Sous le signe du Covid 19, la 9ème édition du festival de l'Astronomie lancée    Le Maroc et l'Espagne déterminés à renforcer leur partenariat stratégique    Champions League: Al Ahly élimine le Wydad et file en finale (VIDEO)    L'Arabie saoudite réaffirme son soutien à la marocanité du Sahara et à l'initiative d'autonomie    Couvre-feu à Casablanca: les horaires du tramway et des bus devraient changer    En prélude du démarrage de la saison agricole 2020-2021 : La campagne de sensibilisation contre la COVID-19 lancée à Rabat-Salé-Kénitra    Impression 3D : des universitaires discutent à Agadir des dernières innovations    Jumia Food révèle les résultats de son 1er Maroc Food Index    L'écrivain algérien Kamel Daoud appelle à la libération des détenus d' opinion    Rareté de la Vitamine C et du Zinc: les pharmaciens alertent le ministère    La Bourse de Casablanca conclut la semaine sur une bonne note    Contaminé par le Covid-19, Omar Hjira interpelle le ministre de la Santé    Un autre pays arabe va normaliser ses relations avec Israël    Une édition numérique pour le Festival maghrébin du film d'Oujda    Le documentaire "Al Hasla " vivement dénoncé par le tissu associatif de Hay Mohammadi    Londres signe avec Tokyo son premier accord commercial majeur post-Brexit    Julien-Vincent Brunie : SM le Roi, "un ardent défenseur de la co-connaissance et de la paix"    Trump attaque Biden sur les affaires de son fils, sans ébranler son rival    La FNM enrichit son capital culturel    La République centrafricaine réitère son soutien à la marocanité du Sahara    AEFE : l'Affaire Samuel Paty surgit également au Maroc    La forêt de Bouskoura sous le coup d'une déforestation en catimini    Record de contaminations battu en moins d' une semaine    Affaire CNSS : peine confirmée pour Rafik Haddaoui, Abdelmoghit Slimani acquitté    La Renaissance sportive de Berkane aux portes de l'histoire    Le Real Madrid de pire en pire avant le clasico    Transport aérien : Ryanair reprend ses vols sur le Maroc cet hiver    La Guinée Equatoriale et la Guinée-Bissau ouvrent chacune son consulat général à Dakhla    Coworking : Hello Desk ouvre ses portes à Casablanca    Jean-Michel Blanquer estime que "l'islamo-gauchisme fait des ravages"    Un artiste hors du temps et des canons    Nouvelles mesures pour les voyageurs qui passent par Casablanca    Transferts: Zakaria Fati signe à l'AS FAR pour trois ans    Le Raja réagit au report de son match face au Zamalek    Marrakech-Safi : Une saison culturelle qui s'annonce riche et diversifiée    Marrakech : pris en flagrant délit d'usurpation de la fonction d'un policier    Energies renouvelables : SM le Roi inquiet du retard    Un 7ème pays africain ouvre son consulat à Dakhla    Al Ahly-Wydad: à quelle heure et sur quelle chaîne ? (Ligue des champions)    Omnisports : Courrier du Nord-Est    Le pape François approuve le mariage gay    Covid-19: la hausse du nombre de décès inquiète les Marocains    Fruit d'un partenariat entre OCP et la BAD : 4 millions de dollars mobilisés pour l'accès aux engrais en Côte d'Ivoire et au Ghana    Le projet de loi réorganisant l'Académie du Royaume disséqué en commission parlementaire    La Chambre des représentants salue l'interaction positive du gouvernement et sa position face à plusieurs propositions de loi    Sahara: le Bahreïn toujours aux côtés du Maroc    Coupes africaines : Le Wydad tentera un coup d'éclat face à Al Ahly, la RSB tout près de sa première étoile    «La création de la chaine amazighe (TV8) fut, à tout point de vue, une première dans le paysage audiovisuel marocain»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc de l'ancien monde
Publié dans Albayane le 22 - 09 - 2020

Le célèbre philosophe marxiste italien, Antonio Gramsci n'arrêtait pas de clamer sur tous les toits : «Il y a crise quand l'ancien monde ne veut pas mourir et que le nouveau monde ne veut pas naître !».
Cette citation de la fin du 19e Siècle, toujours d'actualité, peut convenir à bien des pays dont le nôtre. En dépit de ses avancées notoires qu'il n'a pas cessé de cumuler pendant son parcours jalonné de péripéties, notre pays n'est pas encore parvenu à déverrouiller ses carcans. Il vit toujours son «ancien monde», synonyme de crise! Que voulait dire le théoricien transalpin par «ancien monde» ? Il n'y a pas à chercher plus loin que son nez! Ce sera bien naturellement, la panne sociale qu'on traîne des lustres durant sans cure réelle.
La majorité écrasante de la société endure le calvaire de l'exclusion alors que la minorité dominante jouit de l'extase de la béatitude. Cette disparité criarde dont la flagrance s'intensifie de jour en jour tire le pays vers le bas et par conséquent, vers «l'ancien monde» où prospérait la loi de la jungle.
Ce n'est guère une fatalité innée ni un dessein éternel que de demeurer à la merci de cet «ancien monde» lugubre! Notre pays a choisi d'être inégalitaire par ses politiques publiques au détriment des larges franges précaires et miséreuses de son peuple. Il a choisi de ne pas mettre fin à ses tares qui l'accablent à petits feux, celles de la rente, de la corruption, de la répression, de l'impunité. Il a choisi de se faire écraser par les lobbys de terre et de mer qui violent les lois et volent au grand jour, ses multiples ressources. Il a choisi de faire main basse sur la vie politique et fausser l'évolution saine de la pluralité en vue de faire perdurer la démocratie de la «façade».
Il ne veut pas quitter «l'ancien monde» pour s'engager dans la voie du «nouveau monde», celui de l'authentique démocratie, de la justice sociale, du vrai progrès...Il y aura toujours crise dans un pays où «l'ancien monde» ne veut pas mourir et le «nouveau monde» ne veut pas naître. Notre pays est en possession d'une monarchie habile et d'un peuple affable pour maximiser à fond cet énorme potentiel géostratégique et naturel dont il regorge.
Mais, il en fait mauvais usage, à travers les choix de «l'ancien monde» ! «Quand le Maroc se réveillera, le monde tremblera!», serait-on toujours tenté de paraphraser l'éminent écrivain, membre de l'académie française, Alain Peyrefitte. Que le «nouveau monde» naisse enfin pour un pays si prometteur!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.