«Géopolitique d'un Roi»: Les liaisons incestueuses entre le Polisario et le terrorisme    Tourisme: Tanger consolide sa croissance grâce au TGV    Volkswagen offre 830 millions d'euros au profit de 400.000 clients    Bourse de Casa: la performance hebdomadaire (10-14 janvier) dans le vert    Botola Pro : classement et résultats de la 16ème journée    Fédération royale marocaine de basket-ball : une étape cruciale du plan d'urgence    La Tunisie dévoile son nouveau gouvernement    France: la ministre de la Santé a démissionné    Voici les prévisions météo pour la journée du lundi 17 février 2020    Coupe Mohammed VI : Al Ismaily bat le Raja    Safi : 12 individus arrêtés pour hooliganisme en marge du match OCS-Ittihad Jeddah    Les Tangérois Next Kids remportent la compétition nationale de robotique "First Lego League"    SIEL 2020 : le CNDH discute de la situation carcérale au Maroc    Le RCA affronte l'égyptien Al Ismaïli pour la demi-finale de la Coupe arabe Mohammed VI    Mohammed VI félicite le président lituanien    Le Roi Mohammed VI félicite le président lituanien à l'occasion de la fête nationale de son pays    Japon : le nombre de cas atteints de coronavirus sur le paquebot Diamond Princess grimpe à 355    Des roquettes s'abattent près de l'ambassade américaine à Bagdad    De rupture en échec    On n'arrête plus Youssef El Arabi (vidéo)    Marché des changes (février): le dirham s'apprécie face à l'euro    Raviver le potentiel du Souss Massa!    Pourquoi Ziyech est parfait pour Chelsea?    Coupe arabe Mohammed VI des clubs : L'Olympic de Safi quitte la compétition    Investissements : une mission d'affaires de Valence en prospection au Maroc, du 16 au 19 février    SM le Roi lance la nouvelle stratégie de développement agricole et forestier    Italie: le Sénat autorise le renvoi de Salvini devant la justice…    Algérie : une mobilisation populaire massive se prépare avant le 1er anniversaire du « Hirak »    Faiblesse du taux de la production éditoriale marocaine en langue amazighe!    Météo: les températures prévues au Maroc ce dimanche (villes)    Rabat nommée capitale africaine de la culture    Le Maroc isole le polisario sur les scènes africaine et internationale    Tunisie: Ennahdha a pris une décision    Afrique : Rabat désignée capitale africaine de la culture    Coronavirus: premier décès en France    Le Lac des Cygnes, un monument de danse classique à Rabat    La Cour européenne des droits de l'Homme disculpe Madrid    Fès intègre le réseau mondial des villes les plus engagées contre le sida    Divers    Mohamed Benabdelkader : La communication publique, une exigence démocratique et un impératif de bonne gestion    Driss Lachguar en visite au SIEL    Jennifer Lopez: La renaissance d'une icône    Sharon Stone évoque son expérience avec les sites de rencontres    Britney Spears en danger ?    Dans son nouveau recueil : La nouvelle, tout un art chez Abdellah Baïda    L'IRCAM et l'Académie de la langue arabe absorbée par le CNLCM    SIEL 2020 : Le CESE présente son rapport sur la promotion de la lecture au Maroc    Salvini, le chef de l'extrême droite italienne, touché mais pas coulé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des nuits colorées et lumineuses à savourer au MMVI…
Publié dans Albayane le 21 - 05 - 2019

Après le ftour, que faire, où tourner la tête? A Rabat, le Musée Mohammed VI d'Art moderne et contemporain (MMVI) ouvre ses portes chaque soir aux visiteurs pendant le mois de Ramadan de 20h30 jusqu'à minuit. Des personnes nocturnes ou les amoureux de la peinture et de la sculpture pourront savourer les belles œuvres artistiques marocaines et universelles. D'ailleurs, le 18 mai, le monde entier a fêté en beauté la Journée Internationale des musées. A cette occasion, tous les musées marocains ont été ouverts de 10h à 16h.
En cette période de ramadan, les cimaises du MMVI accueillent trois expositions phares, à savoir «Hassan El Glaoui : le Sel de ma Terre», «Les Couleurs de l'Impressionnisme» et «Lumières d'Afriques». Ces trois expositions donnent à voir des palettes différentes, des touches artistiques diverses et des visions du monde célébrant le beau, le Cosmos et l'humain dans sa pluralité et sa splendeur. «Il y a beaucoup de gens qui sont venus voir les expositions. Pendant les deux derniers jours, nous avons reçu plus de 600 personnes. Nous enregistrons aujourd'hui 18.000 visiteurs depuis l'inauguration de ces trois expositions. Ces choix artistiques répondent à ce que nous avions tracé comme objectifs dans le musée, c'est-à-dire exposer des artistes marocains, la suite de ce que nous avons initié jusqu'à maintenant sur place dont Ahmed Cherkaoui, les femmes artistes, Hassan El Glaoui… Et en même temps, nous nous ouvrons sur l'international avec ces grandes expositions», explique le directeur du MMVI, Abdelaziz El Idrissi, dans une déclaration à Al Bayane.
C'est désormais une tradition. Chaque vendredi, le musée est accessible gratuitement. Mieux encore, le rendez-vous nocturne au musée commence de 20h30 jusqu'à minuit pendant le mois sacré. «L'année prochaine, nous exposerons Eugène Delacroix. À chaque fois, nous présentons aux Marocains l'un des grands noms ou courant artistique connus à l'échelle internationale. En même temps, depuis «l'Afrique en Capitale », nous avons pris l'initiative de nous ouvrir sur l'art africain. Et cette année encore, nous avons organisé cette exposition sur l'Afrique qui sera suivie d'une autre exposition sur «l'Afrique de Tombouctou à Zanzibar», a fait savoir le directeur du MMVI. En d'autres mots, le musée essaie de répondre à trois axes à la fois, à savoir l'art africain, l'art au Maroc et l'ouverture sur l'international.
A travers ses activités et sa programmation, le musée vise à s'ouvrir sur le public et promouvoir la culture muséale dans toutes ses facettes. La visibilité est toujours un pari à gagner ! «La culture muséale, les musées et les activités existaient depuis des années, mais il n'y avait pas autant de visibilité. Il n'y avait pas aussi une programmation constante. Là, il y a une programmation à la fois constante et diversifiée qui s'étale sur toute l'année et qui répond au projet scientifique qui a été élaboré au début», affirme Abdelaziz El Idrissi. De Hassan El Glaoui, en passant par Monet, Cézanne, Renoir… et les travaux de 54 artistes africains, le public marocain aura droit à de belles découvertes colorées et lumineuses. L'un des événements et temps artistiques phares attendus cette année est la Biennale de Rabat qui rendra hommage à l'expression féminine qui s'ouvrira sur la ville et ses lieux emblématiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.