du temps avec lui. Procurez à votre enfant des jeux de différents types (ludoéducatif, d'aventure, stratégique, de simulation) pour développer des habiletés et des champs d'intérêt variés.
Si vous commencez à remarquer que votre enfant passe trop de temps à jouer devant son écran, ou quand il s'enferme dans sa chambre, accroché à son ordinateur, les yeux rivés sur son écran, hermétique à toutes remarques ou demandes tant son attention est retenue par son jeu vidéo, vous devez agir immédiatement et mettre de l'ordre dans ce comportement qui peut nuire à votre enfant.
Soyez très vigilant, car de nombreux problèmes dans le déroulement de la scolarité des enfants sont inhérents au temps abusif que passe l'enfant devant les jeux vidéo.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.